Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Las VegasRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !

Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar Nemo » Lun 13 Oct 2014 09:07

Je sens que je vais avoir de plus en plus envie de visiter cette region! :lol:
Nemo
Ecureuil de Grand Canyon NP
Ecureuil de Grand Canyon NP
 
Messages: 18
Inscription: Mer 1 Oct 2014 17:00


Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar fredetjoe » Lun 13 Oct 2014 14:34

Je me régale en lisant ton voyage et les clichés sont superbe .
Merci pour ce partage.
Comme toi je fabrique mes voyage qui sont à typhiques et souvent loin des sentiers battus.
Je me languis de lire la suite. .
Fred
fredetjoe
Geai de Steller
Geai de Steller
 
Messages: 3
Inscription: Sam 13 Aoû 2011 22:03

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar virginie24jb » Lun 13 Oct 2014 19:17

Merci. Alors on continue le voyage ! :clin:

Jour 5

Et oui, c'est déjà le départ. :snif: Notre visite à Washington a été courte mais je sens que je reviendrai un jour… Avant je ne comprenais pas pourquoi certains retournaient à New York quatre ou cinq fois et parfois même tous les ans. Maintenant je comprends. J'ai la même maladie… mais avec Washington.
Il est temps de descendre les affaires dans la voiture. On vérifie qu'on a rien oublié et on fait deux-trois aller-retour pour tout embarquer. En plus des bagages, il y a la nourriture, les bouteilles… En revenant chercher les dernières affaires un écureuil est tranquillement devant la porte d'entrée du bâtiment. Comme pour nous dire au revoir.

On souhaite passer dans le quartier résidentiel de Palisades où on avait logé trois ans auparavant mais il est 9h, c'est l'heure de pointe, il y a d'horribles bouchons pour entrer en ville. On laisse tomber et on tourne un peu en rond pour trouver un itinéraire sans bouchons… On récupère enfin une 2x4 voies où ça circule bien. Des camions sont même sur la troisième voie pour dépasser. Ca nous surprend encore. On s'émerveille toujours autant de leurs fameuses infrastructures et leurs carrefours d'autoroutes gigantesques avec des ponts de tous les côtés.
En route, on aperçoit des panneaux qui nous font sourire : les Food Exit. Les logos des chaines comme McDo, Subway, Burger King… sont affichés avec le numéro de la sortie. Pas d'aire d'autoroutes chez eux ou très (trop) peu, il faut sortir pour trouver un endroit où s'arrêter, où manger. D'où les Food Exit, Gas Exit, Lodging Exit.…

Image

Image

Image

Il est un peu plus de 10h quand on arrive au champ de bataille de Mannassas où avait eu lieu de célèbres affrontements de la guerre de Sécession. Au Visitor Center, on nous offre un plan et on nous donne des informations sur ce qu'il y a à voir. C'est 3$ par personne pour visiter le site. Il y a également un (très) petit musée à l'intérieur du Visitor Center. On sort par l'arrière du bâtiment pour accéder au champ de bataille. On remarque ce logo sur la porte… comme pour nous rappeler qu'ici le port d'arme est plus courant que chez nous. Rassurant.

Image

Image


Il y a là des canons et un peu plus loin la maison d'une femme qui habitait en plein milieu du champ de bataille. Elle n'avait pas voulu partir et était restée dans sa maison pendant les affrontements jusqu'à ce qu'elle décède, touchée par une balle. Les impacts de balles sont d'ailleurs encore visibles sur le mur à l'intérieur de la maison.

Image

Image

On peut faire un tour à pieds d'environ un mile (1,6 km). On regarde autour de nous et on se croirait presque revenu en France… On est à la campagne. C'est agréable ce silence, ce calme. Mais on passe de coin d'ombre en coin d'ombre tellement la chaleur est étouffante. Et il n'y en a pas beaucoup... Il fait plus de 35° et il fait toujours aussi lourd et humide.

Image

D'autres sites sont accessibles en voiture dans les environs mais malheureusement, on a pas le temps. On a encore pas mal de route et d'autres visites de prévues.

Image

Image

On repart un peu avant midi. On mangera les premiers sandwichs dans la voiture… en roulant.
On arrive au second site historique de la journée vers 13h : Fredericksburg Battlefield, un autre champ de bataille de la guerre de Sécession.

Image

Image

Là aussi, on trouve un petit musée dans le Visitor Center et un chemin explicatif à travers le site. Une petite maison en bois de l'époque se tient toujours en plein milieu.

Image

Image

Le site est ouvert sur un quartier résidentiel moderne et il y a même une maison toujours habitée sur le haut de la colline, en plein milieu du champ de bataille. Sur le haut de la colline, une autre maison mais celle ci est en dans le même état qu'à la fin de la bataille. Mais on voit bien qu'elle est à l'abandon.
Il y aussi un cimetière où sont enterrés 15 300 soldats. Seul 3000 de ces soldats ont été identifiés…

Image

Image

La visite nous aura pris plus d'une heure et demi. On mange le reste de nos sandwichs sur la parking avant de reprendre la route. On a le temps alors on décide d'aller faire un tour dans le centre-ville de Fredericksburg. On se gare près du City Hall avent d'aller se promener dans cette très jolie petite ville avec ces petites rues commerçantes très charmantes.

Image

Image

Image

On hésite à traverser devant un gros pickup blanc. Le conducteur nous lance en rigolant "You're good guys, I'm not in a hurry!" On le remercie en traversant. Encore une fois, la conduite en dehors de grandes villes semble être bien plus zen que chez nous, comme si tout le monde avait le temps…

J'avais noté un autre endroit qui pourrait être intéressant sans savoir si on aurait le temps d'y passer. Cette fois ce n'est pas un site historique. Mais un lac. Lake Anna State Park.
Sur la route, mon frère remarque un school bus plus loin. Il se répète plusieurs fois "Il faut que je pense à m'arrêter…" Les lumières sont allumées, le panneau Stop est sorti. Même si on arrive en sens inverse, il faut s'arrêter pendant que les enfants descendent.

Image

En arrivant sur place, on remarque la petite baraque au milieu de la route, une sorte de péage. Mais il n'y a personne. Il y a cependant une obligation de payer. Leur méthode ? Payer dans une enveloppe. Un morceau de papier contient des petits bouts à poinçonner (un par jour de la semaine). Vous enlever le petit bout du jour correspondant et le mettez dans l'enveloppe avec vos billets ($4). Vous attachez le bout de papier que vous avez poinçonné au rétro intérieur de votre voiture lorsque vous êtes garés comme preuve de paiement…

Image

Il y a là un pêcheur et trois-quatre personnes sur la plage, certaines en train de se baigner. Il faut dire qu'il fait encore très chaud et il est presque 17h. On se promène un peu le long du lac avant de faire demi-tour et de rejoindre le début de la forêt. Il y a des chemins de randonnées qui partent de cet endroit. Dommage on a pas le temps de s'y aventurer. Mais ça doit être un endroit très agréable pour quelques promenades.

Image

Image

On reprend la route pour la dernière partie : rejoindre notre logement à l'extérieur de Richmond. En fait la ville exacte s'appelle Montpelier. Tiens donc… En chemin, on s'arrête de côté pour laisser passer deux voitures car c'est évident qu'elles roulent plus vite. Nous on est des touristes, on prend notre temps. En repartant, on voit qu'il y a maintenant une voiture de police derrière nous : "Ah ben j'ai rien gagné…" dit mon frère. Maintenant mieux vaut avoir une conduite irréprochable ! :lol:

On passe par des coins magnifiques et tellement calmes, isolés. Le soleil commence à descendre, les couleurs sont superbes. On emprunte une route dans la forêt où il y a ces fameuses boites aux lettres au début d'un chemin qui mène plus loin… Plus loin, bien cachés dans la forêt il y de grandes maisons et propriétés.

Image

Image

Image

Image

Image

Le GPS nous dit qu'on se rapproche de la destination. Pourtant on ne voit que ce genre de propriété. Va-t-on dormir dans l'une d'entre elle ? "Mais où tu nous emmènes?" me demande mon frère puisque c'est moi qui avait réservé le logement…

Le GPS nous dit de quitter la route principale et de tourner à droite. On est plus qu'à quelques mètres. De grands terrains bien tondus, des chemins en graviers, des boites aux lettres, de grosses maisons. "Vous êtes arrivés à destination" nous indique le GPS. On regarde le numéro de la boîte aux lettres. Oui c'est bien là. On tourne dans le chemin et on descend de quelques mètres puis d'un coup mon frère s'arrête. Il regarde droit devant lui et me dit "Regarde," en pointant sa fenêtre. On est dans la propriété et qui nous accueille ? Une biche.

Image

On est accueilli par la vraie propriétaire, Vicki, qui nous montre notre logement. Il y a une grande maison principale, la leur. Et à côté une petite maisonette privative. Il y a même un petit étang. :)

Image

Image

Après nous avoir montrés les différentes pièces, elle nous demande tout excitée "Alors, vous allez voir la course ?" (qui a lieu le lendemain soir). On lui répond que oui, puisque qu'on est fans de Nascar ! On espère juste qu'il n'y aura pas de pluie, sinon la course n'a pas lieue…
"Wow, je ne suis même jamais allée voir une course. Et pourtant j'ai grandi à Martinsville !"
Il se trouve que Martinsville est le plus petit circuit de la saison, également en Virginie, et que c'est une région très populaire pour ce sport. Elle est même surprise que les courses soient diffusées en France. Après une petite discussion très sympathique elle nous laisse nous installer.
Alors que mon frère approche la voiture pour tout débarrasser je lui demande si elle a les clés du logement, on ne les a pas vu à l'intérieur. "We don't have keys over here," qu'elle me répond. "On ne ferme pas à clé. Mais si vous en voulez pour être rassurés, je peux vous les donner." On leur fait confiance, pas de clé alors. On lui explique qu'on est pas habitué puisqu'on habite en ville. "Oh oui, je sais. Les gens viennent ici et généralement ferment tout à clé, la maison, leur voiture… De toute façon, on est là tout le weekend donc on peut garder un oeil et puis bon…" elle regarde autour d'elle comme pour m'expliquer qu'il n'y a pas grand monde. C'est sûr. Il y a peut-être quatre ou cinq maisons dans les environs avant de devoir faire plusieurs kilomètres pour en trouver une autre. "De toute façon, s'il veulent voler quelque chose, ils iront plutôt dans la grande (maison)…" qu'elle dit en rigolant.
On débarrasse la voiture pendant qu'elle va demander des infos sur la météo à son mari. Il la rejoint dehors quelques minutes plus tard. Après les présentations, il lui demande :
- "Pourquoi tu as demandé la météo pour demain? Tu leur as demandé s'ils vont à la course, c'est ça?"
- "Ce sont des fans de Nascar !"
- "No kidding!!" qu'il lance d'un air ébahi. :shock:
On confirme ce qu'a dit sa femme.
- "Qui est votre pilote préféré?"
Je répond Jeff Gordon et là il est complètement sidéré.
- "No kidding!!"
- "Vous, vous n'êtes pas fan…" dit mon frère.
- "Well…" il dit en haussant les épaules puis rigole en admettant que non, lui n'est pas fan.
Ce sont plutôt des fans de football américain, mais le frère et le père de la propriétaire sont de grands de fans. Après cet agréable accueil et cette discussion dans la bonne humeur, on rentre se reposer un peu.

Demain, première journée Nascar avec de belles surprises et une expérience ahurissante !
http://visitingwashington.wordpress.com/ : passionnée de Washington DC, je partage mes infos avec vous.
http://www.virginie-bitterlin.com : Photographies et Récits de voyages (New York, Washington, La Virginie, Chicago, l'Iowa, Stockholm...)
Avatar de l’utilisateur
virginie24jb
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 114
Inscription: Jeu 21 Mar 2013 20:09
Localisation: Strasbourg

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar toune69 » Lun 13 Oct 2014 21:30

:coucou:
Super ce retour qui change de l'Ouest.

Tes photos du Mall à l'aube et au crépuscule sont superbes :super:

Je suis déjà allée à Washington et c'est vrai que c'est une ville très belle (New-York lui fait un peu de l'ombre, dommage).

J'ai hâte de lire la suite (Chicago m'intéresse :oui: )
toune69
Marmotte de Grand Teton NP
Marmotte de Grand Teton NP
 
Messages: 289
Inscription: Mer 21 Nov 2012 18:24
Localisation: Lyon

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar virginie24jb » Lun 13 Oct 2014 23:50

Jour 6

Excitation dès qu'on se réveille : c'est aujourd'hui ! :lol: Première course Nascar de notre séjour. Mais pas là toute première pour nous. Mon frère suit le championnat depuis 2006 et moi depuis 2010. On a vu notre première course "en live" à Dover, Delaware en 2011. Une obligation quand on a crée ce voyage : une course de Nascar et cette fois de nuit.
La course n'a lieu qu'à 19h mais on souhaite être sur le circuit en début d'après-midi pour profiter des différentes animations.

On a donc le matin devant nous. On en profite pour aller faire quelques courses au Food Lion, à une dizaine de minutes de route. On n'en revient toujours pas. Ces fameuses propriétés qu'on voit dans les films, ces terrains gigantesques tondus au cm près, ces belles routes de forêts, ces fermes, ces barrières blanches, ces drapeaux américains, ces pick-ups… C'est là qu'on va loger pendant quelques nuits. On a vraiment l'impression d'être au milieu de nul part, mais bien au milieu des Etats-Unis. Surtout qu'au logement : pas de réseau pour le téléphone portable et l'internet par le satellite… la patiente est donc de rigueur. Mais quel calme !

Image

Image

Image

Image

En fin de matinée, direction le centre ville de Richmond. On aimerait une carte chez AT&T pour avoir de la data sur notre iPhone. Reste à trouver une place de parking ! Premier essai sur une zone de stationnement gratuite mais pour 15 min max. On se rend à la boutique et étant donné qu'il y a d'autres clients avant nous… ça risque d'être juste. On est prit en charge par une employée très sympathique. On lui explique ce qu'on aimerait puis mon frère repart pour aller garer la voiture ailleurs. Après avoir trouvé une place et mis quelques pièces dans le parcmètre, il me rejoint. Pendant ce temps, l'échange de carte Sim était fait. Ils m'ont gentiment scotché l'originale sur leur carte à garder a chaud dans le porte-feuille.
Pour info, c'est une carte à 60$ valable un mois : 2.5 Go de data, communications illimités dans le pays et sms illimités aux US, Canada et 100 autres pays. Si besoin on peut ajouter 1 Go pour 10$, plusieurs fois.
"Si vous avez encore de la place dans les bagages, j'aimerais bien retourner en France avec vous !" l'employée nous lance en rigolant alors qu'elle nous raccompagne jusqu'à la portte. "Profitez bien de vos vacances !" Ah le service à l'américaine… on ne s'en lasse pas.
Puisqu'on est en ville, en profite pour retirer un peu d'argent à un ATM. On sourit quand on voit que le gars derrière nous dans la file. Il porte une casquette de Tony Stewart, numéro 14… On sait où il sera ce soir. Au même endroit que nous !

Le circuit n'est qu'à une vingtaine de minutes de route du centre de Richmond, on a le temps. On s'arrête complètement par hasard à Chimborazo Park, pour le casse-croûte de midi. Je ne le précise plus mais la météo est toujours pareil : lourd, humide. Il y a de gros nuages aux alentours, on croise les doigts pour qu'ils passent à côté…

Image

Puis en route pour Richmond International Raceway pour une soirée (et après-midi) Nascar !

Bon déjà, la Nascar, c’est quoi ? Vous avez vu le film Cars ? Et bien c'est ça ! :lol: La Nascar, c’est le sport mécanique le plus populaire aux Etats-Unis. C’est même le deuxième sport le plus populaire du pays derrière le football américain mais devant le basketball et le baseball. Le championnat comporte 36 courses qui ont lieu presque chaque semaine entre février et novembre. La très grande majorité des courses est disputée sur ovale puisque seulement deux courses le sont sur circuit routier.
Vu d’Europe, on raille souvent ce championnat en pensant qu’il s’agit seulement de pilotes qui tournent en rond en ne sachant que braquer à gauche. Mais la Nascar c’est bien plus que ça et c’est avant tout une discipline tournée vers les fans et qui se veut très accessible… comme vous allez le voir. Il y a cette journée à Richmond mais il y en a trois autres qui vous montreront la grande différence entre l'importance des fans en Nascar… et dans les autres disciplines européennes.

On arrive sur le circuit aux alentours de 15h. Manque de chance, un gros orage éclate au moment où on entre sur le parking. Il faut savoir qu’en Nascar, on ne court pas sous la pluie et encore moins lors des courses sur ovale puisque sur une piste inclinée c’est beaucoup trop dangereux. On se dit que finalement, mieux vaut que ça tombe maintenant !
Comme d’habitude, l’organisation américaine est incroyable. Les parkings sont très bien indiqués, la police est là pour nous aider et pour nous guider. Une fois l’averse terminée, on prend la direction du circuit. L’ovale de Richmond étant considéré comme un short track (une piste courte de 1,2 km), on décide d’en faire le tour à l’extérieur. On aperçoit les campements des fans avec barbecue, bières, musique et une super ambiance très décontractée. C’est une des constantes aux Etats-Unis : on ne se prend pas trop la tête. On aperçoit aussi les motor-homes des pilotes : eh oui, ils ne dorment pas à l’hôtel !

Image

A la fin de notre tour de circuit, on se retrouve dans l’espace des fans où on trouve tout le merchandising dédié aux pilotes, les stands des sponsors et les stands des trois constructeurs engagés en Nascar : Chevrolet, Ford et Toyota. Les voitures de courses sont exposées et on peut même monter dans certaines d’entre elles. Les constructeurs en profitent aussi pour présenter leurs modèles de série. C’est d’ailleurs très intéressant de voir Toyota communiquer sur sa production aux Etats-Unis. Sur chaque voiture, il y a un bandeau sur le pare-brise pour indiquer dans quelle usine est assemblée la voiture : « Built in Texas » par exemple.

Image

Image

On s’était bien renseigné avant de partir en vacances et on avait découvert que Toyota réservait un espace pour ses clients. Pour accéder au stand, il fallait présenter la clé d’une voiture de la marque. On avait donc prévu le coup et mon frère avait emmené la clé de sa GT86.

Image

Image

On se présente donc aux hôtesses et nous voilà VIP chez Toyota. Et là surprise : petit repas gratuit. Chips, hot-dog, boisson, etc… On s’assoit donc quelques minutes pour manger quand une miss Toyota nous annonce l’arrivée d’un pilote pour une séance de questions-réponses. Il s’agit de Denny Hamlin, pilote de la Toyota FedEx numéro 11… un des meilleurs de la discipline.

On se regroupe donc autour du stand et on doit être au maximum 100 personnes. Pas de bousculades, tout le monde rigole et l’ambiance est top ! Avant l’arrivée du pilote, la miss Toyota propose un petit jeu au public avec à la clé, la possibilité de donner un objet qui sera à coup sûr dédicacé par Denny Hamlin. La première question qu’elle pose nous fait toujours sourire quand on y repense : Qui a fait le plus de chemin pour venir aujourd’hui ? :lol:
Quelques américains lèvent la main tout confiants. Certains viennent d’Indiana, état qui n’est effectivement pas juste à côté. Puis on lève la main en disant qu’on vient de France. :langue:
Le couple devant nous n'en revient pas. "De France ? Levez la main, levez la main !" Ils nous aideront même à nous faire remarquer par la miss Toyota. Elle pense d’abord ne pas avoir bien entendu. Elle vient vers nous pour être sûre. Tout le monde dans le public est surpris. Ils n’ont pas l’habitude de voir deux jeunes français assister à une course de Nascar. Les deux personnes devant nous nous laisserons même passer pour nous approcher plus en nous disant : « Allez-y, nous on l’a déjà vu hier »… ben voyons ! :pprr:
Un gars de chez Toyota vient alors vers mon frère pour lui demander quel objet il voudrait faire dédicacer. "Comme un con" (je reprends son expression), il lui répond "le t-shirt". Le gars de chez Toyota lui dit alors qu’il aime bien sa casquette. Il avait complètement oublié qu'il portait une casquette « Toyota Hybrid » officielle de l’équipe WEC. Il lui donne donc sa casquette. Elle est maintenant signée par Denny Hamlin.

Petite parenthèse car cette casquette est maintenant chargée d’histoire. On s’était fait violemment agresser l’année dernière (en 2013) à Spa-Francorchamps à cause de cette casquette quand deux jeunes avaient voulu lui voler. Il avait dû être opéré du genou et on avait dû reporter ces vacances aux Etats-Unis qui étaient à l’origine prévues pour l’année dernière. Aujourd’hui, cette même casquette est signée par un des meilleurs pilotes de Nascar lors du voyage qu’on a finalement pu réaliser. Belle revanche sur le sort !

Image

La miss Toyota continue à poser quelques questions du genre : "Qui a le plus de miles sur sa Toyota ?". Plusieurs américains lèvent la main. L’un d’eux donne 314 000 miles. Et à ce moment là, on est surprit de voir que tous les autres baissent la main. Personne n’a mieux et personne n’essaie de tricher.

Enfin, un petit garçon fête ses 8 ans ce jour-là. La miss Toyota l’invite donc sur la petite scène pour que tout le monde lui chante « Happy birthday ». Et il est ensuite amené dans le camion Toyota pour rencontrer Denny Hamlin en privé. Rien que ça.

Finalement Denny Hamlin arrive sur scène. Là encore, on est très surpris. Il arrive avec deux stylos en main prêt à signer des autographes. La séance de questions-réponses est très intéressante. On doit être à 5 mètres du pilote et le public peut poser ses questions. Il nous dira d’ailleurs qu’il est content que la course ait lieu de nuit à cause de la température dans les voitures. Il faisait en effet entre 35 et 40 °C cette semaine-là sur l’Est des Etats-Unis. Selon lui, la température atteindra 60°C dans la voiture lors de la course. Cela aurait été 75°C si la course avait eu lieu en journée… :hein:

Image

Image

La séance de questions-réponses terminée, Denny Hamlin descend de la scène à la rencontre des fans. Il commence par notre côté et signe mon t-shirt réalisé pour l'occasion : "France Loves Nascar". Trop impressionné sur le moment, on oublie de demander si on peut prendre une photo avec lui. Alors qu’il est déjà 3-4 mètres plus loin, mon frère demande au gars de chez Toyota si ce serait possible de prendre une photo avec Denny. Le gars va alors le voir, lui dit qu’on vient de France et là surprise Denny revient sur ses pas, se met à côté de nous et le gars de chez Toyota nous prend en photo. Denny Hamlin nous remerciera même d’être venu : c’est le monde à l’envers.

Image

Il est alors temps de continuer notre chemin à travers les différents stands. On apercevra successivement le King Richard Petty, Aric Almirola et Greg Biffle, puis on arrive chez Chevrolet où le pilote le plus populaire de la discipline, Dale Earnhardt Jr, termine sa séance de questions-réponses suivi par Kurt Busch. En l’espace d’une ou deux heures, on aura croisé plusieurs pilotes parmi les plus connus.

Image

Image

Image

Image

Image

On passe rapidement dans les stands de merchandising pour acheter des casquettes (Go #24 !!) puis on se présente au contrôle de sécurité pour entrer dans l’arène ! Et là c’est toujours aussi impressionnant de voir l’intérieur du circuit. Ça paraît immense alors qu’on est seulement sur un short-track. Imaginez à Daytona, Talladega ou à Charlotte… Pour la course, on sera situé dans le virage 4, au niveau de l’entrée des stands avec une vue imprenable sur tout le circuit.
C’est là un des gros avantages des ovales sur les circuits routiers qu’on connait en Europe : de n’importe où dans les tribunes, on peut suivre toute la course sans jamais perdre de vue les voitures.

Image

Il est 19h et c’est l’heure du cérémonial d’avant course. On ne va pas vous mentir, c’est certainement un des moments qu’on préfère. Ça commence par la présentation des pilotes qui effectuent ensuite un tour de circuit sur la benne d’un pick-up. On continue avec la prière suivie de l’hymne national américain à la fin duquel des avions militaires survolent le circuit et un parachutiste arrive avec un drapeau américain géant. C’est un moment chargé d’émotions et le respect qui se dégage de ce moment est incroyable.

Image

Image

Puis vient le moment de la phrase la plus célèbre du sport automobile aux Etats-Unis : « Drivers, start your engine ». Avant on disait : « Gentlemen, start your engines ». Mais depuis deux ans, une femme est présente en Nascar : Danica Patrick.

Pas de départ arrêté en Nascar. Les voitures font d’abord quelques tours derrière la voiture de sécurité avant de se lancer pour 400 tours. Au ralenti, les V8 de 850ch sont déjà très bruyants mais c’est encore supportable. Par contre, dès que les voitures sont lancées, le bruit est tout simplement ahurissant… surtout dans une arène entourée de tribunes métalliques.

Image

Image

Image

Image

Après avoir vu un tiers de la course depuis nos places en tribunes, on décide de descendre pour faire un tour de la piste. C’est une des particularités de Richmond (ce n’est pas faisable sur tous les circuits), on peut faire le tour de la piste pendant la course et sous drapeau vert. La seule règle, c’est de toujours continuer à marcher et ne pas s’arrêter trop longtemps. On est alors derrière le grillage, à 2 ou 3 mètres seulement des voitures qui atteignent les 300 km/h. Le bruit à cet endroit-là, surtout dans la ligne droite, est tout simplement inimaginable. :hein: Il faut le vivre pour le comprendre. Autant être clair tout de suite : on n’a plus ça en Europe depuis longtemps. Tout tremble même notre corps et nos tympans. C’est simple, avec mon frère c’était impossible de se parler. Même en criant à quelques centimètres de l’oreille de l’autre, on entendait quasiment rien.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

En marchant le long de la piste, il y a tellement de vent qu’on doit retenir nos casquettes. On sent aussi des bouts de gomme de pneu nous percuter. Et le plus impressionnant, c’est de voir furtivement dans les voitures : on aperçoit le casque des pilotes et le mouvement de leurs bras sur le volant.
Et voir les voitures sortir du virage et venir frôler le mur extérieur alors qu’on est 2 mètres derrière, c’est juste hallucinant ! On a mis 45 minutes à faire le tour en prenant notre temps mais quel pied ! :fete:

Après cette expérience, on remonte en tribune pour regarder le dernier tiers de la course. C’est finalement Brad Keselowski qui remporte la victoire et qui nous gratifiera de superbes donuts et d’un tour d’honneur, drapeau américain à la portière !

Image

Les tribunes se vident rapidement mais à notre grande surprise, la piste est ouverte au fans. On a donc la chance de pouvoir marcher sur la piste. On en profite pour faire quelques photos. La piste est extrêmement collante avec le reste de gomme ! On est aussi très impressionné par l’inclinaison des virages. C’est loin d’être les plus inclinés de la saison mais c’est déjà très dur à grimper. On ressort de la piste au niveau de la ligne de départ/arrivée. Il est maintenant temps de retourner au parking et de prendre la route du retour.

Image

Image

Image

Image

Là encore, l’organisation est au top surtout que la sortie du circuit se fait en pleine nuit : il est plus de minuit. Et pas de bouchons alors qu’environ 100 000 personnes ont assisté à la course. Il nous faut une demi-heure pour rejoindre notre petite maison en plein coeur de la Virginie. On passe vite sous la douche histoire d’enlever les bouts de gommes coincés dans nos cheveux et il est déjà presque 2h du matin quand on se couche. Il nous faudra presque deux jours pour que nos oreilles arrêtent de bourdonner. Mais ça valait le coup !

Image

Voilà en prime un petit montage pour avoir une idée plus précise de cette expérience et de l'ambiance Nascar. :clin:
NASCAR à Richmond
http://visitingwashington.wordpress.com/ : passionnée de Washington DC, je partage mes infos avec vous.
http://www.virginie-bitterlin.com : Photographies et Récits de voyages (New York, Washington, La Virginie, Chicago, l'Iowa, Stockholm...)
Avatar de l’utilisateur
virginie24jb
Aigle de Big Sur
Aigle de Big Sur
 
Messages: 114
Inscription: Jeu 21 Mar 2013 20:09
Localisation: Strasbourg

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar Jo89 » Mar 14 Oct 2014 06:08

Fantastique cette expérience Nascar :cool:

Rien que le calme avant la course donne envie :clin: et en plus, les photos de la course et des voitures sont magnifiques

Bonne journée

Jo
Jo89
Séquoia géant
Séquoia géant
 
Messages: 5862
Inscription: Sam 23 Jan 2010 21:20
Localisation: Belgique

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar Fred » Mar 14 Oct 2014 20:58

Jo89 a écrit:Fantastique cette expérience Nascar :cool:

Rien que le calme avant la course donne envie :clin: et en plus, les photos de la course et des voitures sont magnifiques

Bonne journée

Jo


+1 , superbe, je regarde de temps en temps sur ABMoteurs, et je comprends ce que vous avez ressenti si vous êtes fans, ça doit être à vivre.

Fred
Avatar de l’utilisateur
Fred
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3145
Inscription: Sam 5 Avr 2008 12:15
Localisation: Clermont-Ferrand

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar elviscalico61 » Mer 15 Oct 2014 12:54

:coucou: Sympa la course de Nascar, nous, on a été au 24h camions le week end dernier, il y en avait. Mais aux States ça à l'air d'être le top :cool: :clap:
elviscalico61
Jolie biche de Capitol Reef NP
Jolie biche de Capitol Reef NP
 
Messages: 358
Inscription: Lun 18 Fév 2013 19:50

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar christo » Mer 15 Oct 2014 15:42

Quel pied ce carnet :super: j'ai a-do-ré :super: D'abord ça change de ceux de l'ouest (bien que je sois fan de l'ouest américain), mais alors la course de Nascar, quel pied et quel leçon les américains donnent aux europeéns en ce qui concerne le kilométrage des véhicules. En effet, je les trouve très droit et très loyal, c'est ce qui m'a étonné lors de mon premier voyage là-bas.

En tout cas merci pour ces très belles photos :clap:
christo
Petit lapin de Arches NP
Petit lapin de Arches NP
 
Messages: 30
Inscription: Ven 3 Oct 2014 08:17

Re: Voyage atypique entre l’Est et le Midwest des Etats-Unis

Messagepar Chewbaccabe » Mer 15 Oct 2014 15:56

Fantastique, super ce carnet, j'avais aussi adoré Washington en 93 mais pas refait cette année. J'hesite pour le prochain voyage : cote est ou yellowston et les parcs pas encore faits à l'ouest. Ton carnet est en train de faire pencher la balance.
Avatar de l’utilisateur
Chewbaccabe
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1319
Inscription: Dim 19 Jan 2014 11:26
Localisation: Belgique

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: beauty, Bing [Bot], Yahoo [Bot] et 2 invités