Lubéron-Vercors : le plan B 2020

Rédigez ici vos carnets de voyage hors-USA
Répondre
lou1507
Ours trop mimi
Ours trop mimi
Messages : 2166
Enregistré le : 03 oct. 2017, 13:39

Lubéron-Vercors : le plan B 2020

Message par lou1507 »

Avant le départ

Alors puisque les carnets de voyage sur les USA se font rares, et que la tendance de cette rentrée est plutôt aux plans B français de cet été, j’apporte ma modeste contribution avec un court carnet consacré à notre plan B Lubéron-Vercors.

Petite présentation pour ceux qui ne nous connaissent pas :

François : en vacances, il conduit, il cuisine et me laisse organiser les visites.
Moi, Laetitia : organisatrice en chef des vacances. Je me charge des réservations, des visites, et je prévois même des étapes surprises.
Louise, 18 ans, quitte la maison à la rentrée pour poursuivre ses études.
Gabriel 14 ans, arrive à survivre trois semaines sans ordi (mais pas sans téléphone, faut pas exagérer).

Juillet 2019, les vacances aux USA approchent et déjà nous commençons à parler de Slovénie en 2020.
On se décide pour un parcours Bavière-Slovénie et retour par Munich.
Je commence à faire des recherches et même à réserver un ou deux logements.

Fin juillet, nous partons 4 semaines aux USA, parcs de l’ouest.
Le rêve après deux ans de préparation. Tout se passe super bien, on revient avec des souvenirs fantastiques et plus de 4000 photos. Les vacances parfaites. :love: :love:

On reprend alors nos préparatifs et je continue les réservations, j’effectue des changements en fonction de certaines promos mais globalement fin 2019, tout est bouclé et j’ai même bien avancé le roadbook.
:siffler:

Les semaines passent à toute vitesse, un mystérieux virus apparu en Chine fait la une des médias et finit par atteindre la France.
Louise commence à nous dire : "vous allez voir, on va se prendre une épidémie, genre apocalypse zombie."
Ben oui, finalement, elle avait vu juste et en mars, le confinement est ordonné. Et on comprend tout de suite que cela va durer plusieurs semaines. :snif: :snif:

Les perspectives de voyage s’assombrissent au fur et à mesure que les avions sont collés au sol, que les frontières se ferment, que le confinement touche presque toute l’Europe, puis une partie de la planète.
Très vite courant Avril, je dis à mon mari qu’il faut envisager un plan B vacances en France, au cas où… mais j’y crois encore.
Pas de bord de mer, avec la pandémie, les stations balnéaires ne nous inspirent pas.
Et si on retournait dans le Lubéron ? on y est allé l’année de notre mariage, en 2001. Les enfants ne connaissent pas. OK, adjugé. :super:
Et si on remontait par le Vercors que l’on ne connait pas. :???:

Je tombe sur un sujet sur Roadtrippin de Mirabella qui prévoit un voyage Verdon/ Vercors / Chamonix.
Je m’incruste dans le sujet et découvre plein d’idées.

Hubert (HPR38) qui est de la région nous parle des passerelles himalayennes.
J’avais prévu de voir des passerelles similaires en Bavière autrichienne donc cela m’interpelle. On note l’idée.
Je réserve rapidement une maison à l’Isle sur la Sorgue avec piscine pour 12 jours et une maison dans le Vercors près de Pont en Royans pour 4 jours. Je commence un mini-roadbook.

Mi-juin, l’horizon s’éclaircit, les frontières ouvrent, les choses s’arrangent et fin juin, on est presque surs de pourvoir partir. :chaud:
J’annule la maison dans le Vercors mais pas encore celle de L’Isle sur la Sorgue.

Je suis avec attention des sites des ambassades. La Slovénie change ses conditions d’entrée des français toutes les semaines ! :grrrr:

Début juillet, la Slovénie change encore son fusil d’épaule et ordonne un test de dépistage de moins de 36 heures lors du passage de la frontière. Sachant que l’on doit passer quelques jours en Bavière avant, cela parait compliqué.
On stresse. La date limite pour l’annulation gratuite de la maison de L’Isle sur la Sorgue mais aussi des locations en Slovénie approche. Il va falloir se décider.
On réfléchit tout le week end et dimanche soir on finit par décider d’annuler la Slovénie. :snif:
On annule toutes les logements et on obtenir des accords de remboursement de tous, même lorsque les logements n’étaient pas annulables. Seul le loueur Airbnb de Munich refuse de rembourser notre acompte. :grrrr: :grrrr: :grrrr:

Mais on avait annulé la maison dans le Vercors. J’essaie de la reprendre mais elle n’est plus libre. :shock:

J’en trouve une autre dans le Trièves, tout près des passerelles himalayennes et… à côté de chez Hubert que je contacte aussitôt. :coucou:
On ne s'est jamais rencontré mais Hubert m'avait beaucoup aidé pour les préparatifs des USA et pour Amsterdam prévu en avril et annulé avec le confinement.
On décide de se rencontrer mi-aout lors de notre passage de 4 jours dans le Trièves, et de faire ensemble les passerelles si la météo le permet.

28 juillet, date prévue pour notre départ pour le château de Neuschwanstein, nous prenons finalement la route pour l’Isle sur la Sorgue.

C'est parti pour les vacances plan B, vous venez avec nous ?

Image


Image

Image

Image

Image

Image


Image


Avatar du membre
Lorax
Séquoia géant
Séquoia géant
Messages : 6376
Enregistré le : 23 mai 2015, 20:25

Re: Lubéron -Vercors : le plan B 2020

Message par Lorax »

Je m'installe. Le Lubéron me tente bien. Le Verxirs pas encore sur ma liste mais qui sait ? Je suis curieux de découvrir ^^



Starla57
Orignal original
Orignal original
Messages : 1800
Enregistré le : 03 sept. 2017, 14:19

Re: Lubéron -Vercors : le plan B 2020

Message par Starla57 »

Coucou :)

Je m’installe aussi. Le Luberon, je connais (ma belle-famille y habite) et cet été on y a aussi passé quelques jours.
Je suis curieuse de voir ce que vous avez visité :oui:

:coucou:

lou1507
Ours trop mimi
Ours trop mimi
Messages : 2166
Enregistré le : 03 oct. 2017, 13:39

Re: Lubéron -Vercors : le plan B 2020

Message par lou1507 »

Bienvenue à vous tous.

ce sera un carnet assez court, je pense mais si je peux donner quelques idées de balade, ce sera avec plaisir.

Tout d'abord, quelques mots sur notre logement.

Nous avons trouvé sur Booking une maison à louer, à l’entrée de la ville, avec un très grand jardin, grand séjour avec cuisine et deux chambres.
Le plus, dans le jardin clos, un abri couvert avec un bassin équipé d’un aqua bike.
Plus un bassin qu’une piscine mis bien agréable pour se rafraîchir. :plage:

La maison est à 10 mn à pied du centre-ville, de restaurants, dans antiquaires, ce qui est bien pratique vu le monde le week-end.
Les grandes surfaces sont à 10/15 mn en voiture selon la circulation et une supérette est dispo à 10 mn à pied.
La maison était à 30mn d’Avignon, 30 à 45 mn des principaux sites du Lubéron (voir moins). Pour nous un emplacement idéal et une maison très sympa pour trainer un peu.

Même si nous avons fait des visites tous les jours, le fait de ne pas faire de circuit nous a permis de lever le pied et de nous reposer après ces mois d’hiver et de printemps difficiles, et une reprise en mai compliquée pour tous. D’où l’intérêt d’avoir un logement bien adapté pour y passer du temps et pas simplement pour rentrer dormir. Le choix n’est pas forcément fait sur les mêmes critères pour un roadtrip.

Quelques du logement prises sur internet, d’autres du téléphone (donc pas terribles) et de l’APN.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
MiraBella
Séquoia géant
Séquoia géant
Messages : 7015
Enregistré le : 30 juin 2016, 08:58

Re: Lubéron -Vercors : le plan B 2020

Message par MiraBella »

je suis bien entendu ! même si au final, vu la météo de fou qu'on a eu cette semaine dans Les Pyrénées... et bien on y est restés :oops: :diable:

hâte de voir votre périple, :content:


Avatar du membre
Lorax
Séquoia géant
Séquoia géant
Messages : 6376
Enregistré le : 23 mai 2015, 20:25

Re: Lubéron -Vercors : le plan B 2020

Message par Lorax »

Vrai que cette maison est bien sympa !
La petite terrasse et l'intérieur bien joli ^^

J'avais deja regardé pour un logement dans ce coin mais pas facile car il y a l'air d'avoir beaucoup de petites routes qui rallongent le temps de route et surtout j'étais tiraillé par le Luberon et le Gard niveau visite.

En tout cas je trouve aussi que rayonner est bien sympa en Europe. Cest plus reposant et il y a de supers logements de dispo :super:

Pfff je reviens de vacances et tu me donnes déjà le blues :lis: :lol:

lou1507
Ours trop mimi
Ours trop mimi
Messages : 2166
Enregistré le : 03 oct. 2017, 13:39

Re: Lubéron -Vercors : le plan B 2020

Message par lou1507 »

JOUR 1 : LA SORGUE

J 1 : Mercredi 29 juillet : La Sorgue

Aujourd’hui, premier jour, découverte de la ville et des alentours.
Thème du jour : La Sorgue.
Visite de l’Isle sur la Sorgue ce matin et Fontaine de Vaucluse cet après-midi.
Petites balades tranquilles pour commencer les vacances.

Vers 10h, il fait déjà bien chaud lorsque nous parcourons en 10 mn à pied le chemin qui nous mène au point de départ de notre balade découvertes des roues à aubes de l’Isle sur la Sorgue.

Nos ados n’étant pas forcément de gros marcheurs, j’avais recherché sur le site Visorando des balades de 1h à 2h dans le Vaucluse, à proximité de notre maison, pour pouvoir faire des demi-journées de découverte.
Les enfants préférant souvent trainer le matin, nous avons souvent fait des balades tous les deux le matin à proximité de la maison, et des sorties tous ensemble l’après-midi, sauf bien sur quand nous partions tous ensemble pour la journée plus loin.

La balade des roues à àubes permet de découvrir la ville historique, tout en passant par le quartier des antiquaires où nous retournerons spécialement un autre jour.

Petite parenthèse Histoire et Patrimoine
L’Isle sur la Sorgue
Surnommée "la Venise Comtadine", L'Isle sur la Sorgue tire son nom de la rivière la Sorgue, qui prend sa source de manière mystérieuse à Fontaine de Vaucluse, la traverse jusqu’au Partage des Eaux.
L’histoire de la ville est liée à la Sorgue. Depuis une époque reculée, les eaux de la Sorgue, abondantes et régulières, ont fourni la force motrice nécessaire à l’artisanat et à l’industrie.
Les roues à aubes avaient permis l’installation de moulins à blé dès le XIIe siècle, puis la création d’ateliers pour traiter la laine et la soie ainsi que la garance. L’énergie hydraulique, déjà à l’origine du développement économique de L’Isle au Moyen Âge, va, grâce à la révolution industrielle du milieu du XIXe siècle, faire bondir le nombre d’usines et contribuer à la prospérité de la ville.
En 1840, les fabriques lainières de la ville créent les « Tapis de l’Isle », premiers revêtements de sol en textile. A la fin du XIXe siècle, l’industrie lainière s’intensifie grâce à l’apparition des premiers métiers à tisser mécaniques. L’Isle, grande productrice textile depuis le XIIe siècle, fait travailler entre 300 et 400 ouvriers à la fin du XIXe et au début du XXe.
Au fil du temps, la brocante est devenue la carte de visite internationale de L'Isle-sur-la-Sorgue. L'Isle-sur-la-Sorgue forme aujourd'hui, avec Londres et Paris, l'un principaux centres du marché international des antiquaires. Il s’agit d’une activité économique majeure de la ville.



Quelques Photos de notre promenade :


Image


La roue de la Porte d'Avignon :

Image

Les brocanteurs de l'Avenue de la Libération :

Image

Image

Image


Le vieux centre avec les anciennes devantures de magasin :

Image

Quelques roues au hasard des rues : :love:

Image

Image

Image

Image

Aufond, le batiment de la Caisse d'Epagne, ancienne demeure d'un notable de la ville :

Image

Image

Image

Image




Après cette agréable, sans trop de monde, retour déjeuner à la maison avant de retourner l'après midi à Fontaine de Vaucluse, où se trouve la source de la Sorgue, du moins le gouffre d'où sort " à gros bouillon" (mais pas l'été) la Sorgue dont la véritable source reste inconnue.

De nombreuses recherches ont été faites avec usage de colorants pour trouver l'origine de la Sorgue, sans succès. Nul ne sait d'où vient l'eau qui sort du gouffre.

C'est notre troisième visite à Fontaine de Vaucluse que nous aimons beaucoup.
Est ce à cause du Covid ? ce lien souvent bondé, est presque désert !! :shock:

Image

Image

Le secret de la Fontaine de Vaucluse

Parti pour faire danser les filles de l'Isle sur la Sorgue, le vieux ménetrier Basile s'endormit à l'ombre un chaud jour, sur le chemin de Vaucluse.
Apparut une nymphe qui, belle comme l'onde claire, prit la main du dormeur et le conduisit au bord de la vasque où s'épanouit la Sorgue.
Devant eux, l'eau s'entrouvrit et les laissa descendre entre deux murailles de liquide cristal au fond du gouffre.
Après une longue course souterraine, la nymphe, au milieu d'une souriante prairie semée de fleurs surnaturelles, arrêta le ménétrier devant 7 gros diamants.
Soulevant l'un deux, elle fit jaillir un puissant jet d'eau.
Voilà, dit elle, le secret de la source dont je suis la gardienne pour la gonfler je retire les diamants, au septième, l'eau atteint "le fuguier qui ne boit qu'une fois l'an" et elle disparut en réveillant Basile.


Je n'ai pas pris beaucoup de photos alors en voici certaines prises sur internet également :

Image

Image

Image

Image

Image

ce qu'on peut normalement voir :

Image


ce qu'on a vu, nous : :mdre:

Image


et oui, la sécheresse.... :chaud:


retour à la maison, piscine, barbecue.

Une première journée bien remplie, mais bien verte et au bord de l'eau.

Demain, pas vraiment !

Répondre

Retourner vers « Carnets de voyage »