Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Grand Canyon NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

How the West was won and where it got us

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: How the West was won and where it got us

Messagepar Straw » Sam 5 Sep 2015 08:39

En relisant ça peu paraître confus et abstrait. Mais c'est un peu comme les parc quand on a que la carte, on trouve ça un peu compliqué. Et une fois qu'on y est, c'est assez simple. Là c'est pareil.

Je le redis, plus que la visite du site en lui même c'est plutôt la piste qui pose problème. Jusqu'au parking de Lone Tree, ça va. Pour celui de Paw Hole, la dernière partie est très montante et sablonneuse. Si on le sent pas, mieux vaut s'arrêter. Le recours à un dépanneur dans le coin coute très très cher ! Renseignez vous au BLM de Kanab (même s'ils ont tendance à dramatiser un peu parfois), il y' a un bon coin info sur l'état des pistes et la météo. Pas de risque inutile, d'autant qu'il y' a beaucoup de choses à voir dans la région.
Straw
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 755
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36


Re: How the West was won and where it got us

Messagepar Straw » Sam 5 Sep 2015 12:18

Day 6 : Hurricane - Water Canyon / Canaan Mountains - Zion - Hurricane

Aujourd'hui, je me lève avec une certaine impatience. J'ai une randonnée qui s'annonce assez passionnante sur le papier, mélangeant tout ce que j'aime : une variété de paysage avec de l'eau, des slickrocks et des formations rocheuses intéressantes et trail difficile mais pas trop. Et bien, même si tout cela se mérite, le jeu en vaut la chandelle car le moins qu'on puisse dire, c'est que je n'ai pas été déçu, même au delà de ce que j'espérais.

Je quitte Hurricane direction Hildale, petite commune à une 20 aine de miles. Hildale est marrante comme "ville". D'une part elle est logée au pied des Canaan Mountains, il y'a pire comme décor, mais surtout il s'agit d'une vraie ville mormone. Limitrophe de la frontière entre l'Utah et l'Arizona, Hildale en Utah est mitoyenne de Colorado City ... en Arizona ! Tout ça est très logique !

rJ'arrive à Hildale et ça commence bien, je dois suivre une camionnette. Comme je n'ai pas envie de me faire remarquer, je la suis patiemment. Mais à l'arrière du pick up, 7 têtes blondes (oui, 7 garçons, quasiment tous le même âge) me dévisage. C'est assez troublant et on est bien chez les mormons. Ca n'avance pas et pendant 10', on s'observe. Je traverse toute la ville et direction la piste qui mène au début du trail.

Ce n'est pas un mythe : celle ci est quasi-impraticable. Sur les 2 miles, j'arrive à en faire 1,5 et je jette l'éponge lorsque je vois un petit parking. La tenter dans son intégralité est très risqué, vous voilà prévenu. Il se murmure que les mormons ne l'entretiennent pas pour ne pas être déranger. Je suppose qu'il y'a un peu de vrai.

Quoiqu'il en soit, me voilà paré et je prend mon temps pour gagner le début officiel de la randonnée. L'entrée des Canaan mountains est très jolie à cette heure matinale, rappelant irrémédiablement les paysages de Zion tout proche.

Image

Image

Image

Et c'est parti pour les 2 miles environ avant de découvrir Water Canyon. Si vous le pouvez, éviter l'endroit durant le we car il est très prisé des locaux qui viennent chercher de la fraîcheur. La ballade est agréable. Ne manquez pas "The eye", l'arche au dessus de vous, plus belle en fin de journée mais que j'ai complètement oublié au retour.

Image

Image

Image

La végétation devient de plus en plus verte et sans crier gare, le Water Canyon se dévoilé sous vos yeux. La ressemblance avec the Subway est frappante avec les parois creusées. C'est très joli, même si le débit est plutôt faible en ce mois d'août.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

On peut bien entendu se contenter de ce trail qui fait une très jolie ballade, sans effort particulier et qui convient à tous. Mais le meilleur reste à venir. Il faut quand même changer de braquet pour la suite. Car il est possible de continuer en remontant par le canyon. Cela se fait bien même si parfois on s'aide des mains, mais surtout le dénivelé devient beaucoup plus important car on remonte tout en haut du canyon en peu de mètres. Mieux vaut ne pas le faire à la mi-journée. On dirait pas mais c'est toujours le désert !

Image

Image

Image

Image

Ca monte, ça monte. A un moment j'entends des "plouf" et des cris. J'aperçois un groupe qui fait du canyoning en contrebas. J'ai bien envie de redescendre pour me baigner, ç adonne bien envie, mais il faudra tout remonter par la suite. Enfin la fin de la montée, et dans le même temps la fin du trail.

Image

Là aussi on peut faire demi -tour. La randonnée devient dur sur la fin mais la vue vaut le coup d'oeil. Les Canaans mountains sont une succession de plateaux qui forment une vallée à perte de vue. Le vent creuse la roche (comme partout dans le coin). Un tableau en rouge, ocre et blanc parsemé du vert des pins.
Mais pas question de s'arrêter. A ce moment là, il n'y a plus de chemin balisé, juste un vaste terrain de découverte. Il faut viser devant à gauche sur le slickrock. On redescend de quelques mêtres et il faut tout remonter, soit par la vallée (mais dans le sable et la remontée est plutôt forte), soit en coupant tout droit et par la gauche (ce que j'ai fait). On peut vite se perdre et il n'est pas facile lors du retour de retrouver le trail donc il faut bien repérer le lieu. D'autant plus qu'au retour on a le soleil de face, la luminosité change et le décor du matin n'est pas du tout le même.

C'est parti pour cette partie alors que les températures commencent à monter. Heureusement quelques nuages cachent de temps en temps le soleil, ce qui n'est pas plus mal pour marcher. Partout, les roches ont des formes striées.

Image

Image

J'entame la montée. Sur cette photo, on voit au loin par où il faut repartir, ce qui donne une idée de la distance (c'est au 2ème plan, pas au 1er !)

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Les derniers mètres avant l'objectif : les white domes. Les paysages sont magnifiques mais il n'est pas aisé de progresser rapidement.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

J'approche, j'approche... c'est vraiment beau et imposant. Pas un poil de vent.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

C'est magnifique mais je suis un peu crevé par la randonnée. Je me trouve un coin à l'ombre et après avoir mangé et récupéré un peu, je m'endors progressivement. Je sens qu'une petite sieste est la bienvenue. Après tout, il va pas disparaître le site

(...)
Straw
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 755
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36

Re: How the West was won and where it got us

Messagepar blandinetcricri » Sam 5 Sep 2015 12:50

:clap: :clap: :clap: Fantabulous!
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: How the West was won and where it got us

Messagepar Straw » Sam 5 Sep 2015 13:05

(...)

Après une bonne 1/2h de sieste, j'emmerge gentiment. Le temps de me réveiller complètement et c'est parti pour la découverte du site. Celui-ci n'est pas très grand et pas trop dur à se mouvoir. La vue à 360° est terrible. Certains le surnomme la "White Wave". Ce qui n'est pas faux.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

C'est tantôt lisse, tantôt abrupte. A droite c'est le plateau par lequel je suis arrivé. Mais de l'autre côté c'est pas mal non plus. On aperçoit même les plus hauts sommets de Zion au loin. D'ailleurs on peut continuer la ballade, notamment jusqu'à un point de vue qui s'appelle "The Notch". Mais je suis déjà très bien là et j'avoue que des miles supplémentaires me fatiguent déjà!

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le soleil refait peu à peu son apparition sans être éclatant ce qui n'est pas un mal car le blanc devient assez vite éblouissant. Ca donne faim toute cette glace !

Image

Image

Image

Petit détour de l'autre côté où l'ocre et le rouge se joignent au blanc. Pourquoi ce blanc à cet endroit ? Je n'en sais rien.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Autant dire que je prends un pied pas possible, c'est pas peut dire. Je pensais qu'il y'a avait juste une "petite" vague mais le site est excrément riche. Dernière session avant de repartir - à regret - mais le retour ne vas pas se faire tout seul !

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Ravi, je jette un dernier coup d'oeil à ce lieu d'exception. Là encore, personne. C'est vraiment très très agréable d'avoir de si beaux lieux rien que pour soi.
C'est l'heure du retour et j'opte pour la vallée. Ca descend bien donc beaucoup plus facile. On retrouve instantanément les couleurs ocres/rouges.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Arrivée au fond, il suffit de suivre le banc de sable. Et au bout de quelques mètres, incroyable dans ce paysage si sec et aride, des pools. Et pas des petites. La présence de traces d'animaux me fait un petit frisson mais il est encore trop tôt.

Image

Image

J'entame la remontée. Les parois autour sont assez vertigineuses, tachetées de pins. Ce n'est pas la partie la plus agréable car il fait un peu lourd.

Image

Image

Image

Image

Je retrouve (non sans quelques difficultés) le trail et c'est parti pour la descente finale. L'air y est meilleur et les pins dégagent une odeur de ... pin! On se croirait presque en bord de mer ! Les paysages sont toujours époustouflants et j'ai beau être passé par là le matin, j'avinaient l'impression qu'il s'agit d'une autre randonnée

Image

Image

Image

Image

Image

Encore quelques kms et c'est le retour à la voiture. J'ai très soif et m'assois un peu. Il est un peu plus tôt qu'escompté donc je décide de finir cette magnifique journée par un petit tour à Zion. Cette randonnée a été parfaite, un must.
Je fais route vers Zion mais mme de rien, les jambes sont lourdes. Je me contente donc d'un petit point de vue depuis la Virgin River, observant sagement les bêtes qui viennent s'y abreuver. Le soleil décroit mais pas de sunset, la faute aux nuages de plus en plus noirs. Les mêmes qui seront de la partie demain. Mais pour l'instant, rien ne viendra gâcher cette journée.

Image

Image

Image

Image
Straw
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 755
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36


Re: How the West was won and where it got us

Messagepar Straw » Sam 5 Sep 2015 13:07

blandinetcricri a écrit::clap: :clap: :clap: Fantabulous!


Ce spot est marvelloushing indeed !
Straw
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 755
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36


Re: How the West was won and where it got us

Messagepar Straw » Sam 5 Sep 2015 13:09

bea a écrit:ET ????? elle est où la suite !!!!! :pprr:


Normalement est elle est là :pprr:
Tu es trop fébrile Bea , je ne sais pas pourquoi :lol:
Straw
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 755
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36

Re: How the West was won and where it got us

Messagepar Straw » Sam 5 Sep 2015 13:10

bea a écrit:Ah ben mince ! on s'est croisés :langue:


On est pas des machines :lol:
Straw
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 755
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36


PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MiraBella et 4 invités

cron