Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Glacier NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2017 : vote pour les présélections !

Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : https://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Vous recherchez des carnets de voyage sur une région en particulier ? Quelques liens rapides :

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar Sophie31 » Dim 3 Sep 2017 12:08

Coucou Laurence,
j'aime beaucoup lire tes carnets (en particulier celui de 1993, cher à mon coeur pour plusieurs raisons ) et je pense que nous avons une approche et une vision assez semblable des EU, à savoir attrait et lucidité.
Pour les photos, on verra (nouvel appareil, mix de l'Iphone pour certains clichés, et surtout mix des photographes entre my DH, Superpio & myself)...
Bon, DH s'agite en cuisine, je poste vite le J-1/J1 et je file
Bye, bye
En cours de rédaction: le carnet de l' Eclipse 2017 : boucle OR-WA-ID-OR-CA-OR
Sophie31
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 115
Inscription: Sam 11 Avr 2015 12:56


Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar HPR38 » Dim 3 Sep 2017 14:43

lgk31 a écrit:... par ailleurs je suis moi-même en train d'en rédiger un, donc... je commence à avoir du mal à être partout en même temps ! :chaud:


Hello Laurence,

Euh ! Dis donc !

Ce n'est pas un mais deux si je ne m'abuse :hein:

Puis-je rappeler à ton bon souvenir (et à celui de tous tes lecteurs) celui ou nous attendons de savoir ce que tu as fait de ton aimable compagnon de route :siffler:

Bises
:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet

Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook et le carnet

Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Séquoia géant
Séquoia géant
 
Messages: 6911
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar Sophie31 » Dim 3 Sep 2017 14:56

26 juillet / 27 juillet : J-1 / J1

Pourquoi J-1 me direz-vous?

Parce que nous volons avec Icelandair, qui n'assure pas de transferts depuis la province et que nous vivons dans le grand sud-ouest (ou plutôt en Occitanie).

Nous avons la chance d'avoir de la famille à Paris, donc ce point n'était pas trop gênant mais j'ai beau être marié à un passionné de physique quantique et autres trous noirs, il n'a toujours pas résolu les problèmes de télétransportation ( :mdr: )

Mercredi après-midi 26 juillet nous voici donc devant la gare de Toulouse, où notre grand nous a déposés en voiture (là, je me suis pris un coup de vieux violent!!) avec nos 7 bagages . Oui, j'ai bien compté, il y en a 7 : 2 valises-sacs de taille moyenne pour les habits, 2 sacs à dos de 70l pour les chaussures de randonnée, les duvets et les tapis de sol, 1 sac de tente, 1 sac "affaires de camping", et un dernier sac de voyage pour le surplus.

Nous ne sommes que 4 et j'ai l'impression de partir en camp scout!!! Tout tient dans le wagon Corail relooké au prix d'un peu de gymnastique et 6h plus tard nous sommes à Paris : rapport qualité prix imbattable, j'avais eu un billet tribu à 44€ pour nous 4.

J1 : jeudi 27 juillet
Après une nuit réparatrice avec vue imprenable sur la Tour Eiffel (merci la famille!) nous partons tôt pour Orly (le physicien est d'un naturel prudent), en taxi (30€ puisque nous sommes Rive Gauche, pas de supplément bagages).

Remarque pratique: Paris s'est mis au diapason de NY etc et les trajets aéroports / centre ville sont désormais forfaitaires (30 : 35 € pour Orly, 50/55 pour Roissy) en fonction de la situation rive gauche ou rive droite. Franchement, c'est idéal pour une famille chargée : pas d'inconnue sur le prix (et à partir de 2 personnes, cela commence à être concurrentiel avec la RATP je pense), confort du trajet . En plus, j'ai l'impression que depuis l'arrivée d'Uber, les chauffeurs de taxi parisien ont revu à la hausse leur politique d'accueil :clin: ...

Nous voici donc à pied d'oeuvre devant le comptoir Icelandair où on nous explique poliment qu'il est beaucoup trop tôt.... Il est en effet 10h30 et notre vol est prévu à 14h, mais nous avions entendu tellement de récits apocalyptiques sur le passage de la sécurité que nous avions préféré prendre des marges.

Bilan des courses : 1h d'attente dans le hall un peu glauque, en compagnie d'Américains disciplinés et d'autres familles dans notre genre, rythmée par le passage quelque peu anxiogène des soldats de Vigipirate .

12h: ça y est, nous sommes enregistrés (et nos 7 bagages aussi! Pour info, quand j'ai réservé, outre le prix des billets, c'est la possibilité d'avoir 2 bagages par personne sans supplément qui m'avait fait choisir Icelandair. Petite frayeur à quelques jours du départ quand j'ai découvert qu'ils avaient changé de politique bagage mais, renseignements pris sur leur hotline -tout en anglais- nous n'étions pas concernés puisque nos billets avaient été achetés avant. :chaud: !)
En poids total nous étions sous la barre des 4 x 23 kg mais c'est la répartition en lots gérables qui nous importait.

Le passage de la sécurité s'effectue en 5 minutes (en fait, c'est l'autre hall de ce terminal d'Orly qui pose problème) et nous voilà en quête d'un repas équilibré, à coût raisonnable, et qui convienne à Princesse (vous verrez, c'est un leit-motif de nos voyages avec elle).

Problème résolu avec le stand de la boulangerie Eric Kayser pensais-je... Eh non : "Ils ont mis de la moutarde dans le sandwich au jambon..." Eh oui ma chérie, il y a des gens qui aiment que les choses aient du goût!!! Nous voilà partis pour quelques heures de soupe à la grimace, heureusement raccourcies par un passage au duty-free. A défaut d'être nourrie, elle sera pomponnée. :siffler:

Il serait tout de même temps d'embarquer mais notre avion est annoncé avec du retard et c'est avec une heure de retard sur l'horaire annoncé que nous finirons par décoller. Jusque là, et contrairement à mon fonctionnement habituel, j'étais restée très "zen" (C'est les vacances, ce n'est pas un déplacement professionnel, on n'enchaîne pas sur deux réunions et 3 conférences...) mais à la relecture de l'itinéraire et du temps de correspondance prévu à Keflavik (1h à peine), je commence à paniquer un peu...

En même temps, nous connaissons cet aéroport pour être déjà allés en Islande et il ne m'avait pas paru gigantesque (comme Francfort par exemple, que j'évite autant que possible pour les vols en correspondance) et Icelandair nous achemine jusqu'à Portland, donc il est dans leur intérêt bien compris de ne pas laisser leurs passagers en rade.

Vol jusque Keflavik sans histoire, nous ne sommes pas les uns à côté des autres (enfin, sauf Princesse et moi). Offre de films / séries télé pléthorique, elle sera scotchée à l'écran pendant les deux vols. Il vaut mieux être anglophone ou islandophone (pas un problème pour nous pour l'option 1) et avoir ses propres écouteurs car ils sont payants en classe éco sur Icelandair, comme les repas d'ailleurs, sauf pour Princesse car elle n'a pas encore 12 ans.
Soyez sans crainte, elle n'a pas touché à son repas gratuit et c'est son frère qui a pu combler son petit creux habituel.

Débarquement, passage par les contrôles passeport et.... Superpio est embarqué par les agents des douanes!! Panique, jusqu'à ce qu'un gentil viking vienne chercher le père pour accompagner notre fils mineur dans un espace clos dont s'échappent au compte-goutte quelques passagers d'autres vols.

Que faire? Nous nous sommes posés avec 1/2h de retard, nous avons moins de 25 minutes pour embarquer dans l'avion suivant et je comptais sur l'escale pour acheter quelques bricoles à manger afin de meubler les 8h du Keflavik-Portland. En plus, je ne comprends pas pourquoi ils ont embarqué mon grand, qui parle bien anglais certes, mais quand même, et qui, en Géotrouvetout mâtiné de Castor Junior, transporte toujours des objets improbables dans ses poches (cailloux, vis, boulons, écrous, couteau suisse, allume-feu, crayon, branches et brindilles.... je n'invente rien, c'est moi qui fais les lessives!!).

Je me rassure en me disant que les couteaux sont tous en soute, qu'il a passé la sécurité d'Orly sans encombre, mais le défilé des voyageurs en provenance de notre avion puis de ceux qui arrivent après le nôtre se poursuit et mes deux hommes ne réapparaissent toujours pas....

Enfin la porte s'ouvre et ils émergent de leur zone "extra-territoriale". Apparemment, ce sont des contrôles inopinés déclenchés par les services américains. On a passé des bandes sur le nombril et sur les bras de notre fils (que cherchaient-ils? Mystère. Heureusement pour eux que, rentré la veille de 2 semaines de camp scout itinérant dans les Alpes il avait eu le temps de se décrasser, sinon je ne garantis pas la couleur des bandes...) avant de le laisser repartir.

Nous serons parmi les derniers à monter dans l'avion, suivis par un père de famille américain chargé de deux boîtes de pizza dont émane un fumet appétissant ....

Sur les vols transatlantiques d'Icelandair, on vous remet automatiquement une petite bouteille d'eau, ce que j'ai trouvé bien agréable, un oreiller et une couverture. Pour le reste, les hôtesses sont très gentilles mais l'offre gastronomique de bien piètre qualité pour des prestations payantes.

Superpio est le seul à avoir un siège côté hublot, donc voici un joli cliché du Groenland pris par ses soins:
Image

Enfin nous survolons autre chose que l'immensité canadienne et les Américains sympathiques à ma gauche se tassent dans leur siège pour me laisser apercevoir les Monts Rainier puis St Helen, couverts de neige ! Ça y est, nous touchons au but.

L'atterrissage à Portland (à l'heure prévue, 18h) est très excitant car l'aéroport est parallèle au fleuve Columbia, donc au moment de l'approche les vues sont très belles sur le fleuve, les Gorges et le Mont Hood. Une fois débarqués on nous emmène en bus jusqu'à un bâtiment qui fait très Ellis Island au petit pied et c'est le passage de l'Immigration, avec les fameuses machines que nous ne connaissons pas encore (elles n'étaient pas en vigueur en 2008 lors de notre précédent séjour à New York).

Je ne peux pas dire que j'ai été impressionnée par le système: c'est lent, peu intuitif et pas conçu pour les familles de plus de 1!
En plus, cela ne dispense pas de la queue pour faire tamponner son passeport, donc j'en cherche encore l'intérêt ...

Cela dit, comparé à New York ou Boston, la file avance assez vite quand soudain, patatras, tout se bloque. C'est un problème d'ordinateurs, apprend-on . :siffler: On est quand même au pays de la Silicon Valley et de Microsoft, mais, comme souvent avec l'administration US, je lui trouve un petit côté ère soviétique dans son fonctionnement (ils ne sont pas aidés par leurs moquettes beigeasses et les néons blafards, je le reconnais).

Du coup, nous voilà séparés par un gentil policier, Princesse avec son papa et Superpio et moi. Une demi-heure plus tard, sans que l'on sache si le problème a été résolu ou pas, nous sommes dûment admis sur le territoire américain. L'agent qui tamponne mon passeport est même aimable, voire souriant. Visiblement, il a dû suivre une formation!

Nous retrouvons nos valises, passons la douane sans encombre et direction le comptoir Hertz Gold (la signalétique est relativement claire). Là, les formalités sont réduites à leur plus simple expression (la carte Visa et mon permis) . Pas de frais de conducteur additionnel car je suis client Gold, pas de forcing sur les assurances supplémentaires, notre SUV Kia Sorento nous attend au parking.

Il n'est pas beau ce bébé?
Image

Il est presque 20h (heure locale), soit 3h du matin heure de Paris.

Ce post étant déjà démesuré, je m'en excuse, je le clos ici. Suspense insoutenable : saurons-nous démarrer notre char? Devrons-nous dormir sous les ponts de Portland? Princesse trouvera-t-elle enfin quelque chose à manger qui lui aille?
En cours de rédaction: le carnet de l' Eclipse 2017 : boucle OR-WA-ID-OR-CA-OR
Sophie31
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 115
Inscription: Sam 11 Avr 2015 12:56

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar philippe78 » Dim 3 Sep 2017 15:28

J'ai hâte de lire la suite de vos aventures, avec des lieux peu fréquentés ici et l'éclipse :cool:
Roadtrip 19 jours en octobre 2011 : Los Angeles > Parcs Nationaux > San Francisco
Roadtrip 29 jours du 11/07/2015 au 08/08/2015 : Salt Lake City > Yellowstone > Moab > Las Vegas
10 jours à New-York en octobre 2016
Préparation 4ème voyage pour 2019 : Cap au Nord-Ouest !
philippe78
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3899
Inscription: Ven 22 Oct 2010 08:36

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar Fabian » Dim 3 Sep 2017 15:40

Chouette un carnet sur le nord ouest, qui sera probablement notre cible pour un retour aux USA dans quelques années.

Je me réjouis de te lire. Et n'hésite pas à nous bombarder de photos... On aime ça nous :lol:
Avatar de l’utilisateur
Fabian
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 748
Inscription: Ven 9 Sep 2011 11:50

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar Sophie31 » Dim 3 Sep 2017 16:04

Bonjour Philippe et Fabian,
merci de vos retours.
Je suis en train de trier / transférer les photos sur Flickr, ce qui prend un peu de temps (et il y en a beaucoup!).
Pour les débuts du voyage j'en ai peu car avant le décollage j'étais assez parano sur les batteries et donc j'avais un peu mis un embargo sur l'appareil...
Et puis en zone d'immigration, là où on a envie de faire des photos, c'est interdit, mon mari s'est d'ailleurs fait rappeler à l'ordre parce qu'il consultait son téléphone le pauvre, sans même penser à faire de photos.
Mais patience, c'est promis, il y en aura.
:coucou:
En cours de rédaction: le carnet de l' Eclipse 2017 : boucle OR-WA-ID-OR-CA-OR
Sophie31
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 115
Inscription: Sam 11 Avr 2015 12:56

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar titio » Dim 3 Sep 2017 16:08

:coucou:

Et vous avez réussi à mettre 7 bagages dans le coffre?? :hein:

+

Laetitia
titio
Mouflon dépoilé de Banff NP
Mouflon dépoilé de Banff NP
 
Messages: 461
Inscription: Mer 1 Juil 2015 13:04

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar Sophie31 » Dim 3 Sep 2017 17:30

J1 suite et fin

Je vous avais laissés sur le parking de l'aéroport....

Nous y sommes toujours : mission tout faire tenir dans le coffre sans que rien ne dépasse (j'y tiens, chacun ses obsessions, moi c'est le coffre au carré, quelque soit le volume de bagages....).
Miracle, cela marche!

Bon, maintenant on monte et alors là.... Comparé à notre Peugeot 308SW (excellente routière, très fiable), nous avons l'impression d'être passé dans une autre dimension, comme si ce véhicule était taillé sur mesure pour les Américains en nette surcharge pondérale aperçus depuis notre atterrissage. Espace, confort, silence : la belle asiatique sait nous séduire. Les enfants à l'arrière n'en reviennent pas et réclament le changement immédiat à notre retour.

Rappel à la réalité et aux dures lois de la physique : notre rue est étroite, notre garage pas très large et Maman a déjà bien du mal avec une auto européenne....

Maman n'est peut-être pas la championne des manoeuvres mais elle a déjà conduit une automatique, elle, et c'est donc grâce à son décodage du levier de vitesses que nous sortons enfin de l'aéroport :siffler:

Et c'est dans la lumière dorée du soleil déclinant que nous prenons la route de Vancouver (avec le Mont Hood en toile de fond, photo prise sur le vif en roulant avec l'Iphone donc qualité moyenne.)

Image

J'en entends déjà qui se disent, "mais enfin, elle n'a pas dit qu'ils allaient dans l'Oregon? Qu'est-ce qu'ils vont faire à Vancouver?!!"

En fait, il y a deux Vancouver (d'autres peut-être aussi) : le célèbre Vancouver de Véronique Samson, situé en Colombie Britannique, donc au Canada, et le petit Vancouver de l'état de Washington, situé sur la rive droite du fleuve Columbia, et devenu de facto banlieue satellite de Portland. Les deux villes doivent leur nom à George Vancouver (1757-1798), explorateur britannique qui a beaucoup contribué à la cartographie de la côte du Pacifique Nord Ouest. Son nom est moins connu du grand public que celui de James Cook, mais les lieux qui le portent le sont en revanche davantage.

J'ai choisi Vancouver comme point de chute car les hôtels à Portland, en cette semaine de fête de la bière, sont très chers ou mal placés s'ils sont abordables. En plus, le Heathman Lodge, que j'ai retenu, a une architecture inspirée des lodges des grands parcs, possède une piscine et ne fait pas glauque. (D'expérience, arriver fatiguée, tendue, dans un hôtel quelconque voire médiocre, me gâche l'humeur pour un bon bout de temps; je soigne donc toujours l'hôtellerie du début et de la fin, quitte à faire plus simple en cours de route).

Alors évidemment il est situé dans une zone commerciale, mais chapeau à l'architecte : de notre chambre on ne voit que des arbres. Si on ouvre la porte-fenêtre, on entend l'I5 qui passe tout à côté, mais sinon rien.

Petit aperçu de ladite chambre:
Image

Jusqu'ici :fete: , c'est un sans faute. Nous aurions dû aller nous coucher!

Hélas, certains avaient faim... et comme le restaurant de l'hôtel est un peu bruyant à cause d'une fête quelconque, qu'il est presque 21h (7h du matin à Paris), on décide de sortir et d'aller à pied au bout de la rue, dans la zone commerciale toute proche où j'avais repéré des restaurants possibles, dont un Red Lobster.

Drame! La Princesse ne veut pas entendre parler de fruits de mer et je n'ai pas le réflexe de lui dire qu'il y aura sûrement des frites. Du coup on avise un "Olive Garden" vaguement italianisant et nous y voici. L'ambiance "en travaux" aurait dû nous faire fuir, la clientèle échappée d'un film des frères Coen version galerie des bizarreries aussi. Mettez-cela sur le compte de l'épuisement général, on reste pour le pire repas de tout le voyage.

Spaghettis nature pour mademoiselle, ils baignent dans l'huile, elle n'en mangera pas la moitié; plats tout aussi huileux pour Superpio et son père, je ne m'en sors pas trop mal avec un minestrone aqueux.

C'est le gros fail du voyage, nous en rirons le lendemain mais sur le moment...

Retour le long des pelouses jusqu'à notre hôtel et vite au lit . Demain, la journée sera bien remplie!
En cours de rédaction: le carnet de l' Eclipse 2017 : boucle OR-WA-ID-OR-CA-OR
Sophie31
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 115
Inscription: Sam 11 Avr 2015 12:56

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar joelle21 » Dim 3 Sep 2017 17:57

:coucou: Sophie,
Je suis bien contente de retrouver l'Oregon ... Cela va me mettre un peu de baume au coeur ...Hélas j'ai du annuler ce we nos vacances aux USA pour des raisons de santé...Même si tout est renté dans l'ordre Bob ne peut rester plus de 5 heures assis alors les 11h pour rallier SF :snif: mais ce sera partie remise Allez, j'attends la suite avec impatience :cool:
Joëlle

1) Ma présentation

2) Après 5 voyages dans l'Ouest ... enfin le Yellowstone
Notre voyage octobre 2016 : Yellowstone, Mono Lake, Bodie, Oregon côte Ouest et San Francisco

3) En cours de rédaction : Mon carnet sur l'Oregon
joelle21
Orignal original
Orignal original
 
Messages: 1925
Inscription: Jeu 7 Avr 2016 06:33

Re: Forêts et déserts du Nord-Ouest éclipsés

Messagepar Sophie31 » Dim 3 Sep 2017 18:19

:coucou: Joëlle,

Oh, quel dommage pour Bob et toi! je lui souhaite un prompt rétablissement pour que vous puissiez repartir vers de nouvelles aventures.
j'ai souvent pensé à vous deux tout au long de ce voyage, en particulier sur la côte et le long du fleuve, mais aussi.... en dégustant quelques délicieux chowders!
Amicalement
Sophie
En cours de rédaction: le carnet de l' Eclipse 2017 : boucle OR-WA-ID-OR-CA-OR
Sophie31
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 115
Inscription: Sam 11 Avr 2015 12:56

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], lgk31, rastafrange, trabec54 et 10 invités