Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Everglades NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Antelope Canyon Tours... Rendez-vous sur la page Bons plans et promos !
Vous partez aux USA en 2018 ? Mettez en ligne votre circuit pour le partager avec les RoadTrippers !
> > > Little Bighorn Battlefield National Monument La note des RoadTrippers : 16.0/20 (1 votes)






Little Bighorn Battlefield National Monument

La bataille de Little Bighorn, appelée aux États-Unis "Custer's Last Stand" ("l'ultime résistance de Custer"), opposa, le 25 juin 1876, les 647 soldats du 7ème régiment de cavalerie de l'armée américaine du lieutenant-colonel George Custer à une coalition d'indiens Cheyennes et Sioux, dirigée par le célèbre chef indien Sitting Bull, près de la rivière Little Bighorn, dans le Sud-Est de l'actuel état du Montana.

Episode le plus célèbre de la guerre des Black Hills, la bataille fût remportée par les indiens, commandés par les chefs sioux Crazy Horse et Gall et par le chef cheyenne Lame White Man, et coûta la vie à Custer et 267 de ses hommes.

Le site où se déroula la bataille est préservé par le Little Bighorn Battlefield National Monument, créé en 1879.
En 2003, un monument en honneur des guerriers indiens a été inauguré par un descendant indirect de Custer et des descendants de Sitting Bull et d'autres chefs indiens présents la de la bataille de Little Bighorn.

Little Bighorn Battlefield National Monument

Histoire

En 1874, le général George Armstrong Custer conduit une expédition d'exploration des Black Hills (Montana/Dakota du Sud), dans la réserve des Sioux Lakotas. Il y découvre des gisements aurifères.
Les autorités tentent d'abord d'endiguer la vague des chercheurs d'or, avant de chercher à acheter les Black Hills aux Indiens. En septembre 1875, les négociations avec les Sioux échouent. Le gouvernement américain décide alors de lancer une offensive militaire contre les indiens hostiles. Au printemps 1876, plusieurs colonnes miliaires convergent vers le Montana.

Le 25 juin 1876, à proximité de la rivière Little Bighorn, dans le Montana, Custer décide d'attaquer un camp composé d'une coalition de Cheyennes et de Sioux rassemblés sous l'influence de Sitting Bull, dont le commandement des attaques est confié et mené par Crazy Horse et Gall. Le camp compte 6000 à 7000 personnes, dont environ 2000 guerriers.
Le plan de Custer est d'encercler le camp indien et d'attaquer depuis le Sud avec les troupes du major Reno, le centre avec celles du Capitaine Benteen et le Nord avec Custer lui-même.

Peu avant 15h00, des éclaireurs indiens alertent le camp après avoir repéré l'approche des troupes de Custer.
Peu après, un détachement de soldats dirigé par le major Marcus Reno, avance en direction du campement des indiens, par le côté Ouest de la rivière (1).

Vers 15h05, les indiens aperçoivent un deuxième groupe de soldats, commandé par Custer, qui se dirige vers le Nord-Ouest, du côté Est de la rivière (2).

A 15h15, les troupes de Reno mettent pied à terre et commencent à tirer sur le campement. Les indiens répliquent. Les échanges de tirs se poursuivent pendant près de 20 minutes (3).

A 15h30, n'ayant reçu aucun soutien de Custer et les indiens menaçant de déborder son aile gauche, Reno ordonne à ses hommes de se remettre en selle et de se retirer au milieu des arbres qui bordent la Little Bighorn River (4).

Vers 16h00, les troupes de Reno sont forcées à traverser la rivière et à remonter sur la colline de Reno (5) dans une retraite complètement désordonnée. Aucune force de couverture n'est prévue pour couvrir la retraite. 30 soldats américains sont tués, ainsi que Bloody Knife, éclaireur favori de Custer.
Alors que les survivants du bataillon de Reno atteignent le haut de la colline et commencent à creuser des trous pour se protéger, les indiens, voyant le groupe de Custer progresser jusqu'à Medicine Tail Coulee, rassemblent leurs blessés et retraversent la rivière pour protéger le village.x

A 16h15, les soldats de Custer remontent Medicine Tail Coulee (6). Les premiers combats avec les indiens s'engagent, et progressent le long en direction du Nord, à Calhoun Ridge, à Calhoun Hill, à Keogh Site et enfin à Custer Hill.
Regroupés sur le sommet de Reno Hill, les survivants des forces de Reno sont rejoints par le bataillon du capitaine Benteen, puis par la compagnie B de McDougall et par le train de munitions. Les quelques 350 hommes établissent alors un périmètre défensif tout autour de la colline.

A partir de 17h00, les combats s'intensifient sur Custer Hill (7). Les indiens ont retraversé la Little Bighorn River pour attaquer les forces de Custer, sous le commandement du chef cheyenne Lame White Man.

Alors que Reno et Benteen se concentrent sur le renforcement de leur position et n'envisagent pas de porter secours à Custer, le capitaine Weir tente de se porter à la rencontre de Custer vers 17 heures. Sa compagnie avance d'environ 1.5 kilomètre jusqu'à Weir Point, mais sont refoulés par les indiens.

Vers 17h30, les indiens menés par Gall, White Bull et Crazy Horse lancent une terrible charge sur Calhoun Hill. Seuls quelques soldats de Calhoun parviennent à s'enfuir et à rejoindre les troupes de Custer.
Les indiens débordent alors le reste de l'aile droite de Keogh, qui est complètement anéantie peu avant 18h00.

Pendant ce temps, l'aile gauche américaine est elle aussi brisée près de Deep Ravine. Les derniers soldats américains, dont Custer, succombent vers 18h15, à Last Stand Hill et à Deep Ravine (8). Il n'y aura aucun survivant parmi les 224 soldats qui composaient le bataillon de Custer… Mark Kellogg, journaliste du Bismarck Tribune, journal pour lequel il couvrait l'expédition de Custer, est aussi tué, ce qui fera de lui le premier membre de l'agence Associated Press mort en activité.

Little Bighorn Battle

Après l'anéantissement des forces de Custer, les Sioux et les Cheyennes se regroupent et attaquent les troupes américaines retranchées sur Reno Hill. Les combats se poursuivent jusqu'au soir et reprennent le lendemain.
Le 26 juin, une colonne américaine sous le commandement du général Terry s'approche de la Little Bighorn. Les Amérindiens lèvent alors leur camp et se dirigent vers Wood Louse Creek, au pied des monts Big Horn pour célébrer leur victoire.
263 hommes du 7ème régiment de cavalerie ont trouvé la mort dans cette bataille, et 49 furent blessés.

Les circonstances de la défaite de l'armée américaine font aujourd'hui encore l'objet de controverses. Certains historiens accusent Reno et Benteen d'avoir délibérément abandonné Custer et les considèrent coupables de trahison militaire.
D'autres rejettent la responsabilité du désastre sur Custer et sa personnalité…

La bataille de Little Bighorn occupe encore de nos jours une grande place dans la culture américaine. On estime qu'en moyenne un millier de livres consacrés à cette bataille et/ou à ses acteurs sortent chaque année aux États-Unis.

Situation, accès et infrastructures

Little Bighorn Battlefied NM se situe dans le Sud du Montana à environ 73.4 miles (118 kilomètres) au Nord de la ville de Sheridan. Voir le plan de situation de Little Bighorn Battlefied NM.

Le parc est situé tout proche de l'intersection entre l'I90 et l'US212, sortie 510. L'accès au parc se fait le long de l'US212.

Le prix d'entrée est de 20$ par véhicule. Little Bighorn Battlefield étant un National Park, le pass America the Beautiful est accepté.

Le parc est ouvert toute l'année sauf Thanksgiving, Noël et le jour de l'An.
Il n'est ouvert qu'en journée. L'ouverture se fait généralement à 8 heures La fermeture varie en fonction de la période de l'année (entre 16h30 et 20 heures). Vérifiez les horaires sur le site du NPS.

Le parc accueille un Visitor Center.

Temps de visite

Il faut compter entre 2 heures et 4 heures de visite. Le site est vaste, une partie de la visite se fait en voiture.

Visites, points de vue et randonnées

Visualisez l'ensemble des points de vue et randonnées présentés ci-dessous sur cette carte.

Visitor Center

En arrivant sur le site, passez par le Visitor Center. Un petit musée présente le contexte historique de la bataille : les origines, les indiens, le général Custer, les forces en présence, les armes utilisées…
En été, les Rangers organisent des visites guidées en anglais.

Battlefield Road Battlefield Road

Battlefield Road est une route de 4.5 miles (7.2 km) en cul-de-sac, qui part du Visitor Center en direction du Sud-Est, en longeant la rivière Little Bighorn. Différents arrêts le long de cette route permettent de suivre et comprendre les événements sanglants qui ont eu lieu ici en juin 1876.
Pour revivre les temps forts de la bataille, il faut aller directement au bout de cette route, puis revenir en suivant l'ordre les 17 panneaux illustrés. Le tour s'effectue en voiture.

Tout au bout de la route, on découvre, grâce à une boucle de 1 kilomètre, à parcourir à pied, Reno-Benteen Battlefield, le site où les troupes de Marcus Reno se retranchèrent après l'échec de leurs attaques contre les indiens dans la vallée. Ils furent rejoint ici par les hommes du capitaine Captain Frederick Benteen. Thomas Weir tenta, à partir de cette position, de rejoindre les troupes de Custer, en fâcheuse posture face aux indiens, au Nord, mais dû rebrousser chemin face aux troupes ennemies.

Au retour, le parcours s'achève sur :

  • Last Stand Hill, qui accueille le 7th Cavalry Memorial, un immense monument en mémoire des troupes du général Custer qui furent, en grande partie, décimées sur cette colline. A cet endroit, Custer et 40 de ses hommes tentèrent de résister aux assauts des indiens Cheyenne et Lakota. Dans une ultime tentative, ils ont abattu leurs chevaux pour se protéger, mais ils y ont finalement tous laissé la vie.
    En contre-bas du monument, des stèles blanches marquent l'endroit originel où furent retrouvées et enterrés les dépouilles des soldats par les hommes de Reno à partir du 28 juin 1876. La stèle avec les inscriptions en noir est celle de Custer. Sa dépouille sera plus tard transférée à West Point. Une stèle pour les chevaux tués lors de la bataille a également été érigée.
  • Deep Ravine Trail, un petit chemin très facile de 0.25 mile sur Last Stand Hill, bordé de stèles marquant l'endroit où ont été retrouvés et enterrés les corps de nombreux soldats de l'armée américaine, menant jusqu'à un ravin qui fût le théâtre de sanglants combats.
  • Indian Memorial, un mémorial inauguré en 2003 de forme circulaire, dédié aux indiens qui ont combattus les troupes de Custer. On y découvre un "mur des larmes" symbolisant les larmes du peuple indien. Sur les murs intérieurs sont placés des panneaux pour chacune des tribus ayant participé à la bataille (Sioux, Cheyenne, Arapaho, Crow, Arikara).

Custer National Cemetery Custer National Cemetery

A côté du Visitor Center, se trouve Custer National Cemetery, un cimetière national. Y sont enterrés des soldats morts durant les deux guerres mondiales, la guerre de Corée et la guerre du Vietnam. On y trouve également les tombes d'indiens ayant combattu pour défendre les Etats-Unis.

Custer Battlefield Museum Custer Battlefield Museum

A Garyowen, à 10 kilomètres au Sud du parc, là où se trouvait le camp de Sitting Bull, on peut compléter la visite de Little Bighorn Battlefield NM par celle du Custer Battlefield Museum.
Le musée expose un très importante collection de photographies et d'objets indiens et de la cavalerie trouvés lors des fouilles. Un film en anglais explique en détail les différentes étapes de la bataille.
A l'entrée du musée, une tombe a été érigée après la découverte des restes d'un soldat inconnu en 1926, lors de la construction de l'autoroute I90. On suppose qu'il s'agit d'un des hommes du Major Reno, faisant partie des premiers soldats à avoir péri dans la première phase de la bataille près de la rivière.
L'entrée est payante : 7.50$ .

Album Photo

Photos/Images de Little Bighorn Battlefield National Monument Photos/Images de Little Bighorn Battlefield National Monument Photos/Images de Little Bighorn Battlefield National Monument Photos/Images de Little Bighorn Battlefield National Monument Photos/Images de Little Bighorn Battlefield National Monument

Hébergements

Hôtels

Hardin, qui est à quelques miles au Nord de Little Bighorn Battlefield, propose quelques solutions d'hébergement.
Liste des hôtels situés à Hardin sur :

N'oubliez pas de consulter les avis des membres de RoadTrippin.fr pour choisir le bon hôtel !

Campings

Le parc ne dispose d'aucun camping.

Consultez la base de données de RoadTrippin.fr pour trouver un camping à Little Bighorn Battlefield National Monument.

Données météorologiques

Altitude moyenne : 975 mètres

Donnée Année Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Température moyenne (°C) 8 -7 -4 1 8 13 18 22 21 15 9 1 -5
Nombre de jours avec T° max > 32°C 44 0 0 0 0 1 6 18 15 4 0 0 0
Nombre de jours avec T° min < 0°C 184 30 27 28 17 4 0 0 0 4 17 28 30
Nombre de jours avec pluie 63 5 5 6 6 8 8 4 4 5 4 4 4

Documentation et cartes

Liens

News RSS

Aux alentours

La visite de Little Bighorn Battlefield NM peut se faire lors d'un petit détour entre le secteur de Yellowstone NP et la partie Est du Wyoming (Devils Tower NM).



Auteur : valerie49