Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Joshua Tree NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2017 : vote pour les présélections !

Un tour d'Islande

Parce qu'il n'y a pas que les USA, cette section vous permet d'aborder le voyage dans d'autres pays. Partagez votre projet, vos envies d'ailleurs... ou racontez vos voyages dans d'autres régions du monde.

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 07:24

Jour 8 Mercredi 09 Août

Cette journée est consacrée à la découverte des environs du lac Myvatn. Le temps est couvert, mais sans pluie, de très timides rayons de soleil commencent à apparaître en fin de matinée, et de véritables éclaircies démarrent après 16h. Comme nous sommes sédentaires, nous avons tout notre temps.

Image

Au programme aujourd'hui, champ géothermique de Hverir au pied du Namafjall, Krafla avec sa centrale et le cratère Viti, champ de lave du Leirhnjukur issu des "Krafla fires" des années 1975-1984 pour la matinée.
Ensuite, retour au gîte pour le déjeuner.
L'après-midi, nous ferons une excursion à la cascade de Dettifoss (rive ouest) enfin, programme au choix pour finir, mon gendre part crapahuter plus longuement dans le Leirhnjukur tandis que le reste de la famille retourne aux Myvatn Nature Baths.

à suivre, je vous abandonne brièvement...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43


Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 08:32

Jour 8 Mercredi 09 Août
la suite

Hverir, ce site ultra-touristique a le tort d'être situé immédiatement en bord de route sur le versant oriental du volcan Namafjall. Nous y allons donc à la première heure pour avoir de la place sur le parking et moins de monde sur place, pour autant nous ne sommes pas seuls pour admirer les boues bouillonnantes, les fumerolles et les dépôts de soufre.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Krafla Virkjun. On accède à la centrale géothermique par une route secondaire qui s'embranche au nord de la Hringvegur à proximité de Hverir. On traverse la centrale puis on monte sur les flancs du volcan Krafla pour accéder à un panorama aménagé.
Image

On peut aller ensuite se stationner à proximité du cratère Viti, un magnifique lac aux eaux turquoise en occupe le fond. Après les fortes pluies de la nuit, la boue colle aux pieds, et nous devons renoncer à en faire le tour.

Image

Du Viti, on voit à l'ouest les versants orangés du Leirhnjukur.

Image

Un parking situé en contrebas permet d'accéder au sentier. Comme il faut marcher un peu, le Leirhnjukur est plus tranquille que le Hverir, mais il est tout aussi beau, peut-être davantage, et bien plus varié avec les épanchements de lave des Krafla Fires.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Vous devinez à la quantité de clichés que j'ai déposé que c'est un site que j'ai particulièrement apprécié. Mon gendre aussi d'ailleurs qui préfèrera finalement y retourner dans l'après-midi plutôt que de venir avec nous aux bains naturels. :plage:
Après le déjeuner, j'achète des entrées pour 3 adultes (95€) pour les bains à la réception de la guesthouse et nous partons pour l'excursion à Dettifoss que nous avions annulée la veille à cause de la météo.
Dettifoss. Nous accédons à ce site grandiose par la route goudronnée (862) sur la rive ouest. Il y a beaucoup de monde, mais le site est très grand et on ne se marche pas sous les pieds, même si le stationnement est un peu long à trouver.

Image
Image

Il fait un ciel de plomb qui est ton sur ton avec la lave très grise des gorges et l'eau laiteuse du fleuve Jokulsa a Fjöllum qui charrie les sédiments glaciaires et volcaniques venus directement du Vatnajökull dans la région du volcan Kverfjöll. Le débit est impressionnant et la chute grandiose. Par moments, un rayon de soleil fantomatique scintille brièvement sur le site avant de s'évanouir aussitôt.

Image

Dans ces instants précieux, un arc-en-ciel se forme brièvement dans l'air sur le sentier d'accès avant de disparaître sans prévenir.

Image

De toutes les cascades que j'ai vu en Islande, c'est la plus impressionnante, par son débit et sa largeur, mais aussi par la couleur sinistre de ses eaux. Il ne manque pas de superlatifs pour caractériser cette cataracte.

Image

Par contre, c'est une formidable essoreuse, et ses rives sont inondées d'embruns, après les pluies de la veille, les sentiers sont détrempés et demandent de la prudence.

Image

Le fleuve a creusé de puissantes gorges en aval de la cataracte.

Image

En amont des chutes, d'autres chutes plus modestes semblent à portée de main. Les enfants vont y faire un tour, on les attendra dans la voiture, non sans profiter encore d'un de ces magnifiques arc-en-ciel.

Image

Vous l'avez compris, Dettifoss m'a beaucoup plu.

Retour au Lac Myvatn après 16h, le soleil daigne faire de timides apparitions. Nous déposons au passage mon gendre au départ du sentier du Leirhnjukur, non sans profiter de nouveau des paysages du Krafla et du Namafjall.

Image
Nous avons enfin notre premier panorama acceptable sur le lac.
Image

La séance de relaxation aux Myvatn Nature Baths est un véritable délice, d'autant que le soleil est de la partie. Par contre, il y a beaucoup plus de monde que la veille, car nous arrivons juste après un autocar de touristes espagnols. Par contre, tout le monde respecte bien les règles d'hygiène et les vestiaires ne sont pas bondés, donc tout baigne... :langue:
Quelques images que l'on peut prendre depuis la terrasse extérieure.
Image
Image
Image

Nous retournons chercher mon gendre à l'heure convenue, et profitons des lumières du soir pour prendre encore quelques clichés de cette région magnifique :
Krafla Virkjun et son petit ruisseau d'eaux brûlantes qui sort de la centrale.
Image
Image
Les volcans du Krafla et du Namafjall
Image
Image
Image
et le fameux contrejour sur le lac
Image
Image
Nous nous en retournons contents dans notre chalet, et profitons du crépuscule sur le lac.
Image
Conclusion de la journée, le Lac Myvatn est au centre d'une région magnifique et son succès n'est pas usurpé. Laissez vous aller un peu, et la magie opère à coup sûr au bout de quelques heures pour peu que vous ne soyez pas allergiques aux volcans. Il faut donc y séjourner car les autres options d'hébergement sont loin, même si c'est très cher. :diable:
Mais, car il y a toujours un mais, nous aurions apprécié une météo plus clémente. Ceci dit, en Islande et sauf exception, si vous n'êtes pas heureux avec la météo, attendez juste un quart d'heure, ça va changer ! :hihi:
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar Mandarina » Dim 20 Aoû 2017 09:00

Encore de tres jolies photos :love: des que le soleil se leve a la fin d'aprem ca permet de faire ressortir encore plus les contrastes des couleurs c'est splendide :super: Surtout que les photos ne sont pas retouchees n'est-ce pas?
Leirhnjukur me fait beaucoup penser a Seltún - Krýsuvík que j'avais beaucoup aime aussi donc je comprends tout a fait que vous ayez beaucoup apprecie le site :clin:
C'est vrai que Dettifoss a l'air impressionnante aussi, je ne sais pas si elle detronerait Gullfoss pour moi mais elles seraient proches dans la competitition je pense :)
Par contre il y a l'air d'y avoir du monde a Myvatn, le probleme de l'ete sans doute :pprr: le car de touristes espagnols m'aurait fait peur aussi, mais heureusement que vous avez pu en profiter quand meme :super:
Mandarina
Orignal original
Orignal original
 
Messages: 1500
Inscription: Jeu 5 Jan 2017 16:04

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 10:08

@Mandarina, merci de tes encouragements. La région du Lac Myvatn est certes touristique, mais elle vaut le voyage, et je pèse mes mots. J'adore aussi Gullfoss, mais Dettifoss est plus impressionnante, quoique très austère.

Jour 9 Jeudi 10 Août

Encore une journée pluvieuse annoncée par la météo avec une grosse perturbation et de la pluie attendue pour l'après-midi, la soirée, la nuit et encore le lendemain matin. Journée sans soleil. Un fort vent de nord (10-13 m/s) st annoncé sur l'océan Arctique au nord, ce qui laisse présager d'une houle assez forte dans la baie de Skjalfandi au large de Husavik, même si le vent ne devrait pas y dépasser 7 m/s (ce qui est déjà un 'zef' assez décoiffant). Donc, je renonce à faire le détour vers Husavik et à y réserver un tour au baleines comme ce qui était initialement prévu. Nous traînons au gîte et ne partons que vers 10h pour aller directement à Akureyri où nous avons l'intention d'emménager dans notre prochain gîte Guesthouse Pétursborg à partir de 15h. En attendant, nous n'avons que 125 km de route à parcourir, avec deux visites de prévues, la cascade Godhafoss, le musée de l'aviation d'Akureyri Flugsafn Islands. Comme la pluie est annoncée, nous ne préparons pas de pique-nique, et nous nous préparons à déguster un fish & chips à Akureyri. Au programme ensuite, courses au supermarché pour se réapprovisionner pour la suite.

Image

Godhafoss, la "chute des dieux". Il y a du monde sur ce site de bord de route où tous s'arrêtent, mais c'est grandiose tout de même. Nous visitons dans dans une ambiance très wagnérienne (La musique du final du Crépuscule des Dieux me trotte dans la tête).

Image
Image
Plus que le petit Niagara des chutes supérieures, j'ai aimé la petite chute inférieure dont on peut approcher sans danger. Un vrai décor de film fantastique.
Image
Image

Flugsafn Islands, dans un hangar annexe de l'Aéroport d'Akureyri, ce petit musée rassemble plusieurs dizaines d'avions civils et autres engins volants rassemblés par des passionnés, tarif d'entrée pour nous 5 48,5 €.
http://www.flugsafn.is/
De quoi faire rêver le petit-fils à peu de frais...
Image
Tous les appareils sont en état de marche, comme celui-ci qui date de 1938 et servait à des missions de secours d'urgence.

Nous allons passer trois nuits à la Guesthouse Pétursborg, un gîte rural sans prétention qui se révèlera finalement très agréable, avec un accueil adorable. Les chalets sont confortable mais la réception wifi y est faible, les chambres dans la maison des hôtes (dont la familiale qui peut accueillir une famille de 4) sont bien couvertes mais la douche commune aurait besoin d'être refaite. Il y a même un jacuzzi à la disposition des clients, le petit déjeuner est simple mais bon, on a pu faire la cuisine et étendre notre linge. Le tout pour 1025 € pour trois nuits, soit 68 € par nuit et par personne, un tarif tout à fait intéressant pour l'Islande. Un bon rapport qualité-prix au final.
Vous vous demandez qu'est-ce que nous allons bien faire pour passer trois nuits à Akureyri, et bien je vous laisse mariner un moment, réponse dans les prochains épisodes...

Image

En attendant, la météo ayant été un peu trop pessimiste pour la fin d'après-midi, nous allons dans le centre d'Akureyri faire un peu de lèche vitrine et visiter les jardins botaniques (gratuits, et magnifiques).

Image
Image
Image
Image

Akureyri mérite vraiment le détour et vous n'avez pas tout vu...
PS. Akureyri Fish & Chips, une bonne adresse qui mériterait de figurer dans le Routard. https://www.tripadvisor.fr/Restaurant_Review-g189954-d8052615-Reviews-Akureyri_Fish_and_Chips-Akureyri_Northeast_Region.html
Fish & Chips pour 5 : 85 € copieux avec frites délicieuses, cabillaud archi-frais, sauce et petite salade de coleslaw.

à suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 10:52

Jour 10 Vendredi 11 Août

Après 3/4 de tour en fanfare j'avais eu très envie de nous poser un peu quelque part et d'explorer un peu plus en profondeur un coin d'Islande lors de la préparation de ce voyage. J'avais finalement jeté mon dévolu sur Akureyri et la région de l'Eyjafjördhur, le grand fjord du nord pour différentes raisons :

1. des tarifs d'hébergement modérés
2. la diversité des attractions environnantes incluant nature et culture, avec toujours la possibilité de choix en cas de mauvais temps
3. je voulais surtout nous donner plusieurs chances pour faire un tour aux baleines dans de bonne condition et éviter absolument la houle. Le Routard indiquant que Dalvik offrait une alternative moins commerciale à Husavik pour les tours aux baleines, j'avais donc ciblé Arctic Seatours, et quand la météo m'a confirmé qu'il n'y aurait pas de vent sur l'Eyjafjördhur vendredi matin (1m/s), j'ai réservé pour le tour en chalutier de 11h à 14h.

Au programme donc, excursion aux baleines en milieu de journée et piscine à Akureyri dans l'après-midi.
Image
peu de kilomètres, une vraie journée de vacances pour le malheureux chauffeur (votre serviteur) qui le méritait bien. :chaud:

On démarre sous la pluie, mais on s'en fout, on est totalement acclimaté à l'Islande, et de toute façons la météo nous promet de belles éclaircies dans l'après-midi suivies d'un vrai beau temps (mais si, mais si...) pour la fin de semaine.

Image

Dalvik Arctic Seatours
http://www.arcticseatours.is/

Départ de Pétursborg à 10h, Nous arrivons à 10h40, juste à temps pour enfiler nos tenues isothermes et c'est parti. J'ai déjà fait 2 tours d'observation des cétacés au Canada, et cela a été 2 "flops" retentissants.
J'appréhende toujours ce genre de tours, car c'est cher (360 € pour nous 5, il y a une ristourne pour les enfants et les seniors), et je suis sujet au mal de mer. Mais le professionnalisme des Islandais est vraiment frappant.

Image

Je ne fais pas de publicité outrancière pour cet opérateur plutôt que pour un autre, d'autres bateaux partent d'Akureyri et de Hjalteyri sur le fjord, j'ai choisi Dalvik sur la recommandation du Routard, et aussi en pensant que l'on ne sait jamais où les grosses bêtes seront, alors autant ne pas partir de l'extrémité du fjord pour les voir, car il faut pouvoir aller d'un côté ou de l'autre pour réussir à apercevoir le bout de la queue d'une baleine à bosse. Je crois que sans le petit fils, nous n'aurions pas fait de tour aux baleines. :pprr:

Un tour en mer de 3 heures, c'est long, mais pour les visiteurs pressés, les opérateurs ont prévu des canots rapides qui permettent de faire des tours express de 1h1/2 et en même temps de s'approcher de plus près des baleines.

Image

Mais attention, dans ce cas, si la mer est formée, ça tape dur !

Image

Pour notre part, nous étions tranquillement en train de rouler sur un vieux bateau en bois. J'ai reçu des paquets de mer dans les pieds, heureusement que j'avais des souliers de rechange, et je suis très fier de ne pas avoir été malade. Les tenues isothermes fournies ne sont pas un luxe dans l'Arctique, manquent plus que les bottes en caoutchouc montantes pour que tout soit parfait.
Les paysages du fjord sont magnifiques.

Image

Mais naturellement, le moment que l'on attend tous, c'est celui de la chasse à la baleine. Nous n'avons pas été déçus :

Image
Image
Image

Ce tour a été un succès, et en prime, le soleil a pointé le bout de son nez en fin de tour, les passagers on pêché des cabillauds que l'on a fait griller pour nous. Nous avons donc terminé ce tour par la dégustation de délicieux filets de cabillaud, excellent ! :cool:

Image

Nous observons les préparatif d'un festival rock pour le lendemain. Départ de Dalvik à 14h45.
Après être retournés au gîte, nous cuisinons notre frichti et allons ensuite à Akureyri découvrir la piscine municipale
Sundlaug Akureyrar http://sundlaugar.is/sundlaugar/sundlaug-akureyrar/?lang=en
Les piscines sont une institution sociale en Islande. Deux heures de pur bonheur pour petits et grands, jeunes et vieux, pour la somme modique de 19,4 € pour 5. Le tout dans une ambiance familiale et bon enfant, et sous le soleil, rien à redire ! :super: :cool:

Image

Quelques photos du gîte et du fjord pour finir cette magnifique journée :

Image
Image

Les bateaux de croisière débarquent à Akureyri. J'en frémis ! mais les bus se remplissent pour aller sur Husavik et le Lac Myvatn, et Dalvik est épargné. :chaud: . De surcroît, ce ne sont pas les bateaux géants qui pourrissent littéralement les fjords de Norvège (je ne parle même pas de la pauvre Méditerranée...).

Image

Le soir, je profite des belles lumières du nord pour faire un tour et prendre quelques clichés d'un ciel enfin apaisé à proximité de notre gîte.

Image
Image

Une journée magnifique, et la preuve, j'espère, que Akureyri mérite au moins 2 nuits d'arrêt. Mais qu'est-ce qui mérite une troisième nuitée ? :???: :pprr:

Réponse au prochain épisode...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 12:23

Jour 11 Samedi 12 Août

Image

Dernière journée de séjour dans l'Eyjafjördhur. Au programme, la péninsule de Tröllaskagi, avec une excursion jusqu'à Siglufjördhur en passant par la montagne et la piste 82 entre Olafsvik et la côte nord. C'est donc l'excursion la plus au nord. Il fait beau, et l'excursion de 194 km nous prendra la journée.

Il fait beau et frais, le fjord scintille sous le soleil matinal.

Image

Quelques arrêts photo plus loin et voici Olafsvik, tranquille bourgade de pêcheurs typiquement islandaise en dehors des circuits touristiques.

Image
Image

La piste 82 (37 km damés en bon état) s'embranche là, elle permet de s'insinuer aisément entre les montagnes de la péninsules de Troll en d'en admirer les paysages. A ne faire que par beau temps bien entendu.

Image

Image

Nous ne croisons presque que des moutons sur cette route.

Image

Un modeste col culmine à 370 mètres d'altitude, mais au 66eme degré de latitude nord, on se croirait au sommet du Galibier !

Image
Image

Dans la descente vers la mer, on passe à côte d'un lac, puis d'une vaste lagune avant de retrouver le bitume sur la route 76.

Image
Image
Image

La route 76 sinue à flanc de falaise en surplomb de l'océan Arctique qui semple parfaitement inoffensif par ce beau temps.

Image

Le phare de Saudhanes (lat. 66°10') orne la pointe de la péninsule juste avant le redoutable tunnel à voie unique de Strakgöng qui permet d'accéder à la baie abritée de Siglufjördhur.

Image

Nous pique-niquons à l'entrée de Siglifjördhur avant d'aller visiter le superbe musée du hareng (près de 60 € d'entrées pour 5 tout de même) qui rend hommage à l'âge d'or de la pêche au hareng qui a fait vivre la ville durant l’entre-deux-guerres et les années 1950.

Image
Image
Image
Image

Ce n'est plus le hareng, mais toujours la pêche qui fait vivre ce pimpant village, le plus au nord d'Islande, et le site de tournage principal de la série "Trapped" (honneur partagé avec Seidhisfjördhur dans l'Est).

Image

Nous patientons jusqu'à 15h pour essayer de visiter le musée de la musique folklorique qui occupe une maison historique du centre (le prix d'entrée était compris dans celui du musée du hareng).

Image

Malheureusement, pour une raison que nous ignorons, le personnel tarde à ouvrir. Le vilain garnement qui est accroc aux jeux vidéo en ligne commence à réclamer à rentrer au gîte. Nous capitulons donc, et je dis adieu à Siglufjördhur avec un certain regret.

Image

La route de retour le long du fjord est longue, d'autant qu'il faut faire des arrêts photos dans des baies abritées et intactes et que traverser Dalvik s'avère toute une aventure avec le festival qui bat son plein.

Image

Il nous faut donc près de 2 heures pour un trajet qui en demande normalement une seule.

Je suis toujours enchanté par cette excursion en dehors des sentiers battus, et avec le beau temps, mais la fatigue commence à se faire sentir, la magie du voyage se dissipe progressivement et nous commençons à soupirer après le retour au pays. J'avais initialement prévu de visiter la côte ouest de la péninsule et de passer à Hofsos et Holar, mais la fatigue aidant, j'ai finalement préféré rentrer directement par le chemin le plus court, m'épargnant encore 100 km de route supplémentaire.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 13:29

Jour 12 Dimanche 13 Août

Journée de route dans l'ouest de l'Islande. La météo s'est trompé et ce qui devait être de nouveau une belle journée ensoleillée se révèle une journée contrastée. Après une matinée ensoleillée, le soleil se voile et le temps tourne même à la pluie (petites averses).

Image

Une longue étape de 330 km entre Akureyri et Reylholt, je n'ai à peu près rien prévu d'autre que des paysages, mais j'ai gardé l'option de la piscine de Borgarnes si la météo est belle l'après-midi. Comme il fera un temps médiocre, cela se terminera au gîte, Nes Guesthouse où nous avons réservé nos deux dernières nuits en Islande.

Sur la route, le début du trajet est somptueux avec la remontée de l'Oxnadalur dans la péninsule de Troll.

Image

Plus en amont, les dernières fermes de la vallée sont surmontées d'une aiguille assez pittoresque, le Hraundrangar.

Image
Image
Image

Un gros plan montre bien la structure de ces montagnes constituées de l'empilement tabulaire de puissantes coulées de basalte. Nous ne sommes plus dans le Rift. Les épanchement basaltiques se sont accumulés il y a 12 millions d'années et émergent du fond des océans depuis au moins 10 millions d'années. Des dykes, anciennes cheminées volcaniques résistent mieux à l'érosion et forment des aiguilles comme le Hraundrangar.
Les volcans de la région sont éteints et le massif (dont l'altitude culmine au Kerling (1,538 mètres) au-dessus d'Akureyri) est géologiquement stable aujourd'hui. Les formes de relief actuelles résultent de travail de déblaiement des glaciers quaternaires qui ont creusé de profondes vallées en auge dans le plateau basaltique.

Après avoir franchi un col, la route redescend vers l'ouest par une nouvelle vallée dans laquelle un torrent s'est frayé une gorge.

Image

On débouche ensuite dans la vaste plaine sédimentaire du fleuve Héradhvötn où se trouve la ferme historique de Glaumbaer à proximité de Varmahlidh.

Image

J'avais plus ou moins prévu de faire une visite de Glaumbaer mais le parking complet et le nombre des autobus s'ajoutent au dédain d'une partie de la famille pour tout ce qui est historique et culturel (hélas !) :( pour me dissuader de le faire. Nous faisons donc un arrêt à la station service de Varmahlidh, l'occasion pour moi d'un dernier salut à la péninsule de Troll _dont on voit clairement que le massif est en fait un haut plateau entaillé par l'érosion.

Image

Après Varmahlidh, la Hringvegur coupe la péninsule de Skagi en passant par une vallée assez pittoresque à Hunaver, où l'on peut admirer un magnifique parc à moutons, l'endroit où l'on trie les bêtes après le rassemblement des troupeaux à l'automne.

Image
Image

Nous parvenons de nouveau sur le littoral à Blonduos sur les rives de la vaste baie Hunafloi. Il y a une belle rivière qui rejoint l'océan à cet endroit-là.

Image

Il est déjà 13h, et il nous reste encore plus de 170 km à parcourir (2h de conduite) pour rejoindre notre gîte. Le beau temps persistant me fait espérer pouvoir conduire ma petite famille à la piscine de Borgarnes, donc on ne s'attarde pas et on avance.

Le voyage aurait pu s'arrêter là. Nous repartons et après quelques kilomètres nous retrouvons derrière un gros autocar de ligne qui relie Akureyri à Reykjavik. ces autocars roulent généralement à vive allure (100 km/h quand la limitation de vitesse est 90 km/h), mais celui-ci est ralenti par un touriste qui roule doucement. Cela fait donc un petit convoi qu'il est difficile de dépasser quand on conduit prudemmentet que la route sinueuse n'offre que très peu de visibilité avec de multiples courbes et sommets de côte. Je prends patience et notre convoi s'allonge en quelques kilomètres. C'est là qu'arrive une Citroën C4 Cactus rouge qui me double comme une fusée, mais doit se rabattre entre moi et le bus car une autre voiture arrive en face. La voiture passée, le "Cactus" s'élance de nouveau, au mépris du manque de visibilité. Là, c'est de drame, un gros 4x4 surgit du sommet de côte juste en face. Le(la?) conducteur(trice) du "Cactus" panique, pile en plein milieu de la file de gauche en déclenchant les warnings. J'avais décéléré pour remettre de la distance entre le "Cactus" et moi, mais j'ai à peine eu le temps de comprendre que le choc frontal semblait inévitable... :help: et là, miracle, le conducteur du 4x4 fait preuve d'un sang froid étonnant en se lançant sur le bas côté, il réussit à croiser le "Cactus" fou sans tomber au fossé. Pendant ce temps-là, le bus continue sa route comme si de rien n'était ! J'ai une grosse frayeur rétrospective. :chaud: Et je suis très en colère contre le conducteur (la conductrice, je ne saurais jamais) du "Cactus" rouge qui doit être dans un état de décomposition avancé. :censored:
Après son "exploit", ce dernier va se ranger sagement derrière le bus et suivre. Je prends mes distance et continue de suivre sur quelques kilomètres à distance respectable. La région est absolument déserte, il n'y a rien d'autre à faire. :pprr: D'autres cinglés, plus chanceux que le conducteur du "Cactus" doublent en trombe. :grrrr:
Dès que possible, je bifurque à gauche pour chercher un endroit tranquille pour un pique-nique tardif. C'est comme cela que nous avons fait un bref arrêt à Laugarbakki et pris un café dans une boutique bric-à-brac très marrante.
Moralité de cette petite mésaventure, nous avons frôlé le carambolage et les imbéciles du "Cactus" ont certainement frôlé la mort. :lis: La "Hringvegur" n'est pas cool, c'est une route à 2 voies étroite et sinueuse dans cette région. Un dépassement est délicat, surtout quand il faut doubler deux véhicules dont un autobus. De toute manière, ce dépassement n'aurait jamais dû être entrepris car la vitesse est limitée à 90 km/h POUR UNE BONNE RAISON! :grrrr: :lis: :censored:
Bref, on a eu chaud, et l'incident n'a pas prêté à conséquence, mais j'espère que ces jeunes connards qui devaient rentrer sur Reykjavik (un Dimanche après-midi) après avoir fait la fiesta du côté de Dalvik (j'imagine un scénario) auront pris un peu de plomb dans la cervelle. Si c'est des touristes, c'est impardonnable ! Donc avis aux voyageurs en Islande, soyez prudent quand vous conduisez sur la Hringvegur, surtout en fin de semaine.

Après cette décharge d'émotions négatives, je reprends tout de même la route, il me reste encore près de 120 km à parcourir. Après avoir passé plusieurs baies, la route s'enfonce dans les hautes terres dans la région du Holtavördhuheidhi. Après un col, la route descend dans la vallée de la rivière Nordhura, et le paysage devient enfin de nouveau intéressant.

Image

Par contre, le temps se couvre, ce que la météo n'avait pas prévu. Je fais un arrêt au niveau du cratère Grabok, un joli site que nous escaladons en famille avec les enfants. Les vues sont magnifiques.

Image
Image
Image
Image

Dans cette région sans grand intérêt de l'Ouest, c'est une halte bienvenue dont de nombreux voyageurs tirent partie.
Après avoir fait le tour du cratère, nous allons quelques kilomètres plus loin admirer les modestes chutes de Glanni.

Image

Après cette visite, le temps se couvre encore un peu plus, je renonce à passer à Borgarnes et nous allons directement au gîte, le garnement réclame sa dose de jeux en ligne...

Nes Guesthouse est l'hébergement le moins cher du voyage. Nous nous en tirons pour 510 € pour 2 nuits, soit 51 € par personne et par nuit. Sur le site Internet où je l'ai réservé, le gîte coche toutes les cases, petit déjeuner compris, wifi, machine à laver, cuisine, mais pas toutes ensemble, ce que nous découvrirons sur place. Nous logeons dans la vieille maison des parents (1938) où l'on ne capte pas le wifi, mais on a une cuisine équipée à disposition alors que la maison d'à côté (1956) est bien connectée, mais sa cuisine est notoirement sous équipée. C'est vieillot et un peu délabré. Le gîte est tenu par un très vieux monsieur qui fait des efforts d'amabilité, mais semble avoir dépassé le stade des projets. Dommage, nous aurons donc deux nuits assez inconfortables dans des lits étroits et tout mous, avec une chambre si petite qu'on peine à sortir du lit, le tout dans une maison pouvant loger jusqu'à 8 personnes avec un seul WC (dans la salle de bain, comme toujours en Islande). Quand au buffet de petit-déjeuner, c'est le moins fourni de tout notre circuit. Je ne dirais pas que c'est un mauvais rapport qualité-prix pour l'Islande, mais nous avons été assez déçus tout de même, comme quoi la "bonne affaire", cela n'existe pas et tout a son prix.

Mais qu'allaient-ils faire dans cette galère dans l'obscure vallée de la Hvita , un coin très peu touristique 2 nuits dans les environs de Reykholt vous demandez-vous peut-être ?

Réponse dans le prochain épisode...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 14:23

Jour 13 Lundi 14 Août

Une journée un peu à la dérive. J'avais prévu de nous poser en fin de voyage pour permettre aux enfants de faire du cheval s'ils l'avaient voulu, mais ils n'en ont pas voulu. Je souhaitais visiter la Grotte Vidhgelmir, une grande caverne de lave aménagée, qui permettrait au petit-fils de se familiariser un peu plus avec le volcanisme.
J'ai donc réservé la veille pour le tour de 10h, car le site n'est qu'à une demi-heure de conduite de notre gîte, et c'est la raison principale du choix de Reykholt pour les deux dernières nuits. Cela a été un succès. J'avais imaginé aussi admirer les cascades du Hraunfossar et les autres curiosités de la vallée de Reykholt. La météo me donnait bon espoir, mais il s'est avéré qu'elle s'est complètement fourvoyée. J'avais imaginé surtout finir l'après-midi dans les sources chaudes à Husafell ou dans la piscine de Borgarnes, mais le mauvais temps montant du sud a compromis ces plans.

Image

Tout commence donc bien le matin.

On fait un bref arrêt à Hraunfossar sur la route de Vidhgelmir. Les enfants ont même le temps d'aller à la Barnafoss.

Image
Image
Image

Ces petites cascades sortent directement d'une nappe souterraine sous la coulée de lave ("Hraun" en islandais) sur 150 mètres pour se jeter dans la Hvita. C'est très pittoresque et cela ne demande que 5 minutes d'arrêt. A 9h15 le matin, tout va bien, à midi, le parking déborde.

Parvenus à Husafell, le goudron s'arrête, nous conduisons quelques kilomètres sur une piste en suivant la signalisation et le paysage change du tout au tout. La campagne verdoyante aux douces collines a cédé la place à un champ de lave désolé.

Image

Cave Vidhgelmir

http://www.thecave.is/

Ce site majeur n'est pas mentionné dans Le Routard et à peine (dans les généralités) du Guide Michelin, c'est pourtant la plus longue caverne de lave d'Islande (1,6 km) et elle a été très bien aménagée pour les touristes par les propriétaires du terrain. La visite nous est revenue à 158 € pour 3 adultes et 1 enfant (1/2 tarif). Ma femme a préféré rester en arrière à cause des escaliers.
La visite est guidée de manière sérieuse et c'est très intéressant.
On accède à la grotte grâce à l'effondrement d'une partie du plafond.

Image
Image
Image
Image

Seule la partie aval du gouffre est aménagée, et c'est immense.
On passe un boyau étroit et on arrive dans la partie la plus profonde de la grotte. La température y est de +0°C en hiver et +1°C en été, des stalagmite de glace s'accumulent en hiver et fondent lentement en été.

Image

Les éclairages mettent en valeur les dépôts d'oxydes et de souffre sur les parois

Image
Image

ainsi que les petites stalactites de basalte qui se sont formées au moment du refroidissement différentiel des parois du tunnel.

Image
Image

La visite est très intéressante et pas trop chère, à mentionner je pense sur les prochaines éditions du Routard.

Quand nous ressortons à l'air libre, grosse déception, le temps s'est couvert. Nous sommes à peine dans la voiture qu'il commence même de pleuvoir. Je décide d'aller déjeuner à la cafétéria de la station service N1 de Borgarnes. C'est le meilleur rapport qualité-prix du secteur et je m'en tire pour 60 € à 5, ce qui est bien raisonnable. Ma soupe d'agneau avec du pain était très honorable. Le temps se gâte, mais il fait plus clair à l'ouest, alors j'improvise et nous filons sur la route 54 en direction de la péninsule de Snaefellsnes pour aller à la piscine thermale Sundlaug Lysuholl, dont j'ai entendu dire du bien pour les vertus curatives de ses eaux riches en chlorelle. C'est aussi pour nous une manière d'esquiver la pluie. Toutefois, c'est à 95 km de Borgarnes, c'est une longue excursion, mais quand le ciel menace de vous tomber sur la tête, il n'y a guère de choix. La piscine est très confidentielle, mais le bain à 36°C est agréable.

Image
Image

Le fameux stratovolcan du "Voyage au Centre de la Terre" est resté pudiquement voilé et n'a pas daigné nous montrer son glacier immaculé.

Image

Le retour est aussi agréable que l'aller

Image
Image

Je suis plutôt content du résultat et de ce que nous avons vu des paysages de cette péninsule. J'aurais sans doute dû ne conserver qu'une seule nuit à Nes et prendre une nuit dans la péninsule de Snaefellsnes, mais repartir de Nes nous a fait économiser de l'argent et des kilomètres pour la dernière journée.

Nous revenons donc à Borgarnes, achetons notre pizza pour le dernier dîner au gîte au Netto et rentrons sur Reykholt avec un dernier arrêt à la Deildartunguhver, la plus puissante source chaude d'Islande, site où il n'y a _ honnêtement_ rien à voir.

Image

Bilan, une belle journée malgré tout, bricolée avec pas grand chose dans un contexte inattendu. On aura fait finalement près de 340 km en tout alors que j'avais prévu de n'en faire que très peu, mais c'est la vie... et je ne regrette pas d'avoir jeté un coup d’œil, même furtif, sur la péninsule de Snaefellsnes qui me fait de l’œil pour un prochain "stopover" en Islande sur la route de l'Ouest Américain.

Désormais, cela sent l'écurie ! A suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 15:42

Jour 14 Mardi 15 Août

Quand j'ai acheté les billets d'avion en septembre 2016, il y avait un vol retour dans l'après-midi qui arrivait à Roissy en soirée. Mais Icelandair a modifié ses plannings pour l'été 2017 et après quelques semaines, j'ai été contacté pour nous informer que notre vol avait été supprimé, mais que nous étions automatiquement reportés sur le vol de nuit qui décollerait de Keflavik à 1h du matin le Mercredi 16 Août, ce qui ne nous obligeait pas à changer nos plans ni à prendre une nuit supplémentaire en Islande. Donc soit, nous allons avoir à faire un vol de nuit et la journée du 15 Août devient donc presque entièrement disponible pour des visites. Toutefois, il faut faire les bagages en mode avion dès le matin, plus possible de faire des pique-niques. Côté photo, j'emballe mon Canon et je compte ne tourner qu'avec le petit Panasonic de ma femme.

Image

Comme nous avons plein de temps, nous allons prendre le chemin des écoliers et parcourir 290 km quand 150 km (2h) auraient suffis. Nous partons vers 10h après avoir bien déjeuné et soigneusement plié les gaules.
Un petit arrêt peu après le départ à Fossatun nous permet d'admirer notre dernière cascade en Islande.

Image
Image

Il fait encore assez beau, mais la météo s'annonce maussade pour le reste de la journée, cela ne nous change guère. La grisaille aura finalement prédominé 11 jours sur 14 en additionnant les éclaircies éparpillées sur différentes journées à la seule journée de plein soleil dans le Nord. Comme on a plein de temps, je contourne le Hvalfjördhur par la route 47 pour le pas prendre le tunnel à péage, 31 km (1/2 heure) de supplément pour économiser 1000 ISK (8 €), c'est un peu mesquin, mais j'aime bien contempler le paysage et je suis presque au bout de mon cash.

J'avais tiré 100,000 ISK en arrivant à l'aéroport pour minimiser la commission de change (la banque m'a facturé une commission de 1,57% pour ce retrait), soit 869,5€ au total en additionnant la commission au taux de change du 02/08, ce qui me revenait à 115 ISK = 1€. Ce n'est pas une mauvaise affaire, car toute dépense par CB fait l'objet d'une commission de 2,3%, qui n'est plus proportionnelle dès que la dépense est inférieure à 50 € (6250 ISK), on passe alors à une commission forfaitaire de 1€ par transaction. Si vous achetez tout avec votre CB comme c'est possible en Islande, vous allez faire surchauffer la CB et dépasser rapidement votre plafond glissant autorisé (sauf pour les riches), et de surcroît, l'accumulation des commissions excèdera rapidement la commission de change prélevée au moment du retrait d'espèce. Donc, je conseille de tirer quelques espèces en arrivant à l'aéroport ou dans une banque de Reikjavik si vous y résidez, et ensuite de gérer astucieusement vos dépenses entre CB et cash pour que vos petites dépenses ne soient pas surfacturées grâce à des paiements en liquide. Pour nous, 1500 ISK / jour d'argent liquide par personne s'est avéré suffisant, donc à vos calculettes pour votre propre voyage, par exemple 30,000 ISK en liquide devraient suffire pour 2 personnes sur 10 jours (attention toutefois à l'inflation, assez forte en Islande).

Une fois arrivés à Reykjavik, nous allons visiter le musée maritime réclamé par le garnement, qui fantasme sur les navires.
http://borgarsogusafn.is/en/reykjavik-maritime-museum
Musée intéressant sur le port, stationnement gratuit (un vrai plaisir à Reykjavik), visite du garde côte Oddin en supplément, total 58 € pour toute la famille (discount senior et junior).
Vous y apprendrez tout sur la "guerre de la morue" avec ces salauds d'Anglais dans les années 1960 et 1970.

Image
Image

Nous quittons ensuite Reykjavik, direction Grindavik où les jeunes veulent déguster de nouveau de la bisque de homard au Bryggjan. Il faut reconnaître qu'elle est bonne est pas chère (café compris, "refill" libre, pain et beurre à volonté) et très savoureuse (mais trop salée à mon goût). De plus, il y a des gâteaux pour les gourmands, total 94€ pour 5...

J'avais gardé la péninsule de Reykjanes pour la fin. Comme il est encore assez tôt l'après-midi, nous avons le temps de faire le détour jusqu'à Krysuvik visiter le champ géothermique de Seltun.

Image
Image
Image

Après cette visite, nous nous dirigeons vers la source chaude Gunnuhver dont l'activité a énormément augmenté depuis des séismes ce printemps.

Image

C'est très impressionnant. Il y a une centrale géothermique juste à côté, du nom de "Reykjanes Virkjun" qui décharge la matière première dont on "fait" les "Lagons Bleus".

Image
Image

Ce que je ne sais pas encore, c'est que l'appareil photo de ma femme est en train de déconner, et que presque tous les clichés pris avec le réglage "auto-intelligent" sont flous. Les quelques images que je poste ici sont donc les épaves qui ont été rescapées du naufrage.

Nous avons terminé la visite par la superbe pointe du Reykjanesta. Je recommande absolument de découvrir ce site, mais je n'ai pas pu sauver une seule photo du naufrage de mon Panasonic, désolé. :snif:
Ensuite, nous sommes remonté à travers le géoparc du Reykjanes, avons gravi une petite bouche volcanique et visité le "Pont entre les continents". Aucun de mes clichés n'a survécu.
En dépit de cette mésaventure, je dois reconnaître que la péninsule de Reykjanes mérite au moins une grande demi-journée de visite en début ou en fin de circuit, sans compter le Blue Lagoon qui est tout proche de Grindavik.

Vers 20h, il est temps de prendre la direction de Keflavik, de compléter le plein et de laver la voiture avant de la rendre au loueur. On rentre dans l'aéroport, enregistre les bagages, passe les sécurités et c'est la ruée sur le restaurant et les boutiques qui ouvrent à 22h car une armée de vols est programmée aux environs de 1h du matin. Nous quittons l'Islande en pleine nuit dans un aéroport hyperactif avec des avions qui partent dans toutes les destinations vers l'Europe et vers l'Amérique du Nord.
Le vol retour, trop court, dure 2h30, je n'ai pas fermé l’œil de la nuit et il a fallu deux jours pour m'en remettre. Mais je suis heureux, car comme Ulysse, j'ai fait un beau voyage et je suis rentré plein de raison pour vivre entre mes parents le reste de mon âge.... :fete: :content:

Ma conclusion sur l'Islande ?

C'est beau. Les mots me manquent pour qualifier cette beauté presque barbare, qui résiste au temps pourri et au ciel bas et lourd qui a pesé tel un couvercle sur la plupart de nos étapes. :pluie:
C'est cher, à peine moins que la Norvège, et c'est peu dire. J'aime bien mais de là à y retourner ?
Je n'en sais rien, on verra ce que la vie nous réserve... :pprr:

Et si c'était à refaire ?

J'ai déjà répondu à cette question dans mon premier message. Je tournerai dans l'autre sens, je prendrai une nuit dans la péninsule de Snaefellsnes et une seule à Reykholt/Husafell ou environ (mais je changerais d'adresse). Je commencerai par le Blue Lagoon (réservé longtemps à l'avance) en descendant de l'avion, il faut donc prendre l'avion du matin en arrivant et non celui de l'après-midi.
Ensuite, je prendrai une journée supplémentaire dans les Fjords de l'Est et peut-être 2 nuits seulement sur Akureyri au lieu de trois en en ajoutant une du côté de Holar de l'autre côté de la péninsule. Le circuit idéal aurait donc la forme suivante :
J1 vol du matin (8h) à CDG, Blue Lagoon - Reykjavik (2 nuits)
J2 Reykjavik - Thingvellir
J3 début de la Hringvegur en direction du nord, étape Reykjavik - Husafell avec visite Cave Vidhgelmir l'après-midi.
J4 Husafell - Grundarfjördhur ou Stykkisholmur, péninsule de Snaefellsnes
J5 route Snaefellsnes - Holar (en étant prudent)
J6 étape Holar - Akureyri par le tour de la péninsule de Tröllaskagi, étape de 2 nuits à Akureyri
J7 Akureyri et environs (option baleines 1 selon météo)
J8 étape Akureyri - Lac Myvatn (étape de 2 nuits), option Husavik et baleines 2 selon météo et programme de la veille, sinon Lac Myvatn
J9 Lac Myvatn et environs
J10 Lac Myvatn - Seidhisfjördhur via Dettifoss et Modhrudalur, étape de 2 nuits à Seidhisfjördhur
J11 journée Fjords de l'Est au départ de Seidhisfjördhur, plusieurs options possibles, Mjoifjördhur et Borgarfjördhur ou Faskrudhfjördhur ou bien cascade Hengifoss et route 910 jusqu'au barrage Halslon selon la météo
J12 étape Seidhisfjördhur - Höfn avec visite du Vestrahorn - Stokksnes
J13 étape Höfn - Vik-I-Myrdal avec tour en zodiac sur le Jökulsarlon (réservé longtemps à l'avance) le matin
J14 étape Vik-I-Myrdal - Selfoss (2 nuits sur place) visite de la côte sud
J15 Cercle d'Or depuis Selfoss, Geysir et Gullfoss avec étape thermale à Laugarvatn Fontana ou au Secret Lagoon à Fludhir.
J16 route côtière 427, péninsule de Reykjanes, soit vol retour de nuit, soit étape à Grindavik ou Keflavik pour un vol retour du matin du jour 17 pour ceux qui ne supportent pas de ne pas fermer l’œil de la nuit.
Pour les Vestfirdhir, ajouter 4 ou 5 nuits entre Snaefellsnes et Holar.

J'espère que ce carnet vous aura aidé à organiser votre propre tour d'Islande. :oops:
Je vous souhaite de beaux voyages. :coucou:
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar teylaco » Dim 20 Aoû 2017 17:27

:coucou:

Superbe carnet et magnifiques photos :love:
J'ai beaucoup aimé
teylaco
Mouflon dépoilé de Banff NP
Mouflon dépoilé de Banff NP
 
Messages: 463
Inscription: Mer 5 Jan 2011 23:19

PrécédenteSuivante

Retourner vers Around the world

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité