Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Las VegasRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2017 : vote pour les présélections !

Un tour d'Islande

Parce qu'il n'y a pas que les USA, cette section vous permet d'aborder le voyage dans d'autres pays. Partagez votre projet, vos envies d'ailleurs... ou racontez vos voyages dans d'autres régions du monde.

Re: Un tour d'Islande

Messagepar Straw » Sam 19 Aoû 2017 10:44

Hello JM,

Ah je ne savais pas que tu avais été en Islande :oops: :super:
Bon c'est plus qu'un lot de récompense hein !
Le Blue Lagoon je ne l'ai même pas fait, préférant ceux de Myvathn
Quant à Thingvellir j'ai mis du temps à apprécier (pas mal de monde) mais en se balançant un peu ca allait mieux. Et Geyser j'ai adoré, même après Yellowstone. Nous avions dormi au camping à côté et c'est marrant de dormir avec les glou glou des geysers
Je vois que le temps était plutôt agréable, bon point !
La suite !!
Straw
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 912
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36


Re: Un tour d'Islande

Messagepar Mandarina » Sam 19 Aoû 2017 10:53

Bah alors Straw tu n'as pas vu sa photo de profil? :langue:
Mandarina
Orignal original
Orignal original
 
Messages: 1500
Inscription: Jeu 5 Jan 2017 16:04

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Sam 19 Aoû 2017 11:01

salut la compagnie

@Mandarina, les Illyriens étaient des barbares qui peuplaient la côte Dalmate dans l'antiquité classique et qui ont donné bien du fil à retordre aux Grecs et aux Romains leurs voisins., mais naturellement c'était un jeu de mot un peu débile de ma part... :lol:

Jour 5: Samedi 05 Août

Les choses sérieuses commencent, avec la première section du tour d'Islande. Étape dans le Sud-Ouest de Reykjavik à Vik-I-Myrdal (234 km)
Image
234 km, étape et nuit à Solheimahjaleiga Guesthouse, authentique gîte à la ferme situé à quelques dizaines de km à l'ouest de Vik.

Le choix des hébergements est une difficulté que j'ai rencontré dans la préparation de ce voyage, car j'avais des critères de choix très contraignants et pas toujours faciles à concilier :
Par ordre décroissant de priorité, cela donnait :
1. disponibilité de 2 chambres, une double et une "familiale" (triple ou quadruple) pour les enfants (condition absolue)
2. petit-déjeuner compris
3. wifi
4. parking gratuit
5. cuisine à disposition des clients. Ce critère très important pour l'économie générale du voyage a été respecté 9/10, je n'ai pas réussi à le combiner avec le critère 1 seulement 1 fois à Höfn.
6. machine à laver à disposition des clients. En pratique, nous avons fait du linge 2 fois dans notre circuit.
7. prix le moins haut possible. Ce dernier critère m'a joué des tours une fois, j'y reviendrai, mais c'est tout de même indispensable quand on considère les tarifs exorbitants qui sont pratiqués.
J'ai fait toutes les réservations sur Booking en Octobre 2016 pour être certain d'avoir des disponibilités, mais même ainsi, je n'ai pas toujours eu le choix idéal.
Pour Solheimahjaleiga Guesthouse, cela nous est revenu à 450 € la nuit, ce qui le classe parmi les établissements "chers", mais la qualité était irréprochable.

Au programme, route le matin sans étape jusqu'à Seljalandsfoss. Le Sud-Ouest est une région agricole, aux paysages de plaine jusqu'au franchissement du fleuve Markarfljöt quand la Hringvegur arrive au pied du volcan Eyjafjallajökull (prononcer Aille-Ya-Fyatla-Yeukutl, facile !). Le littoral qui va de ce fleuve à Vik-I-Myrdal, le village le plus au sud de l'île principale (les îles Vestmann sont plus méridionales) est de toute beauté et mérite franchement une grande 1/2 journée de visite :
au programme : Seljalandsfoss, Skogafoss, Dyrholaey et Reynisfjara.

Seljalandsfoss, belle cascade, parking payant. Beaucoup de visiteurs. Les enfants ont fait le tour derrière la cascade, ils ont adoré, nous avons évité pour ne pas risquer de déraper dans le chemin accidenté et détrempé (cette visite n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite). Nous avons visité juste après la pluie.

Image
Image

Skogafoss, très beau site, cascade impressionnante, nous avons pique-niqué sur le terrain du camping. Les enfants sont montés sur le sentier au-dessus de la cascade (480 marches, hardi petit!). Nous pas... :hihihi:
Image
Image

Toute la région est très belle, même avec un ciel bâché.
Image
Image

Mais naturellement, c'est mieux même avec un spectre de rayon de soleil.
Image

Dyrholaey, site magnifique de falaises de basalte noir, où j'aurais aimé rester plus longtemps.
Image
Image

Le site voisin de Reynisfjara est visible, mais il faut plus de 20 km de route pour contourner un lagon et rallier les deux sites entre eux.

Image

De timides éclaircies se dessinent par l'est. Nous allons enfin à la plage de Reynisfjara où se trouve un superbe ensemble de colonnes basaltiques sur lequel les touristes adorent grimper (un souvenir ancestral des primates ?) :lol:
Image
On aperçoit le récif du Reynisdrangar dont la légende dit qu'il s'agit de trois trolls qui s’apprêtaient à faire un mauvais coup en contournant le cap, mai_s qui ont été surpris par le lever du jour et pétrifiés sur le champ.

Image
Naturellement, puisque que Reynisfjara est visible du Dyrholaey, l'inverse est vrai aussi...
Image

Du Reynisfjara, nous apercevons le majestueux et menaçant Katla recouvert de sa calotte glaciaire du Myrdalsjökull quand les vents du large déchirent le voile de nuages dont la redoutable sorcière aime à s'envelopper pour se dissimuler à ses proies.
Image
Notre gîte était littéralement au pied du volcan, mais celui-ci n'est pas sorti de son sommeil lors de notre passage. Je signale tout de même que la semaine précédente, un phénomène hydrothermal a provoqué une inondation subite sur le Myrdalssandur à l'est de Vik-I-Myrdal qui a manqué couper la Hringvegur, heureusement ce n'était pas un "Jökulhlaup" brutal et la route n'a pas été menacée. https://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%B6kulhlaup.
Si cela était advenu, nous aurions bien été embarrassés pour la suite du circuit, c'est l'une des raisons pour lesquelles je recommande de faire le tour d'Islande de préférence dans le sens des aiguilles d'une montre, car si la route n°1 a des risques d'être coupée (voir la journée suivante), c'est principalement dans le sud entre Vik et Höfn. Dans le cas où vous tourniez dans le même sens que nous, cela désorganise tout dès le début du circuit, dans le cas contraire, cela ne désorganise que la fin, et en cas d'éruption brutale comme celle de l'Eyjafjallajökull en avril 2010 qui rend impossible le retour sur Reykjavik, vous avez toujours la ressource en dernier ressort d'appeler votre loueur, de réserver un passage à pied à bord du ferry d'abandonner la voiture à Seydhisfjördhur et de regagner le continent via le Danemark. Ce serait galère et très cher cependant, mais ce n'est pas impossible, alors que dans l'autre sens, vous resterez bloqué en Islande aussi longtemps que Mère Nature le voudra... :pprr:

à suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar ebs68 » Sam 19 Aoû 2017 13:14

:coucou:

Merci de t'être lancé dans ce carnet, c'est tout simplement magnifique! :love: :love:
Ces couleurs et ces décors, même avec un ciel gris c'est très beau! De quoi vraiment me donner encore plus envie d'y aller... il faut trouver une date!!!

Emmanuelle
Mai 2015 : New York, Été 2015 : Boucle dans l'ouest (LV, Zion, Bryce Canyon, Grand Teton, Yellowstone, Moab, Monument Valley, Page, Grand Canyon, LV)
Québec 2016
La Californie 2017... de 61 à 118°F
Un petit tour en Floride en 2018
ebs68
Jeune cerf à l'affût
Jeune cerf à l'affût
 
Messages: 634
Inscription: Mar 17 Juin 2014 18:58

Re: Un tour d'Islande

Messagepar Mandarina » Sam 19 Aoû 2017 13:20

La premiere photo ne s'affiche pas chez moi :pprr:
Hum smart le coup du sens de visite de l'Islande :clin:
Mandarina
Orignal original
Orignal original
 
Messages: 1500
Inscription: Jeu 5 Jan 2017 16:04

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Sam 19 Aoû 2017 13:37

Salut la compagnie !

@Straw, toujours un plaisir de te compter parmi mes fidèles.
Oui, il y a énormément de monde en été en Islande. On s'en rend compte sur tous les parkings (à quelques exceptions près sur lesquelles je reviendrais). Pendant le circuit, on a entendu parler Français tellement souvent qu'on se disait en guise de plaisanterie qu'il devait y avoir plus de Français que d'Islandais en Islande présentement. :rotfl:
Alors, il faut s'y faire. Le gouvernement Islandais se demande comment contenir la croissance quantitative du tourisme sans tuer la poule aux œufs d'or en même temps... :???:
Il existe un mécanisme simple d'ajustement, qui s'appelle la régulation par les prix, d'ailleurs c'est déjà bien parti... :grrrr:
@Mandarina, merci de suivre ce carnet, c'est un plaisir pour moi.

Une petite leçon de géologie pour mieux comprendre la suite :
Image

Ce croquis vous montre comment l'Islande se construit. Avec 105,000 km², c'est déjà un archipel plus étendu que l'Irlande. L'Islande grandit chaque année un petit peu, en moyenne elle pousse latéralement de 2 cm par an (1cm de chaque côté), et le centre se remplit de terres nouvelles au gré des éruptions volcaniques (en moyenne 1 tous les 2 ans). Il existe un point chaud _ actif depuis 20 millions d'années_ centré sur l'édifice du Bardharbunga au centre de l'île qui rajoute 4000 mètres d'élévation supplémentaire au rift médio-atlantique, multiplie son activité volcanique et crée de nouvelles terres en continu (ou presque). Comme le point chaud est centré sous le Rift, son mouvement relatif par rapport aux plaques océaniques est nul, ce qui fait que les édifices volcaniques s'accumulent toujours au même endroit, poussant les volcans plus anciens de part et d'autre. Le mécanisme est aléatoire et irrégulier, il y a des pauses, mais pour faire simple, on a une ceinture de volcanisme actif qui prend l'Islande en écharpe du nord au sud des iles Vestmann au sud-ouest (l'île de Surtsey est sortie des flots en 1963) à l'île de Grimsey au nord (qui est traversée par le cercle polaire). Les plus grands édifices volcaniques _ et les plus actifs- sont situés sur cette ligne, au sud, Katla, qui a l'histoire éruptive la plus violente et la plus destructive recensée depuis que les hommes ont colonisé l'Islande (depuis environ l'an 871 +/- 2 ans). Au centre, Grimsvötn et Bardharbunga qui ont les éruptions les plus fréquentes, et plus au nord, Askja et Krafla, dont les "feux" ont "brûlé" pour la dernière fois de 1975 à 1984 (9 phases éruptives tout de même).

les grands volcans centraux sont agités par de fréquents tremblements de terre et sont étroitement surveillés.
Plus à l'ouest, une branche secondaire du Rift _moins active_ passe par le Thingvellir et la péninsule de Reykjanes. Le champ géothermique de Geysir se trouve dans cette branche ouest du Rift.

Du fait de leur altitude, les grands volcans du centre et du sud sont recouverts par des calottes glaciaires, dont la principale est le Vatnajökull, 8,400 km² (presque aussi grand que la Corse) qui recouvre les plus hauts sommets de l'archipel, le Hvannadalshnukur (alt. 2110 m) près de la côte), mais aussi le Grimsvötn et le Bardharbunga. Tous ces sommets sont en fait des volcans actifs, comme le Katla qui sommeille sous son glacier du Myrdalsjökull. Les éruptions sous-glaciaires et les inondations éclair provoquées par la débâcle glaciaire consécutive (Jökulhaup) sont les principaux risques naturels sur l'île.
Une conséquence de ces fréquentes éruptions, c'est d'abord que la côte sud est très peu peuplée, et même pratiquement inhabitée. Entre Vik et Höfn, on ne compte qu'une seule localité du doux nom de Kirkjubaejarklaustur. D'immenses plaines de graviers volcanique complètement stériles, les "sandurs" résultent de l'épanchement des "jökulhaups" et occupent les creux entre les coulées de lave.

Ce sont ces paysages désolés que nous allons traverser.

Jour 5 : Dimanche 06 Août

Image

La météo a été plutôt belle, avec de splendides éclaircies dans l'après-midi qui ont ensoleillé nos visites de glaciers. C'est pour moi le souvenir le plus fort de notre tour d'Islande.

Cette journée est consacrée à une étape de 307 km entre Vik et Höfn à travers le désert et la glace. La veille, j'ai réservé un tour en bateau sur un lagon glaciaire. Tous les tours sur le célèbre Jökulsarlon étaient déjà complets, mais j'avais déjà connaissance de ma botte secrète, le Fjallsarlon, un autre lagon plus petit qui s'élargit depuis 70 ans un peu plus à l'ouest. Je réserve donc un tour pour 14h, après estimation du temps nécessaire pour y parvenir.

Nous prenons un délicieux petit déjeuner au gîte sous un beau soleil. Nous déjeunons à la première heure (7h30) pour être sur la route dès 8h30, car nous minutons notre temps de route pour être bien à l'heure 20 minutes en avance pour le bateau.
Image

Nous saluons prudemment le Katla dont nous n'osons troubler le sommeil.
Image


Au programme des visites, nous faisons un arrêt dans le village de Vik pour voir sa filature de laine.
http://www.icewear.is/
La marque Icewear est très recommandable, nous en avons ramené des lainages ou des coupe-vents en cadeaux pour toute la famille. C'est à la fois nordique, design et moderne, beaucoup mieux à mon humble avis que les autres magasins de lainages que j'ai visité en Islande, car beaucoup plus mettable en dehors des temps de grand froid.

Image


Ensuite, nous faisons des petits arrêts photo et découverte dans les sandurs du sud.
Image
Image

Les amoncellements de cairns du site de Laufskalar commémorent le souvenir d'une grande ferme viking des premiers temps de la colonisation humaine qui a été engloutie par les grandes éruptions du Katla au Moyen Age et dont il ne reste rien. Les voyageurs qui traversent les "sandurs" avaient l'habitude d'édifier un cairn en ce lieu pour s'attirer de la chance durant leur dangereux voyage.

Image

Les grands glaciers ne sont jamais bien loin sur les montagnes.

Image

En dehors des sandurs, les anciennes coulées de lave offrent un paysage fantastique de blocs moussus aux formes biscornues, impossible de rien cultiver avec autant de caillasse.

On parvient éventuellement à l'ombre du Vatnajökull. La rivière Skeidhara a connu un Jökulhaup majeur en septembre 1996 qui a emporté le pont de la route n°1. Les vestiges de celui-ci sont devenu un monument de bord de route.

Image

On jouit de là d'une vue grandiose sur les langues glaciaires qui dévalent du massif.

Image
Image

Nous faisons un arrêt déjeuner (pas le temps de faire des courses et de préparer un pique-nique, d'autant que c'est dimanche et que les magasins ne courent pas les rues) au centre d'accueil du parc national à Skaftafell, où l'on sert une délicieuse soupe d'agneau. Que les végétariens se rassurent, il y a aussi de la très bonne soupe de légume. On mange la soupe avec des pains délicieux et du beurre, tout simplement, c'est excellent et très roboratif.
Comme on n'a pas le temps d'aller voir la célèbre cascade Svartifoss, les enfants se contentent de courir à la terminaison du glacier pendant que nous restons les attendre au centre d'accueil, ensuite en route pour arriver pile à l'heure à notre rendez-vous de la journée.

Image

Le Fjallsarlon est, avec le tour en bateau, le clou du voyage, jugez-en vous-même.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

L'excursion est relativement onéreuse 195 € pour 3 adultes et 1 enfant (1/2 tarif), mais la prestation est irréprochable, la sécurité maximale avec les tenues isothermes fournies et le lac pro-glaciaire parfaitement calme. Nous avons été gâté par une belle météo, ce qui ne gâche rien. Je ne résiste pas au plaisir de vous en mettre une petite dernière, même si vous ne payez pas le tour en bateau pour approcher les icebergs et le front de glace vive sur l'eau, vous pouvez randonner gratuitement sur la moraine frontale et admirer la spectaculaire vue sur le lac et les glaciers.
Image

Peu après cette première apogée, nous entreprenons une petite randonnée sur la rive ouest du Jökulsarlon (merci pour les bons conseils du Routard). C'est magnifique et assez différent du Fjallsarlon. Contrairement au précédent, le Jökulsarlon est une lagune qui communique avec la mer, et a des eaux saumâtres, ce qui change les couleurs.

Image
Image
Image
Image
Image

Les deux expériences sont donc complémentaires. Mais comme le Jökulsarlon est beaucoup plus étendu, je ne sais pas si les tours en zodiac arrivent jusqu'au front de glace vive au fond du lagon. De toute façon, il fallait réserver plus d'un jour à l'avance pour le savoir, car pour nous, tout était complet la veille pour le lendemain.

Image

En tout état de cause, la marche sur la rive occidentale est très agréable et les paysages sont simplement magnifiques, et ça, c'est gratuit !

Image

Après cette orgie visuelle, nous reprenons la route et arrivons à Höfn le soir un peu avant 18h. Étape au gîte Nyibaer Guesthouse, qui n'a pas de cuisine pour les clients, mais nous extorque tout de même 417 € pour des chambres exiguës. Un mauvais rapport qualité-prix que je ne recommande pas. Il faut reconnaître que la concurrence n'est pas féroce dans le Sud, et les quelques hébergements en profitent bien.

Dîner au restaurant à Höfn. On se rend au "Humarhöfnin", l'adresse recommandée par le Routard (juste en face du gîte). Mais j'ai eu beau pousser les irréductibles Gaulois à se bouger le cul pour "arriver tôt" comme le recommande le Routard, 18h30 c'est trop tard. Tout est complet. On pousse un peu plus loin, et on trouve une table au "Nyhöfn Nordic Bistro" juste à côté. Cet établissement occupe une belle maison danoise du 19e siècle. C'est très coquet, les recettes et les tarifs sont les mêmes que dans la maison d'à côté. On a bien fait d'arriver assez tôt, car tout est complet à 19h. C''est très fin (désolé, pas de photos, je hais la "porn food" :non: ). La langoustine fraîchement pêchée est la spécialité du coin. Höfn en est le principal port de pêche d'Islande. Côté tarifs, on s'en tire pour 200 € pour 3 entrées, 4 plats 3 desserts et 2 bières, ce qui est assez raisonnable. Bon rapport qualité-prix. Ce sera le seul "restau" digne de ce nom de la tournée (mais on n'avait pas vraiment le choix).

à suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Sam 19 Aoû 2017 17:30

Jour 6 : Lundi 07 Août

Exceptionnellement, c'est un jour férié, le premier lundi du mois d'Août est le "jour des commerçants". Cela fait un long week-end et beaucoup de monde sur les routes, mais aujourd'hui on est dans l'Est, une région presque inhabitée et très loin de Reykjavik, alors le trafic ne nous concerne pas.

Image

Même si cela fait un trajet plus court à vol d'oiseau, la route de Höfn à Seidhusfjördhur fait tout de même 300 km, magie des fjords où les routes tournicotent autour, et ce n'est rien en comparaison des fjords de l'Ouest...
Au programme du jour, Vestrahorn et Stokksnes, fjords jusqu'à Faskrudhfjördhur en passant par Djupivogur, puis col de montagne et descente jusqu'à Seidhisfjördhur.
Nous avons préféré aller dans la ville de la série "Trapped" (excellent polar Islandais que je recommande) plutôt que de rester sur la bourgade sans âme de Egilsstadhir, qui est sur la route n°1 dans l'intérieur. Parcourir la route entre les deux localités ne demande qu'une demi-heure, c'est superbe et Seidhisfjördhur mérite le détour, comme le guide du Routard le mentionne d'ailleurs.
Ce qui n'était a-priori qu'une journée de transition sera l'une des très bonnes surprises de ce tour, et finalement une très belle journée en dépit d'un temps changeant qui s'est dégradé progressivement. C'est l'Islande...

Au programme, j'avais repéré sur Google Earth un site qui n'est mentionné ni sur le guide du Routard ni sur le guide Michelin qui m'ont servi de compagnons pour préparer notre circuit. Vestrahorn et le Viking Cafe n'est qu'à 16 km à l'est de Höfn et on y accède par une piste anonyme qui s'embranche juste avant le tunnel menant vers les fjords de l'Est.

Image
Image
Il s'agit d'un site de tournage pour un film islandais "Viking" qui devait se tourner en 2009, mais n'a finalement pas
été financé.

Image
Les vestiges en bois du village sont encore assez bien conservés et il suffira de remplacer les remplages en carton pâte ruinés par le temps (qui imitaient des pierres) pour le remettre en service.

Image

La proprio du terrain tient un petit café et fait payer l'entrée pour une somme modique (on s'en tire à 26 € pour nous 5). Le site est spectaculaire. :super: :cool:
La montagne qui surplombe le Vestrahorn est une des rares montagnes de gabbro (une roche cristalline des profondeurs de la croûte océanique) d'Islande. Vieille de 8 à 11 millions d'années, la montagne surplombe le site de tournage de 450 mètres environ. Le site est baptisé en souvenir de la colonie norvégienne de Horn au Moyen Age, qui a donné le "Vestrahorn" (la "corne de l'ouest") et l'"Eystrahorn" un peu plus loin sur la côte.
La montagne est précédée d'une petite colline qui surplombe la mer. Stokksnes est le vestige d'un cône volcanique démantelé par l'érosion. Les courants marins ont relié les deux sites par un cordon de sable noir et des dunes de sable noir ont été formées par les vents du large. Tout ceci est très beau, et le sable noir est d'une grande finesse.

Image
Image
Une randonnée en boucle de 6,5 km permet de visiter tout le site du côté de la vieille ferme (site de tournage), tandis qu'une autre boucle de 4 km permet de visiter les pages et les dunes de l'autre côté de Stokksnes. Les britanniques avaient construit une base de radars pendant la Seconde Guerre Mondiale sur le Stokksnes, qui est par la suite devenue une site de l'OTAN (fermé au public).

Vestrahorn et Stokksnes sont deux perles du littoral qui mériteraient amplement une mention dans le guide du Routard. :love: :oui:

Image

Nous prenons la route après cette visite, multipliant les arrêts pour des panoramas toujours nouveaux au détour d'un virage. Nous pique-niquons au profit de quelques éclaircies vers midi du côté de l'Eystrahorn, la "corne de l'est".

Image
Image
Image
Image

Ensuite, nous gagnons Djupivogur, seul îlot de civilisation sur cette côte déserte, où nous prenons un café et des gâteaux dans la Langabudh, l'ancien entrepôt des pêcheries Danoises au 18e siècle. On a du mal à imaginer qu'à cette époque, la côte Est était la partie la plus développée et la plus peuplée d'Islande.

Image
Image
Image
Image
Image

Après Djupivogur, nous continuons de sinuer entre les fjords.

Image

Le temps tourne à la pluie et je me refuse à emprunter le "raccourci" de la Hringvegur à Breidhdalvik qui s'enfonce vers Egilsstadhir par un col de montagne à l'intérieur des terres. J'ai lu sur le site officiel des routes d'Islande que ce segment de piste non revêtu était l'un de ceux où les touristes étrangers avaient le plus souvent des accidents. Je préfère rester sur le bitume et faire le détour par les fjords jusqu'à Faskrudhfjördhur, où nous faisons une courte pause café.

Image

Faskrudhfjördhur est le village des Pêcheurs d'Islande (Pierre Loti), toutes les rues ont leur nom en bilingue et il y a un musée des Français en Islande qui rappelle les grands jours des campagnes de pêche à la morue des marins bretons et picards du Pas de Calais.
Les autorités ont aménagé un tunnel routier pour relier Faskrudhfjördhur et Reydharfjördhur, une localité qui se développe grâce à l'implantation d'une grande fonderie d'aluminium par le géant multinational Alcoa. De même, la route 92 de Reydharfjördhur à Egilsstadhir par la montagne est large et bien aménagée, vive le développement industriel ! :clin:
Après avoir passé Egilsstadhir, nous franchissons le col de montagne qui conduit à Seidhisfjördhur.

Image
Ce charmant village aux maisons colorées est l'un des plus beaux d'Islande, car il était l'un des plus prospères à l'époque où le transport maritime était le seul moyen de relier l'Islande au Continent. Un ferry relie toujours Seidhisfjördhur au Danemark (au nord du Jutland) deux fois par semaine à la belle saison, une fois par semaine en hiver.
http://www.ferryto.fr/smyril.html

Image
C'est un moyen agréable mais onéreux de voyager vers l'Islande. Ce trajet intéressera celles et ceux qui veulent voyager en Islande avec leur propre véhicule, par exemple les propriétaires de Land Rover et autres vrais 4x4, qui s'y retrouveront par rapport au prix d'une location. Toutefois, c'est un voyage en soi. Outre que le port Danois de Hirshals est à 1400 km de Paris (prévoir 2 jours de voyage), le bateau met 45 heures à relier le Danemark à l'Islande en été. On passe deux nuits à bord. C'est un voyage en soi, je dois avouer que je suis tenté, mais on n'a qu'une seule vie...

Sur la route qui descend dans le fjord, nous avons roulé dans le nuage, mais n'avons tout de même pas manqué les jolies cascades en escalier de Gufufoss. Ce type de cascades est très courant en Islande, les montagnes de l'Est sont constituées d'un formidable empilement de coulées basaltiques, chaque coulée compacte est franchie par une cascade, et comme le torrent dévale une forte pente, il multiplie les cascades à tous les étages.

Image
Image
Image

Nous avons dormi dans l'un des deux appartements de la Gamli Skoli (la "vieille école") à Seidhisfjördhur. C'est l'un des trois bâtiments constitutifs de l'hôtel Aldan (le deuxième est la vieille banque, et l'hôtel est le troisième).

Image

De tous les B&B que nous avons fréquentés en Islande, cet appartement a représenté l'étape la plus agréable, vaste, moderne, bien équipé (nous avons fait la lessive), confortable, design et d'une propreté impeccable, le tout sans un bruit de la part des locataires de l'étage supérieur. Le buffet de petit déjeuner de l'hôtel Aldan le lendemain était simplement divin, le meilleur que l'on aie dégusté en Islande avec des produits bios, royal ! Enfin, le tout pour le prix modique de 390 € pour nous cinq. Le meilleur rapport qualité-prix de notre voyage.
En partant, j'ai répondu sincèrement que je regrettais de ne pas être resté une nuit de plus à notre hôtesse qui me demandait comment s'était passé notre séjour.
Je le pense d'autant plus que la région des fjords de l'Est est de toute beauté, et qu'il y aurait largement eu de quoi s'y occuper une journée entière si nous avons consenti un jour de plus dans le circuit. En plus, nous avons été seuls presque toute la journée, ce qui ne gâche rien en comparaison de la foule qui se presse dans les sites plus touristiques de l'Islande... :siffler:
Coup de coeur :love: absolu pour Seidhisfjördhur et les Fjords de l'Est ! :clap: :clap: :clap:

Nous sommes arrivés au point le plus éloigné de l'aéroport de Keflavik, 720 km par la Hringvegur nord, et 770 km par la Hringvegur sud en passant par Faskrudhfjördhur. Dans un cas comme dans l'autre, il faut plus d'une journée de conduite pour parcourir cette distance quoique avec deux chauffeurs se relayant en été au profit des journées interminables, ce soit faisable en 9-10h de conduite sans compter les arrêts. Non, l'Islande n'est pas une "petite île" perdue au milieu de l'Océan. Pour le moment, trois étapes pour parcourir la partie sud de la Hringvegur et rallier Reykjavik à Seydhisfjördhur me semble avoir été un minimum. Rétrospectivement, je regrette de ne pas avoir consacré plus de temps à cette moitié méridionale de l'Islande, sans doute la plus spectaculaire.

A suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un tour d'Islande

Messagepar Straw » Sam 19 Aoû 2017 17:57

:clap: :clap: :clap: :clap: superbe !
Rahh là là ca donne envie de ressortir tout ça
L'islande te réussi bien pour les photos !
Oui bien sûr le combi Fjallarson + Jokularson est plus que conseillé. J'ai fait le zodiaque à Jokularson et on va bien jusqu'à la naquis. Avec un pilote qui s'amuse à rentrer très rapidement en slalomant entre les icebergs. Magique. Mais ce que j'ai encore plus préféré c'est la plage avec ses blocs de glace transparent sur le sable noir ... et on a eu un coucher de soleil :love:
Toute la cote Est est très sympa (et le poisson de Hofn... hum un régal) mais les fjords de l'Ouest sont encore plus spéctaculaire.
On a mis 8 jours pour faire ta partie, en faisant des incursions dans les terres et en s'arrêtant au Parc Naturel, et le sentiment qu'il reste encore beaucoup
Et souvenir ému du village de pécheur, avec son cimetiere de marins et ses tombes bretonnes. vraiment une très belle région

La suite
Straw
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 912
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36

Re: Un tour d'Islande

Messagepar olive54fr » Sam 19 Aoû 2017 21:45

Bonjour JM,
Juste avant mon départ pour l' Islande, ton carnet me permet de voir en avant première ce qui m' attend ce qui est très exitant.
Malgré tout ce que j'ai pu lire sur cette superbe île, c'est la première fois que j'entends parler de Vestrahorn et Stokksnes, je ne passerai pas loin sur la route 1, mon programme est serré mais je tâcherai de m'y arrêter.
Merci pour cette information et pour ce carnet très instructif.
@ bientôt...
Olive

Roadtrip familial de SF à LA en passant par Moab le Carnet, le Roadbook

Un petit tour d'Islande le Carnet (En cours), le Roadbook
olive54fr
Jolie biche de Capitol Reef NP
Jolie biche de Capitol Reef NP
 
Messages: 361
Inscription: Mar 10 Mai 2016 17:56

Re: Un tour d'Islande

Messagepar JMZ45 » Dim 20 Aoû 2017 07:17

@Straw, merci, tout compliment de ta part sur les photographies est plus qu'un compliment, car je n'oserai comparer mes clichés pris un peu à la volée à des œuvres de photographie véritable. :oops:
Huit jours dans le Sud de l'Islande, cela doit être remarquable, et inclure beaucoup de randonnée aussi !
@ Olive54fr, merci d'avoir suivi ce début de carnet et bon voyage à toi aussi !

Jour 7 Mardi 08 Août

La météo est formelle, la pluie sera au rendez-vous pour la journée. Aujourd'hui, nous faisons étape de Seidhisfjördhur _ que nous quittons à grand regret_ au Lac Myvatn, c'est à dire retour sur le Rift pour de nouvelles aventures "volcaniques". Avec la météo épouvantable qui est annoncée pour l'après-midi après 16h, nous allons élaguer le programme et filer aussi rapidement que possible jusqu'au Lac Myvatn après juste un bref détour à Modhrudalur pour une pause café. Objectif, profiter des bains thermaux du Lac Myvatn avant la pluie.

Image

Notre étape ne fait que 220 km, ce qui ne réclame qu'une demi-journée de conduite. La route 1 passe par l'intérieur et traverse un petit bout des hautes terres à l'est d'Egilsstadhir. Le point culminant se trouve dans la région de Modhrudalur, nous traversons le désert sous la pluie, mais bénéficions d'un répit dans les environs de Modhrudalur, une ferme isolée à 8 km au sud de la route 1 le long de la route n°901 damée non revêtue (mais bien carrossable).

Image
Image
Image
Cette région donne un faible aperçu du désert central.

Parvenus au Lac Myvatn, nous profitons des Myvatn Nature Baths, un endroit incontournable.
https://www.myvatnnaturebaths.is/
Tarif des entrées, 126 € pour 5 (enfant 1/2 tarif).
(pas de photos pour cette fois, j'en ai fait le lendemain sous le soleil...)

Après le bain, nous visitons Grjotagja , une curiosité naturelle que mon gendre _ fan de "GOT"_ veut absolument voir. Encore une fissure du rift avec de l'eau chaude brûlante (act. sa température oscille entre 43°C et 46°C, un peu trop chaud à mon goût) dedans.

Image

A l'intérieur, c'est obscur et étroit, les gens se bousculent un peu... :humm:

Image

Par contre, les environs sont splendides.

Image

Après cette courte visite, il reste du temps avant l'enregistrement aux Dimmuborgir Guesthouse, qui commence à 15h, alors nous allons passer ce temps sur le joli site boisé de Höfdhi, proche de notre gîte pour 2 nuits.

Image

Le Lac Myvatn offre un beau paysage avec tous ses "pseudo-cratères".

Image

Image

Nous enregistrons à 15h dans notre chalet. Notre séjour au Lac Myvatn nous revient à 965 € pour 2 nuits, c'est le plus cher de notre voyage, et pas le mieux (même si le petit déjeuner est bon). Les chalets sont étroits (pour 5), mal ventilés et l'évacuation des WC manque de puissance (auquel cas on vous prête une ventouse). :clin: Quand à la truite fumée que vante le Routard, elle est en effet un produit maison, mais elle est affreusement salée et trop fumée, on dirait qu'ils l'ont oubliée trop longtemps dans la cheminée. C'est assez écœurant. J'en ai pris une fois et j'ai eu du mal à la finir. Le pain de volcan est décongelé (j'en ai dégusté du meilleur par la suite), par contre, j'ai aimé le jambon d'agneau fumé. Mais tous ces articles se trouvent au supermarché. Donc, nous avons été un peu déçus, sachant que tous les hébergements sont très chers au bord du Lac Myvatn qui bénéficie d'une véritable rente de situation avec une demande touristique très forte.
La pluie a commencé à tomber vers 17h comme la météo Islandaise l'avait prévu, très drue et sans discontinuer jusqu'au petit matin. Donc, le reportage s'arrête-là pour cette journée.

à suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

PrécédenteSuivante

Retourner vers Around the world

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités