Rock the Blues Away

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Règles du forum
Merci de lire ces quelques conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage.

Vous recherchez des carnets de voyage sur une région en particulier ? Quelques liens rapides :
bea
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1484
Enregistré le : 15 mars 2013, 15:05

Re: Rock the Blues Away

Message par bea »

« Comment va la petite ? » question rituelle du matin de Do 😜

J’ai réussi à sauter dans l’avion en bousculant Francis !!! Un peu plus je restais sur le tarmac 😂
Ça démarre fort et tu n’as pas baissé les bras pour le Walmart 👍
Tu racontes comme tu veux, j’aime bien quand tu racontes 😘


isadesmontagnes
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Messages : 910
Enregistré le : 08 juin 2015, 10:33

Re: Rock the Blues Away

Message par isadesmontagnes »

Un super début, j'aime ta narration.
A bientôt.
:coucou:

Avatar du membre
Siana
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1223
Enregistré le : 20 mars 2016, 20:25
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Rock the Blues Away

Message par Siana »

stseiya a écrit :
23 juin 2019, 17:06
hello, le carnet avec les sentiments persos c'est mieux !!
Un départ qui s'est déroulé sans accro :super:
ne va pas trop vite dans le carnet sinon je vais passer pour un fainéant, imagine on fini le carnet en même temps alors que j'ai un an et demi d'avance :hein: :hein:
Imagine je termine le mien AVANT :siffler: :diable:
Anaïs

Les classiques de l'Ouest en 3 semaines pour un premier road trip entre amies : 3 semaines dans l'Ouest - L'aventure en camping - Septembre 2017
51 jours en solo dans l'Ouest (en cours) : Rock the Blues Away

SylandCo
Orignal original
Orignal original
Messages : 1794
Enregistré le : 16 déc. 2013, 08:44

Re: Rock the Blues Away

Message par SylandCo »

Siana a écrit :
23 juin 2019, 09:44
Finalement, j’arrive devant l’agent, quelques questions de routine, il est un peu surpris que je reste 50 jours et me demande ce que je vais faire à Vegas si longtemps.
Le gars a vraiment pensé que tu allais rester 50 jours à Vegas ?! :hein: :mdre:

Pas toujours facile de trouver le courage d'aller magasiner quand on arrive sur sol américain :smileyquidortdebout: :super:

Avatar du membre
Cristophe
Ours trop mimi
Ours trop mimi
Messages : 2048
Enregistré le : 10 mars 2017, 22:50

Re: Rock the Blues Away

Message par Cristophe »

Hello Anaïs
J'embarque avec toi quelques jours et je rattraperais mon retard à mon retour !
Annulé : Juillet 2020 - De Los Angeles à Los Angeles en passant par La Vegas et Tucson
Juillet 2019 - À la conquête de l'Ouest
Juillet 2018 - De San Francisco à Los Angeles
Octobre 2016 - New York, quelques années plus tard...
Mai 1996 - New York

nathie83
Grosse dinde de Zion NP
Grosse dinde de Zion NP
Messages : 191
Enregistré le : 03 févr. 2015, 23:27
Localisation : Var

Re: Rock the Blues Away

Message par nathie83 »

« J’aime les plans qui se déroulent sans accrocs! » :lol:
Décollage et atterrissage réussis ! :super:
En route pour l’aventure ! :clin:
Nathalie
Carpe diem

Février 2015, Un rêve éveillé: la découverte de l'Ouest
Juin 2019 : un voyage pour les enfants...et les grands ! NY-Washington-Floride

cyrabele
Mouflon dépoilé de Banff NP
Mouflon dépoilé de Banff NP
Messages : 491
Enregistré le : 05 sept. 2014, 16:04
Localisation : Valenciennes

Re: Rock the Blues Away

Message par cyrabele »

Ca fait quelques jours que je n'ai plus le droit le matin, à, "tu as vu les nouvelles aventures d'Anaïs ?" et ça me manquait. Et dire que tu as (un peu) donné goût aux USA à Michaël. Alors là, je dis bravo.

Voilà un carnet qui commence bien. Et j'ai un peu culpabilisé en lisant les questions que des personnes t'ont posées avant le voyage. J'ai contribué à ce stress et à cette inquiétude et je m'en veux un peu. Pour avoir suivi tes aventures sur Facebook, je pense que tu dois l'écrire comme tu le sens mais forcément, il y aura beaucoup de vécu, de ressenti et des choses personnelles car c'est aussi ça qui va expliquer le voyage que tu as vécu. Et sans être psy, loin de là, ce carnet sera ton exutoire. Cette Page que tu tournes pour en écrire une autre, des autres.

J'attends la suite avec impatience et notamment la conclusion car pour sûre, tu en es revenue changée et je suis sûre qu'en Alsace, en 2020, on ne va pas te reconnaître...

Bon, ne va pas trop vite non plus car nous (enfin certains) on bosse (enfin entre deux vacances) et c'est chaud de suivre tous les carnets en ce moment.

J'embarque avec toi.

Bonne rédaction

Véro

Avatar du membre
Siana
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1223
Enregistré le : 20 mars 2016, 20:25
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Rock the Blues Away

Message par Siana »

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires sur ce début de carnet. Je pense donc que je vais le rédiger en y incluant mes ressentis personnels lorsque j'aurai envie de les partager :clin:
bison84 a écrit :
23 juin 2019, 11:06
Et voilà, c'est parti!... c'est même arrivé d'ailleurs!! :oui:
T'avais bien fait de ne pas tout dire sur FB...
Pour l'instant je dirais..
La méthode est bien maîtrisée, la réflexion est correcte, les remarques sont pertinentes...
L'orthographe est bonne (à moins d'avoir lu trop vite!! :siffler: )..
Ensemble très satisfaisant.. :clap:
Bon travail. élève sérieuse et travailleuse. Je l’encourage à poursuivre de la même manière :super: .
J'espère me souvenir de tout, n'ayant pas les écrits Facebook sur tout (et comme j'écrivais les posts Facebook justement, je n'ai pas vraiment pris de notes autres). Va falloir faire fonctionner ma mémoire :super:

Merci professeur pour cette bonne remarque. Les fautes sont un peu ma hantise sur ce carnet, parce que que je relis parfois des passages de l'ancien, j'ai envie de m'arracher les yeux, puis les doigts (dans l'ordre inverse ça serait plus compliqué).
cyrabele a écrit :
24 juin 2019, 15:52
Ca fait quelques jours que je n'ai plus le droit le matin, à, "tu as vu les nouvelles aventures d'Anaïs ?" et ça me manquait. Et dire que tu as (un peu) donné goût aux USA à Michaël. Alors là, je dis bravo.
Je suis ravie d'avoir pu lui donné goût aux USA (il aime la météo pourrie c'est ça ?) :langue:

cyrabele a écrit :
24 juin 2019, 15:52
Et j'ai un peu culpabilisé en lisant les questions que des personnes t'ont posées avant le voyage. J'ai contribué à ce stress et à cette inquiétude et je m'en veux un peu.
Oh mais non il ne faut pas t'en vouloir ! Ne t'inquiètes pas, j'ai tellement entendu toutes sortes de questions que c'était vraiment noyé dans la masse donc je n'ai même pas pensé à des personnes en particulier à ce moment-là.


La suite dans quelques instants (plus ou moins longs selon le bon vouloir de la connexion internet).
Anaïs

Les classiques de l'Ouest en 3 semaines pour un premier road trip entre amies : 3 semaines dans l'Ouest - L'aventure en camping - Septembre 2017
51 jours en solo dans l'Ouest (en cours) : Rock the Blues Away

Avatar du membre
Glll2015
Orignal original
Orignal original
Messages : 1800
Enregistré le : 19 oct. 2013, 21:49
Site Internet : https://westoudici.blogspot.ch/

Re: Rock the Blues Away

Message par Glll2015 »

Hello Anaïs

Pour t'éviter des surprises et déboires, écrit tes commentaires pour ce carnet sur un traitement de textes avant de les poster.
Enfin tu le fais certainement déjà.

Je me réjouis de la suite, je constate que j'ai de la peine avec ma mémoire pour rédiger le mien.

Avatar du membre
Siana
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1223
Enregistré le : 20 mars 2016, 20:25
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Rock the Blues Away

Message par Siana »

Jour 2 – 17 avril 2019

Petit disclaimer, car je sais que cela avait fait débat sur le forum. Toutes mes photos sont retouchées, sauf mention contraire. Généralement, je touche à la luminosité, contraste etc... Parfois aussi aux couleurs pour les booster un peu. J'utilise néanmoins très rarement photoshop, car je ne maîtrise pas. Je n'intègre donc pas un ciel différent, de la pluie, ou autres effets qui pourraient changer l'humeur qui se dégage de la photo. J'essaye simplement parfois d'effacer un petit branchage qui obstruerait la vue. Vous voilà prévenus :clin: .

Musique du jour : (idée inspirée des carnets du grand Straw)


La nuit a été entrecoupée, jetlag oblige, et je décide de prendre la route à 4h30. C’est ça qui est pratique en voyageant seule, je peux décider des changements de timing comme bon me semble. :super:
Merci les US et leurs stations-services ouvertes 24h/24 car je pourrai faire le plein sans problème à cette heure-ci de la nuit (les cartes Revolut ne marchent pas aux pompes à essence). Je quitte la région de Vegas de nuit, c’est bien plus agréable qu’hier soir puisqu’il y a beaucoup moins de trafic. J’ai quand même été étonnée du nombre de voitures présentes sur les routes, bien plus que chez nous à la même heure.

Une heure après avoir quitté l’Airbnb, j’arrive à la première ‘’vraie’’ destination de ce roadtrip qui n’est autre que le magnifique state park de Valley of Fire. On commence fort ! La cerise sur le gâteau étant que j’arrive pile au moment où le soleil se laisse apercevoir à l’horizon. Pour un premier sunrise, je suis gâtée !

A l'entrée du premier parc du voyage
Image


La fameuse voiture, qui sera ma compagnonne de galère pendant les 50 prochains jours. A ce moment-là, elle était encore toute propre !
Image


Premier sunrise, juste à l'entrée du parc.
Image


A cette heure-ci cependant, aucun ranger à la station d’entrée; on doit donc remplir une enveloppe et s’acquitter des $10 pour la visite du parc. Seul problème, je n’ai que des coupures de $20, n’ayant pas encore de monnaie… Une autre voiture arrive, je demande au gentil monsieur s’il pourrait m’échanger mon billet contre des coupures plus petites, pas de soucis. Merci Monsieur !


Le petit point géologique et historique du parc (pour celles et ceux que ça n’intéresserait pas, sautez simplement la partie écrite en italique).

"Ouvert en 1935, c’est le plus grand et le plus ancien State Park du Nevada. Superficie : 186km²

Ce parc tire son nom des formations de grès rouges (Aztec Sandstone) formées par l’érosion au cours des 150 dernières millions d’années. Ces roches, qui semblent s’embraser lorsqu’elles sont ensoleillées, sont mélangées à du calcaire gris et beige, ce qui donne un visuel inégalable. C’est un responsable de l’AAA qui l’a nommé, prétendant que la vallée entière semblait être en feu lorsqu’il l’a traversée au coucher du soleil. On peut également y trouver des arbres pétrifiés.
Des pétroglyphes peuvent être trouvés dans le parc, datant de plus de 2000 ans. De -300 à 1150 les Anasazi (peuple ancien Pueblo) habitaient les lieux où ils chassaient et faisaient des cérémonies religieuses. Toutefois, le peu d’eau présent dans le parc a sans doute limité leurs activités. Chaque année, le parc accueille un concours Atlatl lors duquel les participants testent leurs compétences avec des répliques de lances anciennes.
Les paiutes vivaient dans la région dans les années 1860.



Le premier arrêt officiel dans le parc se fera à Beehives, des formations rocheuses au design si unique. Ces lignes aux rainures partant dans différentes directions sont un marqueur de ce qu’on appelle la stratification géologique croisée. Les différentes formes indiquent la direction de l’eau ou du vent au moment où le matériau a été déposé.


En arrivant devant ces merveilleuses complexités de la nature, je suis prise par l’émotion pour la première fois du voyage. Je réalise pour la première fois où je suis; ''I made it!'', le roadtrip est lancé, et les 50 prochains jours annoncent des découvertes de tout genre. Un profond sentiment de gratitude m’envahit à ce moment : d’être là et de pouvoir voir de mes propres yeux ce paysage magnifique qui s’offre à moi. L’angoisse qui m’a prise il y a deux nuits juste avant de monter dans l’avion semble oubliée, et je suis tout simplement heureuse d’être là.

Beehives et séquence émotion
Image

Image

Image


Je prends le temps de contempler le paysage, d’autant plus que le soleil embrase progressivement les roches.

Ma petite mazda au loin, qui profite elle aussi du paysage.
Image

Image


Ma prochaine étape est de faire le tour du camping afin de voir si une place s’est libérée. En effet, à l’entée du parc il y avait un panneau indiquant « campground full », mais j’ai bon espoir que des gens quittent leur emplacement dans la matinée.
Il est encore très tôt donc il n’est pas sûr que des gens aient déjà quitté le parc, mais je tente quand même. Bien m’en fait, car je trouve un emplacement disponible ! Yes ! Ni une ni deux, je complète l’enveloppe ($10 pour la nuit de camping, en plus du tarif d’entrée déjà payé).
Bonne surprise, le camping, en plus d’être dans un environnement magnifique, dispose également de douches gratuites, génial ! Dans l'ensemble, j'ai d'ailleurs trouvé que les campings des State Parks ont un très bon rapport qualité/prix.

Je sors ma tente pour la première fois du voyage et la monte en quelques minutes pour indiquer que l’emplacement est pris, avant de reprendre la route, direction l’extrémité nord du parc.

Je me gare au parking numéro 3, dans le but de faire la randonnée des 7 merveilles. J’avais pour cela téléchargé un tracé sur l’appli ViewRanger, car ce n’est pas une randonnée officielle du parc. Par endroits, on voit bien le sentier, à d’autres, c’est un peu au pif et j’espère ne pas avoir fait de hors-piste… En tout cas j’ai pris garde à ne pas marcher sur des plantes ou à ne pas abîmer les fines dentelles de roche que l’on retrouve parfois dans le parc.
Petite note sur l'application ViewRanger : pour quelques dollars par an (moins de 15 si mes souvenirs sont bons), on peut avoir accès à la carte des USA (ou prendre un abonnement pour une autre région du monde). Des tracés de randonnées enregistrés par d'autres randonneurs sont disponibles et téléchargeables. Le parcours est ensuite disponible hors connexion. L'autre atout majeur, est que l'on peut également enregistrer son propre tracé, idéal quand on est seul dans un lieu sans sentier officiel et qu'on ne veut pas avoir peur de se perdre. En plus, ça permet aussi d'enregistrer ses statistiques : nombre de kilomètres parcouru, le temps qu'on a mis, notre vitesse moyenne, le dénivelé, etc. Je recommande pour celles et ceux qui n'ont pas envie ou pas l'utilité d'un vrai GPS de randonnée car c'est une très bonne alternative à un coût bien moindre :super:

Vue depuis le parking
Image


Cette randonnée est absolument géniale, je suis quasiment seule, je vois parfois des gens au loin mais ne croiserai personne sur toute la première partie de la randonnée.
Je découvre une multitude de formations rocheuses à la géométrie et aux couleurs totalement différentes.

Dès le début, le ton (ou devrais-je dire les tons? (en tout cas, pas de thon) (ok, j'arrête)) est donné
Image

Image

Image


Tantôt entourée de jaune et d’orange, pour se retrouver ensuite dans du rouge, puis du rose pastel... De la roche brute, des trous, de la dentelle, des vagues douces… Je ne sais plus où tourner la tête.

Image

Image

Image

Le soleil n'a pas encore terminé sa montée dans le ciel, et je suis à l'ombre dès que je quitte un promontoire, les couleurs pastels sont magnifiques :love:
Image

Le coin de pink canyon est assez accidenté, je dois éviter des éboulements de roche, soit en les contournant soit en les escaladant. Je pense que j’ai dû rater le ‘’vrai’’ sentier parce que c’est vraiment galère. D'ailleurs, j'ai même un doute quant à si j'étais bel et bien dans le canyon à proprement parler.

Image

Image


Concours de complexité rocheuse
Image

Image

Image

Image



Image

Image

Image


L’appareil chauffe, et moi aussi ; le sweat-shirt que j’avais en début de randonnée est maintenant au fond du sac.

Au bout d’un moment, je décide de rejoindre la zone des White Domes où je retournerai à la civilisation. Normalement, cette partie de la randonnée n’est pas incluse dans la boucle des 7 merveilles, mais j’ai le temps et je ne suis absolument pas fatiguée donc j’en profite. Je repasse dans un canyon à trous.
A un croisement, on retrouve un vestige du tournage du film ‘’The Professional’’, un western filmé dans la région dans les années 70.

Cœur de pierre
Image

Image

Image

Image

Rouleaux de printemps, qui craquent un peu sous la dent
Image

Image



La dernière étape de la randonnée n’est autre que The Fire Wave. Pour la rejoindre, deux options principales s’offrent à vous. La première, partir du parking officiel et la rejoindre par le haut. La seconde, un peu moins utilisée, est de la rejoindre par le bas. Pour cela, on peut se garer au niveau d’un des nombreux ‘’dips’’ présents sur la route (ces Dips sont d’ailleurs les seuls endroits où l’on peut garer la voiture en dehors des parkings car ils sont souvent le point de départ de randonnées non-officielles du parc). Pour ma part, je suis toujours à pied, mais prendrai cette seconde option. Je m’engage donc dans un wash/canyon qui s’ouvre rapidement sur un très beau panorama.

Image

Image

On trouve même de l'eau !
Image


Au bout de quelques minutes de marche, des voix se font entendre, je lève la tête et je vois quelques personnes sur la gauche, en haut d’une paroi rocheuse. Pas du doute, je suis au bon endroit. Je quitte donc le wash et monte sur la roche striée. Les tons pastels se font plus rares, on tend vers des couleurs plus brutes.

A l'ombre, je vois rouge
Image

Au soleil, les contrastes sont un peu moins marqués
Image

Arrivée en haut, elle est là.

Image


Alors ne me huez pas, mais pour le coup, je n’ai pas été transportée par cette formation géologique. Oui, c’est très beau et le contraste entre les strates blanches et les strates plus orangées est effectivement assez unique, mais cela ne m’a pas transportée autant que d’autres formations que je viens de voir durant la randonnée. La faute sans doute aussi au monde présent sur le site, ce qui ‘’gâche’’ un peu le paysage. En effet, la vague est rarement seule dans notre champ de vision.
Bref, je ne m’attarde pas et je regagne le parking, d’autant plus qu’il commence à faire bien chaud et que je fatigue un peu. Le chemin du retour regorge lui encore de petites merveilles.

Image

Pas de Fleur Delacour en vue, par contre, les fleurs DuDésert sont biens là (l'élite comprendra la référence :cool: )
Image

#TeamPasD'Epilation
Image



Je passe par le Visitor Center, où se trouvent comme souvent des explications forts intéressantes sur le parc et son histoire.

Image

Je m’arrête aux 7 Sisters, arrêt qui se compose de sept formations rocheuses plus ou moins similaires ; on croirait de l’emmental (enfin sauf la couleur, sinon je vous déconseille de le manger). Je décide de prendre mon pique-nique ici, les tables et bancs sont abrités; avec le vent, les températures sont très agréables.
Malheureusement, deux familles avec des enfants arrivent peu après et feront un bruit incroyable. En plus, les parents ont délogé une chenille de son arbuste pour que les enfants puissent s’amuser à l’embêter avec des bouts de bois :lis: :grrrr: . Ça m’énerve et je décide de partir au plus vite.

Image


Je m’engage plus amplement sur la route qui part vers l’est et m’arrête au point de vue suivant qui permet de voir les vestiges d’anciennes cabines de pierres. Celles-ci ont été construites dans les années 30 par le Civilian Conservation Corps afin d’offrir un abri aux voyageurs qui passaient dans la région.

Logement avec vue
Image

Image

Image

Le prochain arrêt est celui de Petrified Logs, qui permet de voir, comme son nom l’indique, du bois pétrifié.

Petrificus!
Image

La vue située un peu plus haut n'est pas mal non plus
Image


Au bout de la route, se trouve Elephant Rock, au nom qui parle de lui-même.

On ne peut pas se TROMPEr
Image

Sur la route, coeur de pierre #2
Image


Je fais demi-tour en direction du camping et décide de faire la loop road.
Je n’avais pas entré les points GPS des différents points d’intérêt et j’en ai donc sans doute raté quelques-uns. Néanmoins, la route, qui se transforme ensuite en piste roulante, est très jolie. Je m’arrêterai à Atlatl Rock et ses pétroglyphes de plus de 3000 ans, traces des Indiens qui sont passés par là. Pour info, un atlatl est un outil utilisé pour envoyer des lances. Les Indiens utilisaient ces armes, qui sont aujourd’hui gravées dans la roche. Pas mal de barrières sur ce site, la faute à de nombreux actes de vandalisme qui ont eu lieu par le passer :censored:

Image

Autre arrêt à Arch Rock, qui a été formée par l’érosion. Bon, faut pas comparer aux Arches qu'on voit au parc du même nom parce que là, elle est toute riquiqui. Sachez qu'on la voit depuis la route, mais pas depuis l'arrière où on aurait tendance à aller voir en premier.

Jolie alcôve le long de la Loop road
Image

Je retourne ensuite au camping pour me reposer un peu. Entre le réveil tôt ce matin, la randonnée et la chaleur, je fatigue sérieusement !

Vers 17h30, je ressors de la tente et prends la direction de Rainbow Vista, qui offre un panorama sur le parc (mais qui est déjà à l'ombre à l'heure là). Du côté de la montée, il y a tout de même de superbes couleurs

Image


Je décide de terminer la journée en retentant la Fire Wave. Les couleurs à cette heure-ci doivent rendre le lieu magnifique et je veux voir si ma première impression de ce matin peut être changée.

Image


J’arrive sur le site à 18h30, il y a assez peu de monde, moins d’une dizaine de personnes, je suis ravie. Sauf que… un couple et leur enfant de quelques mois squatteront le lieu toute la durée du sunset. D’abord la maman avec l’enfant dans les bras, qui vont poser pour papa, pas une fois, ni deux, mais une bonne cinquantaine de fois en se déplaçant à chaque fois d’un pas ou deux. Et ensuite, quand on pense que c’est terminé…. Ben non, maintenant, c’est au tour de papa de poser avec son enfant. :humm:
Bref, ça a été une galère pour pouvoir avoir une photo sans eux en plein milieu, j’ai essayé de profiter du spectacle, mais à quelques mètres une autre famille pique-niquait avec des enfants qui couraient et hurlaient. Pour un moment calme et apaisant, on repassera. Tout cela n’est pas bien grave, j’en ai déjà pris plein la vue aujourd’hui. :super:

Restons calmes, on ne va pas faire de vague
Image

Image

Image

Image

Sur le retour
Image


J'arrive au camping, je m'installe dans la tente avec ma liseuse et ne tarderai pas à m'endormir. La journée a été longue et pleine de merveilles :love:
Anaïs

Les classiques de l'Ouest en 3 semaines pour un premier road trip entre amies : 3 semaines dans l'Ouest - L'aventure en camping - Septembre 2017
51 jours en solo dans l'Ouest (en cours) : Rock the Blues Away

Répondre

Retourner vers « Carnets de voyage aux USA »