Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Chaco Culture NHPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar mooser » Mar 19 Mar 2013 19:27

Fred a écrit:
dommage, elle est sur le parvis du Chinese Theater.

Fred


Dommage en effet oui. On avait lu qu'elles y étaient mais même en y faisant le tour deux fois, on ne les a pas trouvé. Le monde sur place n'aidant pas
25 jours et un circuit classique dans l'Ouest (Californie - Arizona - Utah - Nevada) en 2012 :
carnets-voyage-usa-f25/les-tits-suisses-chez-oncle-sam-t5608.html
mooser
Gros lézard de Zion NP
Gros lézard de Zion NP
 
Messages: 56
Inscription: Ven 23 Mar 2012 22:06


Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar mooser » Mar 19 Mar 2013 19:47

Dimanche 15 juillet 2012

Santa Monica / Venice Beach
Nuit : Coral Sands Motel, Hollywood

Réveil pas trop matinal une fois encore, aux alentours de 9h. Nouveau petit-déjeuner chez Starbucks et départ pour la plage, direction Santa Monica, via Wilshire Boulevard et la ligne de bus 720. A notre arrivée après près de 90minutes de trajet sur une seule et même rue avec un seul bus, il est près de 11h30. Nous consacrons à nouveau deux heures aux magasins pour commencer notre journée sur place (ainsi qu’à un diner McDo peu avant 14h) et plus précisément à la 3rd Street, piétonne. Bien nous en a pris car nous trouverons beaucoup plus de choses que la veille, notamment une paire de chaussures chacun et plusieurs habits chez Puma et G-Star.

Après le fast-food, nous nous dirigeons vers le Pier où la foule en ce dimanche radieux est évidemment au rendez-vous. Après quelques photos et la pose devant le panneau signalant la fin de la Route 66, nous nous adressons au loueur de vélos situé sur le ponton et repartons avec deux montures pour une ballade de deux heures afin de profiter de la plage et de nous rendre à Venice Beach.

Image
Santa Monica Pier

Image
Armand prend fièrement la pose à l'entrée du ponton...

Image
Ponton marquant également la fin de la mythique 66 (ça c'est pour dans quelques jours!)

La promenade à vélo le long du sable sur le chemin spécialement dédié aux piétons, cyclistes, marcheurs et autres adeptes de mobilité douce est vraiment très agréable et marquera le premier point fort de notre périple. En effet, quoi de mieux qu’un dimanche à la plage par 30degrés au bord d’un océan calme et limpide. Si les alentours des Piers de Santa Monica et de Venice ainsi que le chemin sont très fréquentés, la plage l’est elle considérablement moins sitôt que l’on s’éloigne un peu. Nous avons tous les deux énomrément apprécié ces moments et l'ambiance régnant à Venice.

Image
Call me Eddy Merckx

Image
Le long de l'Océan, entre Santa Moica et Venice
Image

Image
Venice Beach
Image

Image
Venice Beach toujours
Image

Image
Baywatch!

À notre retour à Santa Monica, il est déjà plus de 17h et nous rentrons vers Hollywood, ce qui nécessitera évidemment une nouvelle fois 90 minutes. Cela dit, nous avons pris le parti de ne louer la voiture qu’à notre départ de Los Angeles malgré plusieurs avis contraires nous promettant l’enfer de se déplacer dans cette ville tentaculaire sans moyen de transport privé. Au final et bien que la solution transports publics soit sans aucun doute un peu plus lente, nous ne regretterons absolument pas ce choix, la circulation à LA étant par endroits dantesque et notre hôtel se situant à dessein le long de la ligne rouge du métro.

De retour à notre hôtel, le souper se fera à Hollywood. En partant, nous tombons sur un impressionnant déploiement de pompiers au coin de la rue, pour une minuscule fumée s'échappant de la bouche de métro. Déploiement en nombre, au cas où il s'agirait d'un attentat ou d'un truc du genre. Sont fous ces Ricains!
Image

Nous nous rendons vers le Walk of Fame pour voir le quartier de nuit et, après être entré dans plusieurs endroits complets ainsi que dans un restaurant conseillé par Le Routard mais fermé, nous nous rabattons sur le Mel’s Drive-In local, sur Highland Avenue. Celui-ci ne sera pas aussi bien que celui de la veille sur le Sunset Strip mais qu’importe. Nous quittons les lieux aux environs de 22h et retournons au Coral Sands Motel non sans avoir préparé nos affaires et mis un réveil afin d’être sur place à l’ouverture d’Universal Studios le lendemain matin.
25 jours et un circuit classique dans l'Ouest (Californie - Arizona - Utah - Nevada) en 2012 :
carnets-voyage-usa-f25/les-tits-suisses-chez-oncle-sam-t5608.html
mooser
Gros lézard de Zion NP
Gros lézard de Zion NP
 
Messages: 56
Inscription: Ven 23 Mar 2012 22:06

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar abione » Jeu 21 Mar 2013 20:53

Sympa ce nouveau carnet. :clap:
AbiOne

"Courage is what it takes to stand up & speak; courage is also what it takes to sit down & listen."
Avatar de l’utilisateur
abione
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1251
Inscription: Mer 9 Mar 2011 16:58

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar emiliemilia » Ven 22 Mar 2013 10:27

:) Sympas tes photos! ça me rappelle des bons souvenirs!

Vous venez d'où en Suisse? moi de Fribourg :coucou:
emiliemilia
Lézard de Zion NP
Lézard de Zion NP
 
Messages: 25
Inscription: Ven 23 Déc 2011 11:36

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar Patrice13 » Ven 22 Mar 2013 10:53

OOoooooohhhh ! des co-locataires du Coral Sand !!! Mais comment avez-vous trouvé ce motel (un petit peu) défraichi et plutôt avec 50% de clientèle... gay ?
Cela dit, la piscine et le jacuzzi sont super ! Nous, on aime et c'est notre adresse à LA, avec le Starbucks du coin de la rue pour le petit-déj ! C'est bizarre comme sensation de lire les mêmes adresses dans un autre carnet, mais j'aime !

Et puis, jolies photo !
Patrice
Nos blogs de voyage dans l'ouest :
2010 : http://les-fripouilles-en-voyage.blogspot.fr/ --> Utah, Californie, Colorado, Arizona
2011 : http://fripouilles-en-californie.blogspot.fr/ --> grande boucle en Californie
2012 : http://les-fripouilles-au-farwest.blogspot.fr/ --> Utah, Colorado, Wyoming, Dakota
2013 : http://fripouilles-arizona-nouveau-mexique.blogspot.fr/ --> Arizona et Nouveau-Mexique
Avatar de l’utilisateur
Patrice13
Marmotte de Grand Teton NP
Marmotte de Grand Teton NP
 
Messages: 292
Inscription: Sam 12 Fév 2011 11:09
Localisation: Marseille

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar mooser » Dim 24 Mar 2013 15:17

Patrice, je dois dire que tu m'apprends la chose. On n'a absolument rien remarqué sur place et nous étions plusieurs couples dans le motel. En fait, on a procédé par réservation sur Internet. Une fois le parcours défini, on a cherché des villes-étapes et des hôtels correctement notés sur hotels.com et tripadvisor et on a réservé ensuite les bons rapports critique-prix-localisation. On s'est donc retrouvé au Coral Sands tout à fait par hasard. Mais on a bien apprécié. Très bon emplacement et le Starbucks du coin de la rue nous a vu tous les matins

Emiliemilia, on est voisins. Nous habitons au Pâquier, juste à côté de Bulle.
25 jours et un circuit classique dans l'Ouest (Californie - Arizona - Utah - Nevada) en 2012 :
carnets-voyage-usa-f25/les-tits-suisses-chez-oncle-sam-t5608.html
mooser
Gros lézard de Zion NP
Gros lézard de Zion NP
 
Messages: 56
Inscription: Ven 23 Mar 2012 22:06

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar mooser » Dim 24 Mar 2013 15:39

Lundi 16 juillet 2012

Universal Studios, LA
Nuit : Coral Sands Motel, Hollywood


Réveil matinal donc pour cette nouvelle journée ensoleillée dans la cité des anges. Après le désormais traditionnel petit-déjeuner Starbucks Coffee dégusté au bord de la piscine du motel, nous attrapons la ligne rouge direction Studio City et la navette nous amenant directement à l’entrée de la rue commerciale devant le parc à thèmes des studios Universal. Par sécurité, nous avions pris l’option de précommander des fast-line pass, que nous reçûmes à l’entrée sous la forme d'un collier avec une carte à code-barres. Ce précieux sésame nous permettra d’éviter la queue systématiquement pour tous les spectacles et pour la visite des studios eux-mêmes, ainsi qu’une fois par attraction.

Image
Arrivée matinale à Universal Studios

C’est donc peu après l’ouverture du parc à 9h que nous débutons la visite des studios. Le soleil étant caché par une légère brume en ce début de matinée et les wagons n’étant pas fermés, nous souffrirons quelque peu du froid durant la visite qui nous prendra plus ou moins une heure, nous permettant de découvrir des décors de western, du film « la Guerre des Mondes » ou encore la célèbre Wisteria Lane de « Desperate Housewives ». Pour pimenter le tout, nous assistons également à diverses démonstrations d’effets spéciaux avec des voitures, une inondation et l’attaque du requin des « Dents de la Mer ». Ajoutez à cela les anecdotes de notre guide féminine, le simulateur de « King Kong » construit après le grand incendie qui ravagea la maquette du grand singe en 2008 et la visite tournoyante de la tombe de « La Momie » et vous obtiendrez une heure où l’on ne s’ennuie pas une seconde malgré le froid.

Image
Entrée de la grotte de King Kong

Image
Décors du film "Le Grinch"...

Image
Et de "La Guerre des Mondes"

Image
Wisteria Lane, déserte de ces femmes au foyer désespérées

Afin de nous réchauffer quelque peu, nous décidons ensuite d’aller voir le film en 4D Shrek, film d’une vingtaine de minutes plutôt bien fait mais pour lequel une compréhension minimale de l’anglais est nécessaire, au grand dam de mademoiselle ma copine. Il est à présent près de 11h et le parc, désert à notre arrivée, commence à se remplir. De ce fait, nous nous dirigeons vers les Simpsons, attraction majeure et très prisée. Nous éviterons la queue d’une vingtaine de minutes grâce à nos pass, choix qui ne sera pas le plus pertinent mais j’y reviendrai. Après un film d’intro bien foutu mais là aussi uniquement en anglais, on plonge dans ce simulateur ayant pour cadre un parc d’attraction puis la ville de Springfield. Nous avons adoré cette attraction, simulateur plus tout récent mais extrêmement bien fait, meilleur que tous ceux que j’ai pu découvrir en Europe que ce soit à l’Europapark ou à Disneyland Paris.

Image
Entrée du simulateur des Simpsons

Après cette bonne tranche de rigolade, nous nous rendons vers l’entrée du parc pour assister à la représentation du spectacle aquatique Waterworld. En chemin, nous tombons littéralement sur le Lorax, héros du dessin animé découvert dans l’avion, avec lequel une photo s’est imposée. La représentation (parfois humide voire franchement arrosée) de Waterworld nous enchantera elle aussi, mélange de cascades, d’effets spéciaux et d’humour d’une petite demi-heure. L’amphithéâtre était plein et à notre sortie, nous découvrons que le parc est désormais envahi par une foule très compacte.
Ayant visité toute la partie droite du parc, nous entamons la partie médiane par Terminator 2 3D. N’étant pas un fan de ce genre de films, je ne suis pas déçu par le mélange film en 3D/action réelle avec acteurs qui nous serons proposés pendant 20 minutes. Cela ne restera toutefois pas comme l’une des attractions inoubliables de la journée, constat aggravé par l’hôtesse à la voix absolument insupportable et ses « oki doki » répétitifs.

Image
The Lorax!

Image
Waterworld
Image

Il est désormais 12h45 et nous nous accordons une pause afin de nous désaltérer, la première de la journée. Cela nous permettra d’arriver pile à l’heure pour le spectacle mettant en scène une pléiade d’animaux domestiqués utilisés dans les films, avec pour acteurs chiens, chats, oiseaux, porcs, singes… Un résultat bluffant que de voir l’obéissance de ces animaux et les heures d’entrainement que cela nécessite. Nous prenons ensuite les escalators nous menant à la partie gauche du parc, et entamons la visite par Transformers 3D, un parcours en wagon passant d’un écran à l’autre, alliant les effets pointus des Simpsons et les meilleures images 3D comme Shrek. Une réussite totale que cette attraction inaugurée au printemps 2012 et sans doute la meilleure attraction du parc, comme le prouve assez la file monstrueuse tout au long de la journée.

Image
Entrée du simulateur Transformers, inaugrué au printemps 2012

La faim commençant à se faire sentir, nous envisageons de nous restaurer mais les places aux tables ne s’acquièrent que de très haute lutte. Nous retardons donc le repas, le temps de faire l’attraction consacrée à Jurassic Park, balade en bateau au milieu de la jungle et des dinosaures robotiques agressifs, se concluant par une cascade pour échapper au fameux T-Rex. La personne montant à notre côté demandera au personnel du parc d’essuyer son siège avant l’embarquement afin de ne pas se mouiller ! Y en a, je vous jure… Toujours est-il qu’il est désormais 14h et que nous commandons notre diner (pizza pour madame, hamburger pour ma part) au Jurassic Cafe, diner que nous consommerons à l’étage supérieur afin de profiter du soleil resplendissant pour sécher et de la vue sur la chute des embarcations suivantes.

Image
Début et fin de l'attraction dédiée à Jurassic Park
Image

Avant de remonter au niveau principal, il nous reste à découvrir l’attraction dédiée au film « La Momie ». Ce n’est qu’en se dirigeant vers celle-ci que je lis qu’il s’agit en fait du seul grand 8 du parc. Excellent planning juste après le repas. Nous évitons une nouvelle fois la queue de 40 minutes grâce à nos pass et apprécions ce circuit intégralement plongé dans le noir, avec un départ lancé à plat et une partie finale en marche arrière. Un excellent grand 8 pour le grand amateur que je suis, mais relativement court quand même. Nous remontons ensuite afin de terminer notre tour d’horizon complet du parc, ce qui sera fait après les 30 minutes de démonstration présentant la fabrication des effets visuels et physiques que l’on peut trouver encore à l’heure du numérique dans de nombreux films et après la visite de la maison hantée, dans laquelle nous nous ferons évidemment surprendre plus d’une fois, provoquant l’hilarité de la personne spectatrice.

À notre sortie, il n’est que 16h, nos pass nous auront donc permis de découvrir la totalité des attractions du parc en à peine 7h. Après un nouvel arrêt rafraichissant (il fait tout de même 35 degrés cet après-midi là), nous réfléchissons à la suite et, en consultant les tableaux d’attente, regrettons d’avoir utilisé notre pass pour les Simpsons le matin alors qu’il n’y avait que 20 minutes d’attente. En effet, elle est à 16h de 55 minutes, celle de la Momie de 45 et celle de Transformers de 90. Les trois attractions nous ayant le plus plu sont donc très fréquentées et nous décidons d’attendre 17-18h pour voir si le parc se vide quelque peu. Ayant donc une heure à tuer, nous optons pour une deuxième visite des studios, ce que nous pourrons faire sans attente puisque le pass n’est ici pas limité à une seule visite. Lors de cette deuxième visite, nous ne passerons pas par Wisteria Lane, une publicité y étant tournée. En revanche, nous profiterons de filmer certaines choses grâce à notre connaissance du tour. Nous ne nous sommes à nouveau pas ennuyé, le guide nous donnant d’autres anecdotes et nous passant d’autres extraits de films que celle du matin.

17h15, nous revenons dans le parc, l’attente pour la Momie a diminué à 20 minutes et nous en profitons. À la sortie, c’est l’attente pour les Simpsons qui est tombée à 35 minutes, nous permettant ainsi un deuxième essai (nous n’en ferons même que 25minutes au final). Il est désormais plus de 18h et l’attente pour Transformers est toujours de 70 minutes. Nous décidons donc de quitter le parc, non sans profiter une dernière fois des divers personnages croisés sur notre route (Scooby-Doo, des soubrettes, un concert des Blues Brothers et j’en passe). Avant de quitter l’endroit, nous nous promenons également à travers la rue marchande Universal CityWalk, son HardRock Café, son magasin de bonbons et son ambiance festive.

Image
Départ tardif de Sudio City

Le temps de reprendre la navette et le métro, il est finalement presque 21h lorsque nous nous retrouvons à notre point de départ. Nous décidons donc de souper dans un restaurant proche de l’hôtel et nous couchons ensuite, mettant fin ainsi à 4 journées mémorables à Los Angeles, que nous avons adoré malgré les avis souvent négatifs reçus avant de partir et notre pari de circuler uniquement en transports publics.
25 jours et un circuit classique dans l'Ouest (Californie - Arizona - Utah - Nevada) en 2012 :
carnets-voyage-usa-f25/les-tits-suisses-chez-oncle-sam-t5608.html
mooser
Gros lézard de Zion NP
Gros lézard de Zion NP
 
Messages: 56
Inscription: Ven 23 Mar 2012 22:06

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar dommm063 » Dim 24 Mar 2013 19:04

:super:
Avatar de l’utilisateur
dommm063
Administrateur du site
 
Messages: 16321
Inscription: Jeu 21 Fév 2008 23:23
Localisation: Clermont-Ferrand, France

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar abione » Dim 24 Mar 2013 20:44

Cool
AbiOne

"Courage is what it takes to stand up & speak; courage is also what it takes to sit down & listen."
Avatar de l’utilisateur
abione
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1251
Inscription: Mer 9 Mar 2011 16:58

Re: Les p'tits Suisses chez l'Oncle Sam

Messagepar mooser » Mer 27 Mar 2013 20:42

Mardi 17 juillet 2012

Los Angeles - Bagdad Café - Road 66 - Mojave National Preserve - Laughlin
Route : environ 570 kms
Nuit à l'Aquarius Resort, Laughlin

Afin de simplifier notre transit vers l’aéroport, nous avons réservé un taxi pour 8h devant notre motel. Le réveil se fera donc à 7h, suivi d’un dernier petit-déjeuner Starbucks dans la cour de celui-ci. Les valises étant bouclées et le taxi ponctuel, nous arrivons à 8h45 au terminal d’arrivée international et embarquons dans une navette Alamo pour rejoindre le centre de notre loueur. Après les formalités d’usage, nous entrons dans le garage où nous pouvons choisir le modèle de notre choix dans la catégorie des « Intermediate SUV ». Notre choix se portera sur un Nissan Rogue, équivalent nord-américain de nos Nissan Qashqai, immatriculé en mars 2012 et affichant 9'950 miles au compteur seulement. Après récupération et réglage de notre GPS, nous prenons la route, direction l’aventure.

Image
Notre nouvelle compagne pour deux semaines et demie

Afin d’éviter les bouchons plus importants de ce mardi par rapport à ceux lors de notre arrivée le vendredi précédant, nous décidons de contourner Los Angeles par le sud et l’est en prenant les Interstates 105, 605 puis 210. L’adaptation à la boite automatique et aux conditions de circulation se passeront sans problème et, à l’approche de San Bernardino, nous prenons plein nord sur l’Interstate 15. Il est midi lorsque nous atteignons Barstow, ville où nous pensions diner. Finalement, la sortie de LA ayant été plus facile que prévu, nous poursuivons notre route. Notre programme du jour étant large, nous optons au maximum pour la Route 66 en lieu et place de l’I 40. Après un passage obligé devant le Bagdad Café à Newberry Springs, nous atteignons finalement Ludlow aux environs de 13h30, petite bourgade composée essentiellement de 2 stations services et d’un restaurant où nous dinerons, après une attente très longue il faut bien l’admettre. Outre l’âge canonique de la serveuse, nous serons également étonné de constater que le restaurant, plein comme un œuf, parle essentiellement français avec notamment la présence de plusieurs familles québécoises.

Image
Premier contact avec la route-mère, peu après Barstow

Image
Le mythique Bagdad Café, théâtre du film éponyme, à Newberry Springs sur la Route 66 peu après Barstow
Image

Image
Maude sur la route 66, à en faire pâlir son père de motard

Image
Notre étape du midi, constituant le tiers du "village" de Ludlow

Finalement, il sera presque 15h lorsque nous reprendrons la route 66, traversant les hameaux de Bagdad et Amboy, avant de virer plein nord et de rejoindre puis traverser du sud au nord la Mojave National Preserve. Premier coup de chaud avec une température atteignant les 40 degrés et premiers paysages incroyablement contrastés, la plus grande forêt de Joshua Tree des USA succédant à un désert de dunes hautes de plus de 100 mètres. Débouchant de la réserve peu après 17h, nous effectuons les 50 derniers de nos 600 kilomètres du jour pour atteindre notre première étape : Laughlin, ville présentée comme le Las Vegas des gens moins fortunés.

Image
Premier contact avec l'Ouest sauvage et la chaleur étouffante à l'entrée de Mojave National Preserve

Image
Dunes de sables dans Mojave NP
Image

Image
Fôret de Joshua Tree (avis aux fans de U2) dans le nord de Mojave NP
Image

Image
Il est pas mal, l'urbanisme à l'Américaine!

Nous prenons possession de notre chambre dans l’Auquarius Resort, qui sera notre plus grand hôtel hors Las Vegas sur notre parcours, et de loin. Notre chambre se situe au 8ème étage de la tour Arizona, de laquelle nous pouvons apercevoir le Colorado et certains hôtels sympathiquement décorés, tels que le Colorado Belle, hôtel-casino en forme de bateau à aubes. Nous profitons d’une courte baignade dans la trop petite (et trop fréquentée) piscine de notre hôtel pour nous rafraichir. Le climat (37-38 degrés et un fort vent) ainsi que l’ambiance de la ville ne nous laisseront pas un souvenir impérissable. Toutefois, nous n'aurons pas à nous plaindre : chambre spacieuse et propre, bien insonorisée et payée pour la modique somme de 28 dollars.

Au moment de partir souper, nous longeons la rue principale afin de voir de plus près les quelques hôtels du lieu et faisons le plein d’essence après un téléphone chez Alamo et trente minutes de perdues (ben oui, aucune indication quant au type de carburant ne nous a été donnée et, contrairement à ce que nous pensions, l’info n’était pas notée ni dans les documents de la voiture ni au réservoir).

Image
Le Colorado Belle, l'un des hôtels-casinos de Laughlin bâtis selon le modèle vegassien

Image
L'Aquarius Resort, l'autre hôtel-casino d'intérêt et notre étape de la nuit

Pour le repas, nous optons pour un restaurant mexicain où nous fumes bien servi et en sommes ressorti largement repus. Toutes ces péripéties nous ayant amené à 22h30, nous reprenons le chemin de l’hôtel pour une nuit paisible.
25 jours et un circuit classique dans l'Ouest (Californie - Arizona - Utah - Nevada) en 2012 :
carnets-voyage-usa-f25/les-tits-suisses-chez-oncle-sam-t5608.html
mooser
Gros lézard de Zion NP
Gros lézard de Zion NP
 
Messages: 56
Inscription: Ven 23 Mar 2012 22:06

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: AurelienC, Google [Bot], MSNbot Media et 7 invités