Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Capitol Reef NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar licare » Sam 5 Déc 2015 00:29

Merci à vous tous... Je continue :

mercredi 22 juillet : Shenandoah NP → Wytheville : transition et belle visite

Nous prenons un dernier petit déjeuner sur la terrasse, puis quittons notre lodge vers 8:15 am par la skyline drive vers le sud.
Image
Après ce dernier point de vue sur Shenandoah, nous sortons du parc vers Charlottesville et plus précisément Monticello, où nous arrivons juste à l'heure pour la visite que nous avons réservée : celle de la propriété de Jefferson.
La maison et la partie ancienne de l'Université de Virginie à Charlottesville, conçue par Jefferson, font partie des rares bâtiments historiques américains classés au patrimoine mondial de l'Unesco. J’avais vu l'université il y a 25 ans, mais pas Monticello (qui je crois, ne se visitait pas à l'époque).

Le domaine de Monticello s'étend sur tout une colline, boisée sur les flancs et dégagée au sommet, où se trouve la maison.
Du parking (tout en bas, donc), nous gagnons rapidement le Visitor Center et prenons la navette qui conduit au sommet de la colline. Nous commençons par la visite guidée de la maison.
Image
entrée de la maison

Notre guide est très intéressant : on sait bien sûr de Jefferson qu'il fût auteur de la Déclaration d'indépendance américaine et 3ème président des États Unis, on sait aussi qu'il était architecte, mais en visitant sa maison, superbe, on a confirmation que cet homme était cultivé, érudit voire savant, sans doute assez épicurien, qu'il avait un certain sens pratique et pas mal de goût.
Mentions spéciales au lit placé dans l'épaisseur d'un mur et qui donne donc à la fois dans la chambre et dans le bureau :cool: , au système de "monte bouteilles" entre la salle à manger et la cave :langue: , à la déco, à la lumière. :super:
Les photos étant interdites à l'intérieur, voici un lien vers le site web de Monticello et un plan interactif qui permet une "visite virtuelle" : https://www.monticello.org/site/house-and-gardens/rooms.

Image
et voici la façade côté jardin
Nous faisons ensuite le tour des annexes (cuisines, stockage des aliments, caves, autres dépendances et chambres de certains esclaves...) : toutes ces annexes sont situées au niveau du sous-sol et la pente du terrain permet à la plupart d'entre elles d'être ouvertes sur l'extérieur (sauf les caves, en fait). Actuellement, celles donnant sur l'extérieur sont utilisées pour des ateliers pour les enfants.
Côté sud-ouest de la maison, s'étend le jardin d'ornement.
Image
Image
Image
Image
Image

En contrebas de l'immense pelouse, côté sud, se trouvent le quartier des esclaves (en cours de réhabilitation) et les jardins potagers.
Image
Image
Tout "éclairé" qu'il fût, Jefferson avait un peu plus d'une centaine d'esclaves pour entretenir sa propriété...

Nous redescendons au Visitor Center à pied, passant à côté du petit cimetière familial, puis par un chemin en sous-bois.

Après cette très belle visite, nous nous dirigeons vers le "Downtown Mall" de Charlottesville souvent qualifié de très "européen" : en effet, c'est une rue piétonne pavée, fleurie, bordée de magasins et où s'étalent des terrasses de cafés :oui: ... Nous y achetons des salades pour midi et trouvons un coin à l'ombre pour nous installer et manger...

Il nous reste une paire d'heures pour aller voir l'université. Mais là, rien ne va plus... :(
Tout d'abord, impossible de se garer aux alentours : c'est interdit ou réservé ou plein partout ! Nous tentons de nous approcher en voiture... et arrivés à proximité de la Rotonde... nous ne voyons que... :lol: des échafaudages, qui couvrent ladite rotonde de bas en haut ainsi que pas mal de bâtiments annexes ! Des camions de chantier circulent aussi aux abords : bref, c'est Grands Travaux sur le Campus... ce qui, si on réfléchit 5 minutes, est assez compréhensible puisque les étudiants sont en vacances... Je suis très déçue, mais nous n'insistons pas et prenons la route vers le sud plus tôt que prévu.

Nous arrivons vers 6 pm au KOA de Wytheville, choisi pour une nuit-étape à proximité des axes routiers. Du coup, les abords sont peu attrayants a priori, mais nous trouvons facilement de quoi faire les courses et un plein d'essence. Finalement, l'environnement du camping est calme, la cabin est pratique et plaît aux enfants, la piscine aussi (et arrivés relativement tôt, on a le temps d'en profiter). Nous passons notre première soirée en camping, renouant avec les grillades, le feu de camp et les shamallows.
Image
Image
La visite d'un magnifique sconse clôt cette journée bien contrastée.

Le parcours du jour :
Cette étape a été assez difficile à préparer : à la sortie sud de Shenandoah, la Skyline Drive devient la Blue Ridge Parkway... route tout aussi panoramique, tout aussi sinueuse et tout autant limitée en vitesse... qui se poursuit jusqu'aux Great Smoky Mountains, pas loin de 700 km au sud. Si l'on veut la parcourir dans son intégralité en visitant, il faut plusieurs jours.
La première question est donc : cela vaut-il vraiment le coup ??? ^^
Après lectures nombreuses (et entre les lignes !), et bien, ce n'est pas si sûr.
Du coup, question n°2 : quelle est la plus belle partie ?
Et là, la réponse semble être : le sud, en Caroline du Nord.
Du coup, nous avons décidé d'avaler les kilomètres par une autoroute dans la vallée... pour mieux se promener le lendemain.
Image

L'hébergement du jour :
cabin dans le camping KOA de Whytheville (réservée et payée sur leur site internet)
Image
Image
Ce sera notre seule cabine dans un camping de chaîne (KOA), mais le concept nous plaît bien : un grand lit et deux lits superposés dans une cabane en bois propre, avec électricité, ventilateur, robinet d'eau froide à l'extérieur, terrasse avec balancelle, table et bancs et bien sûr, "fire pit" pour le feu de camp. Il faut apporter son duvet et utiliser les sanitaires communs du camping, mais c'est bien plus confortable que sous tente.
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32


Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar Straw » Sam 5 Déc 2015 05:57

Hello,

Ca m'a l'air très "reposant" tout ça, boisé et vert.
Top le coucher de soleil, avec un peu d'imagination, ça rappelle un point de vue sur le Grand Canyon.
Le serpent est quand même costaud :hein:
Straw
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 755
Inscription: Dim 23 Fév 2014 12:36

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar licare » Sam 5 Déc 2015 18:40

Hello,
Straw a écrit:Ca m'a l'air très "reposant" tout ça, boisé et vert.

En effet : c'est exactement ça ! Et particulièrement au Big Meadows Lodge.
Rien à voir avec la puissance des paysages de l'ouest, hein !... :clin: ... mais fort agréable.

Je continue !
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar licare » Sam 5 Déc 2015 18:58

jeudi 23 juillet : Wytheville → Cherokee : la Blue Ridge Parkway

Départ sous les nuages pour une longue journée de route le long de la Blue Ridge Parkway.

Comme je vous le disais précédemment, cette route qui serpente sur une crête des Appalaches de l'entrée sud de Shenandoah NP à l'entrée est de Great Smoky Mountains NP est un objet de visite en soi et considérée comme un "National Park" : elle est jalonnée de lodges, campings, balades et bien sûr, points de vue.
Pourtant, si on regarde sa partie nord sur une carte, on voit qu'elle ne passe pas vraiment dans les montagnes... Nous allons donc la rejoindre un peu avant qu'elle n'entre dans la Pisgah National Forest, à proximité du Mt Mitchell, point culminant des Appalaches... et même des États Unis à l'est du Mississipi... avec seulement 2037 m d'altitude.

Étant donné que nous sommes dans une vallée de l'autre côté de la chaîne de montagnes, nous commençons par la traverser en passant à proximité du point culminant de la Virginie : le Mt Rogers (où j'étais allée il y a 25 ans).
J'avais repéré une mini-rando sur un sommet voisin, en principe sympa pour la vue et pour une curiosité géologique : hélas, une fois arrivés au point de départ de la balade, nous sommes dans le brouillard et on ne voit rien :snif: ...

Nous continuons donc la route dans la montagne et la campagne, traversant quelques bourgades : l'habitat est assez dispersé. Profitant de quelques éclaircies, je tente quelques photos (prises en roulant, donc)...
Image
habitats typiques de la région : les maisons sont assez modestes, souvent en bois, parfois en briques, toujours avec drapeau
Image

Nous arrivons à Blowing Rock, petite ville de montagne, vantée par les guides, mais que nous trouvons très touristico-chic. L'unique rue est en effet commerçante et animée ; nous pique-niquons dans un parc... mais renonçons à manger une glace... à $5 la boule ! :hein:

À partir de là, nous roulons bien sur la Blue ridge Parkway, mais les nuages et le brouillard sont de retour... si bien que les "overlooks" ne sont pas d'un grand intérêt... nous verrons à peine le Linn Cove Viaduct, qu'on ne peut pourtant pas rater en principe ! Par contre, on voit bien que l'environnement est sauvage et la végétation nous surprend : la route est bordée de forêts... de rhododendrons ! :super: (j'adore les rhodos !)

Nous nous arrêtons comme prévu aux Linville Falls. Arrivés au Visitor Center, quelques gouttes commencent à tomber... et nous avons un souvenir très présent de la dernière fois que nous avons randonné jusqu'à une cascade :lol: . Tant pis, on y va quand même (mais on prend les coupe-pluie, cette fois) !
La balade d'environ 3 miles est très plaisante : nous marchons donc sous les rhododendrons, jusqu'à un beau point de vue sur les chutes.
Image
la floraison des rhodos est finie... enfin presque !
Image

Image
Image

À peine revenus au parking, la pluie s'intensifie ! Nous poursuivons jusqu'au Musée des Minéraux de Caroline du Nord (gratuit et géré par le NPS), où nous arrivons 1/4 d'heure avant la fermeture. Une partie de ce petit musée retrace l'histoire minière de la Caroline du Nord, récapitulant les minéraux que l'on y a exploités et l'autre partie expose quelques uns d'entre eux.
En ressortant (il n'est que 5 pm), la pluie s'est encore intensifiée et la lumière a encore décliné : nous décidons de quitter la Blue Ridge pour une route plus directe vers notre destination...

Nous nous arrêtons au Walmart d'Asheville pour un ravitaillement "camping" pour 2 ou 3 jours, puis finissons les 100 derniers kilomètres sous une pluie battante.
Peu avant d'arriver au camping, nous bifurquons comme prévu vers une petite route qui s'enfonce dans la montagne... il pleut toujours... ça monte, puis ça redescend. La route se rétrécit... puis devient piste :hein: : le GPS nous confirme pourtant bien que nous ne nous sommes pas trompés...
Nous roulons maintenant de nuit sur une piste étroite qui serpente dans une épaisse forêt, rejoint un cours d'eau, le longe...
Soudain, nous voyons quelques tentes ruisselantes sous la pluie au bord de la rivière : bienvenue à l'Indian Creek Campground !
Je l'avais choisi car il me paraissait assez authentique, au calme, dans un cadre sauvage : c'est réussi !!! :super:
Nous prenons possession de notre cabin dans laquelle nous dînons comme nous pouvons : ce n'est pas l'idéal, mais nous sommes tellement contents de ne pas avoir à planter la tente avec ce temps ! Dodo au sec... et nous verrons bien ce que nous réservera la météo demain !

Le parcours du jour :
Image

L'hébergement du jour :
Cabin à l'Indian Creek Campground à Cherokee : http://www.indiancreekcampground.com/
Réservée par mail via le site internet ; paiement par CB : 1 nuit d'acompte par téléphone et le reste + taxes sur place à notre arrivée.
Image
C'est un camping familial, pas trop grand, propre, bien entretenu... et calme car situé tout au bout de la route d'accès (qui se prolonge par la piste par laquelle nous sommes arrivés).
Nous l'avions choisi car les campings du Great Smoky Mountains NP n'ont pas de cabins... et que les autres campings du secteur (dont un KOA avec lequel j'avais un peu hésité) ne nous inspiraient pas :non: ; après les avoir vus, je confirme : situés au bord de la route, ils étaient immenses et bondés .
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar Val37 » Lun 7 Déc 2015 12:15

Pas cool ce temps pourri, et en effet heureusement que vous aviez réservé une cabin, je confirme que la tente pas un temps pareil c'est vraiment galère.
Val37
Vieux loup de Yellowstone NP
Vieux loup de Yellowstone NP
 
Messages: 822
Inscription: Dim 11 Nov 2012 13:54

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar licare » Mer 9 Déc 2015 15:49

Hello,
Val37 a écrit:Pas cool ce temps pourri

eh oui... il faut faire avec... :( mais nous savions : les Appalaches pour être aussi vertes sont forcément très arrosées... y compris en été !

Je continue (sous le soleil !) :)
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar licare » Mer 9 Déc 2015 16:25

vendredi 24 juillet : Cherokee , belle journée au pied des Smoky Mountains

Nous nous réveillons tranquillement vers 8 am... et il fait beau ! :content:
L'humidité accumulée suite aux grosses pluies remonte et l'ambiance est en effet très "smoky" ! Nous décidons donc d'attendre un jour pour aller randonner plus haut dans la montagne et de consacrer ce vendredi à la visite de Cherokee et de la partie basse du Great Smoky Mountain NP, côté Caroline du Nord.

Nous nous dirigeons vers le Visitor Center situé à Oconaluftee, où nous visitons la petite exposition sur les "Great Smoky" : ce parc (gratuit) est à cheval sur la Caroline du Nord et le Tennessee ; il est essentiellement traversé par une unique route est-ouest, qui passe à proximité de son point culminant (le Mont Clingman) et d'autres sommets fort intéressants (Mont Leconte, Chimney Tops). Ces montagnes ont été habitées par les Indiens Cherokee, bien sûr, mais aussi par les colons... qui, après avoir cohabité, les en ont chassés et y pratiquaient des activités agricoles : plusieurs bâtiments "historiques" ont été restaurés, voire démontés, déplacés et rassemblés pour en faciliter la visite. C'est par exemple le cas à l'extérieur du Visitor Center, où nous nous promenons dans Mountain Farm. Quelques animaux et démonstrations d'anciens métiers animent l'ensemble.
Image
Image
Image

Au détour d'un chemin, nous rencontrons ces très beaux et nombreux papillons :
Image
Image

Un peu plus loin (mais il faut prendre la voiture pour y aller), nous visitons Mingus Mill et faisons une première courte balade sous les rhododendrons, le long du ruisseau qui alimente le moulin.
Image
Image
Image
Image

Après ce premier contact plutôt "historique" avec le parc, nous voulons en voir un aspect plus "nature" et représentatif : rien de mieux pour cela qu'une rando dans la forêt . J'avais sélectionné une boucle de 5 miles, qui permet de voir trois cascades : Indian Creek Loop (rien à voir avec notre camping qui porte le même nom).
Nous reprenons donc la route vers Bryson, à quelques miles de Cherokee, pour rejoindre le trailhead. Le parking est plus que plein, mais une immense aire de pique-nique nous tend les bras à proximité : ça tombe bien, c'est un peu tôt, mais les ados ont faim ! :langue:

De là (et du parking et d'un peu partout), les gens convergent vers le large chemin qui remonte la rivière, chacun portant une très élégante bouée colorée sur la tête ou le dos (format XXL, les bouées !).
Image
Nous empruntons aussi ce chemin un moment, mais nous sommes les seuls sans bouée... et occasionnellement, parlant français ! Du coup, un monsieur nous demande d'où nous sommes et nous faisons la causette. Il nous confirme que la balade que nous avons prévue est très chouette, qu'il la faite la veille au matin et qu'il y a vu un ours. Il nous conseille aussi une rando pour le lendemain, la plus belle du parc, selon lui (je l'avais repérée... ainsi qu'une autre : nous lui ferons confiance et ne le regretterons pas). Le long du chemin coule donc une rivière... sur laquelle dérivent les bouées multicolores, portant leurs porteurs avachis !
Image
En préparant, j'avais été un peu étonnée d'apprendre que le Great Smoky Mountain NP était le parc le plus fréquenté des États Unis, alors qu'il est (dans sa plus grande partie) essentiellement dédié à la randonnée : si la foule qui descend ainsi la rivière sur les bouées est comptabilisée dans les visiteurs, je commence à mieux comprendre ! Bon, tout ça est bien joli et rigolo, mais nous, nous étions venus chercher le côté "nature"... :lol:

Heureusement, après avoir dépassé la 1ère cascade (que nous avons failli ne pas voir, tout occupés que nous étions à observer l'activité sur la rivière), le chemin se sépare en deux, et le notre grimpe dans les bois, vers la 2ème cascade (une "cascadette", en fait, mais dans un cadre très joli).
Image
Le gros de la foule reste en bas. Nous poursuivons la boucle au calme, presque tout seuls. Après une belle grimpette sous les rhodos, le chemin rejoint une clairière où sont alignées quelques tombes, au calme et (presque) au frais.
Image
Image
Nous nous perdons un peu, puis finissons par trouver le chemin de la 3ème cascade (vue ici d'en haut) et achevons la boucle jusqu'au parking.

L'après-midi n'est pas finie : nous revenons donc vers Cherokee, observant la ville et les usages : ici, le drapeau déplié devant les maisons n’est pas toujours la bannière étoilée...
Image

Arrivés à Cherokee, nous replongeons dans le passé historique de la région en visitant le très très beau Museum of the Cherokee Indians.
Après quelques minutes d'attente dans une petite salle où l'on peut lire des contes indiens, la visite commence par un joli film "expliquant" l'origine du monde selon les croyances Cherokee.
Puis, un parcours commence dans des salles où sont exposés des objets traditionnels, décrivant le mode de vie des Cherokee, leurs rituels, leurs coutumes, toujours très proches de la nature.
Image
Viennent ensuite les premiers colons, les relations respectueuses avec les Anglais, les échanges...
Image
Image
avant l'indépendance qui peu à peu conduira aux conquêtes des terres et à la déportation des Indiens à l'ouest du Mississipi lors du hélas fameux Trail of Tears (la piste des larmes). Ce musée est vraiment très beau et très bien fait : parmi les musées Indiens que j'ai pu visiter, c'est l'un des plus émouvants mais aussi l'un des plus explicites et instructifs : l'équilibre en est parfait ! Un vrai coup de cœur :love:
Image

Nous finissons la journée par quelques courses : nous mettrons une heure pour trouver un supermarché dans cette drôle de ville... dont il faut que je vous parle un peu, quand même : donc, il s'agit essentiellement d'une rue, bordée exclusivement de motels, magasins de souvenirs, fast-foods et un casino. Le tout a souvent (mal) vieilli et est franchement tristouille.
Image
Les "vrais gens" vivent dans une partie de la ville un peu à l'écart où l'on trouve donc l’hôpital, les magasins "de tous les jours", mais aussi, au hasard des petites routes, le lycée, une église... et les campings...
Image

Retour au bercail pour les grillades du soir et une bonne nuit après cette belle journée.

Le parcours du jour :
Image

La lecture du jour : Treize lunes de Charles Frazier
À travers l'histoire d'un jeune orphelin, vendu par son oncle à un comptoir commercial en territoire indien, puis adopté par les Cherokee dont il devient l'un des représentants, ce roman évoque l'histoire de ce peuple dans le cadre magnifique des Appalaches.
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar DavidGP » Mer 9 Déc 2015 17:22

Toujours aussi dépaysant, ton carnet, Claire. :love: Le site des "cascadettes" me rappelle immanquablement Ithaca, en plein coeur de l'état de NY. C'est très beau.

Et merci pour toutes ces infos d'ordre plus culturel ; grâce à toi, je mourrai moins bête ! Ne change rien, c'est parfait ! :super:
Canada USA 2014 : un mois au Québec (Montréal, Québec, Fjord du Saguenay, Gaspésie), en Ontario (Niagara Falls), dans le Nouveau-Brunswick (Acadie, côte sud) et dans le nord-est des USA (Acadia NP, Boston, New York, Ithaca).

USA 2016 : 5 semaines dans l'Ouest profond (Colorado, Arizona, Nevada, Utah) - en cours de rédaction.
DavidGP
Mouflon dépoilé de Banff NP
Mouflon dépoilé de Banff NP
 
Messages: 467
Inscription: Ven 16 Oct 2015 17:35
Localisation: Lille

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar licare » Sam 12 Déc 2015 13:42

merci... Je continue :

samedi 25 juillet : Great Smoky Mountains et Cherokee

Nous nous levons un peu tôt et partons vers 8 am après un solide petit déj. vers le cœur du parc des Great Smoky : randos et points hauts au programme aujourd'hui !
Il n'y a pas grand monde sur la route lorsque nous passons devant le Visitor Center, à part quelques dindes un peu plus loin (dont vous n'aurez pas de photo car la batterie de l'appareil photo était en charge à ce moment là... ^^ ). Nous attaquons la montée vers le col et passons la frontière avec le Tennessee pour rejoindre le trailhead du jour.
Nous avions hésité entre le Mont Leconte et les Chimney Tops. La première rando est plus longue et plus variée, mais la vue en haut est moins belle ; la 2ème est plus courte (4 - 5 miles) mais plus "acrobatique"... donc devinez ce qu'ont préféré les ados ! De surcroît, le monsieur avec qui nous avons discuté la veille nous l'a conseillée. Alors, go !
Après la traversée d'une rivière (où des pêcheurs sont à l’œuvre), la rando commence par une bonne montée dans la forêt de rhododendrons.
Image
Image
Certains sont encore (un peu) en fleurs...
Image

Et puis, au sortir du bois, on découvre l'arête que l'on va gravir :
Image
Image

belle escalade dans les rochers !
Image

D'en haut, la vue est superbe sur l'étendue de forêts et l'ambiance "smoky".
Image

Image
Et pourtant...
Si l'on regarde bien, la forêt ne se porte pas si bien... Partout, on peut voir ces troncs décharnés dépassant de la futaie : ce sont des sapins de Fraser, endémiques des hauteurs du sud des Appalaches... en train de mourir ravagés par les pluies acides et un puceron parasite.
Image

Nous redescendons de l'arête rocheuse par un autre chemin, tout aussi abrupt avant de retrouver le sous-bois et la rivière.
Image
Image
Image


Deux possibilités s'offrent à nous : ou bien continuer vers l'ouest et visiter la partie Tennesse du parc, en particulier Cades Cove, prairie réputée... mais aussi très fréquentée, ou bien rebrousser chemin et prendre notre temps pour finir la visite du côté Caroline du Nord. Nous commençons à choisir la 1ère solution... mais réalisons vite que nous sommes loin d’être seuls sur la route sinueuse, que ce secteur est tout de même très loin... et qu'il risque fort d'être bondé... autant voire plus que l'aire de pique-nique où l'on ne peut déjà plus se garer : n'oublions pas que nous sommes samedi ! Allez hop, demi-tour !

La route offre quelques beaux points de vue.
Image

Image

Nous nous arrêtons à l'un d'entre eux pour pique-niquer, puis allons visiter l'incontournable Clingman Dome, point culminant du parc.
Que dire ^^ ...
Le parking est archi-plein, mais il y a pas mal de mouvement, donc nous trouvons à nous garer relativement vite. Il y a foule, donc, et le sentier qui conduit au sommet est goudronné (on adoooore :lol: ). Comble de bon goût, pour que le sommet soit encore plus haut, il est orné d'une magnifique rampe en béton, qualifiée de "belvédère" et permettant de voir par dessus les arbres...
Image

Le ciel se couvre, si bien que nous ne voyons pas les sommets décrits par les tables d'orientation (seuls aspects positifs de l'infrastructure). Mais ce ciel couvert et très changeant produit une atmosphère assez impressionnante... et après tout, c'est un peu cela qui a donné son nom au parc !
Image
En redescendant, quelques rayons de soleil mettent en valeur les jolies fleurs qui bordent le chemin...
Image

Nous redescendons vers Cherokee où une dernière visite nous tente bien : l'Oconaluftee Indian Village. Cela commence par une visite guidée et explicative de stands où des Indiens présentent artisanat et techniques ancestrales.
Image

Image

Image

Image

Puis on peut se balader librement entre les bâtiments traditionnels, y entrer et écouter les légendes des différentes tribus, assis autour de la place publique.
Image

Image

Image

Image

Visite peut-être moins instructive que le musée de la veille, mais plus "interactive" et très agréable.

Après quelques courses (il faut bien assurer l'intendance), retour à la cabin pour notre dernière soirée dans les Appalaches.
Il fait bon, il n'y a pas de moustiques malgré la proximité de la rivière... et le camping est calme... bien qu'on soit samedi soir... et qu'une animation "Christmas in July" ait été prévue : les habitués ont décoré leur site avec des guirlandes et des boules de Noël (oui oui :hihihi: ), mais à part ça, les festivités sont finies à la nuit tombée.

Bilan des Appalaches :
Comme remarqué précédemment, c'est calme, c'est vert, c'est reposant... surtout la partie Shenandoah, plus "sauvage", moins fréquentée et selon moi, qui s’apprécie difficilement si on ne randonne pas. En automne, ce doit être flamboyant et magnifique.
On pourrait rajouter : c'est humide, ce qui vaut aussi pour les Great Smoky, par ailleurs bien différentes : plus fréquentées, plus grandes (nous n'avons pas vu la moitié du parc : il y a pour moi 4 secteurs, reliés entre eux par des sentiers de randonnée, mais pas par des routes directes : on est en montagne ! ), plus montagneuses tout de même, plus dépaysantes de par la végétation et bien sûr, par la présence passée et actuelle des Indiens Cherokee.

Le parcours du jour :
Image

La lecture du jour : encore Promenons-nous dans les bois de Bill Bryson... qui ne porte pas ce Parc National dans son cœur, vu la dérive hyper-touristique qui en a été faite (au détriment des aménagements pour les vrais randonneurs itinérants). La description des abords du parc côté Tennessee est d'un humour grinçant... et conforte dans le choix du côté Cherokee comme "base arrière"...
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est

Messagepar DavidGP » Sam 12 Déc 2015 15:12

Comment cet ignoble belvédère en béton a-t-il pu voir le jour au beau milieu d'un un tel lieu ? Mes aïeux... (je suis d'humeur poète, aujourd'hui :help: Apportez-moi mes médicaments, vite)

10/10 en revanche pour la rando des Chimney Tops. Grimper jusqu'en haut de l'arête a du être très sympa !

Merci pour ton récit ! Je suis accro. :super:
Canada USA 2014 : un mois au Québec (Montréal, Québec, Fjord du Saguenay, Gaspésie), en Ontario (Niagara Falls), dans le Nouveau-Brunswick (Acadie, côte sud) et dans le nord-est des USA (Acadia NP, Boston, New York, Ithaca).

USA 2016 : 5 semaines dans l'Ouest profond (Colorado, Arizona, Nevada, Utah) - en cours de rédaction.
DavidGP
Mouflon dépoilé de Banff NP
Mouflon dépoilé de Banff NP
 
Messages: 467
Inscription: Ven 16 Oct 2015 17:35
Localisation: Lille

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], HPR38, Pimka, Yahoo [Bot] et 12 invités