Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
San FranciscoRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:15

Jour 10 : BryceCanyonlands (Island in the sky) : 374 miles

Vu la fatigue accumulée durant le séjour, je craignais un peu cette longue route jusqu'à Canyonlands. Finalement le voyage m'a paru plutôt rapide avec pour le coup des paysages beaucoup plus variés qu'au début du séjour. Nous sommes arrivés de bon matin et avant de démarrer nous avons déjeuné sur les tables de pique-nique installées au visitor center. L'occasion de discuter avec un couple de Chicago qui revenait d'un séjour chez des amis à Las Vegas et l'occasion de dire tout le mal que je pense de Vegas !

Après le repas, nous avons pris la route et nous sommes arrêtées à toutes les haltes jusqu'au bout, jusqu'à Grand view point overlook. Je l'avoue, je n'étais pas très motivée pour randonner et surtout descendre dans les canyons. Plus d'une fois, j'ai été prise de vertiges paralysants notamment à Grand view point overlook et un peu plus tard à Dead horse point overlook (10$). Nous avons passé l'après-midi à admirer les points de vue et nous avons terminé la journée au soleil couchant à Dead horse point : magique. Irréel. Indescriptible.

Nous avons ensuite pris la route de Moab avec un gros stress ; ma jauge d'essence descendait inexorablement mais ouf, j'ai pu atteindre une pompe à temps. J'avais été prudente jusque-là mais ce jour-là je n'ai pas contrôlé avant d'entrer dans le parc et j'en ai été quitte pour une petite frayeur.

A Moab, nous avons logé au Days Inn Moab (177,22 $ pour deux nuits). Là encore souci d'encaissement. Echaudée par San Francisco, à chaque check in, je précisais immédiatement que je voulais payer en cash. Ce que j'ai fait à Moab aussi donc. La réceptionniste m'a dit que je paierai le jour du départ. Ce matin-là j'ai donc payé en cash sans souci. Sauf qu'en consultant mes comptes, je me suis aperçue que l'hôtel m'avait quand même débité ma carte bleue. J'ai effectué une réclamation auprès de booking et j'ai été remboursée moins les frais bancaires soit tout de même la somme de 10 €.
L'hôtel est simple et sans plus. Il y a un souci d'insonorisation entre les chambres mais aussi avec l'extérieur. Il est situé sur la route principale. Les chambres sont basiques mais disposent d'un micro-ondes et d'un frigo.

Pour le dîner, nous sommes allées chez Zax Pizza et family restaurant. L'adresse figure dans les guides mais elle est aussi prisée des locaux. Du coup, 45 minutes d'attente avant d'avoir une table mais une très bonne pizza.

Island in the sky : l'un des coups de cœur de ce séjour.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes


Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:15

Jour 11 : Arches : 68 miles

Ce matin, pour la première fois, il fait froid et surtout un vent à décorner les bœufs. Je ne sais à combien soufflent les rafales mais très fort et au visitor center, les rangers invitent à la plus grande prudence.

Nous avons décidé de passer la journée dans le parc. Nous avons donc tout vu (les incontournables des guides et du plan du parc) parfois vite en ne faisant que s'arrêter (comme Park avenue) parfois en prenant le temps de marcher un peu pour aller découvrir comme Landscape arch par exemple. Nous avions envie de grimper jusqu'à Delicate arch mais la pente, la fatigue et surtout le temps incertain (parfois quelques gouttes de pluie et toujours beaucoup de vent) nous a découragées. D'ailleurs au loin, les montagnes se sont recouvertes d'une pellicule de neige au fil de la journée.

Comme nous ne sommes pas allées à Delicate arch, nous avons eu un peu de temps pour nous poser et nous reposer et ce n'était pas du luxe car depuis notre arrivée, c'est un véritable marathon de visite.

Et pour ne pas avoir le même souci que la veille, nous sommes allées dîner tôt chez Pasta's jay (un autre italien mais plus cher que celui de la veille). Grand bien nous a pris car il y avait encore de l'attente et nous sommes finalement passées à table sur le coup de 19h30.

Comme à Bryce et à Island in the sky, Arches a été un coup de cœur de ce séjour. Dommage que la météo n'ait pas vraiment été de la partie.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:16

Jour 12 : MoabMonument valley : 300 miles

Pour la première fois depuis le début du séjour, nous avons été réveillées par le réveil. Il était temps de se caler sur les horaires américains. Ce matin, il fait froid. Il faut quasiment gratter les pare-brises et la neige est encore tombée sur les sommets au loin. Mais le soleil est là et la lumière du matin est splendide.

La route entre Moab et Monument valley est plutôt agréable. Avant d'arriver, nous avions prévu deux haltes : Valley of the gods et Goosenecks State Park. Vu l'état de la route et la voiture j'ai renoncé à Valley of the gods, la mort dans l'âme. En revanche, nous aurions eu tort de ne pas aller jusqu'à Goosenecks State Park. Le paysage est vraiment très surprenant. Là encore, j'ai eu un peu le vertige et je ne me suis pas approchée du bord contrairement à certaines personnes les jambes dans le vide ou carrément en train de descendre un peu plus bas pour la meilleure photo.

Quand on quitte le site, on découvre au fil des kilomètres Monument valley et c'est selon moi l'une des plus vues. Je l'avoue, quitte à être huée et jugée mais peu m'importe, ceci est mon ressenti, j'ai été déçue par Monument valley. Peut-être parce que vu et revu dans les films et que je m'attendais à quelque chose de plus grandiose de plus impressionnant. Et aussi parce que le côté mercantile des Navajos très marqué m'a dérangée.

Vu la voiture, je n'ai même pas tenté Valley drive. Alors, après avoir réservé un tour en bétaillère (deux heures, 85 $ par personne après avoir déjà donné 20 $ pour accéder au parking et donc à la vue de la terrasse de l'hôtel), nous sommes allées découvrir le paysage de la terrasse du View. A mon grand étonnement, il n'y avait pas grand-monde.

Agréable surprise, alors que toutes les bétaillères partaient à plein, nous n'étions que deux dans le nôtre. Sans doute parce que nous avions choisi le parcours de 2h contrairement à de nombreux touristes qui avaient opté pour le parcours plus court. Nous avons donc suivi Valley drive mais nous avons aussi droit à des petits à côté comme aller découvrir une maison navajo et le tissage et des arches ou points de vue : Sun eyes, Big Hogan, Ear of the wind, Moccasin arch, etc. Le chauffeur, John, était sympathique et nous avons pu échanger et discuter un peu avec lui de la vie des Navajos mais il est resté très discret et sur la réserve. Sans mauvais jeu de mots.

Après cette visite et vu l'heure, je me suis dit que l'on pouvait aller jusqu'au Navajo national monument. Déception car il n'y a rien à voir du Visitor center. Il faut randonner et le cœur n'y était pas. Installation donc à l'hôtel à Kayenta.

Comme le soleil déclinait, nous sommes vite reparties pour Monument Valley et le coucher de soleil. Pour le coup, il y avait du monde. Beaucoup plus de monde qu'en journée. Et cette fois, j'ai été sous le charme des lieux et de la lumière ou plutôt devrais-je dire des lumières.

A Kayenta, difficile de trouver de quoi se restaurer. A mon grand dam, nous avons donc dîné au Burger King... Moi qui fuit les chaînes habituellement je n'ai pas eu le choix.

L'hôtel, Le Wetherill Inn (158,20 $), est bien mais sans plus. Le personnel n'est pas du tout agréable. Le petit-déjeuner est en revanche bien copieux.

Si j'avais su avant, je ne me serai pas arrêtée à Kayenta et j'aurai continué ma route jusqu'à Page qui n'est qu'à 1h30.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:17

Jour 13 : Monument ValleyPage : 130 miles

Là encore, il fait froid le matin et là encore il faut faire tourner la voiture avant de pouvoir quitter Kayenta. La route jusqu'à Page se fait rapidement avec de jolis paysages en chemin. Dès notre arrivée, nous commençons par Lower Antelope. Quelques touristes attendent déjà pour la visite de 10 h. Enfin non ici il est 9 h ! Nous sommes donc une dizaine à descendre au fond du canyon accompagné par un guide. A peine arrivé au pied de l'escalier que c'est déjà l'émerveillement. Nous allons prendre le temps de remonter le canyon. Le guide n'hésite pas à régler les téléphones portables, les appareils photos, à prendre des photos et à imaginer des formes dans la roche qui oscille entre l'orange, le beige et le rose. J'en ai le souffle coupé.

Après cette visite, nous décidons d'aller jusqu'à Horseshoe bend. Ce site ressemble un peu à Goosenecks State Park. Le paysage est différent mais je l'avoue, j'ai été plus sensible à Goosenecks. Là aussi, j'ai été prise de vertige et j'ai donc pris des photos de loin. J'ai eu les jambes qui flageolaient rien qu'à voir les gens au bord du vide, inconscients à mon sens.

Comme il est l'heure de déjeuner, nous décidons de nous rapprocher de l'agence où nous avons rendez-vous à 1.45 pm. Sur les conseils d'un ancien collègue, je déjeune d'un burger chez Slackers. Il est succulent et j'ai adoré les frites de patate douce. Nous traînons un peu dans la zone et j'achète de la moutarde américaine et du beef jerky que j'ai très envie de ramener en France.

Nous avons réservé la visite d'Upper Antelope avec Overland canyon tours. Si je n'avais pas dormi à Monument valley, j'aurai pu faire la visite de midi mais une fois sur place, il est plus facile de refaire le circuit... Ca sera donc celle de 2 pm. C'est une guide qui nous emmène jusqu'au canyon. Elle a une conduite plutôt sportive notamment sur le sable... Ca secoue. Mais à l'intérieur du canyon, elle a fait preuve de beaucoup d'humour et comme le matin elle a été d'une grande aide pour les photos. J'ai eu de la chance. Upper Antelope ne ressemblait pas ce jour-là au rayon d'un supermarché un samedi. Il y avait du monde certes mais on pouvait circuler et prendre ses photos en toute tranquillité. A la sortie du canyon, notre guide et une autre d'Overland nous ont fait une démonstration (à la manière de C'est pas sorcier) pour nous expliquer comment se forme un canyon. Instructif et pédagogique.

De retour du canyon, nous avons poursuivi avec la visite du barrage et Scenic view. Il y avait déjà du monde pour attendre le coucher de soleil mais j'avoue, j'avais envie de me poser un peu. Nous sommes donc allés à l'hôtel, ou plutôt notre chambre d'hôtes LuLu's sleep Ezze motel. Après avoir posé les bagages, nous avons fait quelques courses pour le dîner et le repas du lendemain midi au grand canyon...

Cette chambre d'hôtes (101,46 $) est charmante. Les chambres sont bien équipées avec frigo et micro-ondes et une vraie table pour partager un repas. La cuisine est aussi à disposition pour cuisiner ou se préparer une boisson chaude. Matt, le propriétaire, est charmant et attachant. Il adore discuter avec ses hôtes et partager. On se sent chez lui un peu comme à la maison. Comme j'avais lu et vu des panneaux indiquant que la route vers le Grand Canyon était fermée, il m'a indiqué l'itinéraire alternatif.

Jour 14 : PageGrand Canyon: 162 miles

Direction le Grand Canyon via la déviation mise en place. Jusqu'à l'arrivée, de nombreux travaux et bloquées quasiment une heure au niveau des travaux d'un pont quelques kilomètres avant de bifurquer vers le parc.

Avant le parc, différentes haltes à Little Colorado. Puis une fois dans le parc (après avoir discuté en français avec le rangers), nous avons effectué toutes les haltes possibles en voiture en commençant par Desert view. Puis nous avons laissé la voiture au Grand canyon visitor center et pris les navettes vers Hermit Rest et Yaki point qui ne se visite qu'en navette même si on passe en voiture au large. Nous sommes descendues à toutes les haltes mais c'était parfois décevant car comme les arrêts sont rapprochés, les paysages sont souvent identiques. Nous sommes allées jusqu'au terminus d'hermit rest. J'aurais aimé marché un peu mais franchement vu le vide et le dénivelé, je n'en ai pas eu les jambes. Et je flippais en voyant des gens marcher sur les pentes escarpées.

Nous avons passé un peu de temps au Grand Canyon village et nous avons eu la chance de voir partir le train qui rallie le GC à Williams.

Installation à l'hôtel Red Feather lodge (128,44$). Hôtel immense avec des chambres bien équipées : micro-ondes et frigo. Seul souci, il y avait des ouvriers logés à l'hôtel et du coup, ils ont fait du barbecue et enfumé tout le quartier et fait pas mal de bruit en soirée... Nous avons pris notre repas au resto mexicain de l'hôtel. Ca changeait de ce que l'on avait mangé jusque là. Et avec la carte de la chambre, on a eu droit à une remise.

Si j'avais un conseil à donner et si c'était à refaire, faire le vol en hélico le soir et aller dormir plus loin qu'à Tusayan pour gagner un peu de temps le lendemain.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:18

Jour 14 : PageGrand Canyon: 162 miles

Direction le Grand Canyon via la déviation mise en place. Jusqu'à l'arrivée, de nombreux travaux et bloquées quasiment une heure au niveau des travaux d'un pont quelques kilomètres avant de bifurquer vers le parc.

Avant le parc, différentes haltes à Little Colorado. Puis une fois dans le parc (après avoir discuté en français avec le rangers), nous avons effectué toutes les haltes possibles en voiture en commençant par Desert view. Puis nous avons laissé la voiture au Grand canyon visitor center et pris les navettes vers Hermit Rest et Yaki point qui ne se visite qu'en navette même si on passe en voiture au large. Nous sommes descendues à toutes les haltes mais c'était parfois décevant car comme les arrêts sont rapprochés, les paysages sont souvent identiques. Nous sommes allées jusqu'au terminus d'hermit rest. J'aurais aimé marché un peu mais franchement vu le vide et le dénivelé, je n'en ai pas eu les jambes. Et je flippais en voyant des gens marcher sur les pentes escarpées.

Nous avons passé un peu de temps au Grand Canyon village et nous avons eu la chance de voir partir le train qui rallie le GC à Williams.

Installation à l'hôtel Red Feather lodge (128,44$). Hôtel immense avec des chambres bien équipées : micro-ondes et frigo. Seul souci, il y avait des ouvriers logés à l'hôtel et du coup, ils ont fait du barbecue et enfumé tout le quartier et fait pas mal de bruit en soirée... Nous avons pris notre repas au resto mexicain de l'hôtel. Ca changeait de ce que l'on avait mangé jusque là. Et avec la carte de la chambre, on a eu droit à une remise.

Si j'avais un conseil à donner et si c'était à refaire, faire le vol en hélico le soir et aller dormir plus loin qu'à Tusayan pour gagner un peu de temps le lendemain.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:19

Jour 15 : Grand CanyonBarstow : 389 miles

Ce matin, il a fallu gratter la voiture. Il a bien gelé. Des touristes français qui faisaient le circuit en sens inverse avaient bonnet et écharpe ! Mais comme les autres jours, le temps s'est réchauffé et le tee-shirt était indispensable en journée.

Avant de prendre la (trop) longue route jusqu'à Barstow, nous avions réservé le premier vol du matin en hélico d'une heure avec Papillon (176 € par personne). A notre arrivée, il y avait foule. Je me suis assurée auprès de l'agent que le vol serait à l'heure. Il m'a parlé d'un peu de retard... Attente donc devant les grandes baies vitrées avec vue sur les hélicos. Et là un car de touristes français arrive et grille la priorité de la vingtaine de personnes qui attendaient en salle d'attente. Ils ne sont d'ailleurs pas tous passés par la salle des consignes de sécurité. Mon sang n'a fait qu'un tour et je suis allée revoir le réceptionniste en lui demandant si les cars de touristes étaient prioritaires sur les particuliers. Il m'a assuré que non. Je lui ai alors dit que si à 10 h je n'étais pas en vol, je partais et il me remboursait. D'autres touristes se sont irrités de ce traitement de faveur des groupes de touristes en bus mais n'ont rien osé dire... Voyant ma mauvaise humeur, il m'a appelée pour me demander si un départ à 9h30 m'agréait. Pas de soucis. A l'heure dite, nous avons donc embarqué avec deux Français et deux Chinois. Maman s'est retrouvée copilote et moi placée juste derrière maman. Un ancien collègue m'avait prévenu que l'arrivée au dessus du canyon était très impressionnante. En effet j'en ai des frissons... J'ai adoré ce survol en hélico qui complète parfaitement la visite de la veille. Et j'ai bien fait de prendre le vol d'une heure car en ½ heure je pense que les gens n'ont pas le temps de voir grand-chose. Si c'était à refaire, je le referai...

Place maintenant au moment que je redoutais depuis le début du séjour : la longue route jusqu'à Barstow. Ce fut en effet long et très monotone. Et j'ai eu l'impression de ne pas voir les kilomètres défiler. En chemin nous nous sommes arrêtées dans un resto route pour manger et nous avons parfois quitter la Highway pour rouler un peu sur la route 66 (et notamment Bagdad café, très décevant). Nous sommes arrivées à Barstow en fin de journée. J'avais programmé les magasins d'usine le lendemain mais je me suis dit que vu l'heure, on pouvait gagner un peu de temps. Direction donc Tanger outlets. Quelques bonnes affaires à faire mais assez peu de marques finalement.

Pour l'hôtel, nous avions choisi le Days Inn Barstow (50,61$). Une horreur : sale, mauvaise odeur, pas de wifi dans la chambre (il fallait aller sur le parking!) drap arraché, camionneurs stationnés devant et faisant tourner leur moteur une partie de la nuit, petit-déjeuner pris à la réception dans une salle minuscule avec peu de choix. La pire nuit du séjour.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:19

Jour 16 : BarstowLos Angeles : 171 miles

Un peu déçue par les outlets de Barstow, j'ai déniché un outlet à LA : Citadel outlets. Nous partons donc pour être à l'heure d'ouverture à l'outlet (10 am). Je craignais beaucoup la circulation aux abords de LA mais jusque-là tout va bien.

L'outlet de LA est plus divers et varié que celui de Barstow. Si j'avais su, je me serai contentée de celui-là. Là encore, je fais le plein de bonnes affaires.

Direction ensuite LA et Hollywood boulevard. Bon là encore j'avoue, je n'étais pas motivée par LA. Je me doutais que je n'allais pas aimer cette ville et j'ai décidé d'y passer le moins de temps possible. Je n'avais aucune envie par exemple de visiter les studios de cinéma ou Disney. Pas mon truc. Pas envie de dépenser de l'argent pour ça. Chacun ses goûts, ses envies.
Pas de difficulté pour atteindre le boulevard grâce à Mémère, mon GPS. Je me gare dans un parking payant (10$) comme il en existe pas mal dans le quartier mais je sais que je n'aurai pas de souci. Nous avons remonté et descendu Hollywood boulevard et là, bof, bof et bof. Je ne suis pas sous le charme mais alors pas du tout.

Après le repas pris tardivement et rapidement direction Farmer's market puis une petite rue pour photographier les célèbres lettres puis l'observatoire de Griffith. Dommage, il y a ce jour-là pas mal de brume et la vue n'est pas dégagée. Avant d'aller à l'hôtel, à Venice Beach, passage en voiture par Beverly Hills et la célèbre Mulholland drive. Vu l'heure, il y a pas mal de bouchons et nous allons mettre du temps pour rejoindre notre hôtel, le Jolly roger hotel à Marina Del Rey (138,60$).

L'hôtel est situé sur le très passant Washington boulevard. Mais nous avons eu la chance d'avoir une chambre donnant à l'arrière. La chambre est bien équipée avec micro-ondes et frigo. Elle était très spacieuse. En revanche, nous avons dû composer avec des voisins, des jeunes, qui avaient décidé de faire la fête. Malgré un rappel à l'ordre du réceptionniste, ils ont continué et nous n'avons pas pu fermer l'oeil avant 2h du matin...
Le petit-déjeuner est très copieux et la salle bien spacieuse. Quand il fait beau, il est même possible de prendre le petit-déjeuner en terrasse.

Pour le dîner, nous sommes allées manger italien (on adore ça), à deux pas de l'hôtel : C & O Trattoria.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:25

Jour 17 : Los Angeles : 40 miles

Puisque nous sommes à Venice Beach et puisque le propriétaire de l'hôtel nous autorise à rester sur le parking, nous explorons le quartier : les canaux et bien sûr la place rendue célèbre par pas mal de séries. Nous sommes samedi et l'ambiance est très familiale.

Direction ensuite Santa Monica. On commence par le musée de la route 66. Un cousin envisage un périple en harley et on veut lui ramener des souvenirs de la route. Le musée est un peu décevant mais le monsieur qui nous reçoit est charmant et n'hésite pas à discuter avec nous.

Dans un guide, j'ai repéré un resto de burgers et de bières. J'ai envie d'un dernier burger avant de quitter les USA. Nous ne serons pas déçues par le burger et les bières de chez Father's office.

On continue par la plage de Venice, là aussi rendue célèbre par films et série mais décevante et les rues commerçantes tout autour. On prend le temps. Nous ne sommes pas pressées. Pour la dernière nuit, j'ai réservé une chambre d'hôtel à côté de l'aéroport.

En fin de journée, nous prenons donc la route de l'aéroport et ça bouchonne pas mal. Nous allons mettre le double du temps prévu par le GPS... Installation à l'hôtel et en route pour rendre la voiture chez Alamo. Là je suis impressionnée. Rien à voir avec la toute petite agence Alamo de SF. Ici c'est une usine. L'agent m'accueille en français et par mon prénom. Il fait un tour rapide de la voiture, note le kilométrage et me dit que tout est ok... Cinq minutes pour rendre la voiture... L'hôtel nous envoie une navette pour venir nous récupérer. Alamo dispose aussi d'un système de navettes mais elles ne desservent pas notre hôtel, trop éloigné...

Pour cette dernière soirée, nous avions prévu des sandwichs, persuadées que comme dans beaucoup de zones aéroportuaires il n'y aurait rien à manger ou alors hors de prix. Dommage car en face de l'hôtel, il y avait de quoi se restaurer. En même temps après le burger du midi, nous n'avions pas très faim.

Le Best western plus suites hotel LAX (119$ + dépôt de garantie de 50$ pour paiement cash rendu au check-out) est bien situé. Mais il a un gros souci d'isolation. Si le double vitrage existe, il laisse passer le bruit et vu où il est situé, c'est du bruit 24/24, Sinon la chambre est spacieuse et bien équipée. Et surtout il y a ces navettes qui permettent de rallier l'aéroport. Le petit-déjeuner est copieux et nous avons surtout pu le prendre à 5 am avant de partir pour l'aéroport.
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar cyrabele » Ven 5 Déc 2014 15:26

Jour 18 : le retour

Enregistrement des bagages très rapide et en français s'il vous plaît.

Passage des douanes à vitesse grand V. Je n'ai jamais mis aussi peu de temps entre mon arrivée à l'aéroport et l'arrivée en salle d'embarquement : moins de 45 minutes ! L'attente sera longue avant l'avion pour Philadelphie ce qui me laisse le temps de budgéter le voyage ! Vol sans encombres jusqu'à Philie mais avec 45 minutes de retard. Bête comme je suis, j'étais persuadée qu'il fallait récupérer la valise et la réenregistrer comme à l'aller. Et non, la valise suit... Du coup, gros stress et du temps perdu pour déjeuner à l'aéroport... Avec US airways, pas de repas sur les vols intérieur, que des boissons et encore pas toutes.

Vol retour avec pas mal de turbulences jusqu'à Bruxelles. Nous allons nous poser avec une bonne ½ h d'avance... En Belgique, il fait froid. Il fait gris. On est bien loin des températures élevées des USA. Retour à la dure réalité et au travail dès le lendemain...
cyrabele
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 156
Inscription: Ven 5 Sep 2014 15:04
Localisation: Valenciennes

Re: Dix-huit jours de San Francisco à Los Angeles

Messagepar philippe78 » Ven 5 Déc 2014 15:55

Merci pour ce compte-rendu :cool:
Roadtrip 19 jours en octobre 2011 : Los Angeles > Parcs Nationaux > San Francisco
Roadtrip 29 jours du 11/07/2015 au 08/08/2015 : Salt Lake City > Yellowstone > Moab > Las Vegas
philippe78
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3509
Inscription: Ven 22 Oct 2010 08:36

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: guxie, joelle21 et 9 invités