Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Capitol Reef NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar kalista » Dim 10 Aoû 2014 22:18

Hello

Pour le photo tour à Antelope, il me semblait que les TO n'acceptaient que les gens avec des reflex/trépieds !!

Tu aurais pu te faire jeter :)

When people make a reservation for the Extended Photographic Tour and show up with a point and shoot camera, IPhone or I Pad, Overland Canyon Tours reserves the right to cancel your tour or change it to a regular tour if spaces are available !!
Carnet 2015
Roadbook 2015 (c'est gros, attention ^^)
Avatar de l’utilisateur
kalista
Orignal
Orignal
 
Messages: 1675
Inscription: Mar 21 Jan 2014 11:27


Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar MisfitGeek » Dim 10 Aoû 2014 22:54

Ca doit être en effet ceux qui donnaient des conseils photo complets. C'est vrai qu'ils semblaient bien pro, mais il faut aussi connaitre un peu le langage photo en anglais. Overland est très bien noté, le notre est plus bas dans la cotation tripadvisor ce qui explique aussi pourquoi il ne nous a pas jeté.
Mais on en a vu quelques uns qui prenaient les photos avec tablettes :hihihi:

De toutes façons ce n'est pas sur un tel tour que les vrais pros font leurs photos. Au delà d'avoir pu prendre des photos plus à l'aise et presque toujours sans personne dans la photo nous avons surtout pu mieux profiter du décor. Déjà notre groupe d'une dizaine c'est un peu compliqué pour trouver sa place afin de prendre des photos. Mais le guide veille à ce que tout se passe bien.

Il y a (beaucoup) du monde dans ce canyon étroit. Les indiens ont bien "optimisé" les visites. On sent bien évidement le côté business... mais ça reste incontestablement beau même si vous ne trouverez pas la sérénité dans ce lieu.
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar MisfitGeek » Mer 13 Aoû 2014 21:00

12 juillet : KayentaMoab

La veille nous avions dîné tard, vers 22h donc nous ne nous sommes pas couchés tôt...

On ne s'est pas levés si tard mais ça n'a pas été une grasse matinée non plus. Il y avait de la route de prévue au programme puisqu'il fallait rejoindre Moab, ses arches mais aussi Canyonlands.

Le petit déjeuner était inclus et bonne surprise : la salle est grande et bien décorée.
Nous avons en plus un gaufrier à disposition – Miam ! Il y a aussi des fruits frais... Le paradis par rapport aux autres hôtels incluant le petit déjeuner.

La routine reprends : bagages, check out et en voiture. Passage au supermarché derrière l'hôtel (Basha’s) pour un ravitaillement en eau principalement mais sans oublier un bon plein d’essence. On se lance ensuite sur cette route 163 que nous avions parcourue deux fois la veille pour Monument Valley, j'avais repéré quelques points où prendre des photos de la route en sachant que le vrai spot était après Monument Valley. On (re)passe le panneau de l'Utah en se prenant en photo devant... Mais en fait ce fut le seul sympa à prendre malgré que nous ayons franchis la frontière entre plusieurs états.

Passage devant l'entrée de Monument Valley avec un pincement au cœur puisque nous aurions pu y revenir: la veille la personne au guichet nous ayant indiqué que l'entrée était valable sur 3 jours. A vérifier...
Après quelques kilomètres de route en regardant devant mais aussi dans le rétroviseur (et oui Monument Valley est derrière maintenant) nous sommes sur LE SPOT de LA PHOTO de Monument Valley voire de tout l'ouest. En fait je n'avais pas besoin de surveiller le rétro, il y a déjà un camping-car de garé et des personnes au milieu de la route. D'autres sont un peu plus loin.

Sérieusement, vous avez déjà vu une séance photo avec du monde au milieu d'une route en train de prendre ses photos tranquillement ??? Ici ça le fait. On se gare et hop au milieu de la route ! Bon, il y en a un qui fait quand même fonction d'œil de lynx pour surveiller les voitures qui arriveraient, mais vu la longueur de la ligne droite, seule K2000 pourrait nous surprendre.

Pour moi c'est vraiment la photo qui représente tout l'ouest des USA (voir en bas) :love: . Et pour vous ?

Sur la route nous avons plusieurs étapes de prévues. Je m’était fait un trajet avec « options » je savais que nous ne ferions pas tout ce que j’avais inscrit sur la feuille de route, qui totalisait 350 miles - nous ne ferons que 250 miles. Gooseneck étant sur la route on y passera mais avec un peu de déception. En fait c'est un double Horseshoe Bend mais sans sa beauté. Les couleurs sont des dégradés de gris et la rivière est boueuse. Heureusement que cela de demandait pas de détour. Vous pouvez y passer mais pas après avoir vu Horseshoe Bend qui est mille fois plus beau, bien plus grandiose.

Ensuite déjeuner à Monticello au Peace Tree Juice Cafe. Accueil cool, menu simple mais bon et frais (salade, wrap) : 45$ pour 4 c’est à garder comme adresse. Je me suis aperçu plus tard que c’était une chaine puisque on en retrouve dans d’autres villes.

Nous zapperons Newspaper Rock (25 miles aller-retour pour voir uniquement des pétroglyphes).
En fait nous dépassons Moab pour faire un tour dans Canyonlands NP. On se contentera de la partie Isle in the sky. Pourquoi pas The Needles ? L'un et l'autre sont des culs de sac avec au moins 1h30 de détour chaque pour voir quelques points. The Needles me faisait penser à Bryce Canyon et je ne voulais pas faire doublon. Donc en route pour Isle in the sky !
Il faut sacrément monter (on s'en doute vu le nom). Et si nous quittons le bas à plus de 40°, la température ne baisse pas trop. Premier arrêt à Mesa Arch. Parking facile et courte marche. L'arche est bizarrement configurée, presque en contrebas. Mais la vue est superbe. Elle est réputée pour être un lieu à photographier à l'aube mais vu le temps de trajet, bonjour l'heure du réveil depuis Moab !
Attention aussi, vous êtes vraiment tout au bord avec aucune barrière et aucun garde-fou. C'est encore plus impressionnant qu'à Horseshoe Bend !

Il fait diablement chaud et on retourne à la voiture. Arrivés sur le parking on s'aperçoit qu'on a laissé le coffre grand ouvert ! Zut... Personne n'a piqué notre linge sale pour le mettre à la laverie ! Pas non plus d’ours ou d’écureuil en cours d’inventaire.
Donc rien ne manque, pas même une chaussette trouée, pas une cacahouète...

Suite vers Green River Overlook. On a vraiment l'impression d'une vue aérienne. Mais ça reste un peu trop monochrome à notre gout. Et aussi la rivière est à plusieurs kilomètres donc on à pas du tout la même impression qu'au Grand Canyon. C’est beau, c’est grandiose mais nous ne sommes pas soufflés comme sur les étapes précédentes. Je ne le dis pas aux autres mais j’espère que nous ne sommes pas en train de nous habituer à ce que chaque étape soit encore plus grandiose que la précédente.

Je propose l'option suivante à la troupe : enchaîner vers Grand View Point avec 40 minutes de route (AR) et autant en marche pour voir un autre point de vue. Ils ne sont pas convaincus, j’avais en tête que le paysage serait du même genre que Green River et il est vers 16h donc on décide de revenir sur Moab tranquillement, on fera une petite pause sur le point de vue vers la piste Shafer Canyon road où l'on peut voir cette piste de terre qui permet d'accéder vers The Maze ou de retourner sur Moab par le chemin des écoliers. On prendra bien sagement le bitume... il ne faut pas être sensible au vertige sur le début de cette piste.

Arrivée tranquille au Aarchway Inn qui est à l’extérieur de Moab mais tout près de Arches NP. Belle chambre. Piscine et même une aire de barbecue. On se pose et ensuite direction le centre-ville pour dîner. Voiture obligatoire, mais parking sur Main Street facile.
Le Zax sur South Main Street est notre choix. Il est connu pour une ambiance animée (ça veut dire bruyante pour nous européens) et on se rabat sur une table en extérieur au bord de la rue principale. C'est plus calme sauf quand un kéké du turning fait rugir son moteur au départ du feu ! On a eu plusieurs fois le même ! On peut aussi voir les camions interminables, c'est sympa au final. Ma fille avait choisi Salad bar à volonté, mon fils c’était pizza à volonté, nous étions sur du classique. Au total 72$ pour 4. Les plats sont bons le service est aux petits soins comme d'habitude. A la table d'à côté des français (je vous dis, il y en a partout) qui se proposent à nous prendre en photo.
On fait un tour rapide des boutiques le long de Main Street, c'est sympa mais ça ferme vers 22h donc on se dit qu'il faudra revenir. Ahhh oui on passe 2 nuits ici. Sympa !

Il est prévu une chaleur de malade le lendemain. Je dois changer mes plans pour ne pas être sous le soleil de plomb en plein milieu des arches. Ce parc n'est pas réputé pour ses chemins frais et ombragés. Vous avez deviné, pas de grasse matinée en perspective !

La leçon du jour : Sur les étapes longues, avoir en tête les distances et penser à mettre des points de vue en option (se mettre dans la tête qu'on peut les faire sauter). Mieux vaut arriver pas trop tard et pas trop vanné en se disant qu'on a peut-être loupé des choses que l'inverse en étant vraiment déçu de ce qu'on a vu. Sur le web on a suffisamment de quoi se faire une idée.

Vue sur la route 163. Non ce n'est pas LA route dont je parle, mais ça s'en approche.
Image

Là ! C'est ce cliché dont je parle !!! Cette route droite, qui plonge et va se planter dans le décor. Rien à droite, rien à gauche. Pas de voiture. Une route abandonnée en plein ouest sauvage :
Image

Green rive overlook - presque vu d'avion :
Image

Shafer Canyon road. Qui ose ? Le début de la piste est en haut à droite de la photo :
Image
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar MisfitGeek » Jeu 14 Aoû 2014 20:51

14 juillet : Moab

Le réveil sonne avant 6h et tout le monde se tire du lit de bonne humeur.

D'ailleurs ça me fait penser que dans tous les hôtels où nous sommes passés nous n'avons pas eu à nous plaindre de la literie. C'est un peu pénible d'avoir un lit très haut par rapport à nos habitudes mais pas de matelas trop mou ou défoncé à déplorer. Nous n'avons pas poussé le vice à vérifier la propreté du matelas mais nous n'avons pas vu de draps tachés ou douteux. En revanche la clim dans la chambre c’est la plaie.

Ici le petit déjeuner est inclus et la salle est suffisamment grande mais la qualité n'est pas au rendez-vous. Il y a une machine à pancakes mais pas de pâte !!! Jus concentrés et viennoiseries / cakes très bof. C'était bien mieux la veille avec la machine à gaufre de Kayenta !

Le planning initial prévoyait de passer la journée dans Arches NP. Mais pas sous un soleil de plomb !
Nous allons faire la Scenic Drive et Delicate Arch (avec 3h de marche annoncées) au moins en nous laissant décider ensuite en fonction de l'heure ce que l'on fera ensuite. On ne prend pas de quoi manger le midi, ce sera sur Moab car nous ne voulons pas manger en plein soleil ou dans la voiture. Il y a des tables à pique-nique mais assez peu et pas vraiment à l’ombre.

On passe le guichet avec personne dedans, arrêt à Park Avenue qui est une belle enfilade, on peut voir que le ciel est gris. C'est quoi cette météo ??? Le paysage promet même si on se dit que ce sera moins beau que Monument Valley.
On poursuit vers Balanced Rock 5 minutes plus tard. A noter : ici pas la peine de faire le trail qui fait le tour, il est court mais ne sert à rien, la meilleure vue étant depuis le petit parking.

On passe vers les différents autres points de vue mais en restant dans la voiture pour ne pas perdre de puisque le ciel ne se découvre que tout doucement. Il est à peine 8 heures quand nous arrivons au parking pour monter le trail vers Delicate Arch qui est presque plein. Beaucoup de monde semble monter pour le lever de soleil (pas de bol avec les nuages). Il reste un peu de place heureusement car il est très fortement déconseillé de se garer où il ne faut pas aux US ! On a vu de rangers verbaliser ou au moins mettre des papiers d’avertissement aux voitures ou aux camping-cars mal placés.

Le début de chemin est classique et ensuite on monte sur le slick rock. Ça monte et il commence à faire chaud. Ça reste très praticable il y a même de jeunes enfants.

La dernière partie est plus jolie en paysage avec des roches aux formes très variées. On découvre l'arche d'un coup (on ne la voit qu'à la toute fin). La roche à ses pieds forme un cirque et elle domine le panorama. Waouhh ! Ça vaut le coup de monter ! D'ailleurs les gamins me font remarquer qu'il n'a fallu qu'une heure pour monter sans forcer. Avec le temps pour admirer et pour faire les photos suivi de la descente nous aurons mis quelque chose comme 2h30 en étant cool.

En bonus presque personne vers l'arche. Des allemands se prennent en photo avec leur drapeau (la finale étant passée) et quand ils ont fini nous avons tout le temps pour nos photos. Je pense que beaucoup sont arrivés très tôt car nous les avons croisés qui descendaient et quand nous sommes descendus c'était affluence sur la montée. On a donc trouvé par hasard le bon créneau. J'imagine que lorsqu'il y a affluence sur l'arche ça doit être pénible pour prendre SA photo !

Nous sommes à la voiture vers 10h30. Il fait chaud maintenant mais ça reste tenable. L’eau est bien entamée mais il y a des fontaines dans le parc. Nous décidons donc d'attaquer Devil's Garden pour aller sur Landscape arch.
Comme certains autres, le parc est grand et il y a du chemin entre chaque point, surtout que là on va au fond du parc. Après s’être garé, en route sur le trail vers cette seconde arche. Le chemin ici est plus plat mais avec plus de monde. Nous nous limitons à cette arche remarquable. Elle est moins facile à prendre en photo (ne vous arrêtez pas au premier endroit où vous la voyez, poussez un peu plus loin) mais elle est superbe de finesse.

Il y a une légende urbaine qui prétend que les noms auraient été inversés entre les deux arches, on pourrait le croire à les voir mais c’est démenti.

Le soleil tape, retour direct à la voiture : Il est 11h30, comme prévu nous prenons la route pour sortie du parc en faisant un tour vers Double Arch et The Windows mais là il y a du monde ! Ça bouchonne même sur la route ! On se dit que nous pourrions revenir le soir. Pourquoi pas..

Mais j'ai aussi un souci: la jauge est descendue à une vitesse pas possible sur ce dernier quart de réservoir. Tout le monde pique un somme pendant que je stresse : il y a plus de 20 miles pour revenir en ville ! J'ai conduit cooooool et heureusement que c’était tout en descente. J’arrive sans encombre à la première station : 45$ de plein. Je me suis fait avoir car le trajet de l’hôtel vers le parc, dans le parc et retour faisait quand même 50 miles. Gros loupé, mais sans conséquence.

Déjeuner au Sweet Cravings Bakery, grande salle calme avec décoration claire et style boutique, salades sur mesure, scones maison et une citronnade dé-li-cieu-se. Une bonne étape fraicheur à 43$. Un petit tour dans les boutiques de Main Steet comme prévu la veille et en route vers l’hôtel ou plus exactement sa piscine !

L’hôtel disposant aussi d’une laverie on se dit qu’il faudrait bien lancer 2 machines (de tête 1,75$ en lavage + 1,25$ en séchage + 1$ de lessive par machine, le tout durant un peu moins d’une heure séchage compris). On est pas habitués mais ce n'est pas trop compliqué, hop deux machines lancées !Mais catastrophe : il n’y a pas 5 minutes que nous avons lancé les machines qu’il y a une coupure d’électricité !!! Visiblement c’est tout l’hôtel et même une partie de la ville. Cela durera bien une heure !

Tout rentre dans l’ordre mais la conséquence est qu’il est un peu trop tard pour retourner vers le parc pour voir Double Arch & The Windows. On dinera encore en ville, au Moab Diner, qui un diners très classique, bon et pas cher : 46$

Leçon du jour : ne pas descendre sous le quart de réservoir, surtout quand un petit détour vous permet de faire le plein. En rase campagne vous aurez une station dans chaque petite ville, mais elle peuvent être éloignées, sur les highways vous aurez des panneaux qui indiquent si la prochaine station est loin (j'ai vu du 75 miles sans station). Ce n'est pas comme chez nous, il faut prendre une sortie et généralement vous avez une "aire" de service avec de quoi faire le plein de la voiture et des ventres. C'est d'ailleurs assez bien indiqué sur l'autoroute.

Balanced Rock avec nuages, pas terrible :
Image

Delicate Arch, paisible au petit matin (9h), c'est serein car peu de monde :
Image

Avec ma fille pour donner une idée de la taille :
Image

Sur le chemin vers Landscape Arch. Dans la catégorie animaux on a tous des écureuils qui font la pause, moi j'ai aussi celui-là ! Et comme pour les écureuils, il prend la pose bien sagement et sans téléobjectif :
Image

Et enfin Landscape Arch :
Image
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar MisfitGeek » Ven 15 Aoû 2014 18:41

15 juillet : MoabBryce Canyon

Réveil à une heure un peu plus normale que la veille. Nous prenons le petit déjeuner très bof (comme hier, pas de pancakes possible, le reste étant moyen). En plus la clim est à fond, il faut se trouver une place hors de portée de ces glacières.

Nous ne trainons donc pas trop et nous mettons en route, il nous faut faire 140 miles de route vers Torrey pour déjeuner, soit plus de 2h. Au passage devant l’entrée de Arches NP, je me dis que ce serait bien d’aller voir Double Arch et The Windows mais je pense à la route. La 191 n’a pas de charme et la freeway 70 est triste à mourir. C’est sur cette route que l’on a vu le panneau indiquant dernière station-service avant plus de 70 miles !

Attention : si vous allez à Bryce Canyon depuis Moab, le GPS vous fera faire toute cette 70 et vous louperez la 24 et la 12 ! Un crime !

Quand nous sortons de la 70 pour la 24 on rentre dans un no man's land : pas de ville ou de maisons, nous ne doublerons pas de voiture (pareil pour l’inverse) et nous en croisons une toutes les 4 ou 5 minutes. Le GPS annonce la prochaine bifurcation dans 40 miles.

Passé cette bifurcation le paysage devient plus joli et il reste encore 25 miles pour arriver vers Capitol Reef NP. Nous ne nous y arrêterons pas, mais nous retrouvons les décors rocheux dans les teintes chaudes et une belle route qui serpente. Une pause vers Panorama Point, c’est joli mais nous avons vu mieux, les autres points sur la route (Chimney, Twin rocks) nous laissent la même impression.

Nous déjeunons au Castlerock Coffee & Candy (40$) qui est pile à la jonction de la 24 et de la 12. C’est un petit resto type familial sympa, les salades étaient bonnes et j’avais vu qu’il avait la particularité de faire des chocolats maison. Je prends 2 ou 3 chocolats pour le café. Ils sont bons mais pas exceptionnels pour nous, en fait ils sont au gout US certainement. Et ils sont quand même entre 1 et 2$ pièce. Après un plein dans la station voisine en route pour la fameuse 12 !

Torrey est déjà à 2.000m et la route nous embarque dans un décor bien vert avec des groupes d’arbres avec une écorce blanche façon bouleau. Font-ils partie de la colonie de peuplier faux trembles nommée Pando ? Elle est localisée un peu plus au nord, mais s’étend sur plus de 40 hectares… En tout cas c’est magnifique !
Voir le détail sur ces arbres (vers la fin de la page) : http://www.axolot.info/?p=763

Ça monte… Ça monte, nous voyons passer les petits panneaux d’altitude : 7.000, 8.000, 9.000 et ça continue. Nous nous retrouvons à plus de 9.400 pieds soit près de 3.000 mètres tout tranquillement en voiture… Le ciel est un peu couvert et il pleuvote, résultat : nous descendons à 20° et c’est super agréable après avoir subi de 40° à Moab. On profite du point de vue de Homestead Point, au bord de la route une voiture s’est arrêtée : ils prennent en photo une biche qui est au bord de la route.

Avec cette entrée en matière c’est clair que cette route 12 mérite son titre de plus belle route de l'ouest !

La route redescend, dommage, nous étions bien dans ce paysage. Le Hogback est saisissant aussi, on roule sur la crête et à part la route, il n’y a rien. Le décor revient dans le minéral ocre sur les points de vue suivants : Boyton et Head of Rocks qui sont superbes. Après avoir passé Escalante le ciel est très sombre, il se met à pleuvoir, même sérieusement vers les Graineries. Le vent est fort il y a des éclairs.

Malgré un ciel toujours bouché nous marquons une pause sur Powel Point avec une rencontre étonnante : une petite famille (un enfant de 5/6 ans) en… vélo (bien équipés). Nous discutons un peu, ils ont prévu de faire le tour de l’ouest mais en vélo (ils vont vers Moab). Quand je leur annonce la météo devant cela ne semble pas trop les perturber, la chaleur de Moab les inquiète bien plus. Et après ce que nous venons de passer en montées et descentes, je dis bravo !! Ils sont bien sûr conscients de la route devant eux et racontent que des américains se sont arrêtés et les ont fait monter dans leur pick up, pensant que la côte était trop raide.

Nous arrivons pas trop tard à l’incontournable Ruby'S Inn. Le ciel est toujours très bouché. J’avais prévu d’aller voir le coucher de soleil, c’est cuit ! Il est 17h, soit c’est l’option piscine soit on tente un tour dans le parc quand même. Bien sûr c’est la seconde option qui est retenue.

Et malgré le ciel bouché, malgré l’humidité et malgré le vent ça met une claque ! Que c’est impressionnant ! Il n’y a pas de lumière mais on devine déjà les couleurs et les formes. Tout le monde est motivé à bloc pour se lever tôt le lendemain matin en espérant que ça se dégage.

Retour vers l’hôtel en passant par les boutiques en face de l’hôtel (en décor western). Nous voudrions manger au restaurant de l’hôtel (Cowboy's Buffet and Steak Room) mais il y a une file pas possible, on se rabat donc sur le Canyon Diner à coup de pizza de 7 pouces (c’est riquiqui !). C’est du fast food correct et pas cher (40$).

Retour à l’hôtel et dodo… Il n’y aura pas de piscine même si elle nous tentait bien.

Homestead Point. Enfin du vert et du frais :
Image

Head of rocks :
Image

Pour changer des écureuils, pris en face du Ruby's Inn (et ce n'est pas un faux) :
Image

C'est gris et sombre mais ça promet :
Image
Image
Image
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar mimi3365 » Ven 15 Aoû 2014 21:06

Oui, Bryce même sans soleil en met plein la vue !!! Pour nous cela a été sous la neige, extraordinaire ! :content:
Avatar de l’utilisateur
mimi3365
Petit veau du Colorado
Petit veau du Colorado
 
Messages: 583
Inscription: Jeu 17 Oct 2013 20:39

Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar MisfitGeek » Sam 16 Aoû 2014 00:14

16 juillet : Bryce CanyonSpringdale (Zion)

En allant ce coucher la veille le ciel semblait dégagé, on voyait les étoiles donc espoir. Je me réveille à 6h et le ciel est déjà un peu clair et DÉGAGÉ ! Tout le monde saute du lit, ou en tombe vu qu’ils sont hauts ! Le petit déjeuner sera pour le retour. En voiture !

Il n’y a pas long pour rentrer dans le parc, les biches et cerfs sont encore en balade dans la brume matinale. Je n’ai pas allumé le GPS et j’aurais dû, toutes les routes se ressemblent… Enfin sur le parking pour Sunrise point ! Il est un peu tard car le soleil pointe presque déjà. Mais nous pouvons profiter de l’embrasement de l‘amphithéâtre ! C’est beau ! Sur la photo plus bas il n’y a pas de retouche, promis. Le ciel est bleu très clair mais l’amphithéâtre prend une couleur de feu. Il y a même des effets de lumière que les photos ne peuvent rendre. Quand le soleil a pris de la hauteur on se rentre dans la voiture et direction le petit déjeuner ! Il faut dire que la température est trèèèèès basse ce matin.

Nous prenons ce petit déjeuner à l’hôtel (le Cowboy's Buffet and Steak Room). C’est rapide est c’est bon et d’un tarif correct : 45$ avec tout le monde qui tourne aux pancakes. Mais nous restons toujours nostalgiques de ce que nous avions pris à The Good Egg au premier jour.

J’ai oublié qu’hier nous avions passé du temps dans la « boutique » de l’hôtel. En fait presque un supermarché ou un centre commercial tellement c’est grand. Il y a pas mal d’articles d’artisanat et tout un tas de souvenirs en tout genre. Comme dans beaucoup d’endroits ils vendent des pierres magnétiques de diverses formes, le tarif n’est pas à la pièce mais vous remplissez un (petit) sac pour quelques dollars. Mon fils se débrouille pour en caser un maximum dans le sac qu’il peut à peine fermer et on passe à la caisse un poil honteux. Que se passe-t-il ? La caissière fait un sourire et lui en donne 2 ou 3 de plus !

Nous n’avions bien sûr pas l’intention de quitter Bryce comme ça. Nous avions prévu de faire le classique Queen’s Garden + Navajo loop. Il fait beau et encore frais (pour le moment). On commence par Queen’s pour finir en beauté par le passage dans Wall Street. C’est vrai que l’on ne peut pas se rendre compte de la grandeur de l’ensemble quand on est en haut sur le rim. D’être au milieu donne vraiment l’idée de l’immensité. En plus c’est un bonheur de passer dans ces décors variés et colorés. Les cartes mémoire se remplissent à grande vitesse et presque toujours sur des photos en format portrait : tout est vertical ici.

Il ne faut pas vous demander pourquoi ce parc a déjà remporté la palme du plus beau parc ! Si vous restez de marbre devant, je ne comprends plus.

Après quelques kilomètres, quelques dizaines de photos et surtout après la grosse montée à la sortie de Wall Street, nous reprenons la voiture avec une petite pause sur le panneau d’entrée : très beau et bien aménagé pour se garer. On déjeunera au Foster’s Family Steak House. Grand resto au bord de la route mais personne dedans. On a eu un doute, surtout quand le sherif est venu discuter avec notre serveuse et l’a amenée (sans menottes je vous rassure). Repas correct pour 72$ (deux d’entre nous avaient pris de la grillade). Bon il y a quand même du monde qui est arrivé pendant que nous mangions, devinez quoi : Et oui des français.

Entre Bryce et Zion c’est très court : 85 miles. Cool.

Une particularité sur Zion : la route. Elle est rouge / brun dès que l’on passe le guichet, ça surprend et c’est beau, ça reste quand même étonnant comme choix ! Les roches sont surprenantes striées dans tous les sens comme Checkerboard Mesa. Juste avant l’entrée du tunnel se trouve le tout petit parking pour se lancer sur Canyon Overlook Trail. Seules 10 voitures peuvent y tenir (et encore) et nous avons perdu la fraicheur matinale de Bryce depuis longtemps. Nous sommes revenus vers les 40° et c’est même un peu orageux.
Nous attaquons la piste, elle est assez originale sur certains passages et heureusement une partie est ombragée, ça monte mais sans trop, elle n’est pas longue et nous arrivons au bout vers le point de vue. C’est beau, c’est grand mais il manque un petit quelque chose. « Pas extraordinaire » nous vient à l’esprit et d’autres voyageurs se disent la même chose. On embrasse quand même toute la vallée et on voit la route qui serpente. A-t-on déjà trop vu de panoramas ???

Redescente tranquille, nous retrouvons la voiture bouillante et nous prenons le tunnel pour descendre dans la vallée, passer la ville et arriver au Majestic View Lodge qui est au bout de Springdale. Nous avons une chambre qui donne sur la montagne, le nom n’est pas trop usurpé. La piscine fait du bien même si l’orage pointe et qu’il tombe quelques gouttes.

Pour le diner nous avons opté pour Oscar's Cafe. Style un peu mexicain et assiettes copieuses. J’avais pris un plat avec du chili verde : pas mauvais du tout. L’addition se monte à 72$. Il y a pas mal de petites boutiques originales et une galerie de photo « classe » sur la rue principale, cela vaut le coup pour une balade de fin de journée.

Je crains le pire pour le lendemain : j'ai mis Angels Landing à l'ordre du jour mais la météo promet 40°. Nous sommes un peu fatigués puisque réveillés à 6h. Je n'ai pas trop le cœur à décréter un autre réveil avant l'aube pour éviter les heures chaudes, de plus la journée de demain fera 25 heures.

Je vous laisse convertir en Celsius :
Image

Quelques dernières ombres chinoises avant l'arrivée de la lumière :
Image

Quand Bryce s'enflamme vers 6h30 :
Image

L'érosion est terrible par ici, les racines façon "bonzaï" sont naturelles :
Image

La balade Queen's Garden + Navajo loop. Le ciel dégagé permet de profiter des couleurs :
Image
Image
ImageImage

En passant, un autre professionnel de la pose. Tous ses copains tournaient autour des randonneurs :
Image

Vue plongeante sur Wall Street :
Image

C'est presque du même point, nous sommes presque arrivés vers le bord :
Image

Et enfin revenus au bord :
Image

Bryce est loin, nous sommes à l'entrée de Zion : les roches striées et la route avec sa couleur unique. Vue vers le petit parking de Canyon Overlook trail :
Image

Canyon Overlook de Zion :
Image
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36


Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar MisfitGeek » Sam 16 Aoû 2014 22:00

17 juillet : Springdale (Zion) – Las Vegas

Comme je le craignais on se réveille « tard » : 7h30 passé. Et il y a de la grogne dans les rangs. Dehors c’est grand soleil et toujours 40 / 42° de prévus au plus chaud. Donc le temps de prendre un petit déjeuner + check out + bout de route / bus, on ne commencera pas avant 10h.

Abandon de Angels Landing car la fatigue commence à se faire sentir et de mon côté avec la chaleur et les passages dans les endroits (trop) climatisés mon nez n’est pas au top. Je consomme du mouchoir anormalement. Il y a 3 options :
  • Prendre notre temps et partir tôt vers Las Vegas
  • Faire les Emerald Pools
  • Faire River Side + un bout de Narrows histoire de mettre les pieds dans l’eau.

Vu l’état « boueux » de la Virgin River, la dernière est abandonnée de suite. Les orages que nous avons passé la veille et qui ont dû aussi être présents les jours précédents ont du bien raviner en amont. Se balader à côté de d’un torrent boueux, ça ne tente pas.

L’option sérieuse était la première. Elle permettait de reposer tout le monde, d’arriver tôt à Las Vegas en faisant une sieste dans la chambre avant de se lancer dans cette ville. Mais nous avons (ou plutôt j’ai) voulu profiter un peu du parc en faisant Emerald pools (lower – upper) avec retour par Kayenta. Mouais…

Détail amusant au petit déjeuner (pris à l’hôtel : Arkansas Al’s -42$) : Une serveuse arrive avec ses longues tresses blond très clair. Mais nous en voyons une seconde : même tête et même look ! A se demander si ce n’était pas les épouses des jumeaux de Matrix reloaded (les gardes de Lambert Wilson).

Vers 10h nous attaquons la piste vers lower / middle, simple et ombragée avec la jolie petite cascade photogénique. Nous tentons l’upper mais sur un mauvais chemin : nous ne sommes pas les seuls d’ailleurs. Demi-tour. Le bon chemin est bien plus accessible mais il n’y a presque plus d’ombre. Au final le upper ne vaut pas le temps de marche. Attention : c’est mon avis (même s’il est partagé en famille) mais certainement dû à ce que nous l’avons fait en été avec des pools pas très vaillantes, ça donne plus l’air d’un marigot.

Le retour par Kayenta trail : ça évite de faire le même chemin qu’à l’aller et c’est moins fréquenté, plus sauvage. Nous retrouvons la route et la navette et retour au parking du visitor center (nous avions fait le check out et chargé la voiture). Nous mangeons à The Park House, petit resto qui semble être connu pour les petits déjeuners mais le déjeuner était bon et frais avec un accueil sympa (57$). Nous avons (encore) croisé des français… dont un qui engage la conversation par « Super ! Je suis content de croiser des compatriotes ! ». Nous n’avons pas compris… En fait il commençait sont roadtrip depuis Las Vegas, c’était donc sa première étape. Nous l’avons rassuré, il en croisera des français !!!

En route pour 160 miles vers LAS VEGAS !!! Nous zapperons Valley of Fire, cela nous aurait pris trop de temps et des roches rouges on en a vu et revu. La route est ennuyeuse… Le moment le plus intéressant du trajet a été quand nous avons suivi un train de marchandises immense.
Nous voyons Vegas sortir de rien, mais arrivent les panneaux immenses pour les casinos, les hôtels et autres lieux... Nous avons prévu de commencer par Fremont Street (mais juste en voiture), puis de suivre le Strip jusqu’au « Welcome Las Vegas » et retour vers le Planet Hollywood qui nous hébergera pour une courte nuit.

Attention au GPS : il n’aura de cesse que de vouloir nous forcer à prendre la Freeway et pour cause, on ne roule pas vite sur ce Strip…

Fremont Street est à taille bien plus humaine que le Strip ! Elle est piétonne ça donne envie d’y passer, mais nous n’aurons pas vraiment le temps. Faire le Strip en voiture est une bonne idée, sauf quand vous avez un bus ou un camion à côté mais ce n’était pas trop mal pour nous. Ça permet d’avoir la vue d’ensemble au frais de la clim.
Pour le panneau « Welcome », pas facile de se garer (une douzaine de places au plus). Il y a une file d’attente devant le panneau, je fais descendre tout le monde et attend qu’une place se libère. Ce ne fut pas trop long et dehors... quelle canicule : c’est à tomber. Devant le panneau ça s’organisa assez bien, on peut prendre ses photos ou un gars se propose de vous prendre en groupe. Il n’y a rien de demandé en compensation, on donnera quelques dollars.

L’épreuve suivante était de trouver le parking de l’hôtel. Celui du Planet Hollywood est en fait derrière (Audrie Street). On arrive dans un parking couvert immense comme celui d’un centre commercial. Je vois Check-in – Vallet Parking mais prends Self Parking que je suis. Si nous trouvons une place facilement, nous aurons la joie de traverser tout le centre commercial + une partie du casino avec tous les bagages !!! Moment de solitude. En fait j’ai trouvé le truc au moment du départ : il faut suivre Check-in où il y a une dépose minute et juste derrière une porte vitrée le comptoir du check-in ! D’ailleurs ce fut le plus long (queue malgré 5 ou 6 comptoirs) et celui où il y a eu le plus de questions… Pénible.

Petite pause / sieste dans notre 38ème étage. La chambre est grande et fraiche et sans bruit de clim. Nous avions visé de manger au Gordon Ramsay Burgr : 1h20 d’attente mais principe super, ils prennent votre nom et vous devez revenir à l’heure dite. Nous allons donc faire un petit tour devant l’hôtel : Bellagio (spectacle fontaines) et le Paris. Il y a plus triste comme environnent !

Arrive notre heure dite on nous place directement. Un truc que nous n’avons pas compris : ils présentent les cocktails et boissons sur un iPad… Et pour calculer le tip ils vous laissent un iPod... la frime ! L’apparence compte à fond ici, les hamburgers sont bons, un poil originaux mais pas forcément extraordinaires. Nous nous en tirons pour 112$ quand même… :hein:

Dehors il fait nuit. En route pour un tour à pieds sous une température pas vraiment rafraichie. Galerie du Ceasars palace et du Venetian ainsi que les « devantures » des casinos sur le chemin : le volcan du mirage, Harrah's, Flamingo et bien sûr le Paris. On est passé sur la rue piétonne vers la roue mais sans la faire : trop cher et trop de queue. On est scotchés par la démesure des lieux, des éclairages… Je vous recommande vraiment le Venetian si comme nous vous êtes passés à Venise, les décors sont bien faits. Pour les « grands » éléments (campanile, place, palais) c’est sûr qu’on ne se trompe pas mais certains petits passages de canaux sont bluffants !
Nous finirons à 2h du matin avec des jambes en coton. Et en rappel nous avons « gagné » 1 heure puisqu’il y a un décalage horaire entre Utah et le Névada.

Je regrette quand même de ne pas être remonté voir Fremont Street. Je voulais une seule nuit à Las Vegas. Je n’aime pas trop cette ville et je ne sais pas trop quoi faire de jour. Pas question d’aller trainer dans les casinos pour moi (mon esprit logique à la Spok ne comprends pas la passion que certains vouent aux machines à sous) et nous avons 2 enfants de moins de 21 ans. Que reste-t-il !, Outlet, Hoover Dam, Valley of Fire ??? J’avoue au final que 2 nuits peuvent être une bonne option quand même.

Leçon du jour : Il peut être utile de prévoir une journée "off" dans le trajet, dans les reproches le fait que je n'ai pas laissé une journée avec grasse matinée ou une journée libre et improvisée... Pensez à ce que soit aussi des vacances mais pas un parcours du combattant !

Zion / Lower Emarald Pool. Ce point avec la cascade est le plus beau du parcours :
Image

Depuis Kayenta trail, on voit la couleur peu engageante de la Virgin River :
Image

Là, c'est aussi un autre symbole de l'ouest américain :
Image

Le "lac" du Bellagio (4.5 ha quand même) :
Image

Et là, c'est où ???? Que fait ce bâtiment sous les pattes de notre tour Eiffel ??
Image

Si vous avez froid, collez vous aux premières loges !
Image

Il est 1h20 du matin, panorama depuis le Bellagio :
Image
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

Re: Juillet 2014 : Boucle entre Phoenix et Los Angeles à 4

Messagepar MisfitGeek » Dim 17 Aoû 2014 17:55

18 Juillet : Las VegasDeath Valley

Après la soirée de virée dans Sin city, c’est un peu grasse matinée. Je crois que ça a donné du 8h ou quelque chose comme ça. Nous avions vu le Planet Dailies la veille juste à côté de la batterie d’ascenseurs. Nous y allons. Déjà à cette heure il y a du monde dans le casino. Ils sont scotchés aux machines à sous. J’ai depuis longtemps abandonné tout espoir de comprendre cette branche de l'espèce humaine. :pprr:

Je déconseille le Planet Dailies. Le petit déjeuner est bof et c’est hyper cher ! 72$ :shock: ! Vu que le jus d’orange était à 6 ou 8$ vous comprenez l’addition.

Pour le check out, toute la famille va au comptoir et je me retraverse casino + centre commercial (mais sans valises :lol: ) pour retrouver la voiture. Ouf ! Et ne vous marrez pas ! Je suis sûr qu'il doit arriver à des personnes de ne pas retrouver leur voiture. Bonjour l’angoisse ! Dans ce cas de figure je me met en mode « petit poucet » en revenant exactement sur mes pas.

Nous faisons une dernière petite virée dans Las Vegas en passant par la boutique M&M’s (super sympa) et Coca (moins). Nous passons devant le panneau Las Vegas dans le sens « Goodbye » en route pour l’outlet South. Pause shopping (longue) + déjeuner (rapide). Dans ces outlet pensez à vous enregistrer sur leur site, vous aurez des coupons pour certaines boutiques ! Nous en avons profité sur des paires de Converses. L’avantage de cet Outlet est qu’il est entièrement en intérieur, vu la chaleur extérieur c’est un bonheur.
Y déjeuner nous coutera 45$, bien moins que dans ce fichu Planet Dailies !

Début d’après-midi : en route pour Death Valley. Il y avait deux options, soit passer par la 190 qui permet de passer voir Dantes et les points importants vers la jonction 190-178 ; ou faire toute la 178 mais ne pas faire Dantes (sauf à arriver tôt car en fin de journée je pense qu'on se prend le soleil)…
J’ai préféré la seconde qui permettait de traverser toute la Death Valley par la 178 (Badwater Road). Nous n’avons pas regretté pour plusieurs raisons :
  • On découvre la Death Valley progressivement au fur et à mesure que l’on descend le long de la Jubilee Pass Road.
  • La route est très fun car pleine de creux et de bosses un peu comme ce qui est décrit pour la CA120. A des vitesses pas tout à fait légales ça fait montages russes, ça anime un peu la voiture !
  • Nous pourrons dire que nous avons traversé cette vallée !

Jusqu’à Jubilee Pass, le paysage n’a pas d’intérêt. Ensuite la route donne sur des paysages vraiment atypiques. Ce n’est pas monotone, d’un virage à l’autre on il y a des changements (quelque fois) subtils. Comme il y a quelques arrêts à faire tout du long (Badwater, Devil’s Golf…) ça ne lasse pas. En revanche à 48 – 49° de température extérieure avec un vent en mode sèche-cheveux, les pauses restent courtes. Attention en revenant à la voiture à la température de la carrosserie ou des sièges :censored: !
L’ensemble n’est pas beau comme Bryce Canyon, grandiose comme le Grand Canyon mais c’est aussi à voir pour l’étrangeté du paysage, pour pouvoir raconter avoir roulé « sous la mer » (dès fois on remonte à la surface) et pour les couleurs étonnantes de lieux comme Artists Palette.

Nous arrivons en fin d’après-midi au Furnace Creek Ranch, on s’installe. Je propose un tour au Zabriskie point, seul mon fils suit. C’est à 15 minutes en voiture, il y a aussi des couleurs et des formes uniques avec une lumière de couchant qui donne un peu de douceur. Attention à ne pas arriver trop tard ! La lumière tombe très vite.

Diner dans le domaine de l’hôtel (Forty Niner) avec son décor « d’origine » son service efficace (ahhh… le verre d’eau glacée fait du bien ici !). La carte est courte et ça se mange bien, nous nous en tirons pour 92$ quand même. Mais diner hors de l'hôtel n'est pas très envisageable :clin:
Il est 22h, mon fils veut piquer une tête dans la piscine, elle ne ferme qu’à 23h. Pourquoi pas ? Bonne idée : ce n’est pas juste la classique piscine en forme de haricot mais une vraie qui doit faire 20 – 25m et avec plus de 2m de fond. Et je me doute qu’elle est chauffée naturellement vue la température à laquelle elle est ! Il n’y a qu’une dizaine de personnes ce qui permet de faire un peu plus que barboter, nous sommes dans un genre de pénombre (l’éclairage dans la piscine manque quand même). Nous partons un peu avant 23h, il fait toujours plus de 40° avec le même vent, nous serons presque secs en arrivant dans la chambre. A ce moment c’est ma fille qui a une idée : voir le ciel nocturne sans pollution !
En voiture pour Zabriskie et une fois les lumières de la voiture éteintes, nous pouvons découvrir l’ensemble du ciel qui nous est interdit chez nous sauf à aller loin de nos villes. Pas moyen de prendre des photos qui donnent quelque chose, après quelques minutes on rentre, il faut dire que rester dans le noir presque absolu et sans bruit à cet endroit a un côté oppressant. En fait si, il y a un bruit : celui d’un petit filet d’eau, étrange dans cet endroit. Il est plus de minuit et toujours 40°.

Pourquoi faire une escale à New-York avant de venir à Las Vegas ? Il y a tout New-York en un seul hôtel ici ! Et c'est même plus fun que New-York, ici il y a un grand huit dedans !
Image

La boutique M&M's vaut le détour avec ses 4 ou 5 étages de goodies et son "mur". Dommage mais vu la chaleur on n'a rien embarqué
Image

Bye-Bye Sin city ! On peut voir la file d'attente pour se prendre en photo, l'autre côté étant le "Welcome" bien sûr. Nouveaux arrivants du jour et aussi nouveaux mariés en limo :
Image

Nous y sommes :
Image

48° + vent chaud + réverbération :
Image

Nous avons même pu y lire 120, soit juste sous les 49°. Malgré la clim la vitre côté soleil devient presque brulante et le GPS ventousé au pare brise implore pitié à chaque allumage.
Image

Devil's Golf course. Ce n'est pas labouré c'est naturel...
Image

Pour illustrer mes propos sur une route "fun". Ici c'est sur Artists Drive qui est à sens unique je vous rassure et sur cette portion je suis resté sage. Sur la route principale avec une bonne visibilité :fete:
Image

Zabriskie point. Non ce n'est pas un cône vanille-café géant, il fait 45° !
Image

Jonction 190-178 au couchant (20h15). Photo non retouchée, mais je pense que l'appareil n'a pas du s'y retrouver au niveau balance des blancs.
Image
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSNbot Media, Yahoo [Bot] et 5 invités

cron