Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Edmaier's SecretRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !
> > > Fort Laramie National Historic Site La note des RoadTrippers : 8.4/20 (9 votes)






Fort Laramie National Historic Site

Comptoir historique établi en 1834 puis avant-poste militaire à partir de 1849, ce lieu, étape importante pour les colons migrant vers l'Oregon ou l'Utah, point stratégique pour les militaires, mérite qu'on s'y arrête…

Les baraquements bien restaurés vous racontent un moment de la vie, paisible ou tourmentée, de quelques uns de ceux qui ont "fait" l'Ouest.

Situation, accès et infrastructures

Fort Laramie est situé dans le sud-est du Wyoming, à environ 112 miles au nord de Cheyenne. Voir le plan de situation de Fort Laramie NHS.

Prendre la I-25 Nord, sortie 92 vers la 26, continuez vers l'Est en direction de la ville de Fort Laramie. Prendre ensuite à droite sur la 160. Plus que 3 miles et vous y êtes !
Attention : ne pas confondre Fort Laramie avec la ville de Laramie, située à 50 miles à l'Ouest de Cheyenne.

L'accès au site et sa visite sont gratuits.

Temps de visite

La visite se fait exclusivement à pied.
Si vous êtes dans la cavalerie, comptez une demi-heure au pas de charge :-).
Si vous êtes fantassin en marche commando, vous en aurez pour une heure !
Si vous êtes un vacancier décontracté, prenez votre temps, chaque bâtiment vous raconte une histoire…

Histoire

En 1834, Robert Campbell et William Sublette établissent le premier "Fort Laramie" au confluent de la Laramie River et de la North Platte River. Officiellement nommé Fort William, le poste était rectangulaire et petit, mesurant seulement 100 pieds par 80. Des grumes de peupliers de 15 pieds de haut formaient la palissade du fort.
Le commerce du castor étant déjà en déclin, Campbell et Sublette se tournèrent vers le commerce des peaux de bisons avec les Indiens. Fort William connu un quasi-monopole sur ce commerce dans cette région, jusqu'à ce qu'un poste de commerce concurrent, Fort Platte, ait été construit à un mile de là en 1841. Cette rivalité a incité les propriétaires de Fort William à remplacer leur fort vieillissant par un plus grand, qui fût nommé Fort John.

Les tribus indiennes, en particulier les Lakota (Sioux), négociaient les peaux de bison tannées contre des produits manufacturés. Chaque printemps, des caravanes arrivaient avec des marchandises manufacturées au fort. À l'automne, des tonnes de peaux de bison et autres fourrures étaient expédiées vers l'Est. Tout au long des années 1840, cependant, la prise des peaux bison baissa continuellement et le rôle de Fort John changea.

En 1841, le premier de nombreux migrants vers l'Ouest arriva à Fort John.
Des dizaines de milliers de migrants à destination de l'Oregon, de Californie, et de la vallée de Salt Lake firent étape au fort, où ils pouvaient dormir et se restaurer.

En 1849, l'armée américaine proposa d'acheter Fort John dans le cadre d'un plan visant à établir une présence militaire le long des routes migratoires. Les propriétaires du fort acceptèrent la vente, et le 26 juin 1849, le poste fût officiellement rebaptisé Fort Laramie et commença son rôle de poste militaire. L'armée construisit de nouveaux bâtiments : écuries, quartiers des officiers et des soldats, boulangerie, poste de garde et un bâtiment pour entreposer la poudre.

Les années passant, le poste continua de croître en taille et en importance. Fort Laramie devint rapidement le principal poste militaire dans les plaines du Nord. Il était également devenu le principal point de passage pour le transport et les communications à travers la région centrale des Rocky Mountains : routes des migrants, lignes de diligences, Pony Express, télégraphe transcontinental… tout cela passait par ce poste.

Fort Laramie a aussi joué un rôle important en accueillant plusieurs négociations de traités entre l'état américain et les nations indiennes des plaines du Nord, les plus célèbres d'entre eux étant le traité Creek Cheval de 1851 et le traité encore controversé et contesté de 1868.

Malheureusement, les relations plutôt amiable entre les Amérindiens et l'armée commencèrent à changer à mesure que le nombre de migrants utilisant les voies terrestres gonflait. Comme les conflits augmentaient, de grandes campagnes militaires furent lancées depuis le fort contre les tribus des plaines du Nord, qui défendaient farouchement leur patrie contre la progression inexorable de la nation américaine vers l'Ouest.

Les guerres indiennes prirent fin à la fin du 19ème siècle. Fort Laramie vit alors son importance diminuer. Le poste fut abandonné, et vendu aux enchères publiques en 1890.
Au début du 20ème siècle, il faillit succomber aux ravages du temps. Mais la préservation du site fût sauvée, en 1938, lorsque Fort Laramie intégra le National Park Service.

Visites et points de vue

Le Fort est composé à la fois de bâtiments restaurés et de ruines d'anciennes bâtisses.

Les ruines sont représentées part des points verts sur le plan qui vous sera remis au Visitor Center du parc et consultable dans le section Documentation et cartes. Parmi elles, on peut notamment citer Fort John (1841-1862), les Quartiers de l'Infanterie (1866-1867), le Quartier des Officiers (1881-1882), la maison du cantinier (1863), l'Administration Building (qui abritait la partie administrative du Fort et l'école) et l'hôpital (1873).

Les bâtiments restaurés sont "mis en situation" avec des meubles, décorations et autres objets divers, tous d'époque, qui laissent à penser que les occupants viennent juste de quitter les lieux…
En voici quelques uns, mais il y en a d'autres…

Appartements du Colonel Les Appartements du Colonel (Lieutenant Colonel's Quarters)

La particularité de cette petite maison coquette est surtout que l'un de ses habitants a participé à sa rénovation ! Lorsque le National Park Service a restauré la maison, Reynolds Burt (pas l'acteur !) a rassemblé ses souvenirs pour donner des indications sur la décoration. Il avait 14 ans quand son père, le Colonel Burt était commandant en second de Fort Laramie…

Quartiers de la Cavalerie Les Quartiers de la Cavalerie (Cavalry Barracks)

Ce long bâtiment, le plus grand du site, construit en 1874, servit de logement aussi bien aux soldats des régiments de cavalerie que d'infanterie.
A l'étage, les dortoirs avec beaucoup d'équipements (bottes, casques, armes). Au rez-de-chaussée, les cuisines, réfectoires, etc, etc…

Poste de Garde Le Poste de Garde (Old Guardhouse)

Cet édifice, bâti en 1866, servait à la fois de poste de garde pour les sentinelles chargées d'assurer la surveillance du Fort et de prison pour les "fortes têtes".
Promenez-vous au niveau inférieur, là où dans un petit espace 40 personnes pouvaient être entassées. Appréciez le "confort" des deux cellules individuelles, sans chauffage, pour les plus récalcitrants…

Ancien Hôpital L'ancien hôpital (Post Hospital)

Ruine de l'ancien hôpital de Fort Laramie. Cet édifice n'est pas restauré et le panneau prévenant le visiteur de la présence de rattlesnakes n'invite pas à une visite poussée…

Album Photo

Photos/Images de Fort Laramie NHS Photos/Images de Fort Laramie NHS Photos/Images de Fort Laramie NHS

Hébergements

Hôtels

Liste des hôtels situés à Wheatland sur :
Liste des hôtels situés à Torrington sur :

Campings

Consultez la base de données de RoadTrippin.fr pour trouver un camping près de Fort Laramie NHS.

Données météorologiques

Altitude moyenne : 1295 mètres

Donnée Année Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Température moyenne (°C) 8 -3 -1 3 7 13 18 22 21 15 8 1 -3
Nombre de jours avec T° max > 32°C 44 0 0 0 0 1 6 16 15 5 0 0 0
Nombre de jours avec T° min < 0°C 196 30 27 28 20 6 0 0 0 5 22 28 30
Nombre de jours avec pluie 70 4 4 5 8 10 8 7 6 6 5 4 4

Documentation et cartes

Liens

Aux alentours

Pas de grandes visites à faire dans ce coin, mais Fort Laramie est une étape sympa lorsqu'on veut éviter la ville de Cheyenne, ville sans trop d'attraits hors période de rodéo.



Auteur : Elk6