Rock the Blues Away

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Règles du forum
Merci de lire ces quelques conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage.

Vous recherchez des carnets de voyage sur une région en particulier ? Quelques liens rapides :
Ayasha
Petit veau du Colorado
Petit veau du Colorado
Messages : 516
Enregistré le : 20 mai 2017, 16:28
Localisation : Belgique

Re: Rock the Blues Away

Message par Ayasha »

:coucou: Anais

J’arrive en retard :bave: c’est les vacances et je peux enfin me poser et lire les carnets de ceux qui sont partis au printemps :clin:

Superbe journée à VOF avec de magnifiques photos :love:

J’admire toujours ton courage d’avoir osé faire ce voyage seule :super:

Je ne suis pas sur FB, donc pour moi c’est la grande découverte :fete:

A bientôt pour la suite :coucou:


Avatar du membre
Siana
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1224
Enregistré le : 20 mars 2016, 20:25
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Rock the Blues Away

Message par Siana »

@Fabian et Muriel, merci de me suivre :super:
Lorax a écrit :
30 juin 2019, 10:56
Te voilà déjà ds le vif du sujet, et pour un première journée sur place, tu mets la barre vachement haute :shock: Superbe visite de Valley of Fire. C'est là que je me rend compte qu'en 2016 nous n'avons fait que le survolé (mais il faisait bcp trop chaud début mai). C'est quand même le paradis pr les roches rouges :love:

Tu n'as pas eu peur de mettre la barre très haute pour la suite?
J'avoue que je suis très curieux de ta gestion du rythme des vacances. 52 jours et des merveilles qui s'enchaînent comme ça, c'est un beau défi :oui:
C'est vrai que j'ai démarré sur du lourd niveau paysages... et en même temps, pour répondre à ta question, non je n'ai pas eu peur de mettre la barre très haute pour la suite. Sans doute parce que j’enchaînais directement avec Joshua Tree que j'avais hâte de revoir. Lors de la préparation du roadtrip, je savais que j'allais voir des endroits qui sont globalement considérés comme plus ou moins "oufissimes" et en même temps j'avais tout autant envie de découvrir des particularités d'endroits apparemment moins exceptionnels que certaines valeurs sûres. J'avais très peu d'à priori, sauf pour le Grand Canyon et Zion qui étaient mes deux grands coups de cœur.

Pour la gestion du rythme de voyage, étant seule, j'ai vraiment pu adapter à ce que je me sentais capable de faire. Par exemple, rouler plus de 500km en une journée ne me pose absolument pas de problème. Sur un aussi long parcours, ça a été un grand plus parce que si j'avais voulu limiter mes déplacements par jour, je n'aurais fait que la moitié de superficie je pense. Je n'ai jamais eu l'impression de me presser, le plus gros aléas a été la météo, mais ça je n'avais aucune emprise dessus.
J'avais prévu deux temps de "repos", à Zion et au Grand Canyon, où j'avais prévu de passer plusieurs jours. D'ailleurs, aucun des deux ne s'est passé comme prévu... mais pour ça il va falloir quelques semaines le temps que la rédaction du carnet avance :cool:
Anaïs

Les classiques de l'Ouest en 3 semaines pour un premier road trip entre amies : 3 semaines dans l'Ouest - L'aventure en camping - Septembre 2017
51 jours en solo dans l'Ouest (en cours) : Rock the Blues Away

Avatar du membre
Siana
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1224
Enregistré le : 20 mars 2016, 20:25
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Rock the Blues Away

Message par Siana »

Jour 3 – 18 avril 2019

Musique du jour (forcément...)


Réveil à 4 h 30 ce matin, j’ai bien dormi pour cette première nuit en tente du voyage. Cette année, avec toutes les nuits en camping initialement prévues, j’avais acheté un vrai oreiller et ça fait une réelle différence :super: . Je remballe mes affaires en silence et je décide de quitter le parc. J’ai une longue route qui m’attend et j’ai le sentiment d’avoir bien profité du lieu la veille. Je fais donc mes adieux à Valley of Fire, en étant reconnaissante de toutes les merveilles que j’ai déjà pu y voir :love: .

On the road again
Image

La première étape de la route se situe 300km plus loin, à Amboy, à laquelle j’arriverai vers 8 heures.
''Cette petite ville fantôme, localisée entre Barstow et Needles, a été fondée en 1883. C’était une station ferroviaire, alphabétiquement la première d’une série, avec Chambless, Danby et d’autres. Avant la construction en 1973 de l’I-40 qui la contourne, Amboy était une ville très vivante et un arrêt populaire parmi les voyageurs qui y trouvaient une petite oasis dans le désert. L’endroit le plus connu d’Amboy est sans doute le Roy’s motel and Cafe. Aujourd’hui, il ne reste qu’une ville fantôme, avec le vieux panneau d’entrée de l’école et de petites habitations désertées.

Pour la petite anecdote : sur l’un des murs d’une chambre, on peut voir des traces de sang. Son origine en est inconnue et participe au Mystère de la ville : vrai ou faux sang ? décors de film ou meurtre ? Les réponses sont laissées à l’imagination de chacun…"


Malheureusement, aujourd’hui il y a des grillages tout autour du motel délaissé et on ne peut plus s’approcher des chambres.

Rester studieuse, même en vacances
Image

Image

Image

Image

Blood: missing
Image

GPS version USA.

Image

Cet arrêt sympathique permet surtout de se dégourdir les jambes et je reprendrai la route peu de temps après pour la dernière centaine de kilomètres qui me mènera à celui qu’on n’a (presque) plus besoin de présenter : j’ai nommé le majestueux Joshua Tree.
Bien-sûr, U2 est à fond de la voiture.

J’arrive à l’entrée Nord du parc peu avant 10 h 30 et il fait déjà bien chaud ! L’objectif, comme la veille, est de trouver un emplacement de camping puisque là encore, aucune réservation n’a été faite à l’avance. Malheureusement, j’ai moins de chance que la veille et tous les campings sont déjà remplis :snif: .
J’ai un gros coup de stress, d’autant plus que je ne capte pas de réseau Internet. Ne voulant pas commencer mon exploration du parc sans avoir un logement pour la nuit, je retourne à TwentyNine Palms pour capter de la 4G (petite note : j’avais une option roaming dans mon forfait, qui me permettait d’avoir 15 Go d’Internet par mois aux US, ce qui était vraiment très pratique et m’a évité de devoir prendre une autre carte SIM pour le voyage). Bien sûr, tous les motels de la région sont assez chers. Je cherche les Airbnb du coin, mais aucun n’est en réservation instantanée… Je tente quand même d’envoyer un message à une hôtesse, mais la réponse se fait attendre et je n’ai pas envie de perdre la journée. Finalement, je décide de lâcher un peu prise sur le budget : tant pis s’il faut débourser plus que prévu, je ne suis qu’au début du voyage et le but est de jouer la sécurité et un minimum de confort pour ne pas m’épuiser – autant physiquement que mentalement – dès le début. Du coup, je réserve deux nuits au motel 6 de Twentynine Palms (jaurais pu n'en réserver qu'une seule et tenter d'avoir une place de camping le lendemain matin, mais je n'avais aucunement envie de revivre le même coup de pression et j'aurais sans doute stressé toute la nuit).

Moi qui aime l’organisation, ce coup de stress et ce changement de plan m’ont un peu démotivés et je n’ai pas très envie de randonner. Il est encore trop tôt pour faire le check-in au motel, je décide donc de rouler jusqu’à la ville de Joshua Tree pour prendre l’entrée ouest du parc et de m’arrêter au feeling. Cette fois-ci, les rangers sont présents à la guérite d’entrée, ce qui me permet d’acheter le précieux sésame.

Image

Petit point historique et géologique :
"Le parc en chiffres : Date de création – 1994. Superficie – 3 200 km². Visiteurs par an : 1,4 millions

Le parc de Joshua Tree est situé au sud de la Californie. Il signe la rencontre entre deux déserts : celui de Mojave et celui du Colorado, ayant tous deux des écosystèmes bien différents. C’est dans le désert de Mojave que l’on retrouve les fameux Joshua Trees qui ont donné son nom au parc. Outre cet emblème du parc, on peut également y trouver des cactus, chênes et autres plantes capables de survivre dans le climat estival très chaud du désert. Le désert du Colorado nous permet quant à lui de découvrir les Yucca et les cactus Cholla. La géologie du parc offre des collines de roches permettant aux adeptes d’escalade d’apprécier tout particulièrement cet environnement.
De nombreux animaux peuplent le parc. En journée, on pourra y rencontrer oiseaux, lézards, écureuils… Toutefois, c’est pendant la nuit que le parc s’éveille avec entre autres serpents, coyotes, lynx, lièvres de Californie, tarentules, aigle royal, des bip-bip (roadrunners) et même des mouflons canadiens.
La nuit, Joshua Tree ravira également les amateurs d’astronomie en offrant un ciel dépourvu de toute pollution lumineuse.

Pour trouver les premières traces de résidents, il faut remonter entre 8 000 et 4 000 avant J-C avec la population de la culture Pinto. Plus tard, des membres des cultures Serrano, Cahuilla et Chemehuevi établirent leurs habitations dans l’Oasis de Mara aujourd’hui connue sous le nom de Twentynine Palms. Un quatrième groupe profitait également des ressources de la région, les Mojaves. Aujourd’hui, quelques descendants de ces cultures vivent encore aux abords du parc.
Des années 1860 aux années 1940 le parc a souffert de l’exploitation minière avant d’être protégé par le président Franklin D. Rossevelt qui en fit un National Monument en 1936. Grâce au statut de parc National, le parc gagna près de 1000 km².
Dans les années 70, le parc était un lieu de rassemblement privilégié pour le milieu hippie de Los Angeles. Plusieurs artistes se sont inspirés de ses paysages : The Byrds, Stills & Nash, Neil Young, The Eagles et bien sûr U2…). "



Premier arrêt au bord de la route. Ce qui est assez exceptionnel dans ce parc, c’est qu’on peut faire à peine 10 pas et se retrouver dans un paysage absolument extraordinaire. Le ciel est très légèrement couvert, ça claque pour les photos ! :love:

Cadre naturel
Image

Image

Rapidement, malgré le coup de mou et la fatigue qui arrive, j’ai envie d’explorer un peu plus le coin. Je me dirige donc en direction du parking de Barker Dam. Ce qui est top, c’est que le parc est encore très fleuri à cette période l’année. Les températures sont déjà chaudes, mais restent supportables. Un grand groupe de plusieurs voitures arrive en même temps que moi sur le parking de Barker Dam, je décide donc d’aller marcher en direction de Wall Street Mill, qui est prévue au programme de demain normalement. Bonne surprise, il y a plein de petits sentiers qui partent dans tous les sens et qui me permettent de me retrouver seule très rapidement. J’active ViewRanger et pars là où mon regard me porte.

Image

Image

Image

Image

Lui, il n'a pas écouté les #Roadtrippers... de la piste sans SUV ? Voilà ce qui arrive...
Image

Très peu d'informations en ligne sur ces ruines. Le Wonderland Ranch, aussi appelé Ohlson Ranch, a été construit par la famille du même nom, venue s'installer dans la région à la recherche d'or.

Image

Le voilà mon motel !
Image

Chambre avec vue.

Image

Prendre la porte
Image


Au bout d’un moment, je décide de regagner le parking et faire la courte marche de Barker Dam, c’est quand même pour cela que je suis venue !

Image

Image

Bonne surprise lorsque j’arrive au barrage : il n’est pas asséché. J’y verrai même deux canards !
Sur le chemin, je croise une Ranger qui me complimente sur me cheveux, ce sera récurrent lors du voyage… Juste avant le départ, j’avais laissé ma petite sœur me teindre les pointes en… bleu !

Image

L'enchantement de la rencontre n'est pas réciproque
Image

Image

Image

Image


Peu avant la fin de la boucle, un petit détour permet d’accéder à une petite cavité présentant des peintures indiennes. Malheureusement, le lieu a été pas mal vandalisé et plusieurs de ces peintures ne sont pas des originales. Pour quelqu’un de novice comme moi, il est compliqué de différencier les peintures historiques de celles issues du vandalismes.

Image

La courte randonnée terminée, je me rends à Skull Rock. Pas mal de personnes sont présentes sur le site, il est compliqué de prendre la roche en question en photo sans personne dessus.

Quel crâneur
Image


Je profite des rochers alentours pour faire un peu de grimpette, on arrive à avoir une belle vue en prenant légèrement de la hauteur !

Image


Il n’est que 16 h, mais la fatigue se fait grandement ressentir, et avec elle arrive la flemme. Du coup, ma motivation à attendre le sunset retombe et je décide de me rendre directement au motel pour faire le check-in.
Sur l’ensemble de la journée, j’ai eu l’impression d’être plutôt ‘’off’’, avec le sentiment de devoir me forcer à réellement apprécier ce que je vois. Sans doute la faute au jetlag (qui joue aussi en ma faveur il faut dire, car je peux démarrer mes journées assez tôt, mais j’ai souvent un coup de mou en milieu d’après-midi).
La solitude est également un peu plus compliquée à encaisser que je ne le pensais, notamment dans les moments de stress comme le matin-même où la recherche de solution en dernière minute ne repose que sur nos propres épaules. Mon rythme de repas est également complètement à côté de la plaque : je n’ai pas faim, du coup, je grignote plus que je ne mange, ce qui n’aide sans doute pas le manque d’énergie !

J’arrive au motel et fais le check-in sans encombre, c’est chouette, j’ai une chambre au rez-de-chaussée et je peux donc garer la voiture juste devant la porte de la chambre :super: . Il y a une piscine, mais je n’ai pas prévu de maillot, de toute façon elle est petite et une famille avec des enfants en bas âge est présente… Du coup aucune envie d’y aller de toute façon !

Je me pose dans la chambre pour me reposer un peu, je profite d’avoir une salle de bain pour moi toute seule pour faire ma première ‘’lessive’’.
J’allume la télé, j’adore regarder des programmes US (là, ce sera Shark Tank, une émission avec des inventeurs qui présentent leur invention à de potentiels investisseurs). Je m’endormirai assez tôt, en relativisant sur l’explosion de budget et en me disant que ces deux nuits en motel me permettront de me reposer et de bien me caler au fuseau horaire avant d’attaquer la suite du roadtrip !
Anaïs

Les classiques de l'Ouest en 3 semaines pour un premier road trip entre amies : 3 semaines dans l'Ouest - L'aventure en camping - Septembre 2017
51 jours en solo dans l'Ouest (en cours) : Rock the Blues Away

Avatar du membre
brem
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
Messages : 1113
Enregistré le : 07 sept. 2015, 12:07
Localisation : Toulouse

Re: Rock the Blues Away

Message par brem »

Salut :coucou: ,

Magnifique Joshua Tree :love:
C'est le 1er park que j'ai visité lors de mon road-trip de 2017 et donc il a pour moi une signification particulière ...
Je le regarde toujours avec émerveillements re- :love:
La solitude est également un peu plus compliquée à encaisser que je ne le pensais.
C'est effectivement un peu compliqué même lorsqu'on sait à l'avance que l'on part seul !!!
( et je sais de quoi je parle , j'ai fais 2 road-trip seul - mais je le referais plus ... - )
Mon rythme de repas est également complètement à côté de la plaque : je n’ai pas faim, du coup, je grignote plus que je ne mange, ce qui n’aide sans doute pas le manque d’énergie !
Pareil , les 1ers jours , c'était portnawak pour la bouffe :lol:
Je me suis forcé à me "recaler" correctement assez rapidement et après ce fut mieux :clin:
Chapitre 1 : le carnet 2017 : 3 semaines à l'Ouest en solo : que la route fût belle !!!
Chapitre 2 : le carnet 2019 : Alone on CA1 : between missions, lighthouses & old cars
Chapitre 3 : En réflexion ...

Avatar du membre
Lorax
Séquoia géant
Séquoia géant
Messages : 5269
Enregistré le : 23 mai 2015, 20:25

Re: Rock the Blues Away

Message par Lorax »

Oh Joshua Tree :love:
Je n'y suis pas encore allé mais il me fait trop envie. Je pense le faire l'année prochaine :)
Je ne connaissais pas le Roy's motel, et j'aime bcp. Lieu hors du temps au milieu de nulle part. C'est les USA :love:

Par contre dommage le petit coup de mou :(
Vrai que cela ne doit pas être évident seule. Pr l'énergie, ce que j'ai remarqué c'est que je tiens moins longtemps avec la nourriture américaine. J'ai l'impression que je mange puis quelques heures après plus d'énergie, et faut remanger sinon j'ai du mal :( Bon j'espère que ça ira mieux le lendemain :oui:

SylandCo
Orignal original
Orignal original
Messages : 1795
Enregistré le : 16 déc. 2013, 08:44

Re: Rock the Blues Away

Message par SylandCo »

Siana a écrit :
01 juil. 2019, 16:54
Image

Image
Superbes photos, mais ces deux-là sont mes préférées :love:
Le Wonderland Ranch, aussi appelé Ohlson Ranch, a été construit par la famille du même nom, venue s'installer dans la région à la recherche d'or.
C'est le Ranch de Nelly ?! (pas Nelly de Roadtrippin, hein ! je parle de l'autre Nelly, la peste !) :???: :hihi:

Dommage pour les campings ! :( Pourquoi tu n'avais pas réservé une place avant de partir ? :pprr:

:coucou:

Avatar du membre
stseiya
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
Messages : 1152
Enregistré le : 10 mai 2015, 20:55
Localisation : Bersée (59)

Re: Rock the Blues Away

Message par stseiya »

elle l'a fait, tu peux pas publier plus d'un episode par semaine :hein: :shock: :shock: :shock: :help: :help: :help:

J'ai l'impression que la journée commençait super bien avec cette envie de decouvrir Joshua Tree mais que le stress a tout fait capoter ! :snif: :snif:
les histoire de pas envie, d'avoir la flemme, c'est là que d'être plusieurs est important, pour se motiver, on peut pas être à 100% tout le temps.
La photo avec le Joshua penché est superbe :super: :super:

J'essaie de poster la suite avant toi :langue: :langue:

Avatar du membre
mimi3365
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1433
Enregistré le : 17 oct. 2013, 21:39

Re: Rock the Blues Away

Message par mimi3365 »

Coucou Anaïs,
Joshua Tree avec des fleurs est magnifique ! :love:
Tes photos sont très belles et donnent trop envie.
J’imagine bien que de partir seule n’est pas évident, surtout lorsqu’il faut gérer un imprévu...

DavidGP
Orignal original
Orignal original
Messages : 1773
Enregistré le : 16 oct. 2015, 18:35
Localisation : Lille

Re: Rock the Blues Away

Message par DavidGP »

Salut Anaïs !

Je ne sais pas comment je réagirais si je me baladais seul dans l'Ouest. Cela aurait-il un impact sur ma motivation ? Je ne sais pas vraiment. Il faudrait que j'essaie un jour ! Pas sûr que Catherine apprécierait. :hihi:

Joshua Tree NP, c'est le premier parc national que j'aie jamais visité. Souvenir mémorable, forcément. Nous l'avions traversé du nord au sud, sans grande préparation. J'aimerais beaucoup y retourner, ce que me confirment tes photos, toujours aussi belles ! :super:

Sinon, j'ai cherché des cheveux bleus dans tes photos, mais je n'en ai pas trouvé ! Déception. :)

:coucou:
L'Amérique comme si vous y étiez grâce à la magie de la vidéo !

Canada USA 2014 : Québec, Ontario, Nouveau-Brunswick, Nord-Est des USA (Acadia NP, Boston, New York, Ithaca). 30 épisodes de 5 à 24 minutes chacun. Durée totale : 6h51
USA 2016 : Colorado, Arizona, Nevada, Utah. 37 épisodes d'environ 20 minutes chacun. Durée totale : 12h30
Floride 2017 : 15 épisodes d'environ 20 minutes chacun. Durée totale : 5h13
USA 2018 : Californie, Oregon, Idaho, Wyoming, Utah, Nevada. En cours.
Séminaire en pays arverne : rencontre entre les membres de la communauté RoadTrippin en août 2017. Durée : 6mn
Séminaire œnotouristique : rencontre entre les membres de la communauté RoadTrippin en mars 2018. Durée : 16mn

ebs68
Ours trop mimi
Ours trop mimi
Messages : 2308
Enregistré le : 17 juin 2014, 19:58

Re: Rock the Blues Away

Message par ebs68 »

:coucou: Anais !

:love: :love: :love: Valley of Fire
:love: :love: :love: Joshua Tree NP... avec des fleurs c'est vraiment chouette !
Pour ces 2 parcs c'est clair que tu y étais à une bonne saison, pour éviter les grosses chaleurs et le monde !

Répondre

Retourner vers « Carnets de voyage aux USA »