Namibie, mon amie

Rédigez ici vos carnets de voyage hors-USA
Avatar de l’utilisateur
vilcanota
Chien de prairie de Grand Teton NP
Chien de prairie de Grand Teton NP
Messages : 207
Inscription : 14 déc. 2013, 09:18
Site internet : http://aventuren4x4.com
Localisation : carnet Namibie : viewtopic.php?f=134&t=19752

Namibie, mon amie

Message par vilcanota » 31 janv. 2019, 17:44

NAMIBIE 2017


Après différentes consultations sur le net, nous avons décidé de confier la location du véhicule ainsi que toutes les réservations des lodges et campings à la société namibienne NAMVIC : http://namvicsafaris.com/fr/

Leur représentant en France est Pascal Assémat, il est basé sur Cahors. Il répond rapidement et est très fiable.
Son tel portable : 06 45 53 46 87

Tarif pour deux sans les avions : 2950€

Tracé du parcours prévu
Image

Nos préférences de voyages étant plus axées sur la nature et les paysages, la Namibie nous tendait les bras surtout que nous étions restés sur notre faim en 2001 ayant utilisé un TO qui ne fût pas des meilleurs pour notre découverte de ce pays.
Aussi cette fois-ci nous partirons seuls et par nos propres moyens, nous organisons tout nous même sachant exactement où nous voulons aller et surtout où nous ne voulons pas retourner.

Pour nous le must sera de retrouver nos amis Nancy et Eric, propriétaires du "Namib Sky Balloon Safaris", les seuls qui permettent le survol des dunes du désert namibien. Mais avant tout nous aurons la joie de les revoir après notre longue traversée en bateau de l'année 2016 avec eux entre Anvers et Montevideo et qui fût un grand moment de partage et d'amitié.
Ce n'est qu'après notre passage chez eux qu'il nous faudra songer à rentrer, le retour étant prévu pour le 8 novembre avec arrivée le 9 à Roissy.


Mardi 17/10/2017,

Nous quittons Bergerac à 9h00 direction le nord et arrivons en soirée sur Roissy où nous laissons notre véhicule au parking longue durée (120€). Il est 19h30 quand nous avons terminé l'enregistrement et déposé les valises.

Maintenant nous faisons l'enregistrement nous même, plus personne aux guichets, que des machines qui impriment nos tickets valises et nous sortent nos cartes d'embarquement, il faut se mettre au goût du jour.
Nous dinons dans un "fast food" encore ouvert à cette heure car autrement tout est clos, disons tout net que ce n'était pas bon et que tous les étrangers qui viennent ici doivent avoir une piètre image de la France.
Nous tuons le temps jusqu'au moment d'embarquer, il est 23h30 quand nous quittons Roissy pour un long vol de 11h00 en direction de Johannesburg. Les perturbations vont nous accompagner tout le long du voyage ce qui va nous permettre d'être bercés et de réussir à dormir un peu.

Mercredi 18/10/2017,

C'est à 10h00 que nous roulons sur la piste de Tombo Airport. Notre prochain vol pour Windhoek est prévu sur South Africa Airways à 13h15, là aussi départ à l'heure, le temps d'avaler le repas qui nous est servi et nous commençons notre descente sur la Namibie, arrivée à 15h00.
Il nous faudra plus d'une heure pour passer l'immigration, rien vu de tel mis à part l'Alaska pour entrer dans un pays. Bref nous sortons un poil énervés et fatigués et il nous faut encore récupérer le véhicule. Nous sommes attendus par un employé de Namvic qui va nous mener jusqu'au lieu de prise en main du 4x4. Là aussi nous allons passer beaucoup de temps, prendre toutes les explications qui vont nous être données et enfin partir, il est 18h15. Nous avons encore 75 kilomètres à faire dans un pays que nous ne connaissons pas bien et où il faut rouler à gauche avec conduite à droite. Le stress est là, la prise en mais n'est pas très facile et tout de suite je décèle un problème moteur, pas de compression, en première c'est difficile d'avancer, bref nous arrivons tard au Elisenheim Guest Farm où nous allons passer la nuit. En sortant du 4x4 je trouve qu'il sent le chaud et l'huile, cela fume un peu. Je regarde et m'aperçois qu'il y a une grosse fuite d'huile, bon nous verrons cela demain. Il n'y a pas de lumière et il faut monter la tente de toit, trouver toutes les affaires dont nous aurons besoin pour la nuit, pas très simple et surtout nous sommes très fatigués. Nous allons diner au restaurant du lodge et ressortons assez tard, il est vraiment temps d'aller nous coucher avec ce souci de fuite en tête. La nuit sera difficile car trouver le sommeil en pensant aux soucis à régler n'aide pas à s'endormir.

Jeudi 19/10/2017,

Nous nous levons relativement tôt car nous avons commandé les breakfasts pour 8h00, nous appelons Namvic pour signaler le souci et un dépanneur de la société sera là vers 9h30. Il regarde le tout fait des tas d'essais et après une grosse demi-heure, nous demande de le suivre jusqu'à un magasin où il trouve de l'huile. Il en rajoute un maximum et nous dit que tout est ok, que nous pouvons y aller et que tout ira bien, suffit de surveiller le niveau d'huile. Il pense qu'au retour du véhicule la vidange n'a pas été correctement faite et que l'huile n'a pas été ajouté. Bon nous verrons bien et c'est vers 11h30 que nous prenons enfin la route du Waterberg où nous passerons deux nuits en espérant ne plus avoir d'ennui. Il ya 380km à faire, plus les courses car tout est vide. Nous y arrivons à 16h00, le temps de faire l'entrée à la réception, nous serons installés vers 17h30. Pas vraiment le temps de se reposer car la nuit tombe à 18h00, nous faisons du tri dans nos affaires et nous nous préparons pour le diner.
Oui mais voilà, impossible d'ouvrir le hayon AR, rien n'y fait, et tout le nécessaire pour cuisiner est en dessous la trappe , nous sommes mal car nous n'avons rien pour faire quoi que ce soit. Comment faire? Je sors le maximum de chose du véhicule, la trappe est en bois et j'aperçois le nécessaire de cuisine par une fente. Je décide de découper un morceau de bois avec mon couteau "Mc Gaver" acheté aux USA et qui a une lame scie. Il va me falloir du temps mais je n'ai pas le choix si nous voulons pouvoir avaler quelque chose. J'arrive au bout, je soulève le morceau de bois qui tenait également par des vis cruciformes, un tournevis cruciforme, j'ai aussi cela sur mon couteau et enfin je peux accéder à la trappe.
Nous sortons tout ce que nous pouvons et surtout tout ce qui nous sera nécessaire durant notre séjour en espérant que la suite sera meilleure. Je suis crevé, il fait très chaud plus de 35°, nous dinons rapidement et attendons un peu de fraîcheur qui tardera à venir. Nous allons au lit vers 20h15, et oui quoi faire sans lumière et une nuit très noire. Il fait une chaleur insupportable sous la tente, oui mais cela ne va pas durer, la nuit sera froide et nous n'avons pas très chaud, demain nous sortirons nos draps polaires qui sont dans nos valises.

Vendredi 20/10/2017

Nous petit déjeunons assez tard malgré un réveil à 4h30 par ceux qui vont faire des grandes randos dans le parc, nous sommes prêts nous mêmes et partons faire la montée sur le plateau du Waterberg par un sentier très en roches qu'il faut escalader. Finalement nous arriverons en haut non sans mal pour Françoise qui n'aime pas ce style de sentier et pouvons admirer la vue sur la platitude du sol namibien mis à part cette chaine du Waterberg. Nous ferons une autre petite balade mais sans vraiment d'envie car nous sommes fatigués par cet A/R au plateau. Nous rentrons déjeuner et nous reposer au camping où nous devons tout réinstaller, comme nous regrettons Hugo dans ces moments là.
Nous passons l'après midi à nous reposer et je vais pouvoir faire quelques photos d'une Huppe Fasciée qui nourrie son ou ses petits car je ne peux les voir. Elle est vraiment superbe et je suis très contents de pouvoir enfin en shooter une car en France je n'ai fait que de les apercevoir. Des phacochères viennent brouter le peu d'herbe qu'il y a et ne sont pas agressifs. Quelques "baboons" (babouins) viennent également mais eux nous les chassons car il pillent tout dans les véhicules. En soirée nous aurons le droit aux "Dik Dik" et là aussi c'est un vrai plaisir. La nuit arrivant très vite vers 19h00 nous dinons tôt et pouvons profiter de la soirée en ayant moins chaud car c'est l'horreur de ce côté. La nuit sera chaude jusque vers 1h00 du matin et ensuite le froid va arriver et faire un grand bien, nous avons les draps polaires dans nos duvets.


Image Image

Image Image

Image Image

Image Image


Samedi 21/10/2017,

Ce jour nous allons avoir une longue étape jusque Namutoni (370km) dans le parc d'Etosha et il nous faut faire des courses et le plein du véhicule avant de rentrer dans le parc. La route est assez belle malgré les très longues lignes droites. Nous aurons un contrôle de police pour le permis de conduire mais pas d'arnaque comme en Argentine. Nous faisons le stop à Tsumeb et trouvons un supermarché bien achalandé, je reste au pied du 4x4 car il y a beaucoup de rodeurs autour des véhicules mais visiblement pas méchants, ils veulent quelques $ namibiens en échange de la garde du véhicule. Nous repartons en ayant trouvé tout ce dont nous avions besoin et arrivons sur l'entrée du parc vers 16h00. Nous y serons très bien installés et papotons un peu avec des français qui viennent souvent ici et nous disent que nous pouvons trouver un mécano qui pourra réparer notre souci de hayon. Maguy m'accompagne et avec elle nous expliquons mon problème. Un mécano arrive au bout de 30mn, regarde, me demande si je suis au camping et me dit qu'il viendra dès qu'il aura récupéré ses outils. Ceci nous bloque toute la soirée mais il viendra et finira par nous ouvrir notre hayon. Nous ne pourrons plus le fermer mais au moins nous pouvons accéder aux deux coffres et ranger tout le nécessaire de cuisine ainsi que nos courses. Ouf, Françoise retrouve le sourire et moi aussi car c'est moins le foutoir dans le véhicule et plus facile pour chercher ce dont nous avons besoin. Nous offrons un pot à nos voisins et dinons vers 20h30, Il fait nuit depuis longtemps mais il commence à faire moins chaud, nous serons mieux pour dormir.

Image Image

Image

Dimanche 22/10/2017,

Ce matin pas de grasse matinée, debout à 6h00, petit déjeuner dans la foulée, rangement de tout le matériel, pliage de la tente, toilette et nous voici partis à7h30 en direction de Halali. Il y a des journées qui promettent d'être belles et celle ci va l'être. Nous commençons par nous rendre sur des pistes qui permettent d'accéder à des points d'eau où les animaux sont en nombre et nous allons être gâtés au possible. Eléphants, girafes, koudou, springbok, oiseaux de toutes sortent et également différents Zèbres.
Nous arriverons vers midi au camping de Halali, le site n'est pas terrible et en plein soleil, aucune ombre, il fait une chaleur écrasante en ce printemps namibien. Nous restons une partie de l'après-midi sur nos chaises de camping en recherchant l'ombre du 4x4. En soirée nous filons au point d'eau et allons pouvoir vérifier que l'ordre établie par les animaux reste le même depuis des années. Ils y viennent chacun leur tour et quand les éléphants arrivent c'est la grande évasion, place aux maitres des lieux. Nous restons un moment à les regarder puis rentrons pour le diner. Nous reviendrons à la nuit.
Nous installons la tente et laissons tout ouvert car la chaleur est vraiment insupportable pour nous, aucune idée sur la température mais certainement autour des 40/45°. Après diner nous retournons au point d'eau, il va nous falloir attendre un bon moment avant de voir arriver les rhinocéros. Tout d'abord une mère et son petit, puis quelques mâles qui vont se chercher chicane, nous regardons le tout très enthousiastes, nous aimons voir ces situations. Nous resterons une heure à les regarder puis rentrerons nous coucher car la fatigue est là, nous sommes levés depuis longtemps.

Image Image

Image

Image

Image Image

Image

Lundi 23/10/2017,

Nous partons vers l'ouest du parc à Okaukuejo, en passant par tous les points d'eau qui vont se présenter, nous avons le temps. Mais la cerise sur le gâteau sera un lion et là nous sommes très contents car en 2001 nous n'en avions pas vu. Nous ferons de très belles observations dans ces différents arrêts puis arrivons au campsite en tout début d'après-midi. Toujours pas d'ombre pour nous mais il y a du vent et l'air est un peu plus respirable. Nous déjeunons et très vite nous sommes entourés par des dizaines d'oiseaux ainsi qu'un écureuil, ils viennent tous chercher les miettes. Ici c'est le plus grand WaterHole du parc aussi nous y allons très vite, nous installerons la tente ce soir. L'activité est intense autour du point d'eau, des springboks, élans, gnous, girafes, éléphants, chacals, toutes sortes d'oiseaux et les rhinocéros qui vont nous faire faire de belles photos.
Nous nous régalons et serons de retour ce soir après le coucher du soleil où avec l'éclairage nous pourrons continuer nos observations. Ce soir nous dinons au restaurant du parc car faire la cuisine dans les conditions venteuses avec toute la poussière qui vole n'est pas commode. Nous y dinerons correctement et repartons tout de suite au point d'eau. Nous y ferons encore beaucoup d'observations avec différents animaux ainsi que les rhinos. La chaleur étant toujours là, c'est avec peu d'entrain que nous filons nous coucher, nous laisserons tout ouvert dans la tente et ce n'est que vers trois heures du matin que nous sentirons un peu de fraîcheur, profitons en !

Image Image

Image Image

Image Image


Mardi 24/10/2017,

Ce matin nous partons en direction d'un point d'eau qui nous a été conseillé par des marseillais rencontrés hier après-midi au bord du waterHole. Nous faisons 40km pour rien car ils ont du se tromper de nom, pas d'eau à l'endroit indiqué et pas d'arbre. Il devait y avoir des lions sous un arbre non loin du point d'eau !
Retour au point d'eau du campsite où nous resterons deux heures à nous régaler par toutes les diversités d'animaux visibles ce matin. Malheureusement la lumière n'est pas terrible, difficile de faire des photos. Nous quittons le point d'eau vers 11h00 et allons en direction de la sortie du parc où nous aurons un contrôle sanitaire, pas le droit de faire sortir de la viande entrée dans le parc. Nous allons jusqu'au Telani Etosha Village où nous passerons la nuit. Ici nous sommes dans un autre monde, Namibie des riches étrangers voyageurs, plusieurs piscines, des lodges disséminés dans le parc et des espaces de camping disposant de plusieurs centaines de mètres carrés. Nous y serons bien pour la nuit, il y a du vent mais pas de poussière et en plus nous dinerons au restaurant du lodge . Après nous être installés, nous filons passer l'après midi au bord d'une piscine où nous sommes seuls et profitons de l'ombre et du rafraichissement que nous offre cette eau bien claire. Nous pourrons observer de nombreux oiseaux qui viennent nous voir, c'est vraiment génial.
Fin de soirée tranquille et nous serons au restaurant pour 19h00. Nous y ferons un succulent repas, buffet grandiose avec différentes entrées et de viandes d'animaux sauvages puis des desserts de la même veine. Par contre le WiFi du lodge est nul et il nous est impossible de nous connecter, pas facile d'avoir internet en Namibie. Nous serons couchés avec nos liseuses aux alentours de 21h00, extinction des feux une heure plus tard.

Image Image

Image Image

Image Image

Image Image Image



Mercredi 25/10/2017,

Nous sommes vite sur pied ce matin, une longue route passant par Outjo nous attend. Après avoir fait quelques courses et le plein d'essence, nous prenons une longue piste de 140Km qui va nous conduire à l'étape du jour, Palmwag en plein désert. La piste est des plus cassantes pour les véhicules mais surtout pour les pneus et ce qui devait arriver arriva, un éclatement du pneu AR droit. Il est midi et je change la roue en plein cagnard, avec le matériel fourni et bien pas simple du tout. Nous sommes partis avec des pneus très usagés cela ne me surprend pas mais je comprends mieux les loueurs. Ils nous laissent partir avec des pneus morts ou pas loin et comme cela nous pouvons les changer en cour de route, c'est nous qui payons, l'astuce est bonne. Je vais pouvoir bien râler en retournant le véhicule. Comme les ennuis n'arrivent jamais seuls, la porte de droite pour accéder à l'intérieur de la benne se casse, tout du moins un des vérins ce qui fait qu'elle ne s'ouvre plus seule et surtout ne tient plus, Je devrais la caler avec un bâton de marche.

Nous sommes au lodge vers 13h30, j'ai soif et faim, cette matinée m'a épuisée, nous déjeunons tranquillement sur notre site de camping, un des meilleurs que nous ayons eu jusque là, beaucoup d'ombre, BBQ, eau avec évier, emplacement très ombragé pour le véhicule, c'est parfait. La piscine étant juste derrière, nous pourrons nous y reposer au calme. Nous réservons un "Game Drive" pour demain matin, départ 7h00 en espérant que nous y verrons des animaux dans leur milieu naturel.
Je demande à la réception comment faire pour trouver un pneu de rechange, tout simplement en allant à 100 mètres, ils ont un atelier pour des réparations mineures et surtout un stock de pneu, le commerce va bien de ce côté. Mais le principal pour nous c'est d'avoir deux roues de secours en bon état et le tarif s'il est élevé pour le pays reste tout de même correct. Nous finissons la journée en dinant avant la tombée de la nuit et serons couchés assez tôt.

Image Image


Jeudi 26/10/2017,

Game Drive oblige nous sommes levés à 5h45, le temps de prendre le petit déjeuner, faire la toilette, tout ranger dans le véhicule, nous sommes devant la réception pour l'heure du départ. Il fait très froid car nous sommes en altitude (1300m) et les polaires sont de sortie. Nous partons dans un véhicule de type "safari" avec six places en hauteur mais nous ne sommes que quatre, tant mieux. Nous sommes vite dans l'ambiance, paysages magnifiques, rencontre avec des girafes, koudous, springboks, quelques oiseaux mais nous aurons la chance de voir une dizaine de lions qui se prélassent non loin d'un point d'eau naturel. Ils ont tout pour eux ici, l'ombre, l'eau et la nourriture car nombreux sont ceux qui viennent boire dans ce point d'eau.
Nous irons jusqu'au Aub Canyon, creusé par l'eau de ruissèlement. Nous serons de retour au lodge quatre heures après, ravis de notre sortie et des différentes observations. Les explications du guide, même en anglais, furent très bonnes et intéressantes, oui vraiment pas de regret d'avoir fait ce tour ici. Cet AM, repos au bord de la piscine, pour le tri des photos et bien cela sera plus tard car j'ai oublié à la maison le câble pour décharger sur le PC, grrrrrrr.
Nous rencontrons deux couples de français qui comme nous voyagent avec Namvic et eux mis à part un souci de frigo sont très satisfaits de leur véhicule, ils ont des pneus "All Terrain" de Goodrich et ceux là je les connais bien puisque j'avais les mêmes sur notre Toy en AmSud. Le représentant de Namvic sera là car ils partent tous ensemble pour un Game-drive de quatre jours, je vais pouvoir parler de nos soucis.
Ce soir nous dinons au restaurant du lodge et si la qualité est comme le reste nous devrions passer une très bonne soirée, alors à demain pour tout savoir !


Image Image

Image Image

Image Image

Image Image

Image

Suite à venir..............................
-


Avatar de l’utilisateur
vilcanota
Chien de prairie de Grand Teton NP
Chien de prairie de Grand Teton NP
Messages : 207
Inscription : 14 déc. 2013, 09:18
Site internet : http://aventuren4x4.com
Localisation : carnet Namibie : viewtopic.php?f=134&t=19752

Re: Namibie, mon amie.

Message par vilcanota » 31 janv. 2019, 18:48

Suite 2...........

Vendredi 27/10/2017,

La nuit fut bonne après le bon diner que nous avons fait même si celui de Telani était mieux, cela reste correct compte tenu des distances pour le ravitaillement. Ce matin nous roulons vers Madisa en allant voir les sites intéressants comme Twyfelfontein où nous étions déjà venus en 2001. Et bien depuis 2001 les choses ont bien changées dans l'organisation car si nous avions payé un droit d'entrée avec guide pour nous accompagner , maintenant règne ici une activité débordante et l'entrée n'a plus rien à voir. il y a une grande réception, bar et restauration. D'un autre côté cela donne du travail aux gens du cru.
Nous aurons la même chose sur Organe Pipe, mais là juste un droit d'entrée. Nous reprenons la piste après ces visites mais cette fois ci il nous faut aller jusque Khorixas soit 140 km de piste en plus pour aller faire quelques courses et revenir sur nos pas pour le camp de Madisa.
Nous déjeunons de sandwichs tout en roulant car il est tard et serons au camp vers 16h30. Un camp très simple mais sympathique où nous passerons une bonne soirée. Ah oui j'allais oublier, dans la série des ennuis, un de taille en ouvrant le frigo, la bouteille de sauce pimenté est renversée, il va falloir sortir le frigo du véhicule et là ce n'est pas de la tarte pour pouvoir tout nettoyer, suite à venir ! Et puis aussi j'ai oublié de vous dire que depuis Etosha où j'ai voulu vérifier la pression des pneus et bien le gonfleur fourni ne fonctionne pas, faut pas en avoir besoin et je suis obligé d'aller au garage des lodges pour faire vérifier, de la perte de temps et il faut payer à chaque fois. Nous verrons cela au retour !

Image Image

Image

Image

Image

Image

samedi 28/10/2017,

Pas de catastrophe cette nuit et donc ce matin la mise en route est rapide et nous filons en direction du Spitzkoppe que nous tenions à revoir car ce site à la particularité d'avoir des couchers de soleil fantastiques, je me souviens de celui que nous avions eu la première fois. La piste est très bonne, nous roulons à une vitesse de croisière de 80km/h ce qui est pas mal et nous atteindrons notre but en tout début d'après midi.
Alors là aussi gros changement, en 2001 il y avait juste une cabane pour entrer et nous dormions où nous voulions. Maintenant l'organisation est là aussi très affutée, barrière à l'entrée, il faut remplir un formulaire, écouter ce que le garde vient nous dire et pour camper et bien il faut se choisir un site numéroté pour la nuit. Nous allons directement revoir l'arche qui est un incontournable du Spitz et là aussi que de changement. Avant il nous fallait marcher sur trois kilomètres en ligne droite pour y accéder, maintenant une piste nous y amène directement ce qui fait qu'il y a pas mal de monde.
Nous allons maintenant nous trouver un site pour la nuit et pour cela nous filons vers la fin du parc où nous savons trouver de bonnes places pour le coucher de soleil. Un arbre nous tend les branches aussi nous nous y arrêtons et déjeunons tranquillement à l'ombre, nous serons bien pour la nuit, du moins c'est ce que nous pensons à ce moment.
Nous partons à pied dans la "pampa" et aurons la chance de voir un couple dik dik mais surtout un aigle qui nous passera au dessus de la tête. Nous rentrons au bout de deux heures et filons directement sur la petite colline où nous assisterons au coucher de soleil dans une heure. Nous dinons vite fait et partons escalader ce monticule composé de rochers granitiques, pas de glissade cela accroche bien. En 2001 nous étions venus en juillet et avions pu assister à un coucher de toute beauté, là nous sommes fin octobre, début de printemps en Namibie et le soleil n'est pas le même, trop brillant, trop de lumière et il ne se couche pas au même endroit, passant derrière une montagne. Nous sommes déçus mais bon le spectacle est tout de même magnifique car les teintes sur les montagnes environnantes sont superbes.
Nous rentrons vers 19h30, nous lisons un moment puis allons nous coucher vers 20h00. Et oui quand il fait nuit noire, mieux vaut se coucher que de rester dehors de plus le vent se lève alors allons au chaud. Extinction des feux vers 21h30, le vent souffle de plus en plus fort, la nuit risque d'être agitée. En pleine nuit l'alarme se met en route, cause du vent? Le temps de trouver les clés nous aurons réveillé le voisinage et pour nous impossible de nous rendormir, grrrrr.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Dimanche 29/10/2017,

Nous nous levons sous les bourrasques, impossible de prendre le petit déjeuner ici, il nous faut trouver un endroit à l'abri. Nous rangeons et plions la tente puis nous retournons vers l'arche où nous devons pouvoir être à l'abri du vent. Nous trouvons notre bonheur, déjeunons rapidement et sortons du parc en direction de Swakopmund au bord de l'océan où nous devons refaire le plein de ravitaillement pour les deux jours à venir, nous sommes à sec, le frigo est tout petit.
Une quarantaine de kilomètres de pistes nous conduisent sur la B2 qui est goudronnée jusque Swakopmund que nous atteindrons en deux heures trente, nous faisons les courses et repartons pour notre destination du jour à savoir Wüstenquell quelque part dans les montagne et dans le désert. Il nous faudra deux heures trente pour faire les 120km dont 80 de pistes pas toujours faciles, je parle pour nos pneus qui ne sont pas fait pour. C'est très fatigués que nous arrivons au bout du monde dans un site qui devrait nous plaire.
Ici nous ne campons pas mais avons un chalet vraiment "incredible" pour nous. Grande entrée avec cuisine, coin salon avec télé, grande SDB et toilette et au merveille deux grands lits de 140 chacun, le rêve après nos nuits un peu difficiles sous la tente de toit. L'accueil est vraiment parfait, on se dit que c'est incroyable de trouver un tel endroit en plein désert, la piscine nous attend à 20 mètres de notre "Rondavel".
Pour cet après midi nous resterons à nous reposer car nous sommes vraiment fatigués, demain nous irons explorer les alentours qui doivent être à découvrir sans problème. En soirée nous parlons avec le propriétaire et il nous propose un tour en 4x4 pour explorer les environs et découvrir ce qui fait le charme de cette région, ces rochers. Donc demain nous ferons un tour avec un chauffeur guide et cela sera moins risqué pour nos pneus.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Lundi 30/10/2017,

Beaucoup de vent cette nuit encore mais nous avons pu dormir dans notre belle chambre, température idéale, juste un moustique qui va se régaler avec moi, demain je fais la chasse. A 8h00 nous sommes à la réception et notre guide arrive en même temps, nous partons pour deux heures de balades dans le désert de Wüstenquell.
Si au début la piste est facile il n'en sera pas de même un peu plus loin, nous ne regrettons pas d'avoir accepté ce tour. Pas d'animaux visibles ici, le manque d'eau y est pour beaucoup, le lodge va pomper à plusieurs kilomètres, l'eau est acheminée par un gros tuyau que nous longeons un bon moment.
Les roches aux formes sympathiques se présentent maintenant à nous. Les bushmans vivaient ici parce que ces roches présentent des abris naturels, des grottes sont formées par l'érosion, entre le vent, le sable et l'eau, de belles cavités sont creusées au ras du sol. Formes et couleurs fantastiques, quelques arbres poussent ici, l'environnement est vraiment magnifique et différent de tout ce que nous avons vu au cours de nos différents voyages autour de la planète.
Ces deux heures passées devant ce spectacle nous remplissent de plaisirs, avant de rentrer le guide nous conduit au "chalet" qui est construit en plein désert, sur la roche et à 3km de la réception. Nous y découvrons un site comme nous avions jamais vu, un chalet perché sur les rochers, complètement intégré dans cette nature namibienne.
Ici nous pouvons vivre en toute liberté, la vue est exceptionnelle sur les montagnes, le coucher et le lever de soleil doivent y être mémorables. De quoi donner des envies pour un futur trip. C'est très satisfaits d'avoir fait ce tour que nous rentrons vers dix heures, maintenant place au repos, il faut faire du tri dans les photos et commencer à travailler pour le site. Le grand calme nous fait beaucoup de bien, la nuit sera encore très bonne et c'est en forme que nous allons attaquer la prochaine journée.

Image

Image

Image

Image

Image

Mardi 31/10/2017,

Nous sommes prêts à partir à 8h30, nous avons toute la piste à refaire en sens inverse pour aller sur Swakopmund où nous passerons les deux prochaines journées. Juste à la sortie de la propriété nous avons la chance de pouvoir admirer un aigle (Black-chested snake-eagle) qui va prendre son envol , je suis armé de mon Canon, je ne vais pas le louper, magnifique cet oiseau.
Tout se passe très bien jusque 10 km avant de retrouver le goudron. Une seule pierre sur le côté gauche, je suis un poil distrait à ce moment là et vlan, le pneu AR (le neuf) ne résiste pas, ouverture sur le côté, je rage de ne pas avoir vu cette pierre. Changement de roue, je remets une roue très usagée en espérant qu'elle tienne le temps de faire remettre un nouveau pneu.
Nous prenons le temps de faire quelques photos des"Welwitschia" puisque nous somme sur la Welwitschia Drive, réputée justement pour ces plantes millénaires.
Nous arrivons à Swakopmund et recherchons directement un dépanneur, ici le changement de pneu est facile !
Nous repartons avec un pneu neuf et 1750$NA en moins, et 1000$NA en moins cher que le pneu de Palmwag. Nous filons sur Walvis Bay où nous savons qu'il y aura des flamants roses et effectivement ils seront là pour nous. Nous déjeunons au bord de l'océan et rentrons à Swakopmund pour la nuit. Le camping est simple avec de grands espaces et avec internet. Nous dinerons au restaurant du camping qui propose les poissons du jour. Un vrai régal avec des portions pour deux, trop mangés tous les deux, la nuit risque d'être plus difficile.

Image

Image

Image

Image

Image

Mercredi 1er/11/2017,

Grace matinée ce matin, nous nous levons vers 7h00 et à 8h30 nous quittons le camping où nous reviendrons ce soir pour aller vers Cape Cross voir les seals (phoques). Nous avons 160km à faire sur une route en sable tassé qui a été arrosé cette nuit par l'orage que nous avons eu. Cette piste est très bonne et nous serons sur place afin de faire cette observation de ces phoques "namibiens". Le droit d'entrée de la réserve est de 85$NA/personne, nous resterons une petite heure à les regarder avant de reprendre la route du retour. Nous faisons une halte en bord d'océan pour déjeuner et pouvons là aussi voir des seals mais de plus loin. De retour sur Swakopmund nous faisons le plein de ravitaillement pour les jours à venir car il n'y aura pas grand chose à Sesriem.
De retour au camping nous nous installons sur un autre site que celui de la veille et pourrons nous chauffer au soleil, ici la température n'est pas la même que dans les terres, océan oblige.
Demain près de 400km de pistes nous attendent jusque Sesriem, j'espère que les pneus vont tenir, deux roues de secours en piteux état ne m'aident pas à ne pas baliser.

Image

Image

Jeudi 02-11-2017,

Ce matin nous ne chômons pas, nous sommes levés avec le soleil et nous sommes prêts à partir en une heure et quart. Rien à voir avec un CC, il faut tout vider dans la tente, il ne reste que le matelas. Les duvets, oreillers et tout ce qui est utile pour la nuit trouvent leur place derrière nous sur le siège AR. Il est plus que nécessaire de louer un double cabine au niveau du véhicule car autrement le manque de place est évident. Tout ce qui va dans le hayon AR doit être mis dans des sacs poubelles pour être protégé du sable qui entre de partout. La vie en Namibie se passe dans la poussière et le sable pour ceux qui roulent sur les pistes mais il suffit de prendre quelques précautions pour être tranquille.
Un peu de route goudronnées jusque Walvis Bay et ensuite 300km de pistes jusque Sesriem. Par endroit il faudra prendre quelques précautions et rouler doucement pour ne pas crever, nos pneus sont très fatigués et je ne tiens pas à changer de roues en plein soleil. Les namibiens roulent comme des fous, 100km/h est la vitesse autorisée sur ces pistes et les projections de pierres ne sont pas sans risque pour le pare-brise ou les vitres, aussi je m'écarte au maximum à chaque croisement de véhicule. Les paysages défilent tranquillement à notre vitesse de croisière et nous arrivons sur Solitaire où nous savons qu'il y a possibilité d'acheter de bons gâteaux à la "bakery".
Une dame vient nous voir et nous demande si nous allons sur Sesriem car son mari est dans leur voiture qui est en panne. Elle a joint le loueur et la voiture de remplacement arrivera dans quatre à cinq heures et donc "pouvez vous prévenir mon mari".
Nous le trouverons quelques 80km plus loin, il est là depuis 3h00 et maintenant il sait qu'il devra attendre au moins cinq heures de plus, bon courage à vous.
Il nous reste quelques kilomètres à faire et arrivons au campsite de Sesriem en début d'après-midi. Nous nous installons et déjeunons dans la voiture car le vent souffle fort et bien évidemment le sable vole en tous sens. Ici aussi le tourisme bas son plein, les changements sont incroyables, plusieurs lodges, plusieurs campsites, des TO pour aller dans les dunes, oui oui, nous ne reconnaissons pas car il n'y avait qu'un tout petit lodge et un campsite de 21 places en 2001. Nous ne bougerons pas de l'après-midi, je suis très fatigué par ces 300km de pistes et le vent de sable n'est pas encourageant. Fin de journée tranquille, la tempête se calme, nous montons la tente de toit et serons au lit après avoir admiré le coucher de soleil derrière les dunes.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Vendredi 3-11-2017,

Sommes levés avec le soleil, les dunes se teintent de différentes couleurs, les 4x4 partent à Sosusvlei pour admirer le lever, enfin pour voir l'éclairage changer progressivement. Pour notre part nous voulons aller sur Deadvlei que nous n'avions pas vu en 2001 et qui reste un des lieux à faire ici. Il ya 70km et surprise l'ancienne piste est goudronnée jusqu'au bout. Seuls les deux derniers kilomètres restent à faire en "vrai 4x4". Nombreux sont ceux qui vont s'ensabler et devoir attendre d'être dépannés sur cette dernière partie.
Pour notre part et compte tenu des pneus savonnettes, nous prenons un 4x4 du parc qui pour 170$NA soit environ 10€ nous conduit au bout sans nous prendre la tête. Nous ferons à pied les 1.100km pour nous rendre au vlei et au pan, le soleil chauffe dur, le sable est mou mais arrivés au bout la vue est tout de même superbe.
Beaucoup de monde ici, c'est un incontournable de la Namibie, accessible à tous, magnifique endroit mais il faut choisir le bon moment pour les photos pour éviter d'avoir plusieurs centaines de personnes dessus. Nous resterons deux bonnes heures ici et retournerons au campsite où nous devons retrouver Corinne et Eric qui doivent nous rejoindre avec Ulysse, le petit cousin de Hugo. Amis de France qui voyagent depuis deux ans sur cette partie du monde et avec qui nous irons chez nos amis commun Nancy et Eric du Namib Sky Balloon Safaris.
Pas de vent pour le moment, nous nous installons sous un arbre de notre site et déjeunons malgré une très forte chaleur, 41° à l'ombre ! Vers 16h00 nos amis arrivent, je les rejoins à la réception pour leur indiquer le numéro de notre site et ils viennent s'installer avec nous. Nous sommes très heureux de ces retrouvailles, papotons pendant le reste de la journée sur leurs découvertes d'Afrique, des rencontres faites et des animaux, le tout accompagné d'une bonne bière bien fraiche. En soirée nous dinons au restaurant du campsite et filons nous coucher vers 10h, demain sera une grande journée chargée d'émotions car nous allons revoir Nancy et Eric que nous n'avons pas revus depuis Punta Pardelas en Argentine en mars 2016.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Suite 3 à venir.......
-

Avatar de l’utilisateur
GingerBread
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
Messages : 1329
Inscription : 21 juil. 2017, 08:48
Site internet : http://www.nv-de-voyages.com

Re: Namibie, mon amie.

Message par GingerBread » 31 janv. 2019, 19:06

Hello Gérard !

Mais que de soucis techniques :hein:

Mais tes photos sont extraordinaires ! Je découvre aussi des lieux que nous n'allons pas visiter cette fois-ci :)

Avatar de l’utilisateur
vilcanota
Chien de prairie de Grand Teton NP
Chien de prairie de Grand Teton NP
Messages : 207
Inscription : 14 déc. 2013, 09:18
Site internet : http://aventuren4x4.com
Localisation : carnet Namibie : viewtopic.php?f=134&t=19752

Re: Namibie, mon amie.

Message par vilcanota » 31 janv. 2019, 20:59

Bonsoir Nell,
oui quelques soucis mais vite oubliés car le pays est tellement super que nous ne pensons plus aux premières journées. Le véhicule venait du Botswana, très fatigué, heureusement que chez Namvic ils ont revu leur flotte.
Bonne soirée.
Gérard

philippe78
Bison fûté
Bison fûté
Messages : 4775
Inscription : 22 oct. 2010, 09:36
Localisation : Montesson

Re: Namibie, mon amie.

Message par philippe78 » 01 févr. 2019, 07:46

Votre voiture vous aura causé bien des soucis... Heureusement compensés par des paysages magnifiques et des animaux à foison 👍
Road trip 19 jours en octobre 2011 : Los Angeles > Parcs nationaux > San Francisco
Road trip 29 jours du 11/07/2015 au 08/08/2015 : Salt Lake City > Yellowstone > Moab > Las Vegas
10 jours à New York en octobre 2016
Préparation 4ème voyage pour 2019 : Cap au Nord-Ouest !

Avatar de l’utilisateur
vilcanota
Chien de prairie de Grand Teton NP
Chien de prairie de Grand Teton NP
Messages : 207
Inscription : 14 déc. 2013, 09:18
Site internet : http://aventuren4x4.com
Localisation : carnet Namibie : viewtopic.php?f=134&t=19752

Re: Namibie, mon amie.

Message par vilcanota » 01 févr. 2019, 08:16

Bonjour à tous, bonjour Philippe 78,
Oui au début, ensuite quelques problèmes qui furent vite surmontés mais notre moral était au top. Bonne fin de semaine.
Gérard

Avatar de l’utilisateur
Lorax
Bison fûté
Bison fûté
Messages : 4131
Inscription : 23 mai 2015, 20:25

Re: Namibie, mon amie.

Message par Lorax » 01 févr. 2019, 08:21

Très belles photos et beau carnet :super:
Vous avez vu bcp d'animaux déjà! J'adore la photo de la huppe fasciée. J'aimerai en photographier une également un jour. C'est un de mes oiseaux préférés :love:

Vous avez quoi comme trip en Argentine si ce n'est pas indiscret?

Avatar de l’utilisateur
vilcanota
Chien de prairie de Grand Teton NP
Chien de prairie de Grand Teton NP
Messages : 207
Inscription : 14 déc. 2013, 09:18
Site internet : http://aventuren4x4.com
Localisation : carnet Namibie : viewtopic.php?f=134&t=19752

Re: Namibie, mon amie.

Message par vilcanota » 01 févr. 2019, 08:53

Lorax a écrit :
01 févr. 2019, 08:21
Très belles photos et beau carnet :super:
Vous avez vu bcp d'animaux déjà! J'adore la photo de la huppe fasciée. J'aimerai en photographier une également un jour. C'est un de mes oiseaux préférés :love:

Vous avez quoi comme trip en Argentine si ce n'est pas indiscret?
Bonjour Lorax,
Pas indiscret, je suis allé sur l'AmSud de décembre 2010 à mai 2012 et six mois en 2016. Suffit d'aller sur mon site pour tout découvrir. Ici : http://www.aventuren4x4.com/crbst_165.html

Bonne journée.
Gérard

Avatar de l’utilisateur
vilcanota
Chien de prairie de Grand Teton NP
Chien de prairie de Grand Teton NP
Messages : 207
Inscription : 14 déc. 2013, 09:18
Site internet : http://aventuren4x4.com
Localisation : carnet Namibie : viewtopic.php?f=134&t=19752

Re: Namibie, mon amie.

Message par vilcanota » 01 févr. 2019, 10:59

Suite 3 et fin.......

Samedi 4-11-2017

Comme nous ne partirons pas avant dix heures, nous prenons notre temps ce matin mais comme le soleil se montre vers 5h45 nous sommes vite réveillés. Nous nous préparons à la vitesse d'un escargot, même deux, et serons prêts juste pour reprendre la piste vers Geluk au sud de Sesriem.
Une trentaine de kilomètres plus loin nous pénétrons chez nos amis, passons au bureau du Namib Sky dire bonjour (Corinne et Eric sont déjà venus et ils connaissent tout le monde) et partons à la maison qui est 8km plus loin dans les dunes et au pied d'un pan de montagne. Notre arrivée est riche en émotions, nous sommes tellement contents de revoir ceux avec qui nous avions fait une traversée fabuleuse vers l'AmSud en janvier 2016 que les larmes picotent nos yeux.
Nancy nous montre nos chambres car pas question de dormir dans nos véhicules, nous fait faire le tour de leur incroyable propriété, nous découvrons un autre monde créé par eux même, c'est "great".
Nous faisons la connaissance de leur fils Denis que nous avions vu dans un reportage sur TV 5 avant de quitter la maison et de sa femme Andrea qui gère la société en l'absence de Nancy et Eric. Nous passons beaucoup de temps sur la terrasse et dans la piscine qui a vue sur un point d'eau où viennent s'abreuver les animaux de la région, c'est vraiment incroyable de voir cela. Après avoir déjeuné, nous retournons passer un bon moment dans la piscine, il fait très chaud, 42° à l'ombre.
En soirée nous partons avec Eric faire un Game-drive dans ses dunes et sa montagne. Les pistes ici sont crées par lui et son fils, leur jardin fait 22000 hectares plus les terres partagées avec les lodges à proximité et c'est donc 50000 hectares, c'est sublime ! Il n'y a que eux mêmes et leurs amis qui peuvent venir ici, nous avons une chance incroyable d'admirer leur Namibie.
Les couleurs en soirée deviennent irréelles, c'est magique et c'est pour nous. Nous rentrerons après le coucher du soleil, la tête remplie de belles images, apéritif sur la terrasse, repas en famille, le ciel est orangé voir rose, c'est magique, la nuit sera douce mais aussi très chaude.

Image Image

Image Image

Image Image

Image Image

Image Image


Dimanche 5-11-2017,

Nos amis ne peuvent pas voler avec leurs ballons ce jour, la météo n'est pas bonne et s'ils devaient, malgré tout prendre leurs envols, ils risqueraient en cas de problème d'être responsables de ne pas avoir suivi le plan météo. Aussi les ballons resteront sur leurs remorques, place à l'entretien des véhicules (40 Toyota), fabriquer de nouveaux arceaux pour les bouteilles de gaz, remettre à neuf ce qui souffre, le travail ne manque pas pour toute l'équipe. Ce matin nous partons à quatre faire un petit tour dans la propriété et allons visiter un endroit qui ferait rêver plus d'un enseignant en France.
Nancy et Eric ont construit une école sur leur propriété afin de scolariser les enfants de leur personnel ainsi que leur petite fille. Nous sommes éberlués de voir comment les enfants sont traités ici, un Paradis dans un Paradis, cinq à six élèves par enseignant qui viennent spécialement d'Europe. Ils sont bien évidemment rétribués par nos amis qui subventionnent en totalité cette école. Les dons sont les bienvenus et nous comprenons pourquoi.
Une cantine moderne a été construite et les enfants prennent le petit-déjeuner et le déjeuner, les femmes de services et les cuisinières sont prises en charge par nos amis. Le cœur sur la main? Cela serait peut dire, de l'amour oui, aimer les autres est le maitre mot ici, bravo à vous, je n'ai pas d'autre mot pour vous dire que vous êtes formidables.
Après cette visite menée par la Manager de l'école (Gena), nous remontons passer le reste de la journée dans l'eau avant de repartir en Game-drive vers 16h30 avec Eric dans un lieu sublime où nous aurons la chance de voir des outils laissés par les Bushmans il y a 70000 ans. Découvert par nos amis il y a trois ans seulement ce site n'est pas visitable autrement qu'avec eux, seuls nous y serons comme chez nous, Eric nous faisant découvrir des trésors de 20 à 70000 ans. Les frissons nous envahissent rien que de penser que nous touchons de tels œuvres d'art.
Fin de journée toujours devant le soleil qui vient nous dire bonsoir, que c'est magique la Namibie.

Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
Image


Comment faire
pour les aider?
C'est simple et facile, suffit d'adresser vos dons par virement bancaire en Euros, ici :
Bank: First National Bank
Account Name: Namib Sky Community Trust
Branch number – 281872
Account Number: 62255169437
Swift Code: FIRNNANX

Game Drive du soir avec Eric
Image Image
Image Image
Image Image
Image Image
i 6-11-2017,
Lundi 06-11-2017

Pas de vol en ballon de nouveau ce matin car la météo n'est toujours pas au top, le manque à gagner est vraiment très important quand on sait que quatre ballons peuvent voler et qu'il y a 16 personnes par ballon. Le tarif est de 6500$Na par personne. Mais eux ne comptent pas comme cela, sécurité des clients avant tout, ils auront des jours meilleurs et espérons pour nous que demain il fera beau car c'est notre dernier jour chez eux.
Pour aujourd'hui la matinée sera calme, piscine et encore piscine et refaire les valises car demain nous remonterons sur Windhoek après le vol en ballon. De gros orages ce jour mais au loin, pas une goutte d'eau ici et une tempête de sable qui ne durera pas longtemps mais qui va en mettre partout.
Nous ferons notre dernier Game-drive avec Eric dans un lieu qu'il partage avec son ancien lodge (vendu depuis quelque temps) et dont il a négocié de pouvoir emmener des clients ou amis en visite le soir. Nous y ferons le plus beau coucher de soleil de ce voyage, nous y verrons une autre Namibie, canyons, rivières sèches, montagnes, du plaisir encore et encore.
C'est plein de joie que nous allons passer notre dernière soirée chez eux et en présence d'une partie de leur personnel, enseignants et pilotes de ballon. Nous ne serons pas couchés tôt et nous devons nous lever à 4h00 pour l'envol si tout va bien.

Image Image
Image Image
Image Image
Mardi 7-11-2017,

4h00, nous sommes levés et prêts à partir à 4h30 vers ce vol que nous attendons depuis si longtemps. Nous allons rejoindre nos amis qui sont debout depuis 3h00 et en pleine préparation pour les quatre ballons du jour. Denis va lui aller vers un autre endroit pour faire son vol, seuls quatre ballons vont être préparés pour voler sur la propriété.
Les clients sont acheminés en voitures spéciales qui viennent les prendre à leur hôtel, par le personnel du Namib Sky, nous même irons rejoindre Eric avec le 4x4 mis à notre disposition.
Les ballons sont mis en place pour être gonflés mais le vent ne facilite pas les choses, il fait moins beau qu'hier mais aujourd'hui la météo à donné son accord ! Le soleil pointe au loin, nous montons dans les nacelles et bientôt nous filons vers le ciel, pas un bruit, juste la flamme qui s'élève et qui nous permet de nous envoler.
C'est magique, c'est "great", c'est fabuleux, aucun mot ne peut venir nous aider pour exprimer ce que nous ressentons à ce moment là. Nous resterons presque deux heures à tourner au dessus des dunes et nous approcher des montagnes. Le soleil monte vite, les ballons font des rondes, bientôt il faut redescendre. Eric va se poser directement sur la remorque, son ballon est le plus lourd, la nacelle pèse une tonne avec les bouteilles de gaz, mais il gère sacrément bien, bravo l'artiste.
Le vol terminé, il est 8h00 et l'heure de prendre un copieux petit déjeuner, là aussi ce qu'il font est incroyable. Les tables sont installées sur un promontoire avec vue sur les dunes, rien ne manque pour tous les palais, même le champagne est ouvert au sabre par Eric, vraiment très classe, nous nous souviendrons à jamais de ce début de matinée. Merci les amis.
Maintenant il faut partir, nous laissons nos amis à leurs grosses occupations puisque ce matin débute un contrôle de quatre jours de la sécurité aéronautique. Et oui les aéronautes dépendent et ont les mêmes règles que l'aviation.
Bon courage à vous et au plaisir de vous avoir à la maison.

Image
Image
Image Image
Image Image
Image
Image Image
Image Image
Image


Mardi 7-11-2017,

9h30, nous sommes repartis pour rejoindre Windhoek avec 320 km de pistes avant de retrouver l'asphalte, nous mettrons sept heures et serons sur le campsite, le dernier à proximité de notre loueur Namvic. Nous y retrouverons Corinne et Eric qui vont eux, laisser leur véhicule en gardiennage sur Windhoek et reprendrons l'avion le 10.
Nous avons beaucoup de travail en arrivant car demain c'est le retour et les valises sont dans un piteux état après presque quatre semaines de pistes, de poussière et de tempête de sable. Ce soir nous dinons au restaurant du lodge, le frigo est vide. La nuit arrivant vite maintenant, nous ne trainons pas et après le diner nous allons nous coucher, mais pas pour longtemps.
L'alarme du véhicule va se déclencher vers 22h00 pour rien, mais nous sommes bien réveillés maintenant, grrrrr, foutu alarme.

Mercredi 8-11-2017,
Et elle va recommencer à 3h30 du matin, impossible de se rendormir. C'est donc très fatigués que nous allons commencer cette très longue journée et la nuit suivante.
Nous rangeons tout dans le véhicule, bouclons les valises, prenons le petit-déjeuner au Lodge et quittons notre emplacement pour aller rendre le véhicule chez Namvic. Il est 10h30, nous faisons les formalités, le tour du véhicule en mentionnant tous les soucis que nous avons rencontrés et un chauffeur va nous conduire à l'aéroport.
Maintenant débute une longue attente, nous faisons notre enregistrement pour nous débarrasser de nos bagages et prenons un repas au restaurant en attendant le vol pour Johannesburg. Nous embarquons et quittons Windhoek à 15h10 et serons sur Johannesburg à 16h45, direction l'immigration et l'enregistrement pour le vol du soir vers Paris.
19h55 pile nous partons pour une longue nuit et sommes à Paris à 5h30, maintenant il faut patienter un peu, passer l'immigration et récupérer la voiture au parking longue durée. Nous quitterons enfin Roissy à 7h30 et allons rejoindre Bergerac, fin d'un long voyage, d'un fabuleux voyage qui nous aura profondément marqué.

Jo89
Séquoia géant
Séquoia géant
Messages : 11805
Inscription : 23 janv. 2010, 21:20
Localisation : Belgique

Re: Namibie, mon amie.

Message par Jo89 » 01 févr. 2019, 12:24

Hello,

Beau séjour et surtout de magnifiques photos :clin:

Le tarif proposé par l'agence pour vous deux semble être raisonnable?

Bonne journée

Jo

Répondre

Revenir à « Carnets de voyage »