Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
SedonaRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !

Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Jour 7 : jeudi 16 octobre 2015

Messagepar isaleelee » Dim 23 Aoû 2015 14:35

Check out : Hampton Inn, Petersburg (VA), USA
In ze middle, pensée du jour : Mais lâchez-nous, quoi, bande d'hyménoptères mal élevés !
Check in : Hampton Inn, Harrisonburg (VA), USA

Ce matin, dans l'un des ascenseurs vers le petit déjeuner, je capture le panneau ornant la face interne de la porte. A cet instant, le choix n'est pas encore fixé mais je me dis que j'en ferais bien notre destination 2016. Rien que parce que j'ai envie de découvrir Chicago. C'est-y pas une bonne raison ?

Image

Regarder la tv lorsque nous sommes en voyage n'est pas un réflexe, nous ne l'allumons pas. Ce matin, dans la salle du buffet où sont dispersés des écrans plats, ils diffusent en boucle les news sur la crise Ebola et ne changent de sujet que pour s'affoler sur Wall Street qui ne va pas bien non plus. Nous, on veut juste vivre égoïstement notre petit voyage pendant 15 jours, nous aurons bien le temps de nous faire des cheveux de retour à la maison face à tous ces problèmes. Ajoutez Majortom, patraque, qui n'est pas descendu avec nous. Alors avec Kurtz, on fait bref et le petit déjeuner tourne court.

Nous laissons donc Petersburg derrière nous et nous dirigeons vers notre prochaine étape : Harrisonburg.

Image

Nous remettons Richmond sur notre route (qui l'était plus ou moins de toute façon) pour notre premier arrêt de la journée : Hollywood Cemetery. Oui-oui-oui, je sais, vous vous dites : encÔre un cimetière ? Mais pas n'importe lequel : tout en collines et petites allées, il domine la James River, est inscrit au National Register of Historic Places et, comme celui de Blandford hier, colle au théma "civil war" pusique Jefferson Davis y repose.

Image
Image

Ainsi que James Monroe (dont la tombe, hyper gothique, est surnommée "the birdcage").

Image

Et comme vous le voyez, s'il reste bien quelques nuages photogéniques, la mousson est allée voir ailleurs si nous y sommes. Il est rare de m'entendre m'écrier "enfin du soleil !" mais vraiment, cette pluie, il commençait à y avoir de l'abus.

Image
Image
Image

Après les champs de coton et les terres desséchées d'il y a quelques jours, le paysage change, nous approchons des Appalaches. Horizon vallonné, route boisée bordée d'arbres, certains aux couleurs automnales resplendissantes. En chemin, nous faisons provision pour midi au grocery store d'une petite bourgade appelée Palmyra. Il nous reste pain à l'ail et fromage du Fresh Market, les garçons ajoutent un sandwich au jambon et pour les amateurs de dessert, au menu du jour : sweet potatoe pie et Krispy Kreme glazed donuts (je ne savais pas qu'ils donnaient dans la grande distribution, je pensais qu'on ne les trouvait que dans leurs restaurants – où ils sont quand même bien meilleurs).

Nous trouvons pas loin un coin tranquille, à proximité d'une rivière, avec un petit pré où nous pouvons nous garer. Parfait endroit où casse-crouter dans une atmosphère paisible et bucolique.

Jusqu'à ce que trois guêpes particulièrement survoltées décident vite fait de venir copieusement nous enquiquiner. Pourtant à la maison, nous en avons plein et la cohabitation se passe sans heurts, même lorsque nous mangeons dehors. Mais ce sont les guêpes de la maison... Les guêpes d'ici, ces sudistes , sont d'un effronté ! Elles vous tournent autour en rase-motte et banzai, elles se posent ! On les chasse mais non, têtues avec ça : banzai again ! Je suis plutôt épargnée car elles ont pris Majortom et son jambon pour cibles et ne les lâchent pas, prennent son dos pour un tarmac, si bien que nous finissons bientôt par capituler : sonnez la retraite ! Repliez vous ! Tous aux abris !

Dans la voiture, toutes fenêtres fermées, on étouffe un peu ; ce n'est plus drôle du tout du coup alors nous bouclons la collation en vitesse et reprenons.

Je t'en collerais, du bucolique. Graines de sécessionnistes ! Vous avez de la chance que l'on soit pacifiques.

Image
Image
Image

La suite de notre petite aventure nous mène à Charlottesville. Son centre piétonnier (très européen) en brique rouge tout en longueur, ourlé de boutiques et parsemé de terrasses ombragées, est agréable à arpenter. J'achète des timbres pour nos cartes et un cadeau pour la petite d'un copain, prénommée Charlotte, que je trouve dans une échoppe proposant des créations artisanales, tenue par une anglaise très bavarde (et à l'accent bien de chez elle, que vingt années sur le sol US n'ont pas réussi à gommer) avec laquelle je me laisse emporter dans un papotage d'une bonne demie heure, pour la plus grande joie des garçons qui patientent dehors.

Image

Ils sont beaucoup plus farouches que leurs cousins New Yorkais, par ici... Pas question de se laisser approcher (encore moins de vous faciliter la tâche pour les prendre en photo).

Image

Nous divaguons ensuite à pied au hasard des squares et des rues pendant deux petites heures, avec toujours d'olympiens hommages aux grands noms de la Guerre Civile (Robert E. Lee et Stonewall Jackson en tête).

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Nous sillonnons la Virginia State route 6 et traversons Waynesboro, Fisherville, Staunton, où nous ne faisons qu'un court arrêt puisque nous avons prévu d'y revenir demain, en fin de programme. En plus les garçons sont tous les deux patraques (rhalala ces mecs). Nous limitons donc les arrêts et traçons jusqu'à l'hôtel, le Hampton Inn Harrisonburg South où chacun se rafraîchit et se repose un chouia.

Image

Comme à chaque fois, sauf lorsque nous pique-niquons dans la chambre, nous cherchons un restau à proximité de l'hôtel, que nous pouvons atteindre à pied. Généralement, c'est topographiquement prévu quoique parfois assez sportif. Sans doute pour cette raison que de tout le séjour, sauf dans les villes, nous ne croiserons aucun piéton et cela nous réservera quelques moments de solitude qu'il est trop tôt pour moi de vous conter.

Image

Ce soir, au bout d'une rando à travers le parking de l'hôtel et une énorme station service spéciale trucks, nous nous installons au Roadside Diner. Il n'y a pas foule... (entendez : y'a que nous).

Image

Si vous êtes venus ici en pensant souper avec les petits doigts en l'air, vous vous êtes plantés :lol:
Mon catfish a l'air un peu rigide vu comme ça mais il n'est pas mauvais.

Image

Contigu à la salle du restau, c'est le repaire des gars de la route ; nous slalomons entre leurs imposants camions en repartant, direction dodo.

Image

A suivre :coucou:
Avatar de l’utilisateur
isaleelee
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 301
Inscription: Sam 11 Fév 2012 18:50
Localisation: Colmar (68)


Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar isaleelee » Dim 23 Aoû 2015 14:44

JMZ45 a écrit:Super voyage, enfin un circuit vraiment original. félicitations ! je suivrai votre carnet avec intérêt :clap:

Merci, c'est sympa :super:
Avatar de l’utilisateur
isaleelee
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 301
Inscription: Sam 11 Fév 2012 18:50
Localisation: Colmar (68)

Jour 8 - vendredi 17 octobre

Messagepar isaleelee » Mar 25 Aoû 2015 13:17

Check out : sur place
In ze middle, pensée du jour : peuh, il comprend pas sa propre langue celui-là (part 1)
Check in : sur place

Ce matin, après mon résumé quotidien à ma petite maman qui suit ce voyage de loin via le net, je passe les troupes en revue : ça va, les barbouillages de la veille semblent passés, les gars ont retrouvé la forme. Nous partons à la découverte d'Harrisonburg.

Le programme de ce roadtrip c’est « prendre le temps de prendre le temps ». Ne pas suivre ce Civil War Trail, d'un centre d'intérêt à l'autre, avec une highway au milieu. Une majorité de courtes étapes, des routes secondaires, celles reliant des petits bleds bien de chez eux. Les villes escales retenues n'allaient pas forcément offrir une avalanche de sites typiques, nous en avions conscience. Et nous n’avons pas trop de chance car à ce stade, celles qui avaient un vrai potentiel (Fredericksburg, Richmond) ont été bâclées à cause de la pluie.

Mais si je devais émettre une vraie critique concernant mon trajet, ce serait celle-là : mis de côté leur look US, des cités comme Harrisonburg aujourd'hui ou Hagerstown, demain, n'ont vraiment pas grand-chose à vous offrir. Je les ai choisies pour des raisons qui semblaient bonnes sur le papier (à mi-chemin entre deux points ou par exemple, pour Gettysburg, parce que les hôtels y étaient trop chers) et en me disant que quoi qu’il en soit, vu leur taille, il allait forcément y avoir des trucs à voir ou à faire. Oui. Mais non.

C'est une chose de se dire qu’on est à mi-chemin entre deux points mais mis à l'échelle US, cela représente vite un paquet de bornes en plus. Et parfois, y’en a marre de la voiture. On veut marcher ! Marcher ! Découvrir les choses à allure pédestre. Nous sommes français, diantre. On ne prend pas la voiture pour faire 56 mètres, nous.

Mais avant de partir c’était clair dans notre tête, nous qui avons l’habitude de vadrouiller en Europe, que ce roadtrip version US allait servir de test, les choses à refaire, ne pas refaire. C’est aussi la raison pour laquelle nous avons choisi, pour ce galop d’essai, une destination qui nous intéressait vraiment mais qui ne faisait pas partie de nos grands projets comme le Nord-est (je rêve depuis toujours du Maine, du Vermont et Cie), la Route 66 ou les vastes étendues de l’Ouest que beaucoup d’entre vous connaissent déjà.

Alors scritch, scritch, scritch, je note : quitte à payer un peu plus cher, il vaut vraiment mieux choisir des villes où l’activité n°1 sur la liste « choses à faire » de TripAdvisor n’est pas un mini-golf ou un Escape Room.

Image
Majortom, en voix off : purée mais j’ai beau la tourner dans tous les sens cette carte j’y trouve rien à faire, dans cette ville. Elle nous a fait faire tout ce chemin jusqu’ici, il doit y avoir une raison, nom de nom.

Ahem. Bof. Ils ont bien une Courthouse, une County Jail et les délinquants qui vont avec (je ne dénoncerai pas l’auteur de la photo, moi j’aurais pas osé) et quelques arbustes colorés mais c’est à peu près tout. En plus il est tôt, la plupart des commerces est encore fermée.

Image
Image
Image

Nous sommes garés sur une section « deux heures gratuites » dont nous ne verrons pas le bout. Direction la Shenandoah Skyline Drive.

Image

Je suis fan des livres de Bill Bryson, plus spécialement son "a walk in the woods" qui relate son expérience sur le sentier des Appalaches et qui est hilarant. Je l'ai lu en français, en anglais, en anglais, en français, les deux en même temps un exemplaire dans chaque main, bref, je l'adore. Lorsque j'ai vu que notre route nous mènerait pas loin du sentier j'ai fait en sorte d'ajouter au programme des endroits cités dans son livre. La Skyline Drive en faisait partie. C'est un National Park ($15) et nous y entrons à partir d’Elkton.

Image

Nous sommes donc sur notre Skyline Drive et là, on fait gravement nos blasés. Nous habitons une très jolie région (l’Alsace), au pied d’une autre très jolie région (les Vosges) alors il nous faut plus qu’une route des crêtes pour nous impressionner. Oui c’est joli, certains arbres offrent des couleurs vraiment éclatantes mais nous ne sommes pas dépaysés.

Image

J’avais lu sur le net des commentaires de personnes un peu déçues décrivant le circuit comme « une route monotone de 110 miles traversant une forêt avec quelques points de vue panoramiques ». Nous ne sommes pas déçus, mais pas emballés non plus. Et avec la vitesse limitée à 35mph, on n’est pas rendus ! Nous passons l’Office du Tourisme (produits dérivés Appalachian Trail à gogo) et quittons la route à mi-parcours pour nous rendre à Staunton.

Image
Image

En route, nous faisons une halte à Waybesboro, où Main Street est toute mignonne. Certains en profitent pour faire une descente chez Hardee’s et caler un morceau de leur estomac, soit 1 Big Bag (1 burger, 1 jumbo chili hot dog, 1 side, 1 dessert, 1 boisson) pour $5.90 TTC. Moi, je me dis que cela fait longtemps que je ne me suis pas offert un mano a mano avec une frozen custard et, quel heureux hasard, il y en a justement un glacier sur la route par laquelle nous sommes arrivés.

Image
Image
Image

Nous poursuivons et arrivons à Staunton, dont nous avions eu un rapide aperçu hier en y passant en voiture. Aujourd’hui nous prenons le temps de nous balader dans cette jolie petite ville tout en relief (dommage, le côté vallonné ne rendait absolument pas en photo).

Image
Image
Image
Image

J’ai un coup de foudre pour un arbre magnifique que je prends 568 en photos (la maison qui va avec est plutôt pas mal elle aussi. J’achète !)

Image
Image
Image

Au vieux monsieur qui s'occupe du Visitor Center, je demande s'il existe des endroits essentiels en rapport avec The Civil War. Il fouine dans ses dépliants et m'en donne sur les randonnées, sur la Skyline Drive (merci, on en vient), sur le Sentier des Appalaches. Il y a vraisemblablement eu incompréhension, qu'est-ce qu'il me donne des plans promenade alors que je lui parle guerre civile ? Et puis ça fait tilt. Il a dû confondre mon "war" avec "walk". Et moi je vous assure qu'il a des problèmes auditifs, hein, paske quand c'est War-rrrr c'est pas Walk-kkkkk. Non mais sans blague.

Je les lui prends, ses dépliants, pour ne pas le décevoir. Mais je sors vexée. :hihihi:

Cette navrante anecdote exceptée :hihi: Staunton sera l'un de nos endroits préférés de tout le séjour.

Nous reprenons tranquillement la route vers notre hôtel. Toujours plaisants et confortable, les Hampton Inn. Très grande chambre, grande salle de bain, dans celui-ci les douches sont immenses mais en revanche, il n'y a pas de réfrigérateur. C'est très inhabituel. On se débrouille alors comme on peut.

Image

Le soir, nous optons pour le Cracker Barrel, à proximité. Nous ne connaissons pas cette enseigne mais les commentaires sont bons. Cela rappelle un peu la formule Disney : il faut d'abord traverser la boutique (ben tiens) avant d'atteindre l'accueil. C'est vendredi et c'est blindé. Je donne mon nom à l'hôtesse, qui s'inquiète de la prononciation puis m'indique 30mn d'attente. Pas de problème : votre échoppe pleine de tentations est bien là pour nous faire patienter, non ? Nous mettons de grosses croix sur les babioles que nous comptons bien acheter après le repas (ils sont déjà en mode Noël, période que j'adore, alors j'ai le symptôme Fresh Market : je panique).

Image

On nous appelle, on nous installe. On choisit son plat, on n’en revient pas qu’ils proposent 3 sides. Quand ils demandent si on veut biscuit, corn bread ou un de chaque on ne prête même pas attention, persuadés qu’ils s’adressent à quelqu’un d’autre vu qu’au stade où nous en sommes, l’assiette est déjà surbookée. Mais si, si, c’est bien à nous que la question est posée. Bah, allez, soyons fous : un de chaque !

Image
Image

En m’installant tout à l’heure, j’avais louché sur la petite pancarte posée sur la table qui faisait la réclame pour leur cheesecake. Je salivais à l’idée de terminer mon repas avec cette petite douceur. Trois quarts d’assiette plus tard, l’idée seule d’une simple bouchée de cheesecake me faisait blêmir. C'est très bon (le maïs baigne dans du beurre :hein: ) mais même pour nos bons appétit, c'est trop. We are french, we are nouvelle couisine ! Au secours ! Help !

Ils sont fous ces américains ! ^^

L’activité suivante (aller dormir) n’étant pas réellement énergivore, cette petite collation est sans doute allée droit aux hanches, non ?

A suivre :coucou:
Avatar de l’utilisateur
isaleelee
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 301
Inscription: Sam 11 Fév 2012 18:50
Localisation: Colmar (68)

Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar JMZ45 » Mar 25 Aoû 2015 15:37

Salut,

Nous avions parcouru la route panoramique du parc national de la Shenandoah en avril 2010, ce qui était encore très tôt en saison. c'est vrai que les panoramas ne sont pas extrêmement spectaculaire, mais la forêt et belle, et vous avez du avoir quelques belles couleurs d'automne à cette saison ? Il y a aussi des ours noirs, des cerfs de virginie, des dindes sauvages et plein d'autres bestioles. Vous n'en avez vu aucune ?
Mais vous avez raison, le dépaysement, ce n'est pas sur la Côte Est qu'il faut le chercher côté paysages.

En tout cas, à suivre, et merci du partage.
Avatar de l’utilisateur
JMZ45
Orignal
Orignal
 
Messages: 1699
Inscription: Dim 1 Mar 2015 14:43

Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar isaleelee » Mar 25 Aoû 2015 17:03

Pfff, j'étais fatiguée quand je l'ai posté, le dernier en date !
Nos bons appétits
Les Hampton Inn sont confortables
Et ne cherchez pas Waybesboro parce que c'est Waynesboro.
:humm:
Avatar de l’utilisateur
isaleelee
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 301
Inscription: Sam 11 Fév 2012 18:50
Localisation: Colmar (68)

Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar isaleelee » Mar 25 Aoû 2015 17:17

JMZ45 a écrit:et vous avez du avoir quelques belles couleurs d'automne à cette saison ?

Oui mais pas tant que ça. C'était encore un peu trop tôt ; rien de splendide comme l'arbre de Staunton.

Il y a aussi des ours noirs, des cerfs de virginie, des dindes sauvages et plein d'autres bestioles.

Ben oui, je sais. J'avais lu ça avant de partir. :(

Vous n'en avez vu aucune ?

Ben non. :snif:

Que des bipèdes motorisés. Il y avait du monde. Ça a dû jouer d'ailleurs.

Quantitativement, avec oies, pigeons, canards, oiseaux divers (et rats...), après 10 jours en Amérique profonde, c'est à DC que nous avons été le plus en contact avec la faune ! Faut le faire.

Mais vous avez raison, le dépaysement, ce n'est pas sur la Côte Est qu'il faut le chercher côté paysages.

Nous avons eu du dépaysement mais pas forcément niveau paysages, c'est vrai. Mais nous ne sommes pas déçus. La fatigue fait des siennes aussi et nous avons peut-être manqué de persévérance parfois. Donc pas de regret d'avoir coupé la Skyline pour aller découvrir ailleurs (mais les bébêtes, ça oui, on regrette de ne pas les avoir vues).

En tout cas, à suivre, et merci du partage.

Avec plaisir :)
Avatar de l’utilisateur
isaleelee
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 301
Inscription: Sam 11 Fév 2012 18:50
Localisation: Colmar (68)

Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar isaleelee » Mer 26 Aoû 2015 08:34

isaleelee a écrit:Quantitativement, avec oies, pigeons, canards, oiseaux divers (et rats...), après 10 jours en Amérique profonde, c'est à DC que nous avons été le plus en contact avec la faune ! Faut le faire.

Sans oublier les écureuils, évidemment. ^^
Avatar de l’utilisateur
isaleelee
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 301
Inscription: Sam 11 Fév 2012 18:50
Localisation: Colmar (68)

Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar Pellok1 » Lun 31 Aoû 2015 05:44

Super ce carnet côte Est. Ça change des circuits ultra classiques de l'Ouest!
Merci de nous plonger dans cette ambiance côte Est! Globalement, avec le temps, vous avez joués de malchance!
A+ Pascal
Avatar de l’utilisateur
Pellok1
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
 
Messages: 1159
Inscription: Lun 28 Jan 2013 21:47
Localisation: Suisse - en Gruyère

Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar licare » Lun 31 Aoû 2015 21:36

Hello,

Je viens de découvrir ton carnet... tout juste de retour de nos 6 semaines... dans l'est (de la Caroline du Nord au Maine) et c'est vraiment sympa de voir apparaître les Outer Banks, Charlottesville ou Shenandoah sur Roadtrippin ! :cool:

Ce que j'aime bien, aussi, c'est que je n'ai pas le même ressenti et du coup, ton carnet me donne un autre regard ! :super:
On a fait beaucoup plus "classique" que vous : visites des lieux touristiques avec les touristes (Américains pour la plupart), pas de nuits (ou presque) dans des bourgades improbables, rando-dans-les-parcs-musées-dans-les-villes :lol: ...

Je ferai un carnet bientôt (mon mari trie les milliers de photos et j'écris... ça prend du temps).

A+ pour la suite
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: Deux vadrouilleurs en vadrouille (+ invité) : l'Est

Messagepar isaleelee » Mar 1 Sep 2015 08:25

Ah, le Maine... Je ne sais pas trop pourquoi nous n'y étions pas encore, j'en rêve depuis longtemps. Ça ne s'est pas trouvé je suppose, tout simplement. Si notre route 66 se confirme pour 2016 (pour le moment, c'est l'objectif), le voyage suivant, terminé les concessions : c'est le Nord-est et point final. Non mais.

Je suis hyper (mais HYPER, hein) impatiente d'en découvrir un peu plus sur cet État, via ton récit. De même que tes impressions sur ces endroits communs que nous avons traversés.

Au boulot, au boulot !! :lol:

ps : 6 semaines, waaaaah, que j'aimerais pouvoir vivre un voyage de 6 semaines (faudrait déjà que j'aie 6 semaines de congés :snif: )
Avatar de l’utilisateur
isaleelee
Ecureuil de Yellowstone NP
Ecureuil de Yellowstone NP
 
Messages: 301
Inscription: Sam 11 Fév 2012 18:50
Localisation: Colmar (68)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: adeline2850, valerie057 et 9 invités