Au hasard des routes...
ROADTRIPPIN.FRLet's go get lost anywhere in the USA...
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
Accueil > Organiser un voyage aux USA > Importer un véhicule aux USA

Importer un véhicule aux USA

Et si vous partiez au long cours durant une année et plus ?

De nombreux couples avec enfants ou des retraités se posent durant une année, voire plus, et partent au bout du monde en camping-car, pick-up avec cellule, van ou autres moyens de locomotion sur quatre ou six roues.

Quand on dispose de son propre véhicule et que l'on part pour une longue période parcourir les USA et le Canada (par exemple), est-ce plus intéressant (financièrement) :

  • d'importer son véhicule européen aux USA,
  • ou de louer un véhicule sur place ?

Lorsque l'on regarde les tarifs de location de véhicules (camping-car, van...) sur de longues périodes, on peut vite être surpris par le coût final de la location, qui s'élèvera à plusieurs milliers d'euros.
Envisager d'utiliser son propre véhicule aux USA, en l'important via bateau, est alors une option à étudier.

Un autre facteur important qui peut faire pencher la balance est la consommation de ces véhicules, notamment ceux disposant de moteur V8 ou V10. Sur douze mois, avec entre 35000 et 40000 kilomètres (moyenne calculée avec de nombreux voyageurs) parcourus, la consommation de carburant en utilisant un véhicule européen est divisé par deux.

Tout cela c'est bien gentil, mais combien coûte une traversée vers le Canada ou les USA ? Quelles démarches suivre pour importer un véhicule sur le continent nord-américain ? Où trouver un assureur ? Et pour un séjour de plus de 3 mois, quelles formalités ?

Nos conseils pour importer un véhicule aux USA
Nos conseils pour importer un véhicule aux USA

Formalités

Il existe plusieurs compagnies qui proposent de transporter des biens par voie maritime, dont une société allemande, Seabridge, basée à Dusseldorf, qui aide et qui organise des transports de véhicules, vers le Canada (Halifax) ou les USA (Baltimore, Los Angeles, Seattle...) au départ de Anvers, en Belgique. Ils sont efficaces et une assurance en supplément permet d'avoir son véhicule assuré lors de la traversée, ce que ne font pas toutes les compagnies.

À titre d'exemple, pour un trajet aller au départ de Anvers en Belgique jusqu'à Halifax, la somme déboursée pour un Van Sprinter 4x4 de 6 mètres de long a été de 2410 euros.
Il en coûtera à peu près la même chose pour rapatrier le véhicule, au plus tard douze mois après son arrivée sur le sol américain (voir pourquoi 12 mois plus bas).

Seabridge s'occupe de toutes les formalités. Vous recevrez tous les documents nécessaires une semaine avant le départ du bateau. Ils fournissent toutes les adresses utiles : douanes, transitaires, ports et même hôtels ou campings.
Tout vous sera expliqué en anglais, mais aussi en français, que cela soit les procédures d'embarquement, ou les formalités pour récupérer votre véhicule aux USA ou au Canada.

Vous devrez emmener votre véhicule jusqu'au port d'embarquement. Seabridge fournit tous les documents nécessaires afin de laisser le véhicule au port. Comptez 2 heures pour remplir toutes les formalités.

Une copie de la carte grise est impérative, ainsi qu'une copie du passeport, du permis de conduire. Il faudra fournir les dimensions de votre véhicule et son poids. Il est nécessaire de réserver sa traversée au moins deux mois à l'avance.

Embarquement et traversée

Pour embarquer, votre véhicule doit être propre et complètement vidangé.
Il est interdiction d'emporter du gaz en bouteille. Ceux qui ont un réservoir de gaz liquide devront fournir un certificat assurant que le réservoir est bien vide.
Il est préférable de ne pas laisser du matériel de valeur (matériel photo et électronique...) dans le camping-car.
Les portes du véhicule ne peuvent pas être condamnées durant a traversée. Elles doivent restées ouvertes pour les contrôles douaniers.
Le plein de gasoil ou d'essence sera au minimum. Les bidons d'AdBlue, huile ou lave-glace sont interdits. Bien évidemment, vous pourrez acheter ces produits une fois sur place. L'AdBlue se nomme "DEF" (Diesel Exhaust Fluid) en Amérique du Nord.

Une fois votre véhicule laissé dans les mains du transporteur, vous devrez certainement rejoindre Anvers pour prendre un avion ou un train et rentrer à votre domicile. Un taxi sera commandé par le bureau du port pour rejoindre le centre-ville. Comptez un quarantaine d'euros.

Au départ d'Anvers, il faut compter une dizaine de jours pour que votre véhicule traverse l'Atlantique pour atteindre les USA ou le Canada (côte Est).

Récupérer votre véhicule

Lorsque le cargo arrive dans le port de destination, l'ensemble du fret et des véhicules est déchargé.
Le véhicule ne peut être récupéré que deux jours plus tard. Il faut donc caler son arrivée sur le sol américain ou canadien en fonction.

D'abord, il faut se rendre chez le transitaire qui va produire les documents d'importation et les envoyer au port par email. Cette étape est très rapide.
Avec le double de ces documents, vous irez ensuite au bureau des douanes qui vont vous donner le document d'importation à remettre au port. Là aussi, cela se passe rapidement.
Enfin, au port, tout sera vérifié et vous pourrez récupérer votre véhicule.

Comptez une demi-journée pour réaliser toutes sces formalités et reprendre possession de votre bien. Il faudra certainement aussi louer une voiture pour rejoindre le port et réaliser toutes les démarches (c'est nettement moins coûteux que d'utiliser les services d'un taxi).

Sorti du port, à vous les grands espaces !

Le retour du véhicule en Europe se fera de la même façon qu'à l'aller.

Durée de l'importation

L'importation provisoire des véhicules européens ne peut aller au delà de douze mois. C'est une loi des USA qui n'autorise pas un véhicule importé de rester plus d'une année sur le territoire nord-américain (Canada et Mexique compris).

Certaines personnes décident de laisser et utiliser leur véhicule plus de 12 mois en Amérique du Nord. Plusieurs risques sont encourus :

  • Surtout, ne pas avoir d'accident après les douze premiers mois. L'assureur se retirera automatiquement de ses obligations, car la loi aura été enfreinte et il refusera de prendre en charge la moindre demande. En cas de gros pépin, vous risquez de très gros ennuis si vous n'êtes pas assuré !
  • Les douaniers américains ont tous les droits et dans ce cas-là, ils ne rigoleront pas. Si vous vous faîtes contrôler et attraper, ils feront une estimation de votre véhicule (sa valeur marchande) et vous devrez payer une amende du montant estimé. Vous aurez alors le choix : soit vous payez, et vous pourrez rapatrier votre véhicule, soit vous refusez de payer, et votre véhicule et tout ce qu'il contient sera broyé et complètement détruit...

Donc, mieux vaut ne pas dépasser la limite des 12 mois et rentrer avant d'avoir des soucis.

Assurances

Le gros casse tête pour tous les voyageurs en partance avec leur véhicule est de trouver une assurance.

Seabridge propose une assurance avec Thum (un assureur américain), mais les tarifs pour un véhicule neuf sont élevés en tous risques. Comptez 9000 dollars pour un véhicule d'une valeur de 100000 euros...

Une autre option est de passer par Progressive, un assureur américain. Toutes les démarches se font en ligne, et les tarifs pour un an d'assurances pour un van ou un camping-car tournent autour de 2000 dollars. La seule contrainte est de disposer d'une adresse aux USA. Il faut donc connaître quelqu'un qui habite aux USA : amis, famille...

ESTA ou Visa B2 ?

Pour un séjour d'une longue période sur le sol américain, il est préférable de faire la demande d'un visa B2, plutôt qu'une simple demande d'ESTA.

Une autorisation ESTA ne permet de rester sur le sol américain que 90 jours consécutifs. De plus, un passage par le Canada ou le Mexique ne réinitialise pas cette durée. Cela implique donc, si jamais vous avez prévu de visiter les USA sur plus de 90 jours, de revenir en avion dans votre pays pour ensuite revenir aux USA pour une nouvelle période de 90 jours.

Avec un visa B2, vous pouvez rester six mois aux USA, ce qui est déjà plus conséquent et moins contraignant.

Gardiennage du véhicule

Si vous êtes amené à rentrer en europe pour revenir ensuite, vous voudrez peut-être mettre votre véhicule en gardiennage. Le "storage" aux USA est bien moins cher qu'en France, comptez entre 60 et 70 dollars par mois.

Récapitulatif des frais

Que vous réserviez un véhicule sur place ou que vous importiez le votre par bateau, les frais de transport des personnes (billets d'avion) seront identiques. Il faut tout de même rajouter la location d'un véhicule au port d'entrée pour les différentes démarches en ville afin de récupérer le véhicule.
Si le bateau a du retard, il faudra rester à l'hôtel plus longtemps que prévu, ce qui engendre des frais supplémentaires.

Exemple de budget total pour un voyage de 12 mois :

  • Transport en bateau aller/retour (Anvers <> Halifax) : 4860 euros,
  • Location d'une voiture à Halifax pour trois jours : 250 euros
  • Hôtel à Halifax pour 3 nuits : 250 euros

Total pour le transport du véhicule et les frais afférents : 5360 euros. Soit 447 euros par mois.

Coût du carburant pour 35000 kilomètres parcourus, avec une consommation de 13 L/100km (à 0.7 euro le litre) : 3185 euros, soit 265 euros par mois.

Assurances : 1425 euros, soit 119 euros par mois.

Soit un coût total de 9970 euros, soit 831 euros par mois.

À cela, il faudrait rajouter les frais d'entretien, usure des pneus et autres produits courants pour un tel véhicule.

Finalement, pour un voyage de plusieurs mois, il est largement préférable de faire traverser son véhicule qui sera adapté à vos propres besoins, plutôt que de louer un camping-car sur place...

Par vilcanota
Mis à jour le 24 janvier 2020

Survols Grand Canyon, Las Vegas, Monument Valley, Lake Powell
Promos et réductions !
Réduction sur votre location de voiture Alamo
10% de remise !