Rock the Blues Away

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Règles du forum
Merci de lire ces quelques conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage.

Vous recherchez des carnets de voyage sur une région en particulier ? Quelques liens rapides :
Avatar du membre
brem
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
Messages : 1112
Enregistré le : 07 sept. 2015, 12:07
Localisation : Toulouse

Re: Rock the Blues Away

Message par brem »

Hello :coucou: ,

Je suis toujours même si je ne commente pas beaucoup :oops:
Là , j'avoue que Santa Fé me plait énormément :super:
Et que dire de Bandelier NM , magnifique et instructif à la fois ...

Super récit , j'achète comme dirait l'autre :lol:
Chapitre 1 : le carnet 2017 : 3 semaines à l'Ouest en solo : que la route fût belle !!!
Chapitre 2 : le carnet 2019 : Alone on CA1 : between missions, lighthouses & old cars
Chapitre 3 : En réflexion ...


Avatar du membre
stseiya
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
Messages : 1152
Enregistré le : 10 mai 2015, 20:55
Localisation : Bersée (59)

Re: Rock the Blues Away

Message par stseiya »

je pensais ça plus grand Bandelier NM, je dois confondre.
L'architecture est vraiment typique du NM, elles sont très belles les maisons.

Que dire de nos ancêtres qui se contentaient vraiment de peu. J'ai eu la même impression que toi à Mule Canyon, 2 personnes allongées et il y avait pus de place, et encore ils devaient être petits car moi je pouvais pas tendre les jambes !

Avatar du membre
Siana
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1223
Enregistré le : 20 mars 2016, 20:25
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Rock the Blues Away

Message par Siana »

SylandCo a écrit :
06 oct. 2019, 12:28
Très intéressante la visite de Bandelier NM à travers tes photos. Je trouve impressionnant tous ces trous dans la falaise :oui:

Je te rejoins un peu sur le fait que ces villes, que tu as traversés, se ressemblent un petit peu, de par leurs styles architecturales. Par contre, je suis surprise de voir qu'il n'y a presque personne dans les rues. Est-ce qu'ils se baladent tous dans les Malls ? :???:

Bon dimanche
Je pense que l'absence de gens dans les rues, notamment à Santa Fe, était due à l'heure à laquelle j'ai visité la ville. D'autant plus que j'étais aussi "hors saison" je pense.
ojio91 a écrit :
06 oct. 2019, 13:43
Salut Anaïs,

J'aime bien l'architecture des villes visitées. Elles se ressemblent certes, mais ce n'est pas commun au reste des US.
Le parc à l'air très sympa, cela me rappelle Mesa Verde.
C'est sûr que ça change du reste des US, et notamment des maisons qui se ressemblent (presque) toutes. On a vraiment l'impression d'être dans un pays différent.
bison84 a écrit :
06 oct. 2019, 15:32
Je ne vais pas me répéter en disant que tu me fais revenir en arrière et me permets de revoir des choses vues (et davantage !).. :oui:
Aucun commentaires sur le texte et les images.. :super:
Par contre j'ai pas compris la légende "
Même si on lit là, ce n'est pas une bibliothèque" :snif:...
Surtout, ne t'arrête pas ! :non:
Lit là / Lila :siffler: :help:
Je vais essayer de maintenir un bon rythme de publication, je carbure là :chaud:
schanais a écrit :
06 oct. 2019, 16:16
:coucou:
Je suis ravie de lire ton carnet, j'avais suivi ton périple en direct sur facebook. Je t'envie d'avoir osé partir seule, c'est quelque chose dont je me crois incapable, en partie pour les périodes de solitude, je ne sais pas comment je gérerais, un peu peur de me laisser entrainer par les pensées "négatives" :help: Cela dit, je reviens de 8 jours en Italie en groupe, où je cherchais désespérement à m'isoler pour avoir un peu de tranquillité :lol:
Merci en tout cas pour ton carnet à cœur ouvert et les photos superbes, on a vraiment l'impression d'être à tes cotés dans ce voyage, vivement la suite !

Anaïs
Merci :super:
Tu vois, pour moi ce dont je me sens incapable, c'est partir en groupe :non: Cela dit, je pense que si l'envie se présente pour toi de partir un jour en solo, pourquoi ne pas commencer par juste un week-end ou une semaine quelque part, et tâter un peu le terrain pour voir comment tu vis cette aventure :clin:

titio a écrit :
06 oct. 2019, 16:31
:coucou:

Quelle belle journée variée :love: .
Lorsque nous sommes allés à Santa Fe l'année dernière, il y avait une fête et énormément de monde! Je n'en pouvais plus.La rue avec les artistes était ouverte mais impossible de se garer dans les alentours..
j'aime beaucoup la suite de ta journée. A Bandelier, la descente se fait par la même échelle que la montée?
Tu as eu de la chance que l'orage éclate en fin de journée car on voit sur tes photos qu'il rôdait depuis le matin.
+
Je pense que ça t'aurait fait un choc de voir Santa Fe le matin où j'y étais alors :lol: C'était cool pour faire des photos tranquillement, mais un peu trop plat niveau vie à mon goût quand même.

Pour Bandelier, la montée et la descente se fait effectivement par la même échelle. Il ne faut pas qu'il y ait trop de monde sinon ça bloque rapidement je pense.
Pour la météo, j'ai eu de la chance oui ! J'aurais été déçue de ne pas pouvoir visiter ce parc.

brem a écrit :
06 oct. 2019, 20:28
Hello :coucou: ,

Je suis toujours même si je ne commente pas beaucoup :oops:
Là , j'avoue que Santa Fé me plait énormément :super:
Et que dire de Bandelier NM , magnifique et instructif à la fois ...

Super récit , j'achète comme dirait l'autre :lol:
Merci d'avoir pris le temps de laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir :super:
Bandelier, malgré sa petite taille, est vraiment très chouette à découvrir et est très riche en découverte !

stseiya a écrit :
06 oct. 2019, 20:57
je pensais ça plus grand Bandelier NM, je dois confondre.
L'architecture est vraiment typique du NM, elles sont très belles les maisons.

Que dire de nos ancêtres qui se contentaient vraiment de peu. J'ai eu la même impression que toi à Mule Canyon, 2 personnes allongées et il y avait pus de place, et encore ils devaient être petits car moi je pouvais pas tendre les jambes !
Tu peux y faire quelques plus grosses randonnées mais pour la partie "connue", elle reste assez limitée quand même.
Haha, je n'ai pas eu ce problème pour mes jambes :rotfl: mais c'est vrai que c'est assez fou de se dire qu'ils vivaient souvent à plusieurs dans de si petits espaces. Chapeau à eux ! Après je me dis qu'en cas de dispute, il suffisait de pousser un peu et boum, problème résolu :siffler:
Anaïs

Les classiques de l'Ouest en 3 semaines pour un premier road trip entre amies : 3 semaines dans l'Ouest - L'aventure en camping - Septembre 2017
51 jours en solo dans l'Ouest (en cours) : Rock the Blues Away

Avatar du membre
Glll2015
Orignal original
Orignal original
Messages : 1800
Enregistré le : 19 oct. 2013, 21:49
Site Internet : https://westoudici.blogspot.ch/

Re: Rock the Blues Away

Message par Glll2015 »

Hello

Tes photos de Bandelier NM donnent très bien, l’ambiance, la situation et l'habitat.
Avec Mesa Verde, j'ai beaucoup aimé de parc et toute l'histoire qui s'y rattache.

Cette région est très riche et variée et elle est souvent ignorée alors qu'elle mérite qu'on s'y arrête.

Merci de ces bons souvenirs que tu me rappelles.

Avatar du membre
Siana
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1223
Enregistré le : 20 mars 2016, 20:25
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Rock the Blues Away

Message par Siana »

Jour 15 – 30 avril




Je me réveille en douceur ce matin et vois que le temps ne s’est pas amélioré depuis hier soir. Quelques éclaircies au loin, je décide donc de prendre mon temps et d’aviser le programme du jour en fonction de l’évolution de la météo. Pour l’heure, je rejoins Alice dans la cuisine pour partager un petit café. Nous discutons un peu de la suite de mon voyage et elle me parlera de yoga, dont elle est instructrice, et des voyages qu’elle a pu faire sur ce thème. Je prends plaisir à ces moments d’échanges, même brefs.
Je quitte son appartement en début de matinée et décide d’aller faire quelques courses. Lorsque je ressors du supermarché, la pluie est toujours battante, je décide donc à regret de tirer un trait sur la visite de Taos Pueblos. Pour être trempée et transie de froid, ce n’est pas la peine.

Je prends finalement la route en direction du Rio Grande Gorge Bridge. J’y arrive en quelques minutes, et lorsque je sors de la voiture, je suis déjà glacée. Il fait humide, le vent souffle assez fort… mais quelques éclaircies percent, ouf !

Je me dirige vers le pont, qui offre une magnifique vue au-dessus du Rio Grande.
Ce pont est le 5ème plus haut des USA, culminant à 198 m de haut et composé d’une seule arche métallique de 388 m. Malheureusement, je pense qu’il est également le lieu d’adieu de nombreuses personnes ayant fait le dur choix de mettre fin à leurs jours. Il y a effectivement de nombreuses bornes d’appel d’urgence vers une ligne d’écoute.

Je prends quelques clichés et retourne dans la chaleur de la voiture.

Sur le pont.... Non, je n'y danserai pas
Image

Gorge profonde
Image

Image

Image

Direction un nouvel Etat, j’ai nommé le Colorado. Je n’y ferai qu’une petite incursion tout au sud, afin de découvrir le prometteur parc de Great Sand Dunes.
Créé en 2004, ce parc recense les plus hautes dunes de sable de l’Amérique du Nord, au centre d’un paysage diversifié d’étendues herbeuses, de forêts de conifères, de lacs alpins et de toundra. A l’origine, en 1932, c’était un National Monument de 143 km². Aujourd’hui, le parc national couvre 434 km² et la National Preserve 169 km². Les dunes couvrent quant à elle 78 km² de la surface du parc. Le sommet de la plus haute, Star Dune, culmine à 210 mètres. Il y a donc de quoi faire !
Logées contre la chaîne de montagnes Sangre de Cristo, ces dunes proviennent de l'accumulation de sable issu des montagnes de San Juan et de Sangre de Cristo. Le sable a été apporté par les vents et les torrents issus de la fonte des neiges.
Pour ce qui est des animaux que l’on peut rencontrer, on retrouve des mouflons (bighorn sheeps), des bobcats, des ours noirs, des castors ou encore des cerfs.
Spoiler alert : je n’en verrai aucun.

Image

J’arrive à l’entrée du parc vers 13h20 et m’arrête en premier lieu au Visitor Center, avant d’aller me garer sur le parking des dunes. Il y a des tables de pique-nique, mais il fait bien trop froid et le vent rendrait la manœuvre périlleuse. Je décide donc de manger rapidement dans la voiture avant de partir à l’assaut des dunes. Le temps étant plus que mitigé, je me fixe simplement comme objectif de profiter autant que possible du parc, sans prendre de risques.

J’arrive devant Medano Creek qui a un bon débit. Je passe plusieurs minutes à regarder le courant se créer et disparaître, le flot de cette rivière est assez poétique, puisqu’il change sans arrêt en fonction des déplacements de sable.

Image

Je pose un pied dans l’eau, et j’ai l’impression qu’il se fait attaquer par des centaines d’aiguilles qui viennent transpercer ma peau. L’eau est gelée ! J’essayerai de traverser le plus rapidement possible, et marchant dans les endroits les moins profonds, ce qui n’est pas toujours évident. Heureusement que c’est du sable en dessous et pas des roches, qui rendraient le risque de glissade bien plus important… bonjour l’hypothermie !

Je suis soulagée lorsque j’arrive de l’autre côté de la rive ! D’ailleurs, beaucoup de gens choisissent de ne même pas traverser. Je le conçois, même si c’est un peu dommage. Les pieds se réchauffent finalement assez vite lorsque l’on recommence à marcher. Cette fois-ci, pas de marche pieds-nus comme à White Sand dunes. Vous l’aurez compris, ce n’est pas parce que le sable est si chaud que je risquerais de m’y brûler la plante des pieds, mais parce qu’il fait cette fois-ci trop froid !

Image

Si des gens viennent en vélo, puis nagent à travers Medano Creek, en ensuite courent le long des lignes de sable... Est-ce qu'on peut dire qu'ils font un Strie-athlon ?
Image

Je débute la montée, qui bien qu’elle soit physique, est rendue légèrement plus aisée par l’humidité du sable, qui est donc plus compact. Je ne glisse que d’une trentaine de centimètres à chaque pas. Je n’ai pas encore beaucoup progressé lorsque le vent prend de l’ampleur et qu’il commence à pleuvoir. A ma gauche, le ciel qui était dégagé s’éloigne, et tout autour de gros nuages gris nous surplombent. Les montagnes avoisinantes sont régulièrement prises dans la brume et je peine à garder mes yeux ouverts, tant le sable porté par le vent est violent. Je croise un seul autre couple sur la dune, en train de redescendre, qui me souhaite bon courage pour la montée. On est qu’à deux mètres les uns des autres, et pourtant on peine à s’entendre. Inutile de préciser que nous ne tenterons même pas d’établir la conversation. Je me retrouve seule en hauteur, avec uniquement une autre personne sur la dune opposée. J’en profiterai pour prendre quelques clichés.

Image

Image

Premier plan, second plan et arrière plan. Plus communément appelé plan à 3
Image

Image

Bien que la météo ne soit pas idéale pour randonner, j’adore l’ambiance que cela confère au parc. Les contrastes dans le sable sont exceptionnels, entre les zones noircies par l’eau de pluie et les zones où tombe un rayon de soleil. Que dire des montagnes enneigées à l’arrière-plan ! Je suis seule, entourée des éléments, et je me lâche en poussant hurlement. Il reste timide, n’ayant pas l’habitude de faire ça, mais ça fait du bien !

Image

Image

Image

Pour l’heure, le vent est tel que j’ai parfois de mal à me tenir droite sans être déséquilibrée, la pluie est de plus en plus forte, et est maintenant accompagnée de grêlons. Je prends donc la décision de faire demi-tour plutôt que de continuer, d’autant plus que je suis gelée, malgré mes couches de vêtements. Cette ascension de dune a déjà été super, c’est exceptionnel d’arriver en haut de la dune et de voir les paysages s’étendre à perte de vue.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La descente est beaucoup plus rapide, en seulement quelques minutes je suis en bas. Alors que j’arrive à nouveau à hauteur de Medano creek, le soleil refait son apparition, comme pour me narguer. Ce n’est pas bien grave, j’ai déjà beaucoup aimé ce que j’ai pu faire du parc, et je crois qu’au final les randonnées dans le sable, ce n’est pas pour moi, trop frustrant à mon goût de ne pas réussir à avancer.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Je me déchausse pour retraverser la rivière et je serre les dents jusqu’à ce que j’arrive de l’autre côté. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est revigorant !

Image

Image

Image

Image

Image

Je retourne à la voiture pour chercher le trépied pour faire quelques poses longues le long de la rivière. En revanche, je n’aurai pas le courage de la retraverser ou de me mettre au milieu de celle-ci comme je l’avais initialement prévu.

Image

Image

A 17h, alors que le soleil est revenu et ‘’tape’’ sur la voiture, il ne fait que 14 degrés… Je ne sais pas à quel point la température était descendue pendant la tempête de grêle, mais malgré mes couches de vêtements le vent froid me donnait bien froid.

Image

Image

Image

Pour l’heure, je reprends la route, en direction d’un nouveau Airbnb. Je suis encore une fois bien contente de dormir en intérieur pour la nuit ! Pour ce soir, je dispose d’un étage d’une maison, avec une entrée séparée. Il y a 3 chambres, mais j’ai l’impression d’être la seule à en avoir louée une pour la nuit car je n’entendrai personne jusqu’à mon départ le lendemain. J’entre dans la maison et ma chambre par une serrure à code, je ne rencontrerai pas les hôtes. C’est sympa aussi, ça permet d’être tranquille et de se mettre à l’aise même dans les espaces communs, ce que j’ai souvent du mal à faire même sur invitation des hôtes lorsque je partage leur cuisine par exemple. Il y a une petite kitchenette toute équipée, ainsi que de quoi faire du café, des fruits, du pain, des aliments secs, ou encore du beurre, des confitures etc… dans le frigo. Nous sommes libres de nous servir comme nous le souhaitons pour la durée du séjour, il est simplement demandé de ne pas tout embarquer quand on repart.
Le chauffage n’est plus allumé, mais l’hôte a gentiment déposé un radiateur électrique dans ma chambre et m’avait envoyé un message en me disant de ne pas hésiter à l’allumer si besoin. Il y a également plusieurs couvertures à disposition, ainsi que des serviettes de douche. Bref, tout est fourni. Je profite de cette soirée en solitaire pour donner des nouvelles en France et discuter un peu avec des amies. Le radiateur électrique me servira bien ! Au départ, je ne voulais pas l’allumer (je préfère autant que possible essayer d’économiser l’énergie), mais même en ayant rajouté deux couvertures sur le lit, je n’ai pas réussi à me réchauffer. Du coup, difficile de m’endormir avec des pieds gelés et j’ai capitulé. Le restant de la nuit sera bien plus confortable !
Anaïs

Les classiques de l'Ouest en 3 semaines pour un premier road trip entre amies : 3 semaines dans l'Ouest - L'aventure en camping - Septembre 2017
51 jours en solo dans l'Ouest (en cours) : Rock the Blues Away


lou1507
Orignal original
Orignal original
Messages : 1847
Enregistré le : 03 oct. 2017, 13:39

Re: Rock the Blues Away

Message par lou1507 »

tu n'as pas eu de chance pour la météo mais ce ciel très gris, sombre, donne des photos extraordinaires.
effectivement 14° l'après midi, avec le vent et l'humidité, cela ne devait pas être agréable le matin...

Avatar du membre
ojio91
Ours trop mimi
Ours trop mimi
Messages : 2291
Enregistré le : 09 août 2015, 19:56

Re: Rock the Blues Away

Message par ojio91 »

Je crois, vu le nombre de photos, que tu as bien aimé ce parc :langue: .
Et je ne vais pas m'en plaindre car il est très photogénique.
Julie
★★★ Aux USA ★★★
- Juillet 2016 : De SF à LA en famille (camping/hôtel) : roadbook - carnet photos et diaporama
- Juillet 2018 : Colorado et Moab (camping/hôtel) : carnet photos et vidéos

Around the world
- Avril 2017 : 1 semaine à l'Est de la Sicile (hôtel/B&B) : carnet photos et vidéos

isadesmontagnes
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Messages : 910
Enregistré le : 08 juin 2015, 10:33

Re: Rock the Blues Away

Message par isadesmontagnes »

Waouh, tes photos sont superbes ! Effectivement ce temps orageux donne une atmosphère très photogénique :love:
:coucou:

Avatar du membre
stseiya
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
Messages : 1152
Enregistré le : 10 mai 2015, 20:55
Localisation : Bersée (59)

Re: Rock the Blues Away

Message par stseiya »

les photos sont superbes !! une nouvelle fois les conditions aide bien à donner une atmosphère particulière au parc. On en souhaiterai presque du mauvais temps pour les vacances :langue:
vu le froid heureusement qu tu n'étais pas en tente ! :glagla: :glagla:

Répondre

Retourner vers « Carnets de voyage aux USA »