Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Yellowstone NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Antelope Canyon Tours... Rendez-vous sur la page Bons plans et promos !
Vous partez aux USA en 2018 ? Mettez en ligne votre circuit pour le partager avec les RoadTrippers !
Accueil > Organiser un voyage aux USA > Voyager avec des enfants






Voyager aux USA avec des enfants

Partir à la découverte des États-Unis (ou d'une partie) avec des enfants nécessite un minimum de préparation (surtout si c'est votre premier roadtrip avec votre progéniture) et d'adapter le programme de votre voyage en fonction de leurs souhaits et de leur âge.
Se lever tous les matins à 6 heures et faire 20 kilomètres de randonnées tous les jours est possible quand on est deux jeunes trentenaires, cela l'est beaucoup moins quand on fait suivre des enfants...

Gérer le vol, gérer les trajets en voiture, occuper les enfants sur place avec des activités ludiques et variées... Le sujet n'est pas à prendre à la légère, sous peine de les voir passer un mauvais séjour, et vous aussi...

Heureusement pour vous, on vous dit tout !

Voyager aux USA avec des enfants - © lgk31

La préparation

Il est important d'impliquer vos enfants dans votre projet de voyage dès la phase de préparation de celui-ci.
Si parcourir l'Ouest américain ou découvrir New York est votre rêve absolu depuis des années, il n'en est peut-être pas de même pour eux. Il va donc falloir tenter d'éveiller leur curiosité.

Une fois que vous aurez dégrossi le sujet et que vous saurez à peu près ce que vous allez visiter, présentez-leur les différentes activités que vous avez recensées, pour voir ce qui pourrait les intéresser le plus et qu'ils commencent à se projeter dans cette "aventure".

Vous pouvez aussi créer un roadbook spécialement conçu pour eux, afin qu'ils puissent suivre le déroulement de "leur" voyage une fois sur place, noter leurs impressions et garder un souvenir papier de leur roadtrip.

Prévoyez un programme allégé les 2 ou 3 premiers jours du voyage, le temps que tout le monde se remette du décalage horaire et pour ne pas rajouter de la fatigue à la fatigue.

Dans l'avion

Surtout si votre enfant n'a jamais pris l'avion, le premier "stress" pour vous va être de savoir comment il va supporter les 12 ou 20 heures de vol.

Si vous le pouvez, essayez de prendre un vol sans escale, cela limitera le temps de voyage et le remue-ménage inhérent aux escales.

Si vous avez un bébé, la plupart des compagnies aériennes mettent à dispostion des berceaux. Il faut en faire la demande express lors de votre réservation, car les disponibilités sont limitées.

Prévoyez de quoi occuper votre enfant durant le vol et les temps d'attente : livres, tablette (avec ses dessins animés ou films préférés, ceux proposés dans l'avion pourraient ne pas lui plaire...), console de jeux portable, jeux (il existe des jeux de voyage que l'on peut emmener facilement et auxquels on peut jouer presque partout), dessins, coloriage...
Prévoyez aussi un stock suffisant de bonbons, sucettes et autres sucreries.

Sachez qu'il est généralement possible d'embarquer avec un siège ou réhausseur auto, sans supplément, soit en bagage-cabine, soit en bagage en soute. 2 avantages : votre enfant sera plus à l'aise dans l'avion si vous l'avez en cabine, et vous aurez l'équipement de sécurité nécessaire pour votre location de voiture ou camping-car !
Dans tous les cas, renseignez-vous sur les conditions appliquées par la compagnie aérienne que vous avez choisie.

Idem pour la poussette-canne : n'hésitez pas à investir quelques euros dans l'achat d'une poussette pliante. Elle vous sera utile durant tout votre voyage pour soulager les jambes lourdes de votre enfant, et vous n'aurez rien à payer pour l'emmener avec vous dans l'avion.
Suivant les cas, soit votre poussette sera pris en charge à l'entrée dans l'avion par le personnel naviguant et vous sera restituée à l'arrivée, soit vous devrez l'enregistrer juste avant l'embarquement, elle partira en soute et vous sera restituée à l'arrivée.
Dans tous les cas, prévoyez une housse de protection pour votre pousette. Et renseignez-vous sur les conditions appliquées par la compagnie aérienne que vous avez choisie.

Sur la route

Concernant les règles de sécurité des enfants sur la route, les lois concernant l'utilisation de sièges auto ou de réhausseurs pour les enfants est différente dans chacun des États américains : âge, poids, taille... Il n'y a autant de lois que d'États, comme vous pouvez en juger sur cette page de l'American Automobile Association...

Dans ce cas, qui peut le plus, peut le moins...
Pour les enfants de moins de 2 ans, prévoyez un siège auto qui est dos à la route.
Jusqu'à 10 ans (c'est une moyenne, cela dépend de la morphologie de votre enfant), utilisez un siège auto, ou juste un réhausseur si vous estimez que le dossier n'est plus utile.

Plusieurs options s'offrent à vous si vous devez utiliser un siège auto ou un réhausseur :

  • Vous emmenez le vôtre (il est accepté dans les bagages en cabine ou soute, voir ci-dessus). Option la plus simple et le moins coûteuse.
  • Vous en achetez un sur place, dans le premier Walmart ou grand magasin que vous croiserez. Vous trouverez tous les modèles, à tous les prix.
  • Vous en louez un sur place, auprès du loueur de voiture ou de camping-car. Attention : cette option est relativement chère (comptez environ 50 euros par semaine), et les disponibilités hasardeuses.

Pour le reste, prévoyez les mêmes occupations que pour l'avion : livres, tablette, console de jeux portable, jeux de voyage...
On peut aussi occuper les enfants avec des petits jeux sur la route : le premier qui voit un objet ou une voiture de telle ou telle couleur, photographier et collectionner les plaques d'immatriculation de tous les États américains, ni oui ni non...

Évitez de planifier des journées avec des temps de route interminables. Beaucoup d'enfants, au bout de 2 heures de trajet, commencent à avoir la bougeotte. Si vous devez faire plusieurs heures de route sur une journée, entrecoupez le trajet avec des activités (petite visite ou courte balade) qui feront mieux passer la pilule.

Si votre enfant fait encore la sieste, une bonne idée est de faire les longs trajets l'après-midi, après le déjeuner. D'autant plus que c'est généralement le moment de la journée où les températures extérieures sont les plus élevées.

Hébergements

Concernant les hébergements, tout dépend du "mode" que vous avez décidez d'adopter : voiture + hôtels, voiture + campings ou camping-car, ou éventuellement un mix entre ces 3 options.

L'option Hôtels semble peut-être plus adaptée si vous souhaitez pouvoir vous baigner dans une piscine en fin de journée ou si vos ados veulent avoir un peu de Wifi pour alimenter leur page Facebook avec quelques selfies...

Ce confort peut être retrouvé dans les campings privés (comme les KOA), mais pour le côté nature, il faudra repasser...

Il parait assez probable que l'idée de faire du camping ravira vos plus jeunes enfants : la possibilité de pouvoir passer les fins de journée en plein air, au milieu des parcs, est un vrai atout.

Si vous êtes en voiture, une possibilité est d'alterner camping et hôtel.
Vous pouvez aussi couper votre voyage en deux : une partie en camping-car pour profiter des parcs, une autre partie en voiture pour le confort...

Bref, à vous de voir quel est le type de voyage le mieux adapté à votre famille et à vos enfants !

Hôtels

En dehors des aspects budget et situation, essayez de prendre un hôtel avec piscine, elle ravira vos enfants qui pourront s'amuser et se détendre après une journée de route et de marche. Et comme le mercure dépasse régulièrement les 35°C en été dans les États du Sud, c'est toute la famille qui sera bien contente de pouvoir se rafraîchir un peu.

Côté pratique, la plupart des chambres d'hôtel peuvent accomoder 4 personnes. Si vous avez 3 enfants, vous pouvez demander un lit d'appoint pour le petit dernier. Au pire, vous pouvez aussi prévoir un matelas gonflable et un duvet.

Campings

Si vous optez pour le camping, que votre mode de transport soit la voiture (donc nuit sous la tente) ou le camping-car, vos enfants, qui seront certainement enchantés de camper, pourront s'amuser dehors, profiter de la faune et la flore des parcs, se faire des copains de jeu (la différence de langue ne sera pas une barrière pour eux), passer la soirée autour d'un feu de camp à faire griller des chamallows ou des bananes au chocolat...

Ce sera aussi l'occasion d'assister aux soirées animées par les Rangers.

Si vous êtes en tente, prévoyez des duvets chauds, même en été, dans des parcs comme Yellowstone NP, Grand Teton NP, Bryce Canyon NP, Grand Canyon NP ou Yosemite NP, entre autres.
Selon l'âge des enfants, vous pouvez prendre une tente pour eux et une autre pour vous : dans les parcs nationaux et d'état, les emplacements sont généralement suffisament grands pour 2 tentes.
Vous pouvez aussi prévoir quelques nuits en hôtel, par exemple dans les villes ou dans les endroits où il fait très chaud (Page, Moab, Death Valley NP...), afin d'apporter un peu de confort.

Programme Junior Ranger

Junior Ranger Program - © lgk31

"Explorez, apprenez et protégez !" : voici la devise du Junior Ranger Program, mis en place par le National Park Service et auquel participe la plupart des parcs nationaux américains.
Cette activité, gratuite, est proposée aux enfants (mais pas uniquement) afin de les sensibiliser, de manière ludique, à la fragilité des écosystèmes que vous rencontrerez lors de votre visite et à la nécessité de respecter et protéger la nature et l'environnement.

Ce programme est plutôt destiné aux enfants âgés entre 5 et 13 ans, mais tout le monde peut participer !

Cette page de NPS.gov liste l'ensemble des pages Junior Ranger Program de tous les parcs nationaux qui participent à ce programme : un moyen facile de savoir dans quels parcs vos enfants pourront réaliser cette activité. Certains parcs proposent même le téléchargement du livret d'activités au format pdf.

Notez que certains parcs d'État peuvent eux aussi proposer un programme Junior Ranger ou équivalent. C'est par exemple le cas de Goblin Valley State Park ou les parcs d'État de Californie.

Il existe aussi des programmes nationaux, comme Junior Archeologist, Junior Wilderness Explorer... Vous pouvez imprimer les booklets mis à disposition sur cette page du NPS, réaliser les activités demandées et faire une demande par courrier pour obtenir le badge ou écusson correspondant.

Vous voulez savoir comment fonctionne ce Junior Ranger Program et en quoi cela consiste ? On vous explique tout.

On récupère le livret...

À votre arrivée dans un parc qui propose le programme, allez au Visitor Center et adressez-vous à un Ranger présent pour lui expliquer que votre enfant veut devenir Junior Ranger du parc (même si on ne lui a pas demandé son avis).
Par exemple : "Hi, this little monster would like to become a Junior Ranger. Could you please tell us what he/she has to do ?".

Booklet Junior Ranger Program à Arches NP

Le Ranger vous remettra avec un grand sourire un petit livret papier (booklet). Dans quelques rares parcs, il faudra débourser quelques cents ou dollars (pas plus de 4 dollars) pour le récupérer.

Ce livret est en anglais. Si votre enfant ne maîtrise pas la langue de Shakespeare, il aura besoin de votre aide pour comprendre ce qu'il doit faire. En fonction de l'âge de votre enfant, le livret explique quelles activités il va devoir réaliser dans le parc pour obtenir son diplôme de Junior Ranger. Plus l'enfant est âgé, plus il a de pages du livret à remplir et plus les activités sont "difficiles".

Le Ranger sera de bons conseils en cas de questions.

On travaille...

Les activités demandées sont bien évidemment en rapport avec le parc visité : sa faune, sa flore, sa géologie, son Histoire...

Par exemples :

  • Assister à une activité proposée par un Ranger (Ranger-led program). Les plannings et horaires sont indiquées dans le journal du parc remis à l'entrée ou affichés dans le Visitor Center. Il y a souvent des activités spécifiques pour les enfants.
    Ces présentations étant données à des heures précises, cela implique une contrainte de temps dans l'organisation de votre journée.
    Ces présentations sont différentes suivant les parcs : étude de la faune ou de la flore locales, présentation de fossiles ou de pierres, géologie, météorologie, Histoire...
    À la fin de l'activité, le Ranger validera le bon travail et l'assiduité de votre bambin en signant son livret.
  • Ramasser quelques déchets trouvés en chemin et les mettre à la poubelle.
  • Regarder un film ou un documentaire au Visitor Center.
  • ...

On promet...

Badge Junior Ranger Program - © lgk31Une fois tous les "exercices" demandés réalisés, retournez au Visitor Center. Un Ranger validera alors le travail effectué et jugera si votre enfant a mérité de devenir un Junior Ranger !

Viendra alors le moment pour votre enfant de prêter serment. Le Ranger lui demandera de répéter un truc dans le style :
"I am proud to be a Junior Ranger. I promise to help take care of and protect all national parks. I also promise to continue to explore, learn about, and respect the natural world wherever I go."

Cela devant tout le monde présent dans le Visitor Center à ce moment-là bien entendu... No stress, tout ceci se fait dans la bonne humeur.
Le Ranger parlera lentement, et fera répéter morceau de phrase par morceau de phrase. Il pourra même lui faire promettre de manger des épinards et de bien travailler à l'école...

Et on est récompensé !

Diplôme et badge Junior Ranger Program - © lgk31 Passé cette épreuve, le Ranger remettra à votre enfant un diplôme de Junior Ranger du parc, et un badge (en métal, plastique ou bois, cela dépend des parcs), ou parfois un écusson.

Bref, le début d'une belle collection qui va motiver votre progéniture pour découvrir les parcs suivants et s'intéresser à ce qui l'entoure !

Veste Junior Ranger

Dans certains Visitor Centers, vous pourrez acheter à vos enfants un chapeau de Junior Ranger et même une veste Junior Ranger, qui sera parfaite pour exhiber fièrement tous les badges durement gagnés !

Vous pourrez bien entendu prendre un petite photo souvenir avec le Ranger, et garder le booklet, qui pourra être complété plus tard. Celui-ci comporte généralement des pages avec des petits jeux ou des coloriages, qui pourront occuper vos enfants durant les temps d'attente, dans la voiture ou à l'hôtel.

Nos conseils

Voici quelques recommandations pour que ce Junior Ranger Program se passe pour le mieux :

  • Lors de la préparation de votre voyage, allez faire un tour sur le site officiel des National Parks que vous allez visiter pour savoir si un Junior Ranger Program est proposé et récupérer, si cela est possible, le livret sous format pdf. Cela vous permettra d'anticiper les activités et de voir lesquelles intéresseront vos enfants.
  • Prévoyez des stylos. Normalement, le Ranger vous en fournira un lors de la remise du livret, mais on ne sait jamais...
  • Les activités proposées ne sont pas une garderie ! Restez avec votre enfant, accompagnez-le et aidez-le dans les différents exercices qui lui seront demandés, d'autant plus que le livret est en anglais et que les exposés des Rangers sont aussi en anglais... Et ce sera en plus l'occasion pour vous, parents, d'apprendre plein de choses très intéressantes !
  • Certaines activités prennent du temps (randonnées ou présentations). Il faut donc prévoir assez de temps dans le parc pour à la fois faire le programme Junior Ranger, mais aussi découvrir le parc "normalement". Il serait dommage de rester enfermé dans le Visitor Center de Grand Canyon NP tout un après-midi et ne pas profiter des points de vue sur le canyon...
  • Si votre enfant ne veut pas faire le programme, n'insistez pas. Cela doit rester un plaisir et ne pas être une contrainte.

Quelques idées d'activités pour vos enfants

Afin d'égayer le séjour de vos enfants et ne pas les entendre se plaindre de ne voir/faire tout le temps que la même chose, voici quelques propositions d'activités : sports, musées, parcs d'attractions, découvertes, zoos... :

  • Activités sur les rivières : tubing, rafting... notamment dans le Colorado (Pagosa Springs, Durango...), à Moab, à Page...
  • Assister à une rencontre sportive : basket-ball, baseball, football américain...
  • S'essayer au disc golf.
  • Voir une course de stock-car.
  • Assister aux feux d'artifice et parades du 4 Juillet.
  • Assister à un rodéo (Bryce Canyon City, Durango, Cody...).
  • Arizona :
    • Lake Powell : kayak, baignade, sortie en bateau, jet-ski...
    • Page : visiter Lower Antelope Canyon, assez ludique avec ses échelles.
    • Petrified Forest NP : admirer des troncs d'arbres pétrifiés. Ne pas forcément faire tous les trails, mais choisir ceux où il y a le plus de troncs (Long Logs Trail par exemple).
    • Wupatki NM : voir des vestiges d'habitations Anasazi.
  • Californie :
    • San Francisco : faire un tour de cable-car, visiter Alcatraz, faire du vélo ou du Segway.
    • San Diego : visiter le zoo, l'USS Midway, le Sheriff's Museum Old Town, SeaWorld, aller voir les éléphants de mer à La Jolla.
    • Los Angeles : visiter les parcs d'attractions (Disneyland, Knott's Berry Farm, Six Flags Magic Mountain), visiter des studios de cinéma (Universal Studios Hollywood, Warner Bros. Studio...), faire du vélo sur le bord de la plage.
    • Monterey : visiter le très bel aquarium de la ville, qui propose des bassins où on peut toucher les poissons.
    • Monterey : faire une sortie en bateau pour voir des baleines.
    • Palm Springs : prendre le téléphérique long de 4 kilomètres pour atteindre Mountain Station, culimnant à près de 2600 mètres sur Mount San Jacinto.
    • Yosemite NP : faire la montée facile et ludique sur Lembert Dome.
    • Sequoia NP et Yosemite NP : voir des séquoias géants.
    • Bodie SHP : visiter une vraie ville fantôme.
  • Colorado :
    • Durango : prendre le train menant à Silverton.
    • Colorado Springs : visiter le zoo de Cheyenne Mountains/div>
    • Victor : jouer au prospecteur en cherchant des pépites d'or avec une batée et visiter une mine.
    • Glenwood Springs : faire trempette dans les grandes piscines thermales.
    • Dinosaur NM : visier Quarry Hall, où l'on peut voir de nombreux fossiles de dinosaures.
    • Mesa Verde NP : visiter les anciennes habitations troglodytes de Cliff Palace (facile) ou Balcony House (un peu plus compliqué à cause des échelles).
    • Great Sand Dunes NP : s'éclater entre l'eau et les dunes de sable à Medano Creek.
  • Floride :
    • Visiter une ferme d'alligators.
    • Faire une sortie en airboat.
  • Nevada :
    • Las Vegas : profiter de l'immense piscine de votre hôtel-casino.
    • Las Vegas : visiter l'Adventuredome du Circus Circus.
  • Utah :
    • Arches NP : faire Devil's Garden Trail, assez ludique, jusqu'à Double O Arch, si possible le matin.
    • Arches NP : faire Fiery Furnace, où le crapahutage au milieu des rochers sera apprécié des enfants.
    • Bryce Canyon NP : faire une randonnée au milieu des hoodoos.
    • Zion NP : faire le début des Narrows (se limiter à 2 heures aller/retour maximum), où l'on marche dans l'eau (prévoir un bâton et des chaussures adaptées ; à faire si votre enfant sait nager).
    • Capitol Reef NP : dans le secteur de Fruita, voir l'ancienne école, cueillir quelques fruits, voir quelques pétroglyphes.
    • Canyonlands NP : dans le secteur The Needles, faire la courte balade de Cave Spring Trail (échelle (facile), ancien abri de cow-boy).
    • Natural Bridges NM : faire le trail vers Sipapu Bridge.
    • Moab : visiter Moab Giants, un musée et parc pour mieux connaître les dinosaures. Attention, à éviter quand il fait trop chaud car il n'y a pas d'ombre.
    • Dead Horse Point State Park : faire du VTT. Il y a plusieurs boucles faciles, comme Intrepid Trail.
    • Bluff : visiter Bluff Fort, près de Monument Valley.
  • Wyoming :
    • Yellowstone NP : voir des geysers, des piscines naturelles multicolores, de nombreux animaux sauvages.
    • Cody : visiter Old Trail Town et son ambiance cow-boy.

A contrario, certains parcs, comme Death Valley NP ou Canyonlands NP - Island in the Sky, pourraient moins les intéresser : chaleur omniprésente, paysages pouvant leur sembler répétitifs...

Randonner avec des enfants

Voici quelques conseils et recommendations si vous comptez randonner (ou juste vous balader) avec vos enfants :

  • Chaque enfant est différent et n'a pas la même endurance vis-à-vis de l'effort.
    En tant que parents, vous êtes les mieux placés pour connaître les capacités et limites de vos enfants.
    Établissez un programme en fonction des marches ou randonnées que vous faites déjà avec vos enfants : des enfants de 10/12 ans, randonneurs habituels, peuvent faire les randonnées qualifiées de "longues" ou "difficiles" dans les parcs.
  • Si vous n'avez jamais fait de randonnée avec vos enfants avant votre voyage aux USA, faites quelques tests avant le départ, pour connaître leurs capacités et leur niveau de "résistance".
    Il sera inutile de prévoir des randonnées de 2 heures si votre enfant commence à se plaindre au bout de 30 minutes de marche...
  • Même si vous ou vos enfants n'êtes pas de grands marcheurs, vous trouverez toujours au moins une jolie et intéressante balade à faire dans chaque parc que vous visiterez. Yosemite NP ou Grand Canyon NP sont par exemples des paradis por les randonneurs, mais il y a aussi de nombreuses balades, faciles et plaisantes, qui contenteront les moins sportifs.
    De même, une randonnée où il y a un peu de crapahutage, un objectif à atteindre, un cours d'eau ou une cascade au milieu du parcours, sont à privilégier pour motiver vos enfants à marcher.
  • Les temps de marche indiqués dans les brochures des parcs sont généralement calés sur un rythme "tranquille", genre balade en famille.
  • Les sentiers dans les parcs sont toujours bien tracés et entretenus. Les pentes sont rarement raides : dès qu'il y a du dénivelé, les trails décrivent de grands lacets.
  • La principale précaution à prendre avec les enfants est de faire attention à la chaleur et au Soleil :
    • Randonnez, si possible, le matin.
    • Emportez suffisament d'eau. Il est difficile d'estimer la quantité d'eau à emporter, mais il est préférable de prévoir trop que pas assez. Vous pouvez partir sur une base de 1 litre par personne pour une randonnée de 2 heures.
    • Faites-les boire régulièrement, même s'ils n'ont pas spécialement soif.
    • Prévoir chapeau, lunettes de Soleil, crème solaire, petite trousse à pharmacie...
  • Prévoir des sacs assez grands pour les adultes qui portent généralement leurs affaires plus celles des enfants, plus l'eau pour toute la troupe, et éventuellement le pique-nique ou les encas.
    Les enfants, s'ils ne sont pas trop jeunes, peuvent/doivent participer, à leur niveau, à l'effort collectif en ayant un petit sac à dos (10/20 litres) pour porter un peu d'eau, leurs affaires personnelles, quelques bricoles pas trop lourdes.
  • Pour les chaussures, pour de courtes balades ou des petites randonnées, une bonne paire de baskets fera l'affaire. Si vous comptez faire des randonnées un peu plus techniques, investissez dans des chaussures de randonnée les plus légères possible.
    Prévoir aussi de bonnes chaussettes.
  • S'il y a de gros dénivelés, un bâton de marche peut aider.
  • Informez-vous en amont sur les choses à lors de chaque randonnée (nom des montagnes, des rochers, des arches..., historique des lieux), afin d'avoir des choses à leur apprendre/raconter durant la marche.
  • Ouvrez les yeux pour leur montrer plantes et cactus, ou observer la faune sauvage, comme les écureuils, les oiseaux, les biches, les bisons...
  • Pensez à leur fournir un petit appareil photo pour qu'ils puissent eux aussi faire quelques clichés souvenirs de leur périple.
  • Vous pouvez motiver vos enfants en leur faisant miroiter (pour de vrai ou de faux, c'est vous qui voyez !) une belle récompense au bout de l'effort : une grosse glace ou un plongeon dans la piscine !



Auteurs : noumaios3 | ojio91 | titio | GingerBread | licare | lgk31 | HPR38 | dommm063