Au hasard des routes...
ROADTRIPPIN.FRLet's go get lost anywhere in the USA...
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
Accueil > Blog de voyage aux USA

Coronavirus : quels impacts sur votre voyage aux USA ?

Depuis le début de l'année 2020, l'épidémie de coronavirus qui s'étend dans le monde entier entraîne de nombreuses conséquences sanitaires, sociales et économiques dans de nombreux pays.

Cette pandémie a un impact majeur sur le secteur du tourisme, puisque certains pays, notamment les USA, ont mis en place des restrictions inédites pour tenter de contrôler la propagation du virus.

Cet article tente de faire le point sur les mesures actuellement mises en place et leur conséquences éventuelles sur votre voyage aux États-Unis.

Si vous avez des questions ou des doutes, si vous voulez partager vos inforamtions, n'hésitez pas à consulter ce sujet sur le forum.

Impacts de l'épidémie de coronavirus sur le tourisme aux USA
Impacts de l'épidémie de coronavirus sur le tourisme aux USA
(© White House)

Le décret du Président Trump

Le 31 janvier 2020, l'administration américaine a pris une décision lourde de conséquences pour les personnes venant de Chine et voulant se rendre aux USA.

Le décret n°9984 signé par le Président Trump stipule que les personnes provenant de Chine ne sont plus autorisées à entrer sur le territoire américain.

Le 29 février 2020, ce texte a été amendé par le décret 9992, interdisant aux personnes provenant d'Iran d'entrer aux USA.

Le 11 mars 2020, une nouvelle étape a été franchie.
Face au nombre exponentiel de cas de contamination par le coronavirus en Europe, notamment en Italie et en France, le Président Trump a annoncé que l'interdiction temporaire de se rendre aux USA concernait désormais aussi toute personne non-américaine ayant séjourné dans un des pays de l'espace Schengen (dont fait partie la France, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse, l'Allemagne, l'Espagne, les Pays-Bas, l'Italie...) durant les 14 jours précédent leur demande d'entrée sur le sol américain.
Voir la déclaration complète ici.
Le 14 mars 2020, c'est au tour des personnes habitant ou ayant récemment séjourné au Royaume-Uni et en Irlande de se voir interdire l'accès au territoire américain.

Donc pour résumer et se focaliser sur ce qui nous intéresse ici (effectuer un voyage aux USA), cette décision implique qu'à partir du 13 mars 2020 à 23h59 (heure de Washington, D.C.), soit le 14 mars 2020 à 4h59 (heure de Paris), toute personne vivant ou ayant séjourné récemment dans un des pays de l'espace Schengen, au Royaume-Uni et en Irlande ne pourra plus se rendre aux USA, ceci pour une durée d'au moins 30 jours, renouvelable.
À l'heure actuelle, au vu de la situation en Europe et aux USA, cette interdiction est toujours en cours et aucune date sur sa levée n'est connue.

Vous vivez en France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Monaco... ? Vous ne pouvez pas aller aux USA (pour visiter, travailler ou même juste pour une correspondance) jusqu'à nouvel ordre.

Ceci implique les arrivées par avion, par bateau ou par voie terrestre. Les personnes seront contrôlées avant leur embarquement, à l'arrivée ou au passage de la frontière et se verront refuser l'embarquement ou l'entrée sur le territoire américain.

Est-ce que je peux passer par le Canada ou le Mexique pour contourner cette restriction ?

Non, impossible. Les frontières entre les USA et le Mexique et les USA et le Canada sont fermées et ne laissent passer que les marchandises.

Y'a-t-il d'autres cas d'interdiction similaires dans le monde ?

Oui, des pays comme Singapour, Israël, le Salvador, l'Inde, la Jordanie, le Liban, le Kazakhstan interdisent actuellement l'entrée sur leur territoire à certains citoyens étrangers, français notamment.

Certains pays, comme la Chine, la Russie, Chypre, Malte, imposent une période de quarantaine (généralement 14 jours).

Que faire si je dois annuler mon voyage ?

Si vous avez prévu un voyage aux USA en mars et avril, celui-ci est donc fortement ou totalement compromis.
Même si votre départ pour les États-Unis n'est prévu que pour mi-juillet, rien n'indique, à l'heure actuelle, que cette interdiction sera levée par le Président Trump. Cela dépendra de l'évolution de la pandémie en Europe et aux USA. La question de l'annulation de votre projet de voyage aux USA peut donc légitimement se poser pour ceux qui partiraient en juin, juillet et même août.

Billets d'avion

Certaines compagnies ont décidé d'annuler purement et simplement leurs vols à destination des USA. Dans ce cas, vous pouvez demander le remboursement de vos billets d'avion ou le report de votre vol sans frais.
Notez que vous ne pouvez pas demander une indemnité forfaitaire (article 5 du règlement européen 261/2004), car l'annulation est due à une circonstance extraordinaire.

Si votre vol est maintenu, mais que vous voulez/devez annuler/reporter celui-ci, ceci peut être demandé à la compagnie aérienne, et peut être soumis à des frais.
Néanmoins, au vu des circonstances exceptionnelles et du fait qu'il est devenu impossible de se rendre aux USA, certaines compagnies aériennes proposent un remboursement ou un report des vols de leurs clients sans frais.

Location de voiture

Dans la plupart des cas, les locations de voiture sont annulables à tout moment et sans frais. Il n'y a donc a priori pas de soucis à se faire de ce côté-là.

Location de camping-car

En règle générale, lorsque vous réservez une location de camping-car, vous devez verser un acompte. En cas d'annulation de votre location, cet acompte est non remboursable.
Des frais supplémentaires peuvent s'appliquer. Dans tous les cas, contactez l'agence de location pour connaître les conditions exactes.

Hôtels

Pour les hôtels, tout dépend de la plateforme par laquelle vous êtes passé et de l'option choisie au moment de la réservation.

Sur les sites comme Booking.com et Hotels.com, il est généralement possible de choisir entre 2 tarifs lors de la réservation :

  • un tarif moins cher, mais sans possibilité d'annuler. Dans ce cas, les sommes engagées semblent perdues. Mais contactez le service clients pour connaître leurs conditions d'annulation et savoir si des mesures exceptionnelles sont prévues.
  • un tarif plus cher, mais avec possibilité d'annuler. Dans ce cas, connectez-vous à votre espace client et annulez votre réservation. Les sommes versées vous seront remboursées.

Notez qu'une communication de Hotels.com du 13 mars 2020 indique que des mesures exceptionnelles vont être mises en place afin de tenter de rembourser toutes les réservations, même celles qui ne sont pas annulables.

Si vous avez réservé directement auprès de l'hôtelier, il convient de le contacter pour connaître les conditions d'annulation, et éventuellement négocier un remboursement total ou partiel des sommes versées.

Excursions

Concernant les excursions que vous auriez déjà réservées (pass, survols en hélicoptère, spectacles, rencontres sportives, visites guidées...), il convient de contacter le prestataire chez qui vous avez acheté la prestation et voir les conditions d'annulation.

Pour information :

  • Papillon : il est possible d'annuler un survol jusqu'à 24 heures avant, sans frais.
  • Maverick : il est possible d'annuler un survol jusqu'à 48 heures avant, sans frais.
  • Alcatraz : il est possible d'annuler une visite jusqu'à 72 heures avant, sans frais.
  • Ceetiz : il est possible d'annuler une excursion réservée. Des frais peuvent être appliqués. Le client bénéficiera d'un avoir à utiliser avant la fin de l'année 2020.
  • CityPASS : remboursement possible, sauf pour Southern California CityPASS and Orlando CityPASS.
  • Go Pass : remboursement possible jusqu'à 30 jours après la date d'achat.

Autotours et voyages organisés

Si vous avez acheté un séjour complet (forfait) auprès d'une agence de voyage (package vol + hôtels + transport, ou vol + autotour...), vous pouvez demander un report ou une modification de votre voyage, sans frais.

Le gouvernement français a signé le 25 mars 2020 une ordonnance qui permet aux voyagistes de ne pas être dans l'obligation de rembourser les clients en cas d'annulation du voyage, mais de leurs proposer, à la place, pour une période strictement déterminée et limité dans le temps, un remboursement sous la forme d'une proposition de prestation identique ou équivalente, ou un un avoir valable sur une période de 18 mois.
Cette validité de 18 mois englobe donc 2 étés, ce qui permet aux clients de réorganiser plus tranquillement leur voyage.

Si le client n'a pas pu utiliser son avoir dans la période des 18 mois, le professionnel du voyage devra procéder au remboursement de l'intégralité des versements effectués.

Assurance voyage

Si vous n'avez pu obtenir le remboursement de tout ou partie des sommes engagées dans votre projet de voyage aux USA, consultez les conditions de prises en charge de votre assurance voyage (soit votre assurance voyage souscrite spécialement pour ce voyage, ou celle incluse dans les services de votre carte bancaire).
Suivant les cas, il se peut que certains frais puissent être remboursés. Mais malheureusement, dans la plupart des cas, les risques sanitaires (comme une épidémie) sont exclus de ces assurances...

Quelles conséquences de l'épidémie de coronavirus aux USA ?

À cause de l'épidémie de coronavirus, tous les parcs et sites gérés par les indiens Navajos sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Cela inclut Monument Valley, Antelope Canyon (Lower et Upper), Four Corners Monument, Bisti Badlands, Little Colorado River Tribal Park et Canyon de Chelly Campground.

La plupart des parcs nationaux restent ouverts, mais les Visitor Centers sont fermés.

Les parcs d'attractions de Disney en Californie et en Floride sont fermés jusqu'à nouvel ordre.
Idem pour les parcs Universal Studios Hollywood et Universal Orlando Resort, qui devraient réouvrir fin mai, tout comme SeaWorld San Diego et Legoland California qui sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Toutes les représentations des spectacles de Broadway à New York sont annulées jusqu'au 7 juin 2020.

Toujours à New York, les musés sont fermés, de même que Top of the Rock, One World Observatory et l'Empire State Building.

Les croisières vers la Statue de la Liberté et Ellis Island sont suspendues.

De même, une majorité des spectacles de Las Vegas (Cirque du Soleil, Blue Man Group...) sont annulés jusqu'à une date encore indéterminée.

Les buffets des hôtels-casinos de Las Vegas du groupe MGM (Aria, Bellagio, MGM Grand, Mandalay Bay, The Mirage, Luxor et Excalibur) sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les survols de Papillon et Maverick au départ de Las Vegas,de Page ou de Grand Canyon sont annulés jusqu'au 21 mai 2020.

Après le contrôle positif de Rudy Gobert au coronavirus, tous les matches de NBA ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre.
Il en est de même pour la ligue professionnelle de base-ball (MLB) et celle de hockey-sur-glace (NHL).

Depuis le 19 mars, l'état de Californie est en confinement total.
Depuis le 20 mars, l'état de New York l'arrêt de tous les activités non essentielles et l'interdiction de tout rassemblement.
De nombreux autres états ont aussi appliqué des règles de confinement : Arizona, Utah, Oregon, illinois, Louisiane, Dakota du Sud...

Combien de temps cette interdiction va-t-elle durer ?

Si le décret publié par l'administration américaine interdisant l'entrée des Européens et des Chinois sur leur territoire est très embêtant pour les touristes, c'est aussi un gros problème pour l'économie américaine.

En effet, les USA accueillent chaque année 3 millions de touristes chinois, 2 millions de touristes allemands et autant de touristes français. Sans compter les millions de touristes italiens, espagnols ou néerlandais...
En fermant leurs frontières aux ressortissants de ces pays, les États-Unis se privent d'une importante manne financière, qui risque de faire défaut à de nombreuses entreprises américaines (compagnies aériennes, hôtels, parcs d'attractions, tour-operators...).

Même si la décision de fermer les frontières peut se comprendre, il y a fort à parier que le retour à la normale se fera rapidement dès que les conditions le permettront, mais impossible de savoir, à l'heure actuelle, quand. Cela dépendra de l'évolution de la pandémie en Europe, bien évidement, mais aussi et surtout de son évolution aux USA.

Si vous vous posez la question de savoir si vous pourrez partir cet été aux USA, c'est à l'heure actuelle très compliqué d'y répondre :

  • en France et en Europe, nous n'avons même pas encore commencer le déconfinement. Quand celui-ci débutera, ce sera par étapes très lentes et progressives. Il est évident que les voyages de loisirs à l'étranger ne sont pas les activités prioritaires à remettre en route. D'autant plus si c'est pour envoyer des voyageurs dans des zones "à risque" et qu'ils reviennent avec le coronavirus...
  • vu la situation économique actuelle et à venir, les gouvernements des différents pays préfèreront certainement que leurs citoyens passent leurs vacances (et consomment) à domicile plutôt qu'à l'étranger. Les interdictions de sortie du territoire risquent donc de perdurer même après le déconfinement.
  • même si l'on avait l'autorisation de voyager à l'étranger en juillet, la situation est très compliquée aux USA. Si l'on peut sortir d'Europe, il faut pouvoir rentrer aux USA, et dans l'état actuel des choses, il semble assez utopique de voir la situation américaine s'améliorer suffisament vite en 2 mois pour qu'ils autorisent à nouveau l'entrée "d'aliens"...

Bref, sans vouloir vous mettre le moral dans les chaussettes, il semble assez compromis de prévoir un voyage aux USA cet été.
Dans tous les cas, vérifiez les conditions d'annulation de vos différentes prestations et annulez au dernier moment en fonction de l'évolution de la situation.

Par dommm063
Mis à jour le 30 avril 2020