Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Scenic Drive 12RoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2017 : vote pour les présélections !

L'Amérique, oui, mais en mieux !

Parce qu'il n'y a pas que les USA, cette section vous permet d'aborder le voyage dans d'autres pays. Partagez votre projet, vos envies d'ailleurs... ou racontez vos voyages dans d'autres régions du monde.

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar JMZ45 » Lun 15 Aoû 2016 13:14

Suite et fin de la journée du 28 Juillet

Après la croisière sur le lac Waterton supérieur, nous faisons un pique nique ombragé au bord de l’idyllique Middle Lake est suivi d'une excursion le long de la Promenade Red Rock. Les panoramas situés au début de la promenade illustrent pourquoi ce parc est classé au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO car c'est celui "où les montagnes rencontrent la prairie".

Image

Il ressort nettement que la région a essuyé une sécheresse sévère depuis 2015.
La route de la Promenade Red Rock remonte une vallée vers l'ouest en passant au pied du mont Blakiston, sommer du parc (alt. 2848 m seulement).

Image

Chemin faisant on observe des affleurements de roches rouges. Il s'agit d'argillite, une roche sédimentaire ancienne caractéristique du parc international Waterton - Glacier que nous avons déjà observée dans le Montana. Vieille de 1 milliard d'années environ, cette roche est née de la compaction d'argiles colorées par des oxydes de fer. Sa formation est contemporaine d'un enrichissement significatif de l'atmosphère et des eaux terrestres en oxygène sous l'effet de la prolifération des stromatolithes durant les derniers éons du Précambrien.

Image

La route se termine au canyon Red Rock, une curiosité naturelle où un petit torrent de montagne s'est taillé un lit encaissé dans cette roche particulière.

Image

Le site est très populaires et les familles se baignent les pieds dans l'eau.

Image

Nous retournons à Waterton Lake pour visiter le hall grandiose de l'hôtel Prince de Galles.

Image

Cet hôtel historique, classé Monument Historique National du Canada en 1995, a été construit entre 1926 et 1927 par la compagnie ferroviaire étasunienne du Great Northern Railway pour faire du parc national des Lacs Waterton une autre "Suisse du Canada" après Banff et élargir la mise en tourisme du parc national de Glacier au moment où s'esquissait le grand rapprochement entre les États-Unis et le Canada.

Image

La structure en bois de l'hôtel, qui craque par jour de grand vent, lui vaut la réputation d'hôtel le plus hanté d'Amérique du Nord. L'établissement cultive le style de luxe britannique à connotation écossaise, les chasseurs sont en kilt, le service digne d'un palace. Le hall est ouvert aux visiteurs, qui sont invités à déguster le traditionnel High Tea britannique entre 13h et 17h. Les tarifs de cet hôtel n'entrent pas dans notre budget, comme tant d'autres établissements historiques un peu luxueux dans les parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes. En tout cas, l'hôtel vaut la visite, et il donne une vue imprenable sur l'Upper Waterton Lake avec les montagnes de Glacier National Park en toile de fond.

Image

Après cette belle visite, nous repartons vers le nord en passant par l'enclos des bisons situé aux limites nord du parc national. Une piste de quelques kilomètres fait le tour d'un vaste enclos de prairie où vit tranquillement un petit troupeau d'une douzaine de bisons d'Amérique.

Image

Image

Les vues alentour sont grandioses. Le temps se couvre...

Image

Nous ne rentrons pas trop tard sur Pincher Creek car l'orage menace et nous avons à refaire le plein d'essence et de nourriture au Walmart en préparation de la route du lendemain.

Image

Nous essuierons l'orage du soir depuis le confort de notre chambre...

A suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43


Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar JMZ45 » Lun 15 Aoû 2016 15:28

Jour 12: Vendredi 29 Juillet

J'ai toujours un petit pincement au cœur quand la moitié du voyage est déjà écoulé, ce qui a été le cas la nuit du 28 au 29. Mais l'espoir fait vivre et il y a la promesse de choses grandioses devant nous, et Michèle fait des progrès en mobilité, même si toute randonnée nous est toujours interdite. Les piscines thermales de Colombie Britannique nous ont fait un bien fabuleux !

Pour cette journée, la météo est au beau fixe, ce qui est exceptionnel. j'ai consulté Tripadvisor la veille sur plusieurs options de visite pour cette étape en Alberta de Pincher Creek à Calgary. J'avais bien envie de découvrir le site Piegan "Head-Smashed-In Buffalo Jump" ce centre de découverte financé par la province d'Alberta est inscrit sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. les avis sont très positifs et c'est à moins d'une heure de route de Pincher Creek dans la bonne direction générale.

http://history.alberta.ca/headsmashedin/

Toutefois, je découvre quelques avis de visiteurs mécontents sur Tripadvisor, dont l'un en particulier attire mon attention à propos des difficultés d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. l'avis offre toutes les garanties requises d'authenticité, et le gestionnaire du site s'est même fendu d'une réponse d'excuse faisant état de difficultés conjoncturelles liées à des travaux... je deviens méfiant.
Je compare avec un site historique de Parcs Canada, le Ranch Bar-U à Longview. ce site propose des tours en charette à ses visiteurs, il est de plus situé juste à l'entrée du Kananaskis Country que j'ai très envie de découvrir. La dame du centre d'accueil en Alberta avait évoqué l'idée de ne pas rouler directement vers Calgary mais de faire la boucle de la Hwy40 à travers le K-Country comme on le nomme dans le coin du sud au nord pour arriver sur Calgary par l'ouest.
D'après mes calculs, Ranch bar-U + K-Country cela tient dans la journée. Comme le K-Country est proche de Calgary, j'avais initialement envisagé l'option d'une excursion à la journée pour le lendemain Samedi. Mais outre qu'une journée entière serait sans doute un peu longue pour nous qui ne marchons pas, la météo est catégorique, une forte dégradation orageuse est prévue sur les Montagnes Rocheuses pour Samedi et Dimanche, donc c'est aujourd'hui ou jamais pour découvrir le K-Country. Le programme est fixé, l'étape du jour fera donc 385 km (5h de temps de roulage).

Image

Nous partons de Pincher Creek vers 8h45 et mettons 1 heure 15 à parcourir les 120 km qui nous séparent du site historique national du ranch Bar-U par la route AB22, une route qui traverse la belle région de collines du piémont des Rocheuses.

Image

La visite du ranch Bar-U est un plein succès. Le site est magnifique et très calme.

Image

Le tour en charrette tirée par des percherons est un moment de pur bonheur.

Image

On offre le café aux visiteurs au camp des cowboys.

Image

C'est le far west, pas celui d'Hollywood et de ses flingues pétaradants, mais celui des éleveurs et de leur vie rude dans cet environnement particulier qu'est la prairie canadienne.

Image

Image

La visite de ce site d'intérêt majeur est gratuite pour nous puisqu'il est géré par Parcs Canada. Nous bénéficions aussi d'expositions, d'un film de présentation en langue française, d'un café et d'une boutique souvenir. Sa visite nous rappelle l'essence de l'Alberta. Ouverte à la colonisation en 1873 dans le sillage de la construction du chemin de fer trans-canadien, l'Alberta est un peu le Texas du Canada. Comme le Texas, l'Alberta a d'abord été le pays de l'élevage bovin et du rodéo avant de devenir le pays de l'or noir.

Après cette visite, nous traversons la petite ville de Longview pour bifurquer vers l'ouest sur la route 40 qui traverse le K-Country

Image

Contrairement à l'autoroute Trans-Canadienne, le principal danger sur la route 40, c'est de percuter des animaux sauvages. Il faut donc rouler bien prudemment dans cette région magnifique...

Image

Tiens, des mouflonnes d'Amérique avec deux jeunes !

Nous mangeons notre pique-nique (le moins bon du voyage, Wal-Mart, c'est de la merde !) sur l'une des nombreuses aires de pique-nique aménagées le long de cette route dans la haute vallée de la Highwood River.

Ensuite, nous entamons la montée du Highwood Pass, le plus haut col routier du Canada (2006 m seulement).

Image

Image

Les paysages sont somptueux, nous redescendons dans la vallée de la Kananaskis pour bifurquer sur la gauche et entrer dans le Parc Provincial Peter-Lougheed. Ce parc est l'une des aires de loisir favorite des Calgariens en fin de semaine (les campings sont complets). Un arrêt information au centre de découverte nous apprend que la plupart des aires aménagées et des sentiers sont fermés au public en raison d'une alerte aux ours aujourd'hui. C'est la haute saison des baies et les ours sont très actifs. Nous apercevrons d'ailleurs un ours de couleur cannelle près de la route. Nous avons été alertés de sa présence par une voiture de rangers à l'arrêt qui surveillait le plantigrade. Le contact a été trop furtif pour savoir à quelle espèce il appartenait, car il existe aussi bien des ours noirs que des grizzlies de couleur cannelle (désolé, nous n'avons pas pu prendre de photo de cet animal).

Nous roulons jusqu'au North Interlakes Day-use Area. Deux lacs de barrage occupent le centre du parc qui protège ainsi la pureté des réserves d'eau potable de Calgary. Nous observons d'ailleurs que le niveau d'eau est plutôt bas dans les deux réservoirs, signe de cette sécheresse exceptionnelle imposée à l'ouest canadien par l'épisode El Nino qui a duré tout 2015 et s'est prolongé jusqu'en mai 2016.

Image

Les paysages de montagne qui encerclent le parc sont somptueux. Nous reprenons ensuite la route vers le nord, à travers toujours de très beaux paysages jusqu'à la sortie du K-Country.

Image

Le Kananaskis Country forme un patchwork de 4250 km² d'aires protégées en Alberta au sud du parc national de Banff. La protection est assuré par la province qui en assure l'accès gratuit à tous.

Image

C'est le jardin nature des Calgariens qui, durant les mois de Juillet et d'Août, préfèrent à juste titre ces coins de nature magnifiques et tranquilles à la bousculade des touristes internationaux (et surtout des chinois) qui se presse dans le parc national de Banff voisin, dont l'entrée est assujettie à un droit quotidien ou à un passe annuel.

la route 40 est la principale voie d'accès de la région. celle-ci s'embranche au nord sur l'Autoroute Trans-Canadienne à 70 km à l'ouest de Calgary. Nous empruntons cette section et gagnons enfin Calgary dans un flot de circulation très dense mais fluide.

Image

Nous gagnons l'Econolodge University Inn&Suites situé dans le quartier des hôtels proche de l'université et de l'hôpital, ainsi que du stade McMahon. Avec son aire métropolitaine de 1,4 millions d'habitant, Calgary est la 2e métropole champignon de l'Alberta. C'est, toutes proportions gardées, un peu Dallas ou Houston dans les prairies. une ville d'affaire à l'américaine sortie de nulle part sur un carrefour ferroviaire entre le chemin de fer Transcanadien qui arrive ici en 1873 et la voie qui conduit à travers les prairies vers Edmonton, la capitale provinciale sise 300 km plus au nord. Toutefois, la comparaison entre la Calgary et Dallas s'arrête quand on s'intéresse à la densité urbaine.

Les constructions sont incroyablement plus denses et "tassées" sur Calgary que dans n'importe quelle ville des États-Unis. C'est un point que j'avais déjà observé à Vancouver. Les immeubles sont construits à grande proximité des rues et non en retrait comme c'est obligatoire aux US. Les rues sont encaissées entre des bâtiments de grande hauteur, ce qui est interdit en-dehors des quartiers d'affaire centraux, inhabités ou presque, aux US. les rues sont relativement étroites, les parkings petits et peu nombreux. C'est un urbanisme à l'européenne avec une architecture américaine, un drôle d'hybride qui donne un curieux sentiment de manque d'espace.

Image

Les quartiers résidentiels de petites maisons à l'américaine sont plus verdoyants, mais les terrains sont tout petits et la maison en couvre la plus grande part. Résultat de cette densité urbaine, la congestion routière et le manque de places de stationnement. Bien que le cas de Calgary soit moins sévère que celui de Vancouver, nous avons éprouvé des difficultés de stationnement très fortes le vendredi soir en arrivant sur Calgary en raison d'un match quelconque au stade McMahon voisin, les parkings du quartier des hôtels voisin étaient pris d'assaut.

Notre hôtel Econo Lodge n'était pas mal, mais c'est le seul où les chambres étaient "à l'européenne", c'est à dire petites avec très peu de place autour du grand lit. Nous avons séjourné 2 nuits à Calgary, et c'est le seul endroit où nous ayons dîné au restaurant chaque soir, car il était inconcevable de manger dans la chambre comme dans les autres hôtels. Pour le premier soir, nous allons au Louis Family Restaurant, plutôt un bon rapport qualité-prix.

Bilan de la journée, encore une magnifique journée en-dehors des sentiers battus.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar JMZ45 » Lun 15 Aoû 2016 17:05

Jour 13: Samedi 30 Juillet

La météo est formelle, la journée sera très orageuse sur les montagnes rocheuses, mais le beau temps persistera une grande partie de la journée sur les prairies à l'est de Calgary, les orages n'arriveront que le soir. Le programme des visites est donc fixé par les circonstances et nous sommes bien tentés par la découverte du musée de paléontologie Royall Tyrrell Museum situé à Drumheller, 1h30 de route au nord-est de Calgary. Cet établissement très réputé est appuyé sur les collections de fossiles découverts dès la fin du 19e siècle dans les badlands de l'Alberta le long de la vallée de la rivière Red Deer, un affluent de la Saskatchewan. J'ai lu sur Tripadvisor que le musée prête des chaises roulantes (sur la base "premier arrivé - premier servi) et est spécialement aménagé pour les visiteurs à mobilité réduite. Je me sens donc de taille à pousser Michèle sur une chaise pour qu'elle puisse profiter de la collection de fossiles la plus complète sur les dinosaures de la fin du Crétacé. Seule note d'inquiétude, sur le site, il est conseillé aux visiteurs de venir après 17h pour éviter la foule... On verra bien.
Départ vers 8h30, on roule sur les routes désertes et interminablement droites de la prairie canadienne jusqu'au site appelé "Horseshoe Canyon", proche de Drumheller qui nous donne un premier aperçu des Badlands de l'Alberta.

Image

C'est grand et c'est beau. Nous nous dirigeons ensuite vers le centre d'acceuil de Drumheller, une petite ville qui a décidé manifestement de faire son beurre du business des dinosaures. le centre d'accueil est construit au pied d'une statue de 26 m de haut représentant un tyrannosaure. Il est même possible d'y monter pour admirer le panorama pour $3 par personne...

Image

Je trouve l'effigie assez débile et je me garde bien d'entrer dans cet attrape-touriste. J'aurais dû m'alarmer de grand nombre de visiteurs attendant au guichet... Après avoir récupéré un peu de documentation en libre-service, nous prenons la route North Dinosaur Trail qui longe la rive nord de la rivière Red Deer vers l'ouest pour aller à l'autre panorama recommandé dans les guides, le Horsethief Canyon.

Image

Le panorama vaut le coup d’œil, mais comme je ne me suis pas protégé, je suis assailli et dévoré par les moustiques affamés qui hantent la vallée de la Red Deer River. De retour à la voiture, je m'asperge consciencieusement de lotion répulsive concentrée à 30% de DEET "spéciale zones infestées" comme je l'ai fait régulièrement dans les Montagnes Rocheuses, et j'aurais la paix pour la suite de la journée.

Nous rebroussons maintenant chemin pour rejoindre le musée. Une fois arrivés, c'est le choc... :shock:
Le parking très vaste est complet et des agents portant des gilets jaunes aiguillent les flots de nouveaux arrivants vers un parking supplémentaire situé à l'arrière du complexe muséal. C'est pire que dans mes pires cauchemars, nous bifurquons immédiatement vers la sortie et regagnons Drumheller faire le plein de carburant... Maintenant, que faire ? Il n'est pas midi et nos plans sont tombés à l'eau. Le problème est que nous sommes le Samedi d'un long week-end férié au Canada, l'affluence est particulièrement forte, et il aurait fallu arriver à l'ouverture (en se levant à 6h du matin) ou ne venir qu'après 17h. So long Royal Tyrrell, dans une autre vie peut-être ...

http://www.tyrrellmuseum.com/

je décide d'emprunter le South Dinosaur Trail pour aller voir l'autre site naturel proche de Drumheller, les Hoodoos situés à 1/2h en aval dans la vallée.

Le site n'est pas très grand et il est noir de monde, mais tout de même bien intéressant. je fais le tour du sentier de découverte en prenant quelques clichés.

Image

Image

Il n'est pas midi. Nous décidons de pousser vers l'est à 1h30 de route plus loin dans la même vallée vers le site de Dinosaur Provincial Park, d'où proviennent la plupart des fossiles exhumés récemment. La route des prairies est assez monotone, mais très tranquille. L'arrivée sur le site en contrebas est une surprise. c'est gigantesque et lunaire. Après le pique-nique, nous nous arrêtons au centre de découverte. Comme tous les parcs provinciaux de l'Alberta et de Colombie Britannique, l'accès est gratuit, mais un petit musée de paléontologie a été ajouté et la visite en est payante.

Il y a une piste de découverte avec des expositions aménagées dans une petite section du parc qui est ouverte au public, la plus grande partie est fermée, réservée aux paléontologues et aux visites guidées payantes en autobus. Nous faisons la visite libre.

Image

Image

Image

Les paysages sont déjà bien remarquables et les expositions rares mais pédagogiques et amusantes.

Image

Le plus beau se voit à l'entrée du parc, avec un panorama immense.

Image

On aperçoit la vallée de la Red Deer qui traverse le nord du parc et est à l'origine de cette érosion délirante dans les roches tendres du substrat de la prairie, révélant les anciennes alluvions de l'ère secondaire qui forment les lits fossilifères parmi les plus riches du monde pour ce qui est de la période Crétacé.

Image

Il n'est pas tard, mais nous avons 2h30 de route à prévoir pour revenir sur Calgary dont nous nous sommes beaucoup éloignés vers l'est. Le retour se fait par l'autoroute Trans-Canadienne, très calme à l'est de Calgary en ce Samedi après-midi. Le ciel devient dramatique au fur et à mesure de notre progression, la météo ne s'est pas trompée.

Image

Un orage violent éclate alors que nous arrivons sur Calgary, un déluge de grêlons gros comme des balles de pingpong s'abat sur la voiture, tout le monde s'affole, certains tentent désespérément d'abriter leur voiture sous le surplomb de quelque bâtiment. je poursuis ma route jusqu'à l'hôtel dans une circulation très difficile. Le pare-brise et le toit de la voiture ont bien tenus... ouf! L'orage cesse rapidement quand nous arrivons. ce soir, nous dînons chez Boston Pizza, où je me délecte de ribs parfaitement cuisinées et assaisonnées à la mode de Memphis.

Bilan de la journée, nous avons fait une très longue excursion, plus de 565 km aller-retour en tout, mais sur des routes "très roulantes". Initialement, je ne pensais pas possible de combiner la découverte de Drumheller et de Dinosaur Provincial Park dans la même journée.

Image

Mais quand on ne randonne pas et que la foule vous bloque l'accès du musée que vous escomptiez visiter d'une part, et que la météo vous pousse vers l'est d'autre part, un concours de circonstances m'a démontré que c'était possible. Non seulement possible, mais excellent, car franchement, Dinosaur Provincial park vaut le détour, et si Drumheller vaut surtout pour son musée, pour les badlands et la chose "grandeur nature", préférez Dinosaur Provincial Park à Drumheller qui n'en donne qu'une pâle idée.

A suivre....
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar thesmathilde » Mar 16 Aoû 2016 08:01

:coucou:

:clap: :love:
Mathilde ;-)
thesmathilde
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
 
Messages: 1017
Inscription: Ven 25 Oct 2013 15:22
Localisation: Aibes 59- Nord

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar JMZ45 » Mar 16 Aoû 2016 08:33

Jour 14: Dimanche 31 Juillet

Journée étape de Calgary à Golden, un retour bien involontaire, car Lake Louise était initialement programmé, mais j'ai été forcé d'annuler la réservation à l'auberge de jeunesse pour cause de manque d'accessibilité. Avec les critères accessibilité + petit déjeuner compris, il restait (12 jours à l'avance) des disponibilités à 310 $ / nuit sur Banff (60 km au sud-est) et à 145 $ / nuit sur Golden au Ponderosa Motor Inn, 85 km à l'ouest. J'avais choisi Golden, nous retournerons donc à Golden.

La météo est exécrable, elle prévoit un mauvais temps généralisé sur les montagnes, en particulier à l'ouest et au sud de Calgary. la seule fenêtre de temps acceptable est au nord en direction de Edmonton et du piémont. Mais Edmonton est beaucoup trop loin. Que faire ? j'hésite et nous quittons Calgary par l'autoroute Trans-Canadienne ouest vers 8h30. Il y a un flot continu de véhicules particuliers montant vers les parcs nationaux (et peut-être le K-Country). Au bout de 25 km dans ke trafic, ma jauge à essence s'allume, j'avais oublié de faire le plein, quel étourdi ! Je vois une station service à l'intersection de la TC-1W et de la Hwy 22 à hauteur de Cochrane, je sors, fais la queue comme d'habitude pour prendre de l'essence. En face de nous, les montagnes sont bâchées dans les nuages. Ma décision est prise, nous n'irons pas à Banff, la ville doit être noire de monde, et je fais faire un grand détour par le nord pour découvrir le Lieu Historique National (LHN) Rocky Mountain House de Parcs Canada. C'est à 180 km vers le nord par la route du Piémont (AB22), mais quand on ne marche pas, ce détour n'est pas grand chose, et nous avons une chance d'avoir un peu de soleil. De là, nous pourrons rentrer dans les Rocheuses par la route 11, "David Thompson Hwy", ainsi baptisée en l'honneur du grand géographe, explorateur et cartographe Anglais (1770-1857) auquel on doit la première carte exacte du réseau hydrographique et des passages des Rocheuses de l'Ouest canadien de la Baie d'Hudson à l'Océan Pacifique.

L'itinéraire de la journée fera donc 540 km au lieu de 270 km possible par l'itinéraire direct via Banff...

Image

La route du piémont est longue mais tranquille et les paysages ne manquent pas de charme, d'autant que les éclaircies s'élargissent au fur et à mesure de notre progression vers le nord. Nous arrivons au LHN Rocky Mountain House un peu avant midi.

Image

Nous mangeons notre pique-nique dans le froid et le vent, mais nous sommes bien équipés pour çà. proverbe Québécois, "il n'y a pas de mauvais climat, il n'y a que des gens mal habillés". :langue: :clin:

Nous visitons ensuite la reconstitution du fortin de la Compagnie de la Baie d'Hudson, le redoutable monopole de la traite des fourrures britanniques qui a dominé l'Ouest et le Nord du Canada de 1670 à 1870 et auquel au doit finalement la configuration territoriale actuelle de la fédération.

Image

Nous visitons également l'exposition permanente qui met l'accent sur la diversité culturelle des tribus indiennes qui venaient échanger les peaux avec les Britanniques contre toutes sortes de produits manufacturés. Contrairement à la conquête de l'Ouest américain aux États-Unis, la conquête de l'Ouest canadien par les Britanniques ne s'est pour l'essentiel pas faite par des guerres indiennes mais de manière pacifique par le truchement d'un réseau mercantile de traite de la fourrure. Le castor mérite bien d'être l'emblème du Canada, car il est bien involontairement le fondateur de cette nation.

Image

Image

les tribus Cris, Blackfeet, Kootenay et Stoney venaient échanger ici avec les Voyageurs, dont beaucoup étaient des Métis Franco-Indiens du Manitoba et de la Saskatchewan. Nous assistons à la présentation d'un documentaire très intéressant sur la vie de David Thompson. On peut aussi trouver une reproduction de l'incroyable carte qu'il a dessinée sur la base de ses relevés astronomiques après ses 20 ans de voyages d'exploration (1792-1812) pour le compte des compagnies de traite de la fourrure. Le croquis ci-dessous montre l'étendue de ses voyages.

Image

Une fois cette visite intéressante terminée, nous prenons la route des montagnes qui porte son nom. Elle remonte la vallée de la North Saskatchewan River, l'un des principaux axes de pénétration naturel des montagnes. Malheureusement, le temps se couvre et nous essuyons même quelques gouttes à la hauteur de Nordegg. La route devient intéressante à partir du Lac Abraham, un grand lac réservoir artificiel.

Image

En amont du lac, le site des Kootenay Plains est une aire protégée par la province d'Alberta qui offre des possibilités de loisir et de randonnée dignes des parcs nationaux, mais d'accès gratuit.

Image

Le site est très populaire auprès des habitants de Calgary et d'Edmonton pendant les fins de semaine de l'été, même s'il est assez éloigné des deux métropoles.

Image

En amont des plaines, les montagnes deviennent de plus en plus majestueuses au fur et à mesure que l'on approche de Saskatchewan Crossing et de la barrière d'entrée du parc national de Banff.

Image

La Traverse Saskatchewan se situe au tiers de la longueur de la Promenade des Glaciers (EN - Icefield Parkway)

Image

Il y a subitement beaucoup de monde. L'emplacement est stratégique, 77 km au nord de Lac Louise et 153 km au sud de Jasper. Un motel pas trop onéreux (complet), une station service, une cafeteria et une vaste boutique de souvenirs sont les principales raisons pour laquelle les visiteurs s'arrêtent en foule. Nous ne faisons pas exception, je fais le plein (cher dans le parc), et nous faisons quelques emplettes de souvenirs pour la famille. Nous sommes même gratifiés d'une timide éclaircie, qui ne se révèlera pas durable...

Je reparlerai plus en détail du parc national de Banff ultérieurement, mais notons déjà que la Promenade des Glaciers est la route panoramique la plus célèbre du Canada.

Image

Longue de 230 km entre Jasper au nord-ouest et Lac Louise au sud-est, elle permet de voir les plus beaux et les plus célèbres panoramas des parcs naturels des Rocheuses Canadiennes. Aujourd'hui, nous allons parcourir le tiers méridional de la promenade en admirant quelques lacs célèbres sur notre droite entre la Traverse Saskatchewan et Lac Louise. Nous reviendrons ultérieurement en empruntant ce même itinéraire dans l'autre sens 2 jours plus tard.

C'est l'après-midi, tous les lacs sont à contrejour, et il fait un temps médiocre. Pourtant, nous admirons quelques merveilleux joyaux. En voici une sélection :

Image

Le Upper Waterfowl Lake accessibles par un sentier en forte pente en 1/2h aller-retour. Très tranquille, l'impressionnante pyramide du Mt Chephren (alt. 3266 m) domine le paysage. Un panorama de bord de route plus accessible se trouve un peu plus au nord au Lower Waterfowl Lake.

Image

Tout le monde a déjà vu le dessin de la "tête de loup" que forme la terminaison du lac Peyto vu du point de vue Bow Summit. Ce belvédère perché à 2100 m d'altitude est le point culminant de la Promenade des Glaciers et son arrêt le plus populaire. C'est là que l'on découvre que les Chinois se dirigent sans vergogne directement vers le parking pour bus et accès handicapé au mépris de la signalisation, car ils veulent se dépêcher d'aller tirer leur éco-portrait devant le paysage célèbre en marchant le moins possible... :censored: Quel dommage que la plupart oublient de faire les quelques pas en arrière de plus qui rendrait le monde plus beau... :shock: (je plaisante... :hihihi: )...

Le Bow Summit départage le bassin versant de la North Saskatchewan au nord de celui de la rivière Bow au sud.

Après le Bow Summit, il ne faut pas manquer l'arrêt au Lac Bow. le glacier Crowfoot est suspendu au-dessus de sa terminaison méridionale.

Image

Le temps se dégrade nettement au fur et à mesure de notre progression vers le sud. Il est déjà assez tard, après l'arrêt au lac Bow, nous ne faisons pratiquement plus aucun arrêt. Nous retrouvons l'embranchement de l'autoroute Trans-Canadienne n°1 à Lac Louise, et nous la reprenons en direction de l'ouest, franchissons le Col du Cheval qui Rue et descendons jusqu'à Golden, pour une fois sans encombre, c'est notable. Nous emménageons au Ponderosa Motor Inn qui a l'air bien pimpant (la mauvaise surprise viendra le lendemain matin). Comme j'ai envie d'un plat chaud, je propose d'aller au restaurant-grill à côté... On nous apprend qu'on ne pourra pas nous servir avant 40 minutes, car ils attendent d'une minute à l'autre l'arrivée d'un autobus de Chinois, et la cuisine est débordée... :grrrr: :censored:
Déçus, nous prenons la voiture et allons nous consoler un peu plus loin avec une pasta party avec un bon verre de Merlot de Californie chez Boston Pizza... Heureusement que Golden est un carrefour stratégique plein de ressources sur cet axe très fréquenté !

Bilan de la journée, le détour à Rocky Mountain House était très long, mais il a sauvé la journée. Nous avons pu aussi voir quelques lacs le long de la Promenade des Glaciers sans trop de monde en arrivant très tard (mais la météo n'était pas avec nous). La météo est prometteuse pour le lendemain, soleil promis, et c'est Lundi, donc ce sera Banff ! :content:

A suivre...
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2076
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar dommm063 » Mar 16 Aoû 2016 08:49

:super:
Avatar de l’utilisateur
dommm063
Administrateur du site
 
Messages: 17155
Inscription: Jeu 21 Fév 2008 23:23
Localisation: Clermont-Ferrand, France

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar lgk31 » Mar 16 Aoû 2016 08:56

:coucou: Jean-Marc ! Quel beau carnet, et quelles photos magnifiques ! ça donne effectivement très envie de découvrir ce coin dont je ne connais rien !

Pas de chance pour l'accident de Michèle, heureusement que vous avez réussi à vous adapter pour pouvoir profiter malgré tout du voyage. J'espère qu'elle est totalement rétablie maintenant.

Et ces Chinois... quelle plaie !!! Heureusement, mis à part à 2-3 endroits cet été (notamment sur Hollywood Boulevard et à Antelope Canyon), nous n'avons bizarrement pas trop eu à nous y frotter !? Partout où nous allions, c'était blindé de... français ! :clin:

Vivement la suite en tous cas !
Laurence

Carnets
2017, Colorado, Utah, Wyoming & South Dakota : roadbook & Les roadtrippeurs du ranch perdu... *En cours*
2016, SoCal & grands parcs du Sud-Ouest : roadbook & Chéri, j'ai transformé les gosses... en roadtrippeurs !
2013, Québec et Ontario vu par les enfants : Petit roadtrippeur... deviendra grand trappeur !
1993, roadtrip de jeunesse : De la Floride à la Californie… *En cours*
Projets
2018, Floride : vendez-moi du rêve !
Maine, New-Brunswick & Quebec : premier jet
Avatar de l’utilisateur
lgk31
Orignal original
Orignal original
 
Messages: 1903
Inscription: Lun 13 Juil 2015 16:14

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar philippe78 » Mar 16 Aoû 2016 08:59

Magnifique voyage, narré comme d'habitude avec brio :super:
Je suis ravi de constater que vous avez pu en profiter, malgré l'accident du premier jour :)
Roadtrip 19 jours en octobre 2011 : Los Angeles > Parcs Nationaux > San Francisco
Roadtrip 29 jours du 11/07/2015 au 08/08/2015 : Salt Lake City > Yellowstone > Moab > Las Vegas
10 jours à New-York en octobre 2016
Préparation 4ème voyage pour 2019 : Cap au Nord-Ouest !
philippe78
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3898
Inscription: Ven 22 Oct 2010 08:36

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar valerie49 » Mar 16 Aoû 2016 09:01

Chouette carnet Jean Marc ces belles contrées donnent envie ....
Comme Laurence pas embêtée par les Chinois cet été ...
valerie49
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3847
Inscription: Lun 16 Mar 2015 18:49

Re: L'Amérique, oui, mais en mieux !

Messagepar indobreizh44 » Mar 16 Aoû 2016 09:45

Salut Jean Marc,
Les paysages sont sublimes, ça me donne envie de faire le voyage l'été prochain
Ta grande déception sur Banff m'inquiète un peu car c'est le meilleur endroit pour la randonnée.
Ca m'intéresse sur les rocheuses canadiennes que les villes sauf Vancouver et Calgary (Stampede).
New-York / Philadelphie / Washington en 2014
Ouest USA en 2015
Toscane / Rome en 2016
Ouest Canada en 2017
indobreizh44
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 124
Inscription: Mar 22 Juil 2014 11:04

PrécédenteSuivante

Retourner vers Around the world

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité