Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
MontereyRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

La route du Grand Fleuve

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

La route du Grand Fleuve

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 12:21

Ce compte rendu retrace un voyage que j'ai fait le long du Mississippi fin avril, début mai 2011 alors que je résidai seul en Louisiane pour raison professionnelle.
je ne donnerai pas d'indication budgétaire, car sans transport aérien, cela ne serait pas significatif
Le programme est le suivant
J1 et J2 La Nouvelle Orléans
J3 La route des plantations de La Nouvelle Orléans à Baton Rouge
J4 Baton Rouge et route vers Natchez, MS
J5 La Natchez Trace Parkway, nuit à Tuscumbia, AL
J6 Natchez Trace Parkway jusqu'à Nashville, TN
J7 Nashville et route vers Memphis, TN
J8 memphis, TN
J9 route de Memphis à St Louis, MO
J10-J11 St Louis et environs
J12 St Louis - Cape Girardeau, MO par le Pays des Illinois
J13 Cape Girardeau - Memphis, TN
J14 Memphis - Vicksburg, MS par la Route du Blues
Vicksburg - Baton Rouge, excursion à Poverty Point
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43


Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar Jo89 » Lun 25 Mai 2015 12:44

Génial :cool:

Encore des lieux moins visités qu'on va découvrir avec le plus grand plaisir
Jo89
Séquoia géant
Séquoia géant
 
Messages: 5850
Inscription: Sam 23 Jan 2010 21:20
Localisation: Belgique

La Nouvelle Orléans

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 12:49

J'aime La Nouvelle Orléans, j'y ai beaucoup séjourné. En cette fin avril, il fait déjà chaud, et je commence la première matinée par un tour à pied du Vieux Carré.
La journée débute sur Jackson Square, l'ancienne place d'arme de la période coloniale.
Image
Image. A gauche de la cathédrale néo-gothique, le Cabildo, reconstruit par les gouverneurs espagnols après les incendies de 1788 et de 1794. ce bâtiment abrite un musée historique, l'acte de vente de la Louisiane par la France y fut signé en 1803. L'essor de la navigation sur le Mississippi découle de cette cession, qui inaugura l'expansion des USA vers l'ouest. La Nouvelle Orléans en tira une fabuleuse prospérité à la fois comme capitale des planteurs créoles du delta (canne à sucre) et comme premier port d'exportation du coton venant de la vallée en amont de Bâton Rouge. Cette prospérité culmina de 1810 à 1860 et fut brisée par la Guerre de sécession. Ainsi, l'architecture du Vieux Carré date-t-elle principalement de cette période, avec quelques bâtiments plus anciens qui ont survécu aux incendies à la fin de la période coloniale. les gouverneurs espagnols ayant édicté un décret interdisant de reconstruire en bois, le Vieux Carré est essentiellement bâti en briques. Par exemple, les appartements Pontalba qui bordent Jackson Square sur les deux côtés.
Image
Image
Image
Image
Le Vieux Couvent des Ursulines, construit par les français après 1745, est le plus vieux bâtiment de pierre de la vallée du Mississippi. Image
la maison Beauregard-Keyes avec son jardin semi fermé date des années 1820. Image
La maison Gallier est un très bel exemple de "carriage house" des années 1850. Image
Par contre le bar Lafitte Blacksmith Shop est un survivant de la période coloniale. Image
Un petit musée rappelle l'importance du Vaudou en Nouvelle Orléans. ce culte fut importé par les planteurs créoles qui se réfugièrent en Nouvelle Orléans après 1791 à la suite de la grande révolte des esclaves en Haïti. Ces planteurs qui ont développé la culture de la canne à sucre en Louisiane ont amené leurs esclaves en Nouvelle Orléans, et avec eux le vaudou. Image
la visite se poursuit par un excellent tour guidé par "Le Monde Créole" http://www.mondecreole.com/Visites-guidees-nouvelle-orleans.html qui nous conduit dans la très intéressante New Orleans Historic Collection
Image
ce tour permet d'accéder à quelques cours intérieures privées pleines de charme. Image.
Le tour nous conduit ensuite dans le Cimetière St Louis n°1 où se trouvent les plus célèbres tombes historiques de La Nouvelle Orléans, dont la tombe supposée de Marie Laveau, reine du vaudou, qui fait toujours l'objet d'un culte. Image
L'après-midi est consacrée à une excursion en bateau sur le fleuve à bord du steamboat Natchez
Image
Le navire descend le port sur une dizaine de kilomètres en aval du centre-ville avant de faire demi-tour
Image.
Son concurrent, le "Creole Queen" fait une escale sur le champ de bataille historique de Chalmette. Image
Revenu en ville, le Natchez remonte en amont jusqu'aux ponts de la Nouvelle Orléans, l'occasion d'observer le quartier des affaires, la place d'Espagne et l'aquarium Audubon depuis le fleuve. Image.
Le Creole Queen revient à sa base du Riverwalk Outlet Center voisin. Image
Un soir glorieux tombe sur La Nouvelle Orléans, ville magique. Image
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar licare » Lun 25 Mai 2015 13:07

Chouette, un carnet sur le Mississipi... :super:

Tiens tiens, deux steamboats concurrents sur le fleuve... Ça me rappelle une bonne BD (ma seule référence concernant le Mississipi :oops: heureusement que ton carnet arrive pour combler ces lacunes ! )... :hihihi: En tout cas, ils sont bien beaux !

A+
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 13:15

2e jour en Nouvelle Orléans
la journée commence par un tour en tramway vers Uptown. le tramway (plein de charme) circule sur St Charles Avenue. Non, ce n'est pas le tram historique de Desire (disparu).
Image
celui-ci traverse des quartiers beaucoup plus "fashionables".
Image
En témoigne par exemple la modeste demeure du président de l'université Tulane, une université privée réputée pour la médecine.
Le quartier du Garden District se situe à la hauteur de Washington Avenue entre St Charles et Magazine. C'est une concentration de demeures construites par les grands négociants de coton américains entre 1810 et 1860. Tandis que les maisons de ville des planteurs créoles (d'ascendance française) se concentraient dans le Vieux Carré avec une architecture typiquement méditerranéenne de maison à cour fermée, les américains préféraient des maisons occupant le centre de leur parcelle et entourées par un jardin d'ornement, d'où la construction de "garden districts" dans toutes les grandes villes du Sud à l'apogée de la période esclavagiste au 19e siècle.
Exemple, la "modeste" Buckner mansion. Image
Inutile d'avoir un plan de visite précis dans le Garden District, les villas sont privées et ne se visitent pas, mais ond éambule avec plaisir dans les rues ombragées par les chênes toujours verts centenaires (dont les racines défoncent les trottoirs). Ann Rice a résidé dans cette maison. Image. on trouve deux styles architecturaux prédominants dans le Garden District, le style "Greek Revival" à la mode avant 1850. Image Image.Ce style de construction est tellement associé à l'histoire du Vieux Sud que l'on pense que toutes les grandes maisons ont des colonnades blanches. La réalité est plus diversifiée, par la mode a changé après 1850 pour le style Victorien, Imageplus ou moins mâtiné d'un style très en vogue dans le Vieux Sud, les balcons ouvragés en fonte. Image
Image.
Dans l'après-midi,retour sur le vieux carré et exploration de ses arrières, dont le fameux quartier de Treme. Dans ce quartier historiquement afro-américain, l'architecture typique est le Shotgun bois. La maison est surélevée contre l'humidité et les pièces sont alignées en enfilade tout en longueur sur une étroite parcelle, d'où le nom de "shotgun", car une seule balle tirée depuis la fenêtre de devant traverse toute la maison et ressort par l'arrière.
Image
Image. celui-ci est un double shotgun, plus cossu.
Quelques incursions en voiture dans des quartiers périphériques, plus pauvres et plus ou moins ravagés par les inondations de Katrina (2005) et plus ou moins bien reconstruits terminent la journée. Je refuse de faire du voyeurisme, et je vais mettre l'accent sur les réussites de la reconstruction.
Le Musician Village Image
Les maisons d'architecte écolos de la fondation "Make It Right" (initiée par Brad Pitt et financée par des dons privés) dans le quartier martyr du Lower Ninth Ward. Image Image.

Dix ans après le terrible cyclone de 2005, La Nouvelle Orléans est plus belle et plus vivante que jamais. Elle mérite le voyage à elle seule, mais ce n'est que le point de départ de la route du Grand Fleuve.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 13:23

Salut Licare,

En fait, le Natchez (9e du nom) est un authentique Steamboat, construit en 1975, réplique du sternwheeler Natchez de 1823. Il est propulsé par une magnifique mécanique de 1929 récupérée du steamboat Clarion désarmé en 1962.
Le Creole Queen est propulsé par un moteur diesel, c'est un faux Steamboat, ses cheminées ne crachent pas de fumée. le tour à bord des deux navires est assez similaire, sauf le que Creole Queen est $2 moins cher que le Natchez et propose l'excursion sur le champ de bataille de Chalmette en supplément.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 13:39

Jour 3, la route des plantations
Avant la guerre de Sécession, la vallée du Mississippi était une artère de communication bordée d'une succession ininterrompue de plantations de sucre entre La Nouvelle Orléans et Baton Rouge. Beaucoup des demeures des planteurs furent incendiées pendant la guerre, d'autres tombèrent ensuite en ruine, car l'économie des plantations cessa d'être aussi profitable après l'émancipation des esclaves afro-américains, dont le commerce constituait la première source de revenu des planteurs. Après la 2e guerre mondiale, un grand nombre de plantations ont cessé leur activité car le sucre importé des pays tropicaux a évincé le sucre américain, trop cher. Quelques plantations seulement ont été rachetées et restaurées pour être ouvertes à la visite.
La journée commence par une visite de San Francisco Plantation, une plantation méconnue, mais très richement meublée. ImageElle est propriété d'un groupe pétrolier qui a racheté la plantation initialement pour construire une raffinerie, mais s'est avisé ensuite que restaurer la plantation, l'inscrire au patrimoine et l'ouvrir aux visites permettait de déduire les investissements réalisés et les frais de gestion des impôts. La visite est menée par une jeune fille en robe de Scarlett, kitsch et touchante. J'ai beaucoup apprécié. Image
Après San Francisco, Laura, une plantation de style créole, modeste, mais dont la visite est très appréciée des francophones, car elle est très historique et des visites guidées sont organisées en français.
Image. Laura a un jardin exubérant Image, et les quartiers des esclaves sont soigneusement restaurés et font partie intégrante de la visite. Image.
Après Laura, la visite se poursuit par Houmas House, plus proche de Baton Rouge, c'est un vrai coup de coeur.
Image. la demeure de style "Greek revival" est superbe, mais le Jardin est sublime. Image Image. La journée se termine par la visite de Nottoway, connue sous le nom de White Castle, c'est la plus grande maison plantation de Louisiane. le contrejour de l'après-midi ne la met guère en valeur. Image Pour les amateurs, Nottoway fait B&B de charme. Un vrai "relais et châteaux" sauce Louisiane.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 14:07

Jour 4 Baton Rouge
Les touristes tendent à zapper la capitale de la Louisiane, qui n'a pas les attraits incomparables de sa prestigieuse voisine. Mais c'est pourtant une étape intéressante. Le front du fleuve est agréablement aménagée, on peut y admirer le destroyer USS Kidd qui est devenu un musée Image les drapeaux rappellent les souverainetés successives, de droite à gauche, le drapeau blanc fleurdelisé de la France des Bourbons (jusqu'en 1763). Contrairement à La Nouvelle Orléans, baton Rpouge n'a pas échappé à la conquête britannique (2e drapeau), mais les Espagnols qui gouvernaient la Louisiane (cédée par Louis XV à son cousin Bourbon d'Espagne) profitent de la guerre d'indépendance américaine pour conquérir la région (3e drapeau). Les colons anglophones se révoltent contre l'Espagne en 1809 et fondent la république de West Florida (4e drapeau) qui est annexée aux USA en 1810 après 10 mois d'existence. les autres drapeaux sont successivement, ceux de la confédération (1861-1865), de l'état de Louisiane (fédéré en 1812, dont le Gouverneur Claiborne fait de Baton Rouge la capitale) et des Etats-Unis.
Baton Rouge a été préférée à La Nouvelle Orléans pour des raisons militaires, siège de la garnison dans cet état alors frontière avec l'empire espagnol (qui domine le Texas), cette ville offre une base commode pour des mouvements de troupes terrestres en direction de l'ouest. centre politique et universitaire de l'état de Louisiane, Baton Rouge mérite d'être visitée pour ses deux capitoles, l'ancien (de style néogothique) Image et le nouveau, de style art déco édifié par l'ambitieux gouverneur Huey Long dans les années 1920. Image Huey Long sera finalement assassiné par la mafia (avec laquelle il avait trop de liens) en 1935 dans les couloirs mêmes de son Capitole. Image
Image
la tour majestueuse du Capitole est ouverte à la visite (gratuite) et donne accès à un panorama époustouflant de la ville et du Grand Fleuve.
Image
Image
Image
Baton Rouge est une ville agréable et moderne. Image. Elle abrite une petite plantation Créole, Magnolia Mounds qui était en restauration en 2011. Image.
En route de Baton Rouge à Natchez, dans l'état du Mississippi, on passe à St Francisville, petite ville qui fut le coeur de l'éphémère république de West Florida. Une petite ville de style anglo-américain avec de belles demeures de planteurs. Image Image. certaines se visitent, comme la plantation Oakley où le naturaliste james Audubon a séjourné et peint quelques unes des fameuses planches de ses oiseaux d'Amérique. Image
On quitte la Louisiane sur la rive orientale du fleuve après St Francisville pour entrer dans l'état du Mississippi. la route prend un peu de hauteur pour entrer sur un plateau qui surplombe le Grand Fleuve par une falaise abrupte au pied de laquelle se blottit l'ancien port de Natchez, "Natchez under the hill", lieu pittoresque que hanta en son temps Samuel Clemens, pilote sur le Mississippi, mieux connu sous son nom de plume de Mark Twain.Image. La mark Twain Guesthouse est la plus petite auberge de Natchez.
Image. le saloon adjacent vaut le détour.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 14:34

Jour 5 Natchez et la Natchez Trace
Natchez est la colonie la plus ancienne sur le Mississippi. Les français fondent Fort Rosalie en 1716, 2 ans avant la fondation de La Nouvelle Orléans. La raison de cette implantation est mercantile, il s'agit de commercer avec la tribu des Natchez, la dernière grande civilisation mississippienne dont le Grand Village se trouve ici. Les relations entre Français et Natchez se dégradent dans les années 1720 et les indiens massacrent les colons lors de la grande révolte de 1729. Les guerres qui s'ensuivent détruisent la tribu, mais affaiblissent une colonie qui peine à trouver son équilibre économique. Le site est à nouveau occupé par un fort après la conquête espagnole aux dépends des britanniques en 1781. Une ville est ensuite créée, des planteurs de coton s'installent dans la région au début du 19e siècle, et la ville connaît une apogée aussi brillante que brève entre 1810 et 1860.
La ville haute conserve de belles demeures de plantation qui témoignent de cette splendeur sudiste passée.
Image
Image
l'une des plus belles et des plus étranges est Longwood Plantation
Image. Commencée en 1859, cette étrange maison octogonale de style néo-byzantin ne fut jamais achevée à cause de la guerre. C'est la visite la plus intéressante de Natchez.
Hélas, le temps se gâte et il faut partir vers le nord. La menace de tornades me conduit à annuler l'étape suivante en Arkansas et à me dérouler vers le nord-est pour une visite impromptue de Nashville. En attendant, il faut parcourir les 710 km de la Natchez Trace Parkway qui commémore les premiers temps de la colonisation américaine de la basse vallée du Mississippi
Image
Avant l'invention du bateau à aubes et le voyage inaugural du premier Steamboat sur le Mississippi en 1811, les colons américains du Kentucky descendaient commercer en Nouvelle Orléans à bord de radeaux de bois (Keelboats) qui étaient démontés et vendus comme bois d'oeuvre à leur arrivée. Le port de La Nouvelle Orléans étant avant tout un port d'exportation, les hommes remontaient donc seulement avec leur argent vers le nord. Ils achetaient des montures et remontaient le fleuve jusqu'à Natchez, puis bifurquaient vers le nord-est pour rendre un raccourci en direction du Tennessee et du Kentucky. Quelques tronçons de la trace originale persistent le long du tracé de la route panoramique qui célèbre son héritage historique éphémère. Image En effet, la Trace tombe rapidement en désuétude, car dangereuse (brigandage) et court-circuitée par la navigation mécanisée sur le Mississippi qui permet d'en sécuriser le cours (en éliminant les troncs d'arbre qui l'encombrent) et d'en remonter le courant.
La Natchez Trace traverse tout l'état du Mississippi en diagonale. elle permet de découvrir des swamps préservés, comme ici à proximité de Jackson, la capitale de l'état. Image
La Natchez Trace est tellement long que que je dois faire étape en chemin, ce sera Tuscumbia, en Alabama à la limite de la vallée du Tennessee.
Cette nui-là, des tornades terribles ont traversé les états du Mississippi et de l'Alabama, saccageant la petite ville de Tuscaloosa (AL) 64 morts, 1500 blessés rien que dans cette ville. La Natchez Trace Pkwy sera fermée derrière moi à cause des arbres tombés sur la chaussée. La photo, prise à Tuscaloosa le surlendemain, n'est pas de moi, mais d'un ami qui me l'a donnée.Image Je la poste juste pour rappeler que les tornades ne sont pas un risque à prendre à la légère et qu'il ne faut pas hésiter à se dérouter pour les éviter en cas de forte alerte.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: La route du Grand Fleuve

Messagepar JMZ45 » Lun 25 Mai 2015 14:44

Jour 6, fin de la Natchez Trace et Nashville

Je n'en ai pas fini avec le mauvais temps, en fait la journée commence plutôt bien dans la traversée de la rivière Tennessee Image, mais se dégrade rapidement. la dernière partie de la Natchez Trace parkway est l'occasion de découvrir les vestige de la culture Chickasaw. ImageCette puissante tribu, alliée des britanniques, tient en échec les français dans les années 1742-1743. Plus tard, ils signèrent des traités avec les présidents américains et tentèrent de s'adapter au monde américain. Mais l'appétit de terres des planteurs fut trop fort, et le général-président Andrew Jackson signa l'ordre de déportation des cinq grandes nations indiennes du Sud-Est, dont les Chickasaw, qui furent brutalement déportés sur les terres arides de l'Oklahoma par la fameuse "Piste des Larmes". Une marque d'opprobre dans l'histoire des USA.
le relief devient plus contrasté aux approches de Nashville, la capitale du Tennessee est proche des contreforts des Appalaches.Image
la visite de Nashville se fait sous un temps très menaçant. Je me rends au capitole de l'état du Tennessee qui domine la ville depuis une colline Image, et je vais voir une curiosité, une réplique au 1/1 très fidèle du Parthénon, édifiée en 1897 pour l'exposition du centenaire de la ville. Image
Le ciel ne tarde pas à nous tomber sur la tête.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1680
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Suivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 5 invités