Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Valley of Fire SPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !

Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html


Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar Skyfish » Ven 21 Aoû 2015 13:44

DAY 11 & 12: Las Vegas - Silver Lake

Au départ cette étape en hotel a Vegas était pense comme une halte pour du confort au milieu du “sejour RV”, mais en fait notre camping car étant tellement confortable: excellent matelas ferme et neuf, sommier latte en bois! lit séparé pour chaque enfant… que cette nuit dans la chambre luxueuse du Vdara sera notre pire! Haha on avait hésité a rester 2 nuits a LV mais au réveil tout le monde est d’accord: on décampes :hihi: P'tit dej’ au Starbucks de l’hotel puis conduite prudente sur le Strip direction plein Sud, c’est tellement plus facile et rassurant de conduire en agglo lorsque l’on dispose d’un bon co-pilote a coté de soi :)

Nous avons beaucoup de route devant nous et pour la premiere fois de tout le voyage un peu d’incertitude quant a la prochaine étape, ou passerons-nous la prochaine nuit?!? C’est un peu angoissant, meme si je rêves secrètement d’une nuit “a la sauvage”, le reste de la troupe est beaucoup moins emballé ;) Le plan original eut été de passer par la Death Valley mais l’agence de location nous l’a (presque) interdis et comme nous devons remonter vers Yosemite ou nous avons des resas fermes, il faut improviser. Un autre facteur est Sequoia National que nous voulons absolument voir: la Sierra Nevada étant ce qu’elle est il nous faut soit la contourner par le Sud et remonter vers Yosemite en s’arretant a Sequoia, soit rester sur le coté Est de la chaine et faire Yosemite d’Est en Ouest. La 2eme option s’impose, conduire de Las Vegas a Sequoia National en une traite est trop long et nous ne pouvons pas arriver tard si l’on veut une place pour le RV. On verra plus tard comment faire Sequoia National...

Nous descendons la fameuse I15, assez busy, jusqu’a Barstow ou l’on s’arrêtes pour trouver un fast-food: il y a des douzaines de possibilités toutes les unes a cote des autres en ribambelle, les garçons choisissent le “Taco Bell” - pas le pire des choix au final. Ensuite, nous irons faire quelques courses dans un Walmart minable, Barstow est une ville pauvre et pas vraiment joli… Une fois reparti nous décidons de bifurquer vers le nord afin de longer la Sierra Nevada du coté Est et partir un peu “a l’aventure”. Apres quelque repérages sur carte, nous ne reprenons pas l’I15 mais la US58 vers Bakersfield et une fois a Kramer Junction nous tournons a droite et plein Nord sur la US395 direction Ridgecrest!! Ce n’est pas la route la plus jolie mais on s’est vraiment régalé: il n’y avait absolument personne et nous avons traversé des patelins vraiment incroyables, tres loin des sentiers battus et qui nous ont mis en contact avec “l’Amérique Profonde” pour rester "politically correct". Etes-vous familier avec le terme “Trailer Park Trash”? ;)

Image

Apres une section en ligne droite a travers l’extrémité nord du desert Mojave, on commence a monter un massif appeler “Red Mountain” vers Atolia ou Johannesburg, il s’agit je penses d’anciennes bourgades minières, probablement d’argent, et qui sont maintenant quasi-abandonnés. A un moment, nous passons devant un bar et sur le parking se trouves une douzaine de motards, tous avec les gilets en cuirs clamant leur appartenance aux “Bandidos”, un fameux gang rival des Hell’s Angels - je ralentis bien le RV pour les observer et a ma grande surprise je vois l’un des membres tendre a un autre un fusil a canon scié énorme et celui-ci le mets dans la sacoche en cuir de sa Harley, wow! Je me tournes vers Eva qui a aussi tout vu, un regard de stupeur dans ses yeux. J’appuis sur l’accélérateur. Le plus marrant c’est que ce Bandidos démarre sa moto et nous “suit” sur la route… Vous connaissez la série “Sons of Anarchy”? :lol: Bien sur il n’y qu’une seule route et comme je respectes la limite de 55mph, le motard "ride" sa "bike" tranquillement derrière nous, lui aussi respectueux de la limite de vitesse, c’est carrément irréel, je blagues qu’il va nous dévaliser au milieu du désert, il n'y a vraiment personne aux alentours et tout le monde ri jaune: “Only in America!!” Ca c’est du vrai dépaysement :)

Image

Juste avant Ridgecrest, on tournes sur la 178 puis rapidement sur la US14, l’endroit est truffé de bases militaires aériennes (et autres) puis tout de suite sur la 178 a nouveau. La route montes rapidement vers le Walker Pass et le paysage change tout de suite complètement. On est dans les contreforts de la Sierra Nevada , la route est superbe et toujours aussi vide. Le sommet est un immense champ de Joshua Trees et la descente de l’autre coté fait place a ce que j’appelle la “savane californienne”: ces herbes tres jaunes et sèches au pied de beaux Chênes, Pins ou autres Eucalyptus. Nous entrons dans la vallée de la riviere Kern et la route est jonché de fermes avec bétail. Les montagnes de la Sierra Nevada dominent la route. Finalement nous arrivons a notre destination: le KOA de Lake Isabella ou malgré une forte chaleur (38º a 20h) nous serons bien reçu, on plonges dans la piscine et les garçons se font des copains de passage. L'un d'eux, venant d'Australie, raconte a Samuel qu'ils passent 3 mois en RV: Ils sont partie d'Alaska, redescendue toute la cote Ouest et vont maintenant vers Chicago!! :hein: :shock: Ca c'est du Hardcore Roadtrippin'
On passera une excellente soirée, je grilles sur le BBQ des TBone steaks et un homard pour un bon Surf&Turf! Une étape peut-être un peu hors-norme et certainement hors-itineraires habituels mais que nous ne regretterons vraiment pas!

Image

Le lendemain matin tres tot, nous quittons le KOA et faisons un plein a la station de South Lake ou ils vendent des armes a feux au comptoir de la station service: les garçons n’en reviennent pas mais le gérant de la station est tres sympa et leur explique que c’est pour la chasse (hum...), Eva achète des tongs (une des siennes c’est perdu quelque part) et nous prenons une photo. C’est un peu typique de notre voyage: un lieu fou et des gens charmants :)

Image

Nous traçons plein nord, il faut a nouveau reprendre la 178, c'est dommage, elle est un peu sinueuse mais elle tres belle, ensuite on reprends la US14 qui devient US395, direction Lone PIne. La route devient superbe plus on s’approche des hautes montagnes, elle est aussi toute neuve ce qui est tres agréable comparé a la médiocre qualité des autoroutes californiennes… On s’arrête pour admirer le Mt Whitney vers Lone Pine mais un ciel couvert obstrue la vue. Nous déjeunons a Big Pine dans un KFC ou Eva se plaint des fast foods, 2 jours de suite, c’est trop :)
A Bishop nous tournons a gauche direction la montagne vers Mammoth! A nouveau le paysage change radicalement: tout est vert, foret de conifères! On est toujours sur la 395 qui est vraiment extraordinaire et on vois que tout est aménagé pour l’hiver et la neige, on arrives pas s’imaginer cela vu que hier nous souffrions de la chaleur étouffante du désert, incroyable! On voit meme la neige sur quelque Peaks proches. Nous quittons la 395 et montons vers June Lake ou de beaux chalets longent la route, enfin nous arrivons sur Silver Lake ou j’ai réservé un place au Silver Lake Campground.

Image

Personne n’est a l’entrée et nous faisons un tour du camp avant de revenir et mettre notre argent dans une enveloppe. Le camping est plein et toutes les bonnes places sont prises, on se pose au milieu d’un champ de bruyères, pas d’arbre, pas d’ombre et un vent a décorner les boeufs mais un soleil bien chaud sous une ciel bleu foncé magnifique. Une fois installés, on marches le long du lac jusqu’a un Store et la a nouveau nous parlons avec des gens tres sympa, ils nous proposent de louer un petit bateau a moteur, après un peu d’hesitation je decides de tenter le coup. On pars sur le lac, qui est assez petit et c’est un vrai régal, les montagnes sont superbes et tombent dans ce lac a l’eau transparente. Le seul point négatif est ce vent tres fort, mais il n’empêche pas Samuel (un vrai poisson) de plonger dans l’eau glaciale: avec un gilet de sauvetage tout de meme car on nous avez prévenu que l’eau est tellement froide (elle descend directement d’un glacier a quelques centaines de metres plus haut) que l’on peut souffrir d’une crampe subitement au milieu du lac! Nous voyons pleins de “deers” sur les flancs de la montagne et meme venir boire le long du lac. Apres 2 heures de bateau plus 1 heure de marche nous rentrons bien fatigués au RV. Le soleil tombe tres vite, caché derriere les montagnes et la temperature tombe encore plus vite! Pour la 1ere fois on sort nos pulls et on mets les couettes sur les lits, l'air de rien nous sommes tout de même a 2000m d'altitude!

Image

Pendant que je fais un gros feu dehors, je vois que tous nos voisins sont des “regulars”, tous sont Californiens et viennent ici pour leurs vacances: le principal attrait du coin (hors le cadre magnigique bien sur) est la “Rush creek” qui part du Silver Lake vers le Grant Lake et qui est pleine de truites saumonées! Je vois plusieurs enfants et adultes revenir de la riviere brandissant de superbes poissons! Qu’est ce que je ne donnerais pas pour en mettre un sur mon feu, j’en salives de jalousie :)

Devant note place de camping trône une énorme boite en acier, pour les Ours. On ne sait pas trop bien qu’en faire vu que toute notre nourriture est enfermée dans notre frigo ou placard de RV, faut-il tout vider pour mettre ca dans la bear box? Ou n'est-ce pour les campeurs avec tentes? Soudain un “regular” et son fils arrive a fond de Mountain bike le long de la rue, et crie a tue-tête: “BEAR IN THE CAMP, BEAR IN THE CAMP” Eva, qui est dans le RV ouvres la porte le regard a nouveau inquiet, devant notre étonnement, ils s’arrêtent et nous expliquent qu’un ours vient de passer le long de la creek devant leur tentes, c’est a peu près 250m de notre RV, il a l’air un peu éméché en fait et j’ai maintenant plus de mal a le croire. Je gardes cependant l’oeil bien ouvert et pas de BBQ ce soir, il fait froid et l’on se réfugie dans le confort douillet de notre salle a manger intérieure ou nous mangeons pour la premiere fois en fait. Nous passerons une nuit un peu agitée car la montagne est beaucoup plus bruyante que le désert, certains d’entres nous n’étant pas tres rassurés :)
2014, 12 jours en RV: LA, GC, Bryce Canyon, Zion, LV, Yosemite, SF, Sequoia, LA
2016, 18 jours en RV: Utah + Yellowstone -> carnet en préparation
Skyfish
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 328
Inscription: Ven 19 Juin 2015 10:02

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar JMZ45 » Ven 21 Aoû 2015 16:35

Skyfish a écrit:DAY 11 & 12: Las Vegas - Silver Lake

Etes-vous familier avec le terme “Trailer Park Trash”? ;)



Non, qu'est-ce que cela signifie au sens figuré ?
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1694
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar Skyfish » Ven 21 Aoû 2015 17:59

Il s'agit d'un terme tres péjoratif, et je m'en excuse a l'avance, qui désigne une partie de la population, blanche mais pauvre (les "White Trash") qui habite en bungalows, les "Trailers", vous l'avez compris.

Au sens figuré, cela fait donc reference a un groupe de personnes, vivant en milieu rural, passé du statut (tres respecté aux US) de "Blue Collar" a celui de "marginal" du a la crise économique et poussé au crime (vu l'absence total de "filet social" du système Américain). Ce groupe souffre des ravages de la drogue "Meth", de violence domestique, de promiscuité sexuelle, d'un racisme violent, d'un manque total d'éducation et de "bad taste in general"...Bien sur, comme toute insulte, il s'agit de clichés.

Pour référence culturelle on pourrait citer la série canadienne Trailer Park Boys: https://en.wikipedia.org/wiki/Trailer_Park_Boys
Et pour du plus sérieux le fabuleux film avec Jennifer Lawrence:
https://en.wikipedia.org/wiki/Winter%27s_Bone
2014, 12 jours en RV: LA, GC, Bryce Canyon, Zion, LV, Yosemite, SF, Sequoia, LA
2016, 18 jours en RV: Utah + Yellowstone -> carnet en préparation
Skyfish
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 328
Inscription: Ven 19 Juin 2015 10:02

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar blandinetcricri » Ven 21 Aoû 2015 18:38

Skyfish a écrit:Il s'agit d'un terme tres péjoratif, et je m'en excuse a l'avance, qui désigne une partie de la population, blanche mais pauvre (les "White Trash") qui habite en bungalows, les "Trailers", vous l'avez compris.

Au sens figuré, cela fait donc reference a un groupe de personnes, vivant en milieu rural, passé du statut (tres respecté aux US) de "Blue Collar" a celui de "marginal" du a la crise économique et poussé au crime (vu l'absence total de "filet social" du système Américain). Ce groupe souffre des ravages de la drogue "Meth", de violence domestique, de promiscuité sexuelle, d'un racisme violent, d'un manque total d'éducation et de "bad taste in general"...Bien sur, comme toute insulte, il s'agit de clichés.

Pour référence culturelle on pourrait citer la série canadienne Trailer Park Boys: https://en.wikipedia.org/wiki/Trailer_Park_Boys
Et pour du plus sérieux le fabuleux film avec Jennifer Lawrence:
https://en.wikipedia.org/wiki/Winter%27s_Bone


Can I butt in? :lol:

Merci de ces précisions skyfish.

Il semblerait que la littérature s'intéresse peu à cette tranche de la société américaine - à part Russell Banks peut-être, et son Trailer Park. Au dos on peut lire: "Get to know the colorful cast of characters at the Granite State Trailpark, where Flora in number 11 keeps more than a hundred guinea pigs and screams at people to stay away from her babies, Claudel in number 5 thinks he is lucky until his wife burns down their trailer and runs off with Howie Leeke, and Noni in number 7 has telephone conversations with Jesus and tells the police about them". Tout un programme, non? ^^

Bonne soirée
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar JMZ45 » Ven 21 Aoû 2015 19:03

Merci à vous deux, :) J'ai appris quelque chose d'intéressant aujourd'hui.
je connaissais l'expression "Poor white trash", mais pas les "Trailer white trash".
dans mes longues pérégrinations aux USA, j'ai vu énormément d'endroits comme celà, dans le Sud profond en premier lieu, mais aussi dans l'Ouest. La misère rurale est terrible aux USA, mais il m'a semblé qu'elle frappait encore plus durement les minorités, amérindiens dans l'Ouest, afroaméricains dans le Sud et latino des deux côté. je ne suis par contre jamais allé dans les Appalaches qui renferment l'épicentre de la pauvreté blanche si l'on en croit les statistiques. En effet, partout, la précarité force les exclus du rêve américain à vivre dans des mobile homes et des trailers délabrés. j'ai lu par ailleurs que le sud de la Grande Vallée californienne était désormais considérée comme la région la plus dangereuse d'Amérique. Fresno a une réputation de coupe-gorge et de repaire de gangs de bikers violents. Comme ailleurs (en Nouvelle Orléans par exemple que je connais bien), la criminalité est alimentée par le trafic de drogue. J'ai lu qu'en Californie, cela touchait singulièrement les populations d'origine mexicaine qui sont désormais majoritaires dans ces régions.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1694
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar blandinetcricri » Ven 21 Aoû 2015 19:32

JMZ45 a écrit:Merci à vous deux, :) J'ai appris quelque chose d'intéressant aujourd'hui.
je connaissais l'expression "Poor white trash", mais pas les "Trailer white trash".
dans mes longues pérégrinations aux USA, j'ai vu énormément d'endroits comme celà, dans le Sud profond en premier lieu, mais aussi dans l'Ouest. La misère rurale est terrible aux USA, mais il m'a semblé qu'elle frappait encore plus durement les minorités, amérindiens dans l'Ouest, afroaméricains dans le Sud et latino des deux côté. je ne suis par contre jamais allé dans les Appalaches qui renferment l'épicentre de la pauvreté blanche si l'on en croit les statistiques. En effet, partout, la précarité force les exclus du rêve américain à vivre dans des mobile homes et des trailers délabrés. j'ai lu par ailleurs que le sud de la Grande Vallée californienne était désormais considérée comme la région la plus dangereuse d'Amérique. Fresno a une réputation de coupe-gorge et de repaire de gangs de bikers violents. Comme ailleurs (en Nouvelle Orléans par exemple que je connais bien), la criminalité est alimentée par le trafic de drogue. J'ai lu qu'en Californie, cela touchait singulièrement les populations d'origine mexicaine qui sont désormais majoritaires dans ces régions.


Merci à toi pour ces compléments d'information. J'ai aussi entendu le terme "hillbilly", qui recouvre une réalité blanche, rurale et pauvre dans les Appalaches, si j'ai bien tout suivi.

Ah Trailer Park pourrait vraiment te plaire - toujours au dos hehe on lit "Banks has a terrific eye, mordant yet affectionate". On s'attache aux personnages, aussi paumés soient-ils.

Skyfish, l'épisode "Banditos" m'aurait glacée sur place! :shock:
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar Skyfish » Ven 21 Aoû 2015 19:52

Ce fut assez hallucinant j'avoue, même si le feeling était plus "on est dans un film" que "on va mourir" - il etait clair que tout cela n'avais rien a voir avec nous et une pure coincidence :)
C'est plus en y repensant que l'on a eu peur ;)
2014, 12 jours en RV: LA, GC, Bryce Canyon, Zion, LV, Yosemite, SF, Sequoia, LA
2016, 18 jours en RV: Utah + Yellowstone -> carnet en préparation
Skyfish
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 328
Inscription: Ven 19 Juin 2015 10:02

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar blandinetcricri » Ven 21 Aoû 2015 20:22

Skyfish a écrit:C'est plus en y repensant que l'on a eu peur ;)


C'est souvent comme ça, n'est-ce pas?

Bonne soirée :coucou:
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Un retour en enfance... et une grosse surprise !

Messagepar Skyfish » Mar 25 Aoû 2015 10:50

DAY 11 & 12: Silver Lake - Yosemite

Réveil au frais bien que le vent se soit calmé, nous prenons un rapide p’tit dej et quittons le campground vers 8h, nous avons une longue journée devant nous: la découverte du Yosemite National Park et l’ascension de la Tioga Road par l’Est, je n’ai aucune idée de l’etat de la route, de sa sinuosité et du temps que cela nous prendra… Sur le chemin allant de Silver Lake a la Tioga Road, les vues sont tellement superbes, et sauvages, que l’on s’arrêtera plusieurs fois pour prendre des photos. Nous rejoignons la US395 et l’on admire le fameux Mono Lake et juste avant Lee Vining nous tournons sur la 120 et commençons la montée de la Tioga Road.

Image

C’est une excellente route et moins sinueuse que l’on pensait, la pente est parfois rude mais le V10 de notre Ford tourne comme une horloge. Arrivé sur le plateau, une longue file de voitures attends de passer la porte du parc et nous devrons avancé a pas d’escargots pendant un moment (entre 30 et 45 min. max): nous en profitons pour descendre du RV a tour de role, marcher un peu et profiter des vues, les montagnes sont belles et il fait tres beau, nous apercevons une chèvre de haute-montage au loin.


Un Time Lapse de la Tioga Road avec notre GoPro

Une fois entré dans le park la circulation s’améliore, nous continuons notre chemin jusqu’a Tuolumne Meadows Visitor Center ou l’on trouve une des rares places de parking pour notre RV, nous visitons le Center qui est tres bien et je me renseignes sur les balades possibles. De retour dans le RV nous mangeons un snack en guise de dejeuner avant la balade et discutons des differents choix: on se decides pour l’ascension du Lembert Dome! Cet extraordinaire mont de granit dominant les Meadows de Tuolumne, c’est trop tentant. Nous rebroussons chemin vers le debut de la randonnée, vers al Tuolumne Meadows Lodge Road ou il y a un parking a la tete du chemin, hélas a notre grand désarroi, ce parking est plein a craquer lorsque l’on y arrives et de plus il n’est pas vraiment fait pour les 30 pieds du RV, je ne peux meme pas faire demi-tour :( Je continues donc tout droit et nous arrivons dans un immense parking avec de grandes places pour camions, bus ou RVs: un panneau indique “Parking only for Lodge Visitors or Permit Holders” - nous decidons de l’ignorer, on ne va pas annuler notre balade dans le Yosemite a cause d’une place de parking quand meme? Si je me prends un PV tant pis ce sera le prix a payer :) Eva n’est quand meme pas rassurer mais nous nous préparons pour la rando: eau, snacks, creme solaire, gilets, etc…

Le chemin est tres bien indiqué et commence dans la belle foret de pins et cedarwoods, il y a pas mal de cailloux et detroncs qui le parsèment, il faut faire un peu attention ou on mets les pieds pour éviter l’entorse, ca monte assez sec quand meme. La foret est pleine de troncs abattus et laissés sur place, les rangers ne coupant que les parties occupant le chemin. Le chemin est parfois pavé des beaux galets ronds et au bout d'un moment se composent de d’épingles a cheveux, il n’y a pas trop de monde mais on croise régulièrement des gens montant ou descendant. Ce chemin entier peut se faire sur Google Street View figurez-vous!?!
https://goo.gl/maps/rc068

Arrivés vers le haut de la colline, le chemin bifurque vers la gauche le Lembert Dome, on peut continuer tout droit pour un chemin qui le contourne et revient vers Tuolumne Meadows. Plus on monte, plus la vue se dégage, arrivant finalement sur une prairie au pied de l'immense rocher rond qui forme le Dome et la le chemin s’arrete en quelque sorte et il faut monter sur la roche! C’est étonnant, les enfants adorent, la vue est incroyable! On arrives sans problème jusqu’a un promontoire mais le sommet n’est pas atteins: il semble inaccessible jusqu’a ce que l’on vois une famille avec enfants s’approchant en sens inverse sur le coté de la roche. Passant a notre hauteur je leur demandes s’il est possible d’atteindre le sommet et ils me rassurent: c’est faisable. Il faut quand meme escalader une paroi… le groupe se scinde et j’entame l’ascension finale avec Samuel, sa mere et Justin restant derriere.

Image
Le rocher a escalader - sans équipements- pour atteindre le sommet...

On mettra a peu pres une quinzaine de minutes pour atteindre le sommet et le chemin n’est pas marqué c’est parfois pas evident du tout mais je suis les failles du rocher et nous grimpons : la roche est solide et pas glissante, ca aide. Au somment se trouve 2 filles allemandes qui nous demandes comment redescendre : elles ont tout monter a la sauvage sur la roche depuis l’autre cote mais sont tres contentes quand je leur dis qu’il y a un chemin pour redescendre :) On se prends chacun en photos. Il y a du vent et ca fait quand meme assez peur mais la vue a 360º et le sentiment d’avoir "vaincu le sommet" sont irremplaçables: l’immensité américaine dans toute sa splendeur.

Image

La redescente jusqu’au RV se fait plus rapidement meme s’il faut encore plus attention ou l’on mets les pieds. En tout une randonnée de 5 km environ, 300m de dénivelé et2 a 3 heures, dépendant du temps passer au sommet, les vues sont vraiment incomparables et la difficulté d’accés font qu’il y a moins de monde que sur d’autres randos dans les Meadows. Je conseilles fortement, cela restera un souvenir fort du voyage!

Notre RV est toujours la et pas d'amende, youpi! Nous reprenons la route traversant le Park, on s’arreteras maintes fois pour des Views et autres Overlook. On verra au loin un feu qui fait ravage depuis plusieurs semaines dans une partie du Park inaccessible, c’est aussi la politique du Park que de laisser la nature a elle-meme, ils luttent quand meme pour bloquer l’avancée du feu vers les zones limitrophes mais cela peut prendre des semaines. A la fin de la Tioga Road, nous détournons vers Groveland et la sortie du park au lieu de la Valley, nous avons une place au campground de Yosemite Pines. La route est plus longue que prévu mais a nouveau les paysages changent tres rapidement et le campground est charmant meme si on est un peu les uns sur les autres. Les enfants profitent de la piscine, les adultes de la Wifi qui est aussi accessible depuis les places de camping. C’est vraiment plein et assez bruyant mais si proche du park, tres pratique avec un petit Store aussi.

Le lendemain nous partons de bonne heure avec a nouveau un programme chargé: Yosemite Valley, Mariposa Grove pour les Sequoias et retour vers la California Central Valley afin de se rapprocher le plus possible de Hayward/Oakland/SF ou nous devons rendre le RV demain matin avant 11h :( Quelle tristesse, on preferes ne pas y penser. Je repères tout de meme quelques RV parks sur le chemin grace a la wifi du campground. Nous faisons le plein a Groveland dans une minuscule station service ou la petite pompe mets un temps fou a remplir mes 80 gallons de fuel, on en profites pour manger de bonnes patisseries faites maison par la proprio, charmant ce village de Groveland. La station est tellement petite que l’on en sortira difficilement et une file de RVs et voitures attendant c’est formé. Nous traçons vers la Valley, et la descente de long de la montagne est féerique, on s’arretes une fois mais c'est plein de monde, et on veut arriver pas trop tard pour avoir une place de parking. Il y a un monde fou, on veut s’arreter devant El Capitan mais on resiste la tentation: on arrivera juste a temps pour prendre l’une des dernières places RV du parking de Yosemite Village! Il n’est meme pas 10h du matin. On se balade dans tout le village, ce qui nous plait surtout c’est le Yosemite Museum et le village reconstitué Indien, je ne peut m’empêcher d’imaginer la vie d’un Indien né dans la Yosemite Valley, quel site incroyable! On se balades jusqu’a la cascade Yosemite Falls mais c’est noir de monde, et apres le lunch on reprends le RV direction Mariposa Grove.

Image

L’objectif était de remedier au fait que l’on ne soit pas passer par Sequoia National et que l’on puisses quand meme admirer les Sequoias dont j’avais un souvenir intense depuis mon voyage en 1982 (Les Sequoias et le Grand Canyon étant les 2 moments dont je me souvins le plus). A la sortie de la vallée nous prenons la Wawona Road. Ca montes tres fort et la route est tres sinueuse. Et surtout nous sommes sur le cote droit de la route qui jouxte la pente et il n’y a pas de mur ou rambarde entre le RV et le precipice, et a certains endroits c’est assez flippant quand meme: la route est tres étroite et il faut bien serrer a droite lorsqu’une voiture arrive en face, mais a droite c'est la falaise... Nous laissons passer les voitures derriere nous des qu’il y en a 3 comme c’est la coutume, ca laisses le temps d’admirer la vue :)

La route est beaucoup plus longe/lente que ce que je pensais. Apres presqu'une heure de route, on s’arrete au bord de la rivière juste apres le Wawona Campground, les enfants se baignent et c’est tres agréable, il n’y a personne, on se détend un moment mais je dois forcer tout le monde a reprendre chemin, le temps presse. Nous arrivons rapidement a Wawona, je reste bouche bée devant le parcours de golf, si j'avais su j’aurais tout fait pour y jouer, cela doit etre merveilleux! Mais le problème c’est que le village entier et complètement plein: aucune place pour se garer et des panneaux nous annoncent qu’il est obligatoire de se garer ici et prendre les navettes pour Mariposa Grove! On perds au moins une demi-heure a chercher une place et on trouves finalement un ranger qui nous conseilles de continuer jusqu’a la Mariposa Grove Rd et tenter le coup la-bas. En y arrivant, les rangers tres gentils nous autorisent a nous garer dans le parking a l’entrée de la route mais helas il n’y a pas de place non plus! Complètement désespérés et assez déçus nous abandonnons et quittons le park. Il est trop tard en fait et j’ai un plan B pour voir les Sequoias plus tart dans notre voyage...

Image
La rivière le long de la Wawona road, un halte recommandée.

L”objectif est de pousser le plus proche possible de Oakland ce soir, j’ai repéré sur Google Maps quelques RV parks le long de la US99, entre Merced et Modesto. Une fois hors du park a Oakhurst la question est soit de continuer sur la 41 assez droite vers le sud ou de tourner vers le nord sur la 49 vers Mariposa, peut-etre plus court mais tres sinueux qui fait a nouveau remonter dans la montagne. Google Maps dit que c’est le meme temps de voyage entre les 2 et je choisi de rester sur la 41 et descendre jusqu’a la 145 pour rejoindre Madera. La route est tres interessante, d’abord la fameuse “savane californienne” puis le désert, puis des champs pour bétail suivi des immenses vergers d’arbres fruitiers. Madera est la capitale de l’Amande apparemment, des champs d’arbres a perte de vue. C'est est une bourgade agricole presque a 100% mexicaine, tres pauvre. Finalement on rejoint la Golden State Highway (US99) qui dans un etat lamentable! Complètement défoncée par les centaines de milliers de camions, chargés de produits agricoles et dérivés qui l’empruntent quotidiennement. C’est un vrai cauchemar. Il y a un trafic fou et impossible de doubler.

Une fois Merced passé on decides de s’arreter au prochain RV park, helas nous n’avons aucune couverture cellulaire et notre GPS ne connait pas le campground repéré, je me rappelles vaguement du village de Delhi, nous sortons de l’autoroute mais aucun signe, on s’arretes a une station service et personne ne connait de RV campground, aie aie, je me dis qu’il y aura bien un panneau indiquant le campground, on tournes dans ce village qui est dans un etat lamentable, on ne trouves rien du tout, meme pas un commerce ou un endroit ou demander a quelqu’un, certains endroits font meme tres peur. Finalement au bout du “village” je trouves un Liquor Store: personne ne parles anglais! L’hallu… A la sortie, un homeless me dira qu’il y a peut-etre un campground le long de la rivière “mais c’est loin”… Je me rappelles avoir vu un panneau sur l’autoroute, je decides de repartir en sens inverse sur la 99 pour trouver ce panneau, en désespoir de cause. Le moral est au plus bas dans le RV :(

Mais des que l’on rejoint l’autoroute on voit le panneau c’est la prochaine sortie juste a 1 mile de la, le homeless avait raison, nous suivons les panneaux et arrivons au Merced River RV Resort. Comme il est apres 17h il n’y a personne mais nous laissons $20 (on a pas la monnaie pour 17) dans une enveloppe et trouvons une place, c’est au bord de l’autoroute, le long de la rivière mais qui est hyper-pollué et d’énormes pancartes interdisent la baignade. On profitera de la piscine qui est pas mal quand meme, le campground est plein de RV et trailers mais on ne voit personne! Ce ne sont pas des touristes mais des gens qui habitent la...La soiree est dédié a l’empaquetage. Tout le monde est tres triste de devoir quitter le RV…
2014, 12 jours en RV: LA, GC, Bryce Canyon, Zion, LV, Yosemite, SF, Sequoia, LA
2016, 18 jours en RV: Utah + Yellowstone -> carnet en préparation
Skyfish
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 328
Inscription: Ven 19 Juin 2015 10:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gomet, maudh811, noumaios3 et 10 invités