Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Yant FlatRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.
> > Entrer aux USA






Procédure pour entrer aux États-Unis

Depuis les attentats qui ont frappés les États-Unis en Septembre 2001, les conditions pour entrer sur le sol américain ont été durcies et les contrôles renforcés.

Cette page vous présente tout le processus que vous aurez à suivre pour entrer aux USA, de votre aéroport de départ jusqu'à votre destination finale sur le territoire américain.

À l'aéroport de départ

Enregistrement

À votre arrivée à l'aéroport, dirigez-vous au guichet d'enregistrement de votre compagnie aérienne.
Suivant les compagnies, il vous est parfois possible de vous pré-enregistrer en ligne, ce qui permet de gagner un peu de temps. Mais il faut quand-même aller au guichet (files d'attente dédiées) pour finaliser le processus.
Profitez de l'attente pour préparer votre passeport et le mail/voucher de confirmation de réservation que vous avez reçu, ainsi que pour vérifier la taille de vos bagages en cabine (des gabarits sont généralement mis à disposition pour tester la taille de vos valises).

Au guichet, le personnel de la compagnie va vérifier votre réservation et votre identité, si votre ESTA a été approuvé (ou le cas échéant, la validité de votre Visa), et si tout est OK, vous enregistrer sur le vol et vous éditer vos billets d'avion.
Il va aussi prendre en charge vos bagages qui seront placés en soute. Ils seront étiquettés pour rejoindre votre destination finale, même si vous avez une ou plusieurs correspondance(s).
Dirigez-vous ensuite vers la porte d'embarquement indiquée sur vos billets d'avion.

Pour entrer dans la zone d'embarquement, vous avez droit à 2 contrôles (dont l'ordre peut être inversé suivant les aéroports) : un contrôle de votre identité et des contrôles de sécurité.

Contrôle de votre identité

Un policier ou un agent d'État va vérifier votre passeport et votre billet d'avion, afin de s'assurer de votre identité et que vous avez le droit de quitter le territoire.

Contrôles de sécurité

Déposez ensuite dans des corbeilles en plastique vos effets personnels : bagages cabine, sacs à main, liquides, gels et aérosols (de moins de 100 ml) placés dans un sac plastique transparent fermé, objets métalliques (clé, pièces de monnaie, montre, bracelet...), ceinture, veste, chapeau, bonnet, écharpe, foulard, chaussures...
Passez ensuite sous le portique de détection de métaux. Si cela sonne, un agent peut vous demander de retirer quelque chose de supplémentaire ou procéder à une palpation.
En parralèle, vos effets personnels et bagages cabine sont scannés pour détecter tout objet suspect. En cas de doute, un agent peut vous demander d'ouvrir un bagage pour procéder à un contrôle plus poussé.
Une fois que tout est OK, récupérez vos affaires et "rhabillez-vous". Puis dirigez-vous vers votre salle/terminal d'embarquement, où vous pourrez attendre tranquillement qu'on vous appelle pour embarquer dans l'avion.

Entre le processus d'enregistrement (qui dure plusieurs minutes par personne) et les multiples contrôles, il peut vite se former des files d'attente interminables à un point ou un autre. Ne soyez pas trop juste dans votre timing (n'arrivez pas 30 minutes avant le décollage de votre avion !). Pour un vol international, les compagnies préconnisent généralement d'arriver à l'aéroport 3 heures avant l'heure prévue du vol.

Entrée sur le territoire américain

Le déroulement des formalités et contrôles de sécurité pour entrer sur le sol américain dépendent du type de vol que vous avez pris : vol direct ou avec une escale, et dans ce dernier cas, où se situe cette correspondance (aux USA, au Canada, en Irlande...).

Vol direct

Voici le cas le plus simple : vous avez pris un vol direct pour votre destination finale aux USA. Par exemples, Paris > Las Vegas, Barcelone > Miami ou Francfort > New York...

  • À l'embarquement ou pendant le vol, le personnel de la compagnie aérienne vous donnera un formulaire de déclaration de douane (6059B, bleu) (disponible en français) par personne. Profitez du vol pour compléter les informations demandées (nom, prénom, date de naissance, n° de passeport, importation de denrées alimentaires, d'animaux, d'une grosse somme d'argent...).
  • À votre arrivée à votre destination finale aux USA, passez devant un agent de contrôle de l'immigration. Il vérifiera votre passeport, vous posera une série de questions, prendra vos empreintes digitales (des deux mains) et une photographie numérique de votre visage. Si tout est en ordre, un coup de tampon sur le passeport, un sourire et bonnes vacances !
  • Récupérez ensuite vos bagages en soute sur les tapis roulants.
  • Passez alors devant les douanes américaines auxquelles vous remettrez le formulaire bleu 6059B. Voir la page Bagages pour connaître les produits que l'on peut importer aux USA.
  • C'est terminé ! Vous pouvez désormais profiter de vos vacances !
Vol avec une escale aux USA

Ce cas est assez fréquent : vous avez pris un vol avec une escale aux USA, avant de rejoidnre votre destination finale aux USA. Par exemples, Paris > Philadelphie > Las Vegas, Barcelone > Miami > Los Angeles ou Francfort > New York > San Francisco...

  • À l'embarquement du/pendant le premier vol, le personnel de la compagnie aérienne vous donnera un formulaire de déclaration de douane (6059B, bleu) (disponible en français) par personne. Profitez du vol pour compléter les informations demandées (nom, prénom, date de naissance, n° de passeport, importation de denrées alimentaires, d'animaux, d'une grosse somme d'argent...).
  • À votre arrivée à votre escale aux USA, passez devant un agent de contrôle de l'immigration. Il vérifiera votre passeport, vous posera une série de questions, prendra vos empreintes digitales (des deux mains) et une photographie numérique de votre visage. Si tout est en ordre, un coup de tampon sur le passeport, un sourire et bonnes vacances !
  • Récupérez ensuite vos bagages en soute sur les tapis roulants.
  • Passez alors devant les douanes américaines auxquelles vous remettrez le formulaire bleu 6059B. Voir la page Bagages pour connaître les produits que l'on peut importer aux USA.
  • Déposez ensuite vos bagages en soute sur les tapis roulants "connecting flights" pour qu'ils vous suivent jusqu'à votre destination finale.
  • Dans certains cas, vous aurez à passer un nouveau contrôle de sécurité (portique, scan de vos effets personnels...).
  • Rejoignez votre terminal d'embarquement pour prendre votre deuxième vol.
  • À votre arrivée à votre destination finale, aucun contrôle à passer. Récupérez vos bagages en soute et c'est tout ! Vous pouvez désormais profiter de vos vacances !
Vol avec une escale au Canada ou en Irlande

Vous rencontrerez ce cas si vous avez un vol pour les USA avec une escale en Irlande ou au Canada. Par exemples, Paris > Dublin > New York, Bruxelles > Toronto > Los Angeles ou Francfort > Ottawa > San Francisco...

Afin de réduire les files d'attente lors des contrôles de sécurité dans les aéroports américains, l'administration américaine a passé des accords avec des aéroports canadiens et irlandais pour que ces contrôles se fassent lors de l'embarquement et non lors de l'entrée aux USA.
Cette procédure concerne à l'heure actuelle une quinzaine d'aéroports dans le monde, mais ce nombre devrait augmenter dans les années à venir.

Aéroports canadiens concernés :

  • Calgary International Airport (YYC)
  • Edmonton International Airport (YEG)
  • Halifax Stanfield International Airport (YHZ)
  • Montreal Trudeau International Airport (YUL)
  • Ottawa MacDonald-Cartier International Airport (YOW)
  • Toronto Pearson International Airport (YYZ)
  • Vancouver International Airport (YVR)
  • Victoria International Airport (YYJ)
  • Winnipeg International Airport (YWG)

Aéroports irlandais concernés :

  • Dublin International Airport (DUB)
  • Shannon Airport (SNN)

Autres aéroports concernés : Abu Dhabi International Airport (AUH), Grand Bahama International Airport (FPO), Lynden Pindling International Airport (NAS), L.F. Wade International Airport (BDA) et Aruba International Airport (AUA).

Voici la procédure à suivre (qui ressemble plus ou moins à celle avec une escale aux États-Unis) :

  • À votre arrivée à l'aéroport d'escale, dirigez-vous vers la zone de Preclearance (U.S. Customs and Border Protection).
  • Complétez un formulaire de déclaration de douane (6059B, bleu) (disponible en français) par personne, avec les informations demandées (nom, prénom, date de naissance, n° de passeport, importation de denrées alimentaires, d'animaux, d'une grosse somme d'argent...).
  • Passez devant un agent de contrôle de l'immigration et des douanes. Il vérifiera votre passeport, vous posera une série de questions, prendra vos empreintes digitales (des deux mains) et une photographie numérique de votre visage.
    Il vous montrera aussi une photo de vos bagages sur un écran et vous demandera si ce sont bien les vôtres.
    Remettez aussi le formulaire bleu 6059B. Voir la page Bagages pour connaître les produits que l'on peut importer aux USA.
    Si tout est en ordre, un coup de tampon sur le passeport, un sourire et bonnes vacances !
  • Dans certains cas, vous aurez à passer un nouveau contrôle de sécurité (portique, scan de vos effets personnels...).
  • Rejoignez votre terminal d'embarquement pour prendre votre deuxième vol.
  • À votre arrivée à votre destination finale, aucun contrôle à passer. Récupérez vos bagages en soute et c'est tout ! Vous pouvez désormais profiter de vos vacances !
Vol avec une escale autre qu'au Canada ou qu'en Irlande

Ce cas est assez fréquent : vous avez pris un vol avec une escale en Europe (hors Irlande), avant de rejoindre votre destination finale aux USA. Cela arrive souvent si vous partez d'un aéroport de province. Par exemples, Toulouse > Londres > Las Vegas, Turin > Amsterdam > New York ou Lyon > Madrid > Miami...

  • À votre arrivée à votre escale, dirigez-vous vers le terminal pour prendre votre deuxième vol. Ne vous occupez pas de vos bagages en soute, ils suivront automatiquement s'ils ont été enregistrés jusqu'à votre destination finale.
  • À l'embarquement du/pendant le deuxième vol, le personnel de la compagnie aérienne vous donnera un formulaire de déclaration de douane (6059B, bleu) (disponible en français) par personne. Profitez du vol pour compléter les informations demandées (nom, prénom, date de naissance, n° de passeport, importation de denrées alimentaires, d'animaux, d'une grosse somme d'argent...).
  • À votre arrivée à votre destination finale aux USA, passez devant un agent de contrôle de l'immigration. Il vérifiera votre passeport, vous posera une série de questions, prendra vos empreintes digitales (des deux mains) et une photographie numérique de votre visage. Si tout est en ordre, un coup de tampon sur le passeport, un sourire et bonnes vacances !
  • Récupérez ensuite vos bagages en soute sur les tapis roulants.
  • Passez alors devant les douanes américaines auxquelles vous remettrez le formulaire bleu 6059B. Voir la page Bagages pour connaître les produits que l'on peut importer aux USA.
  • Vous pouvez désormais profiter de vos vacances !

Concernant le passage de l'immigration, surtout, ne plaisantez pas trop avec les autorités lors de ces contrôles, ils prennent les questions de sécurité très au sérieux... Répondez simplement et calmement.

Pour un vol aller avec correspondance, ne soyez pas trop juste en terme de timing. Comme vous avez pu le constater, suivant les cas, vous aurez pas mal de formalités à accomplir. Il faut souvent ajouter à cela les changements de terminaux (qui sont parfois assez éloignés les uns des autres) et d'éventuels retards de votre premier vol... Prévoyez donc au moins 2 heures d'escale.

Vol retour

Lors de votre retour, les procédures sont plus simples.
Les contrôles de sécurité se font à l'aéroport de départ. Prévoir d'arriver assez tôt (3 heures avant le décollage).

Pour un vol retour avec correspondance, le timing de celle-ci est moins problématique : il n'y a pas de contrôles à l'aéroport de correspondance et vous n'avez pas à récupérer vos bagages (ils sont enregistrés jusqu'à votre destination finale). On peut donc prendre des vols qui sont assez rapprochés, par exemple 1 heure de correspondance (faire tout de même attention aux changements de terminaux et aux éventuels retards...).