Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
San FranciscoRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar MurielPingouin » Jeu 8 Oct 2015 10:11

You did it ! :cool:
Très belles photos de Bryce qui en met toujours plein les yeux!
Un truc que je ne suis pas sûre d'avoir compris: vous êtes remontés sur la Rim au milieu de votre rando ? c'était obligatoire ?
Avatar de l’utilisateur
MurielPingouin
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 703
Inscription: Ven 10 Oct 2014 19:05


Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Jeu 8 Oct 2015 12:47

Hello,

Oui.

Ce n'est effectivement pas obligatoire mais c'est bien comme cela que doit se faire la totale (The big loop). Cela permet notamment de passer par Wall sreet et Navajo loop (soit en montée, soit en descente selon le sens de rotation choisi)

Donc cela nous a fait :
- descente depuis Sunrise point
- Queens garden trail avec petit bout vers Queen Victoria
- montée de Wall street jusqu'à Sunset point
- là on a pique-niqué
- redescente par Navajo loop
- Peek a boo loop trail
- remontée sur le rim au bout (vers Bryce point)
- et retour à la voiture par le rim

Absolument sublime.
Bon. Je t'avoue quand même que comme disait la pub : "je ne ferai pas ça tous les jours" ^^

Et pour finir nous avons été jusqu'à Rainbow et Yovimpa points en voiture

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar MurielPingouin » Jeu 8 Oct 2015 13:32

sacrés dénivelés du coup ! bravo à tous les 2 :clap:
Avatar de l’utilisateur
MurielPingouin
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 703
Inscription: Ven 10 Oct 2014 19:05

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar mimi3365 » Jeu 8 Oct 2015 23:42

Bravo pour le trail et toujours des photos magnifiques ! :clap:

HPR38 a écrit:Et ben quand même : je l'ai fait :content:


oui..... et Madame aussi avec un problème de cheville !!!! :super:
Avatar de l’utilisateur
mimi3365
Petit veau du Colorado
Petit veau du Colorado
 
Messages: 583
Inscription: Jeu 17 Oct 2013 20:39

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Ven 9 Oct 2015 18:29

Hello,

Aller. Voilà notre J13 : pas une très bonne journée :(

Bryce CanyonZion (Utah)
(216 km)
Mardi 16 septembre


Ce matin, ce n'est pas la grande forme, la fatigue d'hier se fait ressentir. Je prends sur moi et essaye de ne pas montrer mon état de "décrépitude avancée".

Sur la scenic drive UT148, les kilomètres défilent.

Rouge, tout est rouge. Cedar Breaks National Monument est un jeune petit Bryce très coloré qui a moins subit les outrages du temps.

De belles draperies de grés font office de rideau au fond de cette combe. La promenade matinale de Spectra Point Overlook est un enchantement à 360°. Fleurs, résineux, cactus et bien sûr tout cela en bordure du rim à 3000 mètres d'altitude, altitude dont les effets commencent à se faire sentir.

Les arbres déracinés forment d'imposantes sculptures, lieux de cachettes idéales pour les écureuils.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Plus bas, la forêt arbore ses couleurs d'automne. Un troupeau de bisons broute une herbe très rase.

Image

Image

Espérons qu'à Yellowstone on en voit de plus près
Image

Curieusement striée, la montagne de Checkbord Mesa évoque un plateau d'échecs à la verticale. Le paysage alterne et passe sans transition du rouge au blanc dans un ordre parfait.

Image

Le Canyon Overlook Trail, bien balisé se faufile à mi-falaise. Il fait une chaleur torride, pas le moindre souffle d'air ! La température peut atteindre dans ce canyon 46°. Avec légèreté, une biche "escramparée" sur une lame de roche est à l'affut d'un peu de verdure.
Comment fait-elle ? Quel sens de l'équilibre !

Un surplomb nous permet d'échapper un instant à cette fournaise. Le promontoire domine le canyon de Zion.

Image

Image

Image

Vite ! il faut se dépêcher car le road book, lui, n'attend pas.

Dans les lacets de l'UT19, bref coup d'œil sur la Great Arche (une arche en formation non ouverte).

Image

Image

Image

Image

Et l'arche : quand on fait Canyon overlock trail, on passe ... au-dessus
Image

La chaleur, la fatigue de la veille, je suis éteinte, plus aucune énergie …Hubert ne semble pas s'apercevoir de mon état, je sens venir la chute de tension …
Arrivés au parking, je m'écroule sur un banc, et fonds en larmes.

Une demi-heure de repos, un morceau de pizza, et je reprends suffisamment de force pour un trail d'une heure dans le Riverside Walk.
La rivière Virgin claire et limpide creuse inlassablement ce canyon très étroit, aux immenses parois de grés rouge et noir. Il fait toujours partie du grand plateau du Colorado.

Enfin un peu de fraîcheur

Ecureuils et biches-mulets habitent ce canyon.

Image

Image

Le départ vers The Narrows : nous n'irons pas plus loin
Image

L'ambiance entre nous n'est plus au beau fixe … Une brève querelle, quelques bisous et tout est reparti ! …

Cet état de fatigue du à une mauvaise alimentation mettra plusieurs jours à s'améliorer !

Le Majestic view Lodge de Springdale tout de bois vêtu est coquettement meublé.

Resto, dodo …

:coucou:

PS : ok. Je reconnais : j'ai un été un peu boulet sur le coup :oui:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar valerie49 » Ven 9 Oct 2015 21:00

Rhooooo c'est pas joli joli ça de laisser madame HPR38 dans une telle détresse !!!! :grrrr: :hihi:

:clap: à vous deux car vous tenez un beau rythme de rando

.... mais ce témoignage rappelle que l'ouest aussi beau soit il ne doit pas nous faire perdre de vue que nous ne sommes pas des sur hommes...et qu'on doit se ménager des pauses ! Je me le note !!
valerie49
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2333
Inscription: Lun 16 Mar 2015 18:49


Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Lun 12 Oct 2015 21:50

Hello,

Merci pour les photos.

Oui pour Cedar. C'est certes plus petit de Bryce, et on ne peut pas descendre dedans, mais c'est superbe. En plus la balade est facile et comme le chemin permet de se retrouver en face de l’amphithéâtre la vue est extra

Par contre il nous a bien fallut 2-3mn pour adapter notre souffle à la baisse d'oxygène, car on est quand même à plus de 3000 mètres

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Lun 12 Oct 2015 22:52

Hello,

Et voilà la suite (J14)

ZionLas Vegas (Nevada)
(303 km)
17 septembre


Valley of Fire
A la sortie de Zion, les chariots et carrioles des premiers migrants font une haie d'honneur et sont un clin d'œil aux films de John Wayne.

Tout d'abord, 210 kilomètres dans un désert rouge, tout rouge. La clim s'impose, nous roulons en direction de Valley of Fire State Park.
Nulle autre région ne porte mieux son nom que cet endroit où la température peut monter jusqu'à 46°. Il ne fera aujourd'hui que 41°; C'est bien assez ! Le seul endroit supportable est l'intérieur climatisé de la voiture. C'est le feu partout …

Image

Munis de chapeau, casquette et GPS, nous partons à la rencontre des différentes curiosités géologiques que recense ce coin du désert de Mojave.
Assoiffé, Elephant Rock, autre produit de l'érosion, fouille le sol de sa trompe minérale

Image

Le point de départ se situe sur le parking. (N36° 29' 18", W114° 31' 45"). Forts de cette précieuse info, nous déambulons GPS en main au milieu des rochers à la recherche de ces petites merveilles d'arches. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin !
Des cailloux, encore des cailloux, toujours des cailloux …

Image

Image

Image

Parmi tous ces cailloux, quelques petites arches de 1 mètre de haut attirent notre attention ; Petzel Arch, Mouse's tank, Fire Canyon Arch, Fire Cave … Elles sont mignonnes et défient par leur petite taille leurs grandes sœurs de Arches National Park.

Image

Image

Image

Mouse tank
Image

Piano rock
Image

Un autre site intéressant, celui d'Atlatl Rock. Il expose sur ses parois rocheuses un ensemble de pétroglyphes vieux de quatre mille ans puis à quelques centaines de mètres de là des restes de bois pétrifiés d'une forêt vieille de 225 millions d'années.

Image

Un iguane fait le beau, clic ! Photo !

Image

Le must de cet après-midi sera le site de Fire Wave, (la vague de feu). La Terre semble avoir vomi ses entrailles, tant le lieu est tourmenté. Une vague de lave a déferlé sur les pentes douces du désert avant de se solidifier. C'est grandiose, je suis émerveillée par tant de beauté.

Image

Image

Image

Image

Image

Des milliers d'années auront été nécessaires pour mettre à nu ces veines rouges intenses, blanches et mauves.

Image

Image

Image

Image

Image

Pas un point de vue ne sera oublié, road book est là pour en témoigner !...
Nous quittons ce paysage lunaire, ses chipmunks, et ses 41° pour retrouver la fraîcheur de notre automobile.

Las Vegas, la bouillonnante, la clignotante, la rutilante, la brillante, fondée par les mormons en 1855 et parachutée en plein désert du Névada compte 2 millions d'habitants.

Le principe de rigueur est : "toujours plus grand, toujours plus luxueux".
Cette ville est en perpétuelle mutation. Les casinos sont régulièrement démolis et reconstruits. Elle est également en perpétuelle effervescence, les machines à sous crépitent 24h sur 24.

Las Vegas, capitale mondiale du divertissement et de l'extravagance attire chaque année 40 millions de touristes. L'industrie du spectacle pèse annuellement dix milliards de dollars.

L'artère principale, le Strip de 6,7 kilomètres, récence tous les hôtels, casinos et grandes surfaces commerciales de la ville.

Image

Loin des tumultes du monde, nous avions perdu l'habitude des grandes agglomérations, autoroutes, rocades, 4 voies, 6 voies, pont dessus, dessous … Heureusement le GPS est là pour nous guider.

L'hôtel le Luxor, pyramide de verre noir, trône au 3900S Las Vegas Boulevard. Sur le même trottoir, à quelques dizaines de mètres, le château de Mickey pointe les aiguilles de ses tourelles vers le ciel. Cet enchaînement est très kitch !
La ville n'est que lumière, publicité, néons et couleurs. C'est la démesure.

Image

Image

Image

Image

Un des valets de L'hôtel Luxor vide la voiture de nos bagages, un autre prend les clés et va la garer on ne sait où, un autre monte nos valises dans la chambre. On ne maitrise plus rien !...

Le pourboire s'impose, et en cas d'oubli, il nous est aimablement réclamé. Son usage n'est pratiquement plus de mise en France, hormis Paris, mais quasiment obligatoire outre-Atlantique.

Au 3ème étage, la chambre 3051 fait environ 40m2. Les fenêtres ne s'ouvrent pas, moquette au sol, gros rideaux, j'étouffe !...

La vue donne sur une terrasse où courent de gros tuyaux et sur les montagnes pelées du Névada.

Dans l'entrée de l'hôtel, un sphinx accueille le visiteur. Les machines à sous inondent l'espace. Fasciné par tant de débauche, Hubert en perd sa casquette.

Cet après-midi, mon époux a programmé l'achat de jean's. S'estimant en surcharge pondérale, il a souhaité retrouver une ligne de jeune homme. Un régime draconien et une sous alimentation sur le sol américain auront suffit à le faire fondre comme neige au soleil.

Le GPS semble avoir perdu le Nord, à moins que ce ne soit Hubert ! Effectivement ! une erreur sur le road book (rien n'est parfait) engendre une mauvaise destination … Le temps passe vite, nous reportons cet achat à demain matin.

20h. Propres, endimanchés, nous partons à la découvre de cette ville où tout n'est qu'artifice. Le Strip déploie ses hôtels, casinos, lumières à l'infini, paillettes, strass, pacotilles… Tout brille !

Cette ville nous réconcilie avec la féminité oubliée de l'ouest américain où grands tee-shirts, shorts aux genoux ou pantalons sans forme sont de rigueur. La générosité potelée des américaines est peu compatible avec les exigences de la mode actuelle ; autant tout cacher, à moins que ce ne soit par excès de pudibonderie lié à une quelconque bondieuserie !...

Devront-ils rayer de leur dictionnaire ces deux mots : féminité et séduction ?

A Las Vegas, c'est le choc, pas de retenue, pas de complexe, jupes au ras des fesses sur corps de starlettes, ou cuisseaux grassouillets. Les rondeurs ne choquent pas et ne semblent pas être un handicap à l'emploi.
Belles toilettes et talons aiguilles rivalisent dans ce luxe indécent.
La misère et la drogue s'affichent également sur les corps et visages ravagés.

Le sympathique serveur du restaurant "Bel Ami" nous présente une savoureuse entrecôte et son accompagnement bien de chez nous, un régal ! La clim est excessive, nous ressortons congelés.

Curiosité ! Les deux immeubles volontairement construits en biais, se moquent de la verticalité de leurs voisins ! Je ne sais s'ils existent ailleurs, dans ce cas, il s'agirait de copies, à moins que ce ne soit le fruit d'une pure créativité et le besoin de défier les lois de l'équilibre.

Image

J'aurais certainement plus apprécié Las Vegas, si elle n'avait pas fait de "la copie" sa marque de fabrique. A mon sens, très peu de créativité et je le répète, de la copie à longueur de Strip.
En fait, Las Vegas est une photocopieuse à elle seule.

Je trouve cependant mon bonheur dans les spectacles eau, son et lumière des fontaines de l'hôtel Bellagio.

Elles font danser leurs élégants jets d'eau au rythme des musiques endiablées et de leurs superbes orchestrations. Elles sont un ballet d'élégance, de grâce, et de magie.

Je suis fascinée et si heureuse …

Tous les quarts d'heure, un nouveau spectacle enchante des milliers de spectateurs venus des quatre coins du monde.

Image

Image

Si le bonheur se trouve dans l'éphémère, alors, jouissons-en !...

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37


PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], herve49 et 7 invités