Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Valley of Fire SPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Sam 19 Sep 2015 19:14

Bonjour à tous les lecteurs

Voilà la suite : J09

Monument ValleyMoab (Utah)
(387 km)
Vendredi 12 septembre



Six heures, le réveil sonne, Hubert saute hors du lit et ouvre les rideaux. Arrivés tard la veille, fatigués d'une journée bien remplie, nous n'avions pas imaginé un seul instant, le spectacle qui nous attendrait au petit matin.

A la lumière du jour naissant, buttes et mesas flirtent fièrement avec les dernières étoiles. C'est grandiose, gigantesque. De nombreux films ont été tournés ici. L'émotion n'en est que plus intense.

Ces grandes dames auréolées par la flamboyance du soleil levant procurent un plaisir insatiable. Je n'en reviens pas d'être là, moi, toute petite, originaire de ma Drôme Provençale et de ma guère plus grande France … Est-ce bien moi ? Je prends conscience de ce privilège …

Petit déjeuner sur la terrasse, à apprécier longuement ces imposantes ombres chinoises.

Image

Le road book est là pour nous rappeler qu'il y a un horaire à respecter, nous devons donc nous activer.

Impossible de prendre le chemin de Valley of the Gods, le flash flood de la veille a fait trop de dégâts. Un essai nous obligera à faire très rapidement rebrousse chemin. Seul un 4x4 nous aurait permis d'approcher la "Vallée des Dieux".
Tant pis ! Les Dieux attendront notre prochaine visite …

Départ de Monument Valley en direction de Moab. 270 km nous séparent de cette ville. La route n'est pas très large, et endigue une circulation dense. Camions, camping-cars sans fin, bikers feront diversion durant un casse-croûte rapidement consommé.
Un rodéo apportera également un peu d'animation sur cet itinéraire languissant.

On s'entraine ^^
Image

Beau bébé. Je ne monterai pas dessus :non:
Image

Proches voisines, les Twin Rocks de Bluff dominent le rodéo.

Image

De point de vue en point de vue, de cailloux en cailloux, l'intérêt se manifeste enfin ! D'immenses dômes de roches rouges cassent la monotonie de ce plateau d'herbes en apparence sèches.

Image

Image

La "modeste" Wilson Arch est un avant goût de ce qui nous attend. Les plateaux se détachent les uns des autres, les effondrements ont mis à jour une mine de potassium qui fait un peu tâche dans ce gigantesque paysage vide de végétation.

Modeste :humm:
Image

La Green River, elle, fait un travail incessant d'érosion et nous laisse souvent médusés par tant de beauté. Comme le long de chaque fleuve ou rivière, un cordon vert d'herbes et arbrisseaux longe ses rives sinueuses.

Les couches de strates rouges et blanches sont parfois coupées par de hasardeux sentiers. "Mais qui peut bien passer par là ?"
Le paysage est splendide, fabuleux, grandiose. Cet univers paisible me fait presque oublier ces migraines qui ne cessent de me taper aux tempes.
J'escalade un rocher ; pas facile dans ma petite robe de lin ! Mais elle est légère et bien agréable …

Merrimac et Monitor buttes
Image

Le Shafer Canyon Overlook attend le touriste imprudent et nous tend les bras. Nous nous engageons sur une piste à mi-falaise. Hubert, sûr de lui, conduit avec aisance ; moi, je suis beaucoup moins à l'aise. Au dessus le ciel, au dessous le vide. Les bords ont souffert des dernières pluies et ne sont pas sécurisés.

Angoissée, je tiens la poignée de la porte, le supplie de faire demi-tour (après tout, ce ne sera que le 3ème demi-tour en deux jours !).
Visiblement, cette piste ne mène à nulle part et n'a de sens que pour le cow-boy du coin.
Je n'en peux plus et le supplie à nouveau de s'arrêter. Je l'agace, ça se voit !
Je descends de la voiture complètement paniquée, il amorce alors un savant demi-tour au milieu des rochers et cailloux qu'il faut pousser.
L'évidence est que cette piste ne peut être réservée aux touristes. Elle continue son chemin en contrebas jusqu'à la Green River.

Ben oui. Ca me plaisait bien cette route. Par contre le demi tour en plein milieu : chaud :hein:
Image

Et quelques vues de Deadhorse point
Image

Image

Image

Image

CanyonLands est un concentré des plus beaux paysages. Là bas, en bas, tout en bas, Green River Overlook offre un spectacle gigantesque. Le plateau se déchire en de multiples affaissements que les ruisseaux continuent à éroder. Les chemins de randonnée sillonnent ces infinis et inextricables labyrinthes.

Image

Image

Image

Image

Mesa Arch nous enchante. Posée au bord du vide, elle est une fenêtre sur les canyons bordant Island in the Sky.

Image

Image

Canyonlands préserve une immense étendue naturelle rocheuse au cœur du plateau du Colorado. L'eau et la gravitation universelle ont été les principaux architectes de ces terres en sculptant des couches plates de roches sédimentaires en des centaines de canyons, mesas, buttes, empennages, arches et flèches colorées.
Au centre se trouvent deux gorges imposantes, celles taillées par le Colorado et la Green River.
Les vues d'Island in the Sky s'étendent des profondeurs des rivières Green et Colorado jusqu'aux lointains sommets montagneux. Elles s'étirent à travers une immensité de canyons jusqu'à l'horizon distant de 160 kilomètres.


Un petit lapin joue à cache-cache avec Hubert et malgré sa crainte, se laisse photographier.

Repas sympa dans un restaurant mexicain puis visite nocturne de cette petite ville.

La chambre de l'Archeway Inn est particulièrement belle. Deux lits de 1m60 chacun, nous laissent le choix. Après hésitation, nous choisirons de ne pas dormir ensemble ; Hubert près de la clim, moi, le plus loin possible, ce qui n'est pas l'idéal non plus car de ce côté, c'est le frigo qui "glougloute" !

Le lendemain ce sera Arches

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4852
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37


Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar valerie49 » Sam 19 Sep 2015 19:36

:clap:
:shock: euh.... le demi tour sur cette piste !!! j'aurais certainement eu une belle frayeur moi aussi...
valerie49
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2333
Inscription: Lun 16 Mar 2015 18:49

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Dim 20 Sep 2015 15:25

Je te confirme.

Ce n'était pas le moment de se tromper entre la marche avant et la marche arrière avec le boite auto :oui:

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4852
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Dim 20 Sep 2015 16:21

Voilà la suite : J10 : la journée Arches. Et il faut bien ca ^^

Arches (Utah)
Samedi 13 septembre


Nous sommes en Utah, approximativement à la moitié de notre périple en forme de croissant de lune.
La visite qui me tenait le plus à cœur : Arches

Le parc national des Arches, non loin de Canyon Lands est connu pour sa formidable concentration d'Arches, environ 2000 sur une superficie de 310 km2 à l'est de l'Utah.
Placé au cœur du plateau du Colorado, son altitude varie entre 1200 et 1700 mètres.
Grâce à l'action de l'eau et des fortes amplitudes thermiques sur le ciment de grès rouge, l'érosion a dégradé certaines couches plus friables, laissant les couches supérieures plus résistantes, intactes.


Déjà : ca se fait comment une arche ?
Image

Peu de route aujourd'hui, puisque nous allons à Arches soit 26 km.
Le Colorado River est ici beaucoup moins arrogant, car plus près de sa source. Nous le traversons et montons en direction d'Arches National Park.

Une fois de plus, partis tard, arrivés tard, nous accusons bien sûr, un certain retard !

Arrêt à Park Avenue Viewpoint où de fines lames de grès rouge font obstacle à on ne sait quel envahisseur.
Vu le retard, nous prenons la décision de ne pas faire le trail programmé. Le point de chute obligatoire et souhaité sera le coucher de soleil à Délicate Arch, donc pas de temps à perdre.

Image

Image

Balanced Rock, un rocher équivalent à trois airbus tient en équilibre sur son socle. Il s'agit des restes d'une très ancienne arche effondrée.

Il défie les lois de la physique et garde son mystère. Minuscule sous ce piton rocheux, je fais un signe du chapeau, à peine visible sur la photo !

Pour avoir l'dée de la taille réelle : regardez bien au pied : nous y sommes, debout :oui:
Image

Notre imagination vagabonde ; ces rochers si curieusement érodés ont donné naissance à toutes formes de mammifères. Là où je vois un veau couché, Hubert voit notre petite Elis.
Grands rires !
Ici, des doigts et un pouce sortis de terre semblent dire "Stop là" …

Image

Image

Vous n'y voyez pas un chien, couché et regardant bien en face de lui ?
Image

Image

Venus des quatre coins du monde, en voiture, car, avion, ou bateau, nous sommes tous là, à observer les arches, ces géantes de pierre. Elles sont une ouverture sur un monde fantastique.
Je les ai souhaitées, rêvées, idéalisées et suis béate d'admiration.

Image

La aussi : la taille humaine permet de mesure l'échelle
Image

Image

Image

Image

Image

Vous me voyez, juste en bas en train de prendre la photo. On se sent tout petit :humm:
Image

A cet instant et en respect à mon signe astrologique le Capricorne, j'ai envie d'escalader ces créatures peu communes.

Photographiées dans tous les sens, nous en faisons le tour. Hubert me suit mais doute de mes compétences en matière d'orientation.
- "mon chéri, suis moi, et fais moi confiance"
Je descends côté nord, pour mieux remonter à l'assaut de ces vieilles demoiselles.

Un sentier bien balisé nous conduit à Double Arch, la formation la plus spectaculaire et massive du parc ; ces deux arches presque perpendiculaires partagent une extrémité commune.
Là encore, j'escalade la partie supérieure accessible ; je me sens des ailes et piaffe d'impatiente "mais où est mon mari ?"
Plus bas, il bavarde, certainement dans un "fran-glais" approximatif !

Image

Landscape Arch
Il fait chaud, très chaud, la gourde est presque vide, tant pis, je me dessécherai, mais je veux voir Landscape Arch.

Le Devil's Garent trail est le plus beau du parc. Nombreux sont les touristes qui affrontent ce trail sous une chaleur caniculaire.
Presque 7 km soit 3 heures aller/retour. Tout a un prix ! Nous y allons …

Landscape Arch, majestueuse, d'une élégance inouïe se détache dans le ciel et dans un fragile élan tend son bras.
Pour rien au monde, je n'aurai raté Landscape Arch et lui consacre de longues minutes.

L'érosion continue sans cesse à modifier le paysage. En 1991, un bloc de 18 mètres sur 3 mètres s'est effondré sous la Landscape Arch la rendant plus fine et plus fragile.
D'une élégance sans équivalence, elle est aussi la porte du jardin du diable (Devil's Garden).
Avec ses 89 mètres de long (plus de 100 mètres d'une base à l'autre) à 32 mètres au dessus du sol, Landscape est la plus grande arche naturelle du monde.
A l'endroit le plus mince, sa largeur est de 3,35 mètres et son épaisseur seulement de 1,80 mètre.

Image

Dans un étroit couloir aux murs abrupts, nous jouons avec le sable d'une extrême finesse. Quelques photos, quand soudain, une dame nous dit "ce n'est pas à vous ça ?"
Oh ! Hubert vient de perdre notre pochette coffre-fort qu'il portait sous son tee-shirt. Cette sympathique dame ne se doutait pas qu'elle contenait 3000 dollars !
L'aurait-elle rendue si elle en avait connu le contenu ?
Chacun sa conscience !...
Un chaleureux merci.
Depuis cet instant, et avec obsession, je n'ai cessé de surveiller mon mari.

C'est là que j'ai failli perdre la sacoche :oops:
Image

- "Vite, dépêche toi, il faut arriver à Délicate Arch pour le coucher de soleil" me dit-il.
Je ressens la fatigue, mon pied me fait mal, l'eau manque, mais pourtant, il faut y aller … Pas de pitié !

Il est déjà loin devant et court comme un lapin, mais comme les lapins, il fait de nombreuses haltes !...

Je grimpe cette interminable langue rocheuse puis tourne à gauche, mais non ! Je dois changer de direction car lui, est sous une autre arche fixée au dessus d'un mur d'escalade.
Trop petite ! Je n'ai pas les jambes assez longues ; il rouspète, mais vient me tendre la main. Normal ! Nous sommes depuis peu, mariés pour le meilleur et pour le pire !…

Délicate Arch ! Mais, est-ce un mirage ? comment fait-elle pour tenir l'équilibre ?

Du nom de "jambière de cowboy", elle est le symbole de l'Utah. Son âge est estimé à 70 000 ans et son espérance de vie serait de 10 à 15 000 ans.

Sur ce site, nous sommes certainement les doyens venus à la rencontre de cette merveille géologique.

Des dizaines de jeunes allemands, français, asiatiques, sud et nord américains attendent avec impatiente l'œuvre du soleil couchant sur cette impressionnante voute céleste.
Nous sommes au bout du monde ! C'est fabuleux.
Je partage mes émotions avec trois jeunes allemands et leur propose la photo qu'ils attendent.
Un corbeau perché nous observe. Les minutes s'égrènent, les appareils photo crépitent.
Délicate Arch s'anime d'un rouge flamboyant. Le silence est d'or !

Pas simple d'avoir une photo sans personne. Mais bon. Avec de la patience :clap:
Image

Repas en terrasse, sous les étoiles à Arches. Le lieu est charmant ; un orchestre country anime la soirée, le contenu de nos assiettes est tout aussi satisfaisant.

En fait d'orchestre ils n'étaient que 2. Mais c'était sacrément bien
Image

Nous sommes heureux …

Certes. Mais le lendemain nous attend l'énorme journée de Moab > Bryce

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4852
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar terrannova » Dim 20 Sep 2015 16:56

Magnifique !
On se rend mieux compte de la taille de ces merveilles, ce qe j'étais loins d'imaginer !
Merci de nous faire patienter agréablement ! Compte tenu de l'espérance de vie de Délicat Arche, nous avons nos chances......
terrannova
Mouflon dépoilé de Banff NP
Mouflon dépoilé de Banff NP
 
Messages: 492
Inscription: Mar 13 Jan 2015 14:28

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar valerie49 » Dim 20 Sep 2015 17:37

:coucou:
Qu'est ce que c'est beau .... la photo de Delicate arche est superbe !!! :super:
Pas l'air simple le trail pour y accéder ..
valerie49
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2333
Inscription: Lun 16 Mar 2015 18:49

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Dim 20 Sep 2015 18:23

Il y a juste une bonne montée sur un énorme rocher plat. Aucune difficulté mais ca monte sacrément.

Pour preuve quand on s'est garé j'ai regardé ou il fallait aller et de loin je voyais des petits points qui ne bougeaient pas. Je me demandais pourquoi tous ces gens restaient là.

Et quand nous sommes arrivés à l'endroit ou je les avais vu, j'ai compris : ils n'étaient pas immobiles mais montaient ... doucement, très doucement
Et évidemment pas tout droit : comme en ski : de droite à gauche et hop de gauche à droite etc ... :lol:

Mais bon. L'appel de Delicate arch est le plus fort

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4852
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar Tatie » Lun 21 Sep 2015 09:13

Oui Delicate Arch se mérite !! J'ai trouvé la montée assez dure, mais j'étais motivée, alors j'y suis arrivée yeah !!!
Tatie
Gros lézard de Zion NP
Gros lézard de Zion NP
 
Messages: 59
Inscription: Sam 23 Juin 2012 15:28

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar HPR38 » Jeu 24 Sep 2015 21:38

Bonjour, amis lecteurs :). Voilà le J11 : la grosse (trop grosse) journée Moab > Bryce

MoabBryce Canyon (Utah)
(500 km)
Dimanche 14 septembre


Cinq cents kilomètres ponctués de belles et inoubliables visites.

Nous sommes en plein pays mormon. Seuls les fonds de vallées sont cultivés ; quelques vaches noires paissent dans les prés. L'agriculture n'y est ni riche ni abondante, cependant, tout est impeccablement entretenu. Je m'applique à décrypter des pétroglyphes vieux de 4000 ans, gravés sur les parois brunes de la falaise.

Nous entrons dans Goblin Valley State Park.

Toujours dans ces immenses déserts qui couvrent plusieurs états, Goblin sort du commun, c'est un autre monde, celui des contes.

Personne dans la guérite du gardien ; nous glissons donc huit dollars dans une enveloppe, en ayant pris soin de noter nos noms, nationalité et immatriculation de la voiture.

Attention ! Pas de faux pas ! Effectivement, quelques minutes plus tard alors que nous étions dans des dunes, un ranger n'a pas manqué de nous interpeller : "Yes, we have put eight dollars in a paper at the réception".
Je ne suis pas sûre qu'il ait compris nos explications, mais à notre bonne mine, il a au moins compris que nous étions d'honnêtes citizen french !

Les trois juges, premières formations minérales, font partie du paysage et imposent leurs lois dans le royaume de Blanche neige.

Image

Cet endroit est magique, un bonheur de chaque instant !...
Des milliers de champignons de grès rouges sortent de terre. D'autres aux formes plus phalliques nous amusent. Nous nous perdons dans cette forêt digne des comptes de Perrault.

Il y en a partout
Image

Partout à droite
Image

Partout à gauche
Image

Ou que l'on se tourne
Image

Et de toutes les formes
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Goblin valley est aussi la vitrine de l'histoire géologique. Il y a 170 millions d'années, une vaste mer intérieure dépose ses couches de boue, de sable et de limon. Des millions d'année plus tard, après le retrait de l'eau, ces dépôts ont été sculptés par l'érosion.


Plus loin sur notre chemin, quelques rares maisonnettes bordent la route. Un restaurant attend le touriste affamé. Je me dirige vers une modeste boutique de souvenirs. Un mannequin de chiffons, de pierres, de bois et d'une impressionnante collection de colliers de perles habite le front Garden.

Je fais l'achat de trois ours en bois pétrifié (bois devenu minéral). Ils seront les seuls objets que je rapporterai dans mes bagages.
J'ai conscience de la valeur historique de cette pierre et ne manquerai pas de me renseigner dès mon retour sur cette mutation du bois en minéral

Second parc de la journée : Capitol Reef est une immense faille dans la croûte terrestre longue de 160 kilomètres. Nous n'auront pas le temps d'en découvrir les curiosités cachées. Les seuls arrêts seront les Panoramas Points riches de splendides vues sur les plateaux environnants de grès blanc, The Hogback. La route épouse la crête étroite de la montagne. Plus loin les mesas font barrage entre désert et monts boisés, sauvages et volcaniques.
L'air y est frais, quel bonheur d'enfiler un gilet !

Image

Image

Image

Image


La Scenic12, une des plus belles routes de montagne de l'ouest américain, véhicule toute notre admiration par ses splendides paysages.

Image

Image

Image


Troisième parc de la journée : Escalante petrified. Nous empruntons le trail of Sleeping Rainbows. Les pins côtoient les cactus, curieux !
Nous montons ; ce n'est qu'au sommet et après une demi-heure de marche que nous apercevrons les plus vieux arbres du monde pétrifiés. Ceux-ci, vieux de 65 millions d'années, datent de l'époque des dinosaures.

Le premier spécimen git là, à ciel ouvert, au milieu des pins et genévriers. Je suis stupéfaite et essaye de comprendre son histoire. Toutes les couleurs de l'arc en ciel brillent en son tronc, l'écorce est intacte, les stries permettent de calculer son âge.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le bois pétrifié est composé de bois fossilisés où toutes les traces de matières organiques ont été remplacées par des minéraux (le plus souvent des silicates comme le quartz) tout en gardant la structure originale du bois.
Le processus de putréfaction se produit quand le bois est enterré sous une couche de sédiments, où il se conserve d'abord en raison d'un manque d'oxygène, avant qu'une eau riche en minéraux circule dans les sédiments et remplace peu à peu les cellules du bois par des minéraux. Moins de cent ans sont probablement nécessaires pour que certains morceaux de bois puissent être pétrifiés. Sa composition est très variée, cobalt, cuivre, chrome, manganèse, carbone et fer, ce qui explique la richesse des couleurs.


Ce sont des centaines de troncs de bois pétrifiés qui s'accumulent en fond de ravine. Celui-ci fait environ 1m60 de diamètre.

Image

Je suis très heureuse d'avoir pu voir et comprendre le travail de la marche lente du temps sur notre environnement. La nature est ingénieuse.

La chambre du Bryce View Lodge est agréable, très propre, rien à redire. Quels que soient les hôtels, toutes les chambres ont la même configuration :
- grande pièce avec deux grands lits de 1m60 ou 1 grand lit de 2m, armoire, commode, fauteuil, bureau, table et fer à repasser, coffre-fort, téléphone, au minimum 3 lampes de salon et chevet, cafetière, café et thé.
- au fond, une antichambre avec lavabos, séchoir à cheveux …
- puis la salle de bain avec baignoire et toilettes.

C'est ici, que tout se complique ; Hubert le testeur de douche doit en comprendre le fonctionnement. Une poire de douche fixée sur le mur nous oblige à mettre un bonnet ; un gros bouton dans la baignoire commande le débit d'eau. Pas pratique, car l'arrosage prématuré est garanti !...

Bien qu'à l'origine de multiples inventions, les américains n'ont pas compris le plaisir que procure une douche à la française.

Tant pis ! Dans ce domaine, nous faisons mieux !...

:coucou:
Septembre 2014, de LA à LA : le roadbook et le carnet
Septembre 2016, NY et sa petite boucle dans l'Est : le roadbook
Juillet 2017, de LA à Denver via Yellowstone et Mount Rushmore : le roadbook
Avatar de l’utilisateur
HPR38
Bison fûté
Bison fûté
 
Messages: 4852
Inscription: Ven 1 Nov 2013 17:37

Re: Il y a déjà presque 1 an : le voyage vu par Madame

Messagepar mimi3365 » Ven 25 Sep 2015 14:22

:clap: :clap: :clap: pour ce beau récit et :clap: :clap: :clap: pour les magnifiques photos
Avatar de l’utilisateur
mimi3365
Petit veau du Colorado
Petit veau du Colorado
 
Messages: 583
Inscription: Jeu 17 Oct 2013 20:39

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: bea, Google Search Appliance et 7 invités