Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Bryce Canyon NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !

Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar MissPiratos » Mar 30 Avr 2013 22:04

Ce récit, un an jour pour jour après notre road trip dans l'ouest américain a un goût de souvenirs, de rêves, de nostalgies, de photos, de couleurs, de sensations fortes, de coups de coeur, de retour en arrière, de vacances, de soleil, de grandeur, de nature...

Un grand merci je me régale de cette lecture!!!

Un an après, c'est toujours dur..... Comme une envie d'y retourner, d'approfondir, de voir plus, encore, d'explorer, de randonner davantage etc.

Pour Anteloppe, J'ai préféré le Lower, que j'ai trouvé, par le fait peut être que la visite se fait par petits groupes, beaucoup plus impressionnant. Le Upper se fait par groupes mais beaucoup de groupes en même temps, du coup je trouve que ça gâche un peu la visite. Cependant, au retour à Paris, sur les photos, le Upper est juste sublime.

Vite vite, la suite, j'ai hâte de lire.
Notre rêve américain du 28 avril au 13 mai 2012 : http://americanroadtrip2012.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
MissPiratos
Petit lapin de Arches NP
Petit lapin de Arches NP
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 2 Fév 2012 19:53


Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar titine9585 » Mer 1 Mai 2013 10:01

je te ramènerai un souvenir de labas ana!!!! ;-)
titine9585
Lapin à l'arrêt de Zion NP
Lapin à l'arrêt de Zion NP
 
Messages: 69
Inscription: Dim 24 Juin 2012 20:18

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar JJPDT » Ven 3 Mai 2013 13:52

Jour 10 - Lundi 25 mars - Et Zion allait à Las Vegas?

Vous apprécierez le joyeux calembours dès le titre, comme ça à froid, pouf!

Voilà, nous sommes lundi et la journée qui nous accueille présente une configuration légèrement différente de d'habitude, en ce sens que nous allons rouler en deux temps.

Le premier round est léger: quelques 86 miles entre Bryce Canyon et Zion, que nous devrons tout de même fendre avec diligence car après la visite du parc nous attendra la deuxième manche, sans doute un peu moins marrante: 165 miles de Zion à...Las Vegas!

Oui, Las Vegas, la cité du pêché, celle de Casino et de Very Bad Trip. Décidément cette journée n'aura rien de normal. A ce stade, je vous avoue que nous ne savons absolument pas comment nous percevrons cet endroit, à la réputation aussi sulfureuse que controversée.

Mais trêve de bavardages, il est grand temps de se CASSER de cet hôtel avec lequel nous n'avons décidément développé aucune affinité, au point que nous décidons de ne pas y petit déjeuner. Il faut dire que nous avons mis le réveil à 6 heures pour admirer le sunrise à...Sunrise Point (démarche d'une extrême originalité au demeurant). Une petite douceur de Bryce avant de quitter les lieux, ça ne se refuse pas.

C'est l’œil encore un peu collant que nous descendons du Ford, sur le parking du Point sus-nommé. Une fois n'est pas coutume, nous sommes dans les temps: les tout premiers rayons poignent derrière l'amphithéâtre, et nous attendons une dizaine de minutes dans le givre matinal.

Mais quel spectacle, c'est splendide!

Image

Nous pouvons à présent chercher un coin pour petit déjeuner, en toute décontraction...

...

*page de publicité*

...

Bon cela fait à présent une demi-heure que je m'évertue à retrouver cet endroit où nous nous sommes arrêtés, mais rien n'y fait je n'y parviens pas. Je pense que c'était à Mount Carmel, ou bien à Orderville, ou Glendale...En tous les cas c'était un petit restaurant familial, au "centre" d'une ville que nous avons traversée, et qui faisait également boutique de souvenirs. Je me rappelle simplement qu'ils se vantaient d'être le meilleur breakfast du coin (et le seul, au passage), et qu'il y avait un rock shop juste à côté. Si cela vous parle...

Toujours est-il que pendant ce temps, Zion n'avait pas changé de place, et que nous y sommes parvenus sans encombre via la Route 9 (très agréable à parcourir), le ventre plein.

Nous passons le poste de garde, arborant comme à notre habitude le pass America The Beautiful, et l'officier est une nouvelle fois très aimable. Immédiatement nous sommes plongés dans l'univers atypique de Zion, avec une vue sur la Checkboard Mesa, et ses couches de pierre étonnantes.

L'entrée Est de Zion a l'allure, comme je l'ai compris par la suite, d'un accès secondaire. Toutes les infrastructures, les parkings, le Visitor Center, etc., se trouvent au niveau de la porte Sud (côté Springdale).

De ce fait, nous n'avons pas vu tout de suite la foule qui avait, à notre grand dépit, décidé de se mettre au vert en ce jour. Et pour cause, c'était la Semaine Sainte, qui compte parmi les rares vacances américaines. Lorsque nous avons par la suite rejoint l'entrée principale, nous sommes tombés de haut. Les places de stationnement étaient largement occupées et les files d'attente pour les navettes assez blindées, ce qui nous a angoissés dans la mesure où nous n'avions prévu de passer que cinq ou six heures à l'intérieur du parc.

Bon, au final, c'est allé nickel, les files se sont vite résorbées et nous avons pu randonner à notre gré, mais l'ambiance était tout de même vachement moins intimiste qu'à l'accoutumée.

Image

Avant d'entrer dans le fameux Tunnel de Zion, se trouve le point de départ du Canyon Overlook Trail, l'un des plus populaires du parc. Nous souhaitions commencer par là, mais hélas, pas une place de disponible sur le parking, qui, il faut le dire, n'est pas bien grand. Nous attendons cinq, dix minutes...rien n'y fait. Aussi décidons-nous de renoncer, non sans une pointe d'aigreur car le panorama s'annonçait superbe, et nous, on aime les panoramas.

Quelques biquettes bien mignonnes nous consolent comme elles peuvent.

Image

Nous traversons le tunnel, l'autre côté est ravissant.

Image

Arrivés au parking principal, pause "chips au vinaigre" (encore, j'en peux plus de ces chips); deux-trois questions au Visitor Center pour savoir si The Narrows est praticable (juste au cas où); petit quart d'heure d'attente aux navettes, et nous voici à l'assaut de la Zion Canyon Scenic Drive.

Nous regardons la Court of Patriarchs à travers la vitre, pris par une grosse flemme de descendre pour un simple point de vue et de devoir attendre à nouveau une navette (sans assurance de pouvoir y grimper au vu du remplissage).

C'est finalement aux Emerald Pools Trails que nous marquons le stop. Ce que nous en avons lu nous a plu, et surtout, les indications de l'hôtesse du VC sur The Narrows nous ont - c'est le cas de le dire - légèrement refroidis: l'eau est à 5-6°C, aussi la perspective de s'y tremper jusqu'à la taille nous apparaît-elle...disons...lointaine.

Au tout début d'Emerald...

Image

C'est vrai qu'elle est chouette, cette rando...ou plutôt cette ballade. Certes le niveau de difficulté n'est pas bien élevé (un peu plus exigent tout de même sur le tronçon menant à Upper Pool) mais je ne sais pas...nous nous sentons bien sur ces sentiers qui respirent l'authenticité.

Image

D'ailleurs ça me fait penser: est-ce que vous aussi vous avez eu du mal à trouver l'Upper Pool? Je ne sais pas, nous avons du rater un panneau ou quelque chose, mais nous avons tourné un bon moment avant d'en trouver le chemin...

A l'issue d'Emerald, il devait être 16h. Un peu tard pour se lancer dans une nouvelle rando, un peu tôt pour partir. Et nous aimons tant cet endroit! Alors nous nous accrochons à l'espoir que peut-être, le Canyon Overlook Trail est désormais accessible. Une place, une toute petite place de stationnement, c'est tout ce que nous demandons...Avons-nous été entendus? A peine arrivés au parking, un groupe de nanas s'en va juste devant nous.

Yes! :cool:

Nous sommes ravis d'avoir un peu insisté. Le trail est parfait pour clore notre visite.

Image

Le point de vue, en haut, est magique...

Image

En redescendant, nous croisons à mi-chemin une jeune demoiselle en pleine crise de vertige, soutenue par ses copines, qui progresse de trois centimètres à la minute. Nous nous regardons avec Lucile, et pensons à la même chose: la pauvresse n'est pas arrivée, car la suite du parcours est bien plus accidentée qu'à ce passage. Sur le coup, je suis surpris d'un tel comportement, mais je comprendrai deux jours plus tard à Death Valley combien un accès de vertige peut être tétanisant.

En synthèse, Zion nous a, d'une façon générale, totalement séduits. La Nature y déborde, épanouie, luxuriante, brute, verte! Et tout y est: l'eau, le relief, la végétation...Non vraiment, ce parc n'est peut-être pas dans la démonstration de force, mais son charme d'outsider est implacable, et a agi sur nous au point de se révéler comme l'un de nos coups de cœur du voyage.

Nous y serions volontiers restés plus longtemps. Peut-être nous serions-nous alors laissés tenter par l'Angels Landing Trail, dont nos amis (ceux des tranches de pain de mie) nous avaient vanté les sensations.

Il est près de 18h, nous ressortons par Springdale, où nous dégustons une bonne petite glace sous la tiédeur de cette fin d'après-midi. Un peu flapis, nous dévorons le bitume pour rejoindre LV au plus vite (dans la limite de la vitesse réglementaire, hum).

Comme on nous l'avait souvent dit, cette ville apparaît à l'horizon comme une oasis au milieu du désert, ou un cheveu sur la soupe, limite.

C'est au Bellagio (lien Tripadvisor) que nous avons choisi de résider. Après moult hésitations lors de nos préparatifs (avec le Treasure Island notamment), nous avons finalement opté pour l'expérience bling bling dans toute sa splendeur, postulant que s'il y a bien un endroit où l'on peut se lâcher, c'est là.

A l'arrivée sur le Strip, nous passons devant l'hôtel "en mode repérage" (traduire: nous ratons l'entrée). Au second passage, nous entrons dans le parking gratuit ou stationnera la voiture durant les deux prochains jours (nous n'avons pas osé solliciter le service valet...). Nous portons encore nos fringues de routards, mais après une nouvelle crise de flemmite aiguë, nous décidons d'assumer notre look. Il est vrai que nous détonons méchamment dans le hall du Bellagio, où tout n'est que luxe et apparence.

En tous cas c'est beau! Ce plafond en jette...

Image

Quoi qu'il en soit, pour l'heure, les yeux ne sont plus totalement en face des trous, et nous souhaitons simplement récupérer notre clé. Nous avions réservé une chambre classique, n'osant pousser le vice à son comble. Et puis, une chose en entraînant une autre (une vague histoire de lit king size qui n'était plus disponible, à moins d'accepter une chambre fumeur) nous voilà-t-y pas en train de demander un upgrade vers une Suite.

Quels esprits faibles et vénaux! Je le savais que c'était un piège cette ville!

:humm:

Ça n'a pas raté. Enfin, sans regret tout de même, car pour 100$ de plus par nuit (pas moyen de retrouver le prix de départ, ce devait être 180$ ou un truc du genre), nous avons pu aller au bout de notre fantasme de futilité, et nous vautrer parmi les velours. Disons que nous avons dépensé dans la chambre ce que nous n'avons pas mis dans les machines à sous (1$ chacun, ça reste raisonnable...).

Le salon...

Image

La chambre à coucher...

Image

Les deux salles de bains n'étaient pas forcément indispensables, et les 4 télés encore moins, mais pour le principe, on a tout essayé. Mention spéciale au hammam de la douche italienne.

^^

Sinon le Bellagio est très bien placé, en plein milieu du Strip, mais un peu en retrait de la rue, pour pouvoir laisser la place au fameux ballet des fontaines, qui en sont l'attraction majeure (photos à venir dans le récit du mardi...ce sont les meilleures).

Bellagio Las Vegas
3600 S Las Vegas Blvd, Las Vegas, NV 89109


Nous avions eu, parmi un concert d'éloges, quelques retours négatifs sur cet établissement, concernant une prétendue désuétude. Je ne sais pas si nous sommes spécialement bien tombés, mais notre chambre, bien qu'à la décoration très classique (mais ça, c'est l'effet recherché), était en excellent état.

S'agissant de l'infrastructure, couloirs, boutiques, piscine, et autres lieux d'intérêts, nous avons trouvé que tout était très bien entretenu et que rien ne donnait une impression de "passé", syndrome dont souffrent il est vrai pas mal de palaces.

Image

Image

Avant d'aller nous coucher, nous sommes tout de même allé manger un morceau au Café Bellagio (lien Tripadvisor), présenté comme un restau "sur le pouce" mais tout de même assez classe.

Notre belle journée, débutée dans le silence d'un soleil d'aurore, se conclut comme un charme dans le bouillonnement fangeux de la ville du Jeu. La grande force de ce pays me semble être son irrépressible capacité à surprendre...

Je vous dis à bientôt!
JJPDT
Bel écureuil de Banff NP
Bel écureuil de Banff NP
 
Messages: 92
Inscription: Mer 2 Jan 2013 19:30

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar philippe78 » Ven 3 Mai 2013 14:06

ton récit est absolument passionnant :super:
Roadtrip 19 jours en octobre 2011 : Los Angeles > Parcs Nationaux > San Francisco
Roadtrip 29 jours du 11/07/2015 au 08/08/2015 : Salt Lake City > Yellowstone > Moab > Las Vegas
philippe78
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3509
Inscription: Ven 22 Oct 2010 08:36

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar MissPiratos » Ven 3 Mai 2013 14:07

J'ai également eu un coup de coeur pour Zion et aimerai faire plus que le Canyon Overlook Trail.

Vivement le prochain récit :)
Notre rêve américain du 28 avril au 13 mai 2012 : http://americanroadtrip2012.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
MissPiratos
Petit lapin de Arches NP
Petit lapin de Arches NP
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 2 Fév 2012 19:53

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar Fred » Ven 3 Mai 2013 15:14

MissPiratos a écrit:J'ai également eu un coup de coeur pour Zion


moi aussi :cool:

Fred
Avatar de l’utilisateur
Fred
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3145
Inscription: Sam 5 Avr 2008 12:15
Localisation: Clermont-Ferrand

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar blandinetcricri » Ven 3 Mai 2013 16:43

philippe78 a écrit:ton récit est absolument passionnant :super:


Tout à fait!!

Superbe la chambre au Bellagio!! :cool:
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar rimbert » Ven 3 Mai 2013 18:41

Canyon overlook trail une rando aérienne super sympa avec du vide c' est genial mais sans risque .
Angel landing nous nous sommes arrêté au "lock out" car un dimanche il y a foule , j' ai quand même tenté le départ sur 300 m mais trop de monde et sur le plan sécurité c'est limite . Un resto type saloon et bon "wildcat willies"
Ton récit est toujours aussi passionnant ,merci
rimbert
Grosse dinde de Zion NP
Grosse dinde de Zion NP
 
Messages: 180
Inscription: Jeu 16 Sep 2010 17:23

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar JJPDT » Mar 7 Mai 2013 09:25

Jour 11 - Mardi 26 mars - Les Vallées, Acte II

Il est 8h30 heures lorsque l’alarme de mon téléphone retentit.

Le réveil est moelleux et progressif. Je cherche mon épouse qui a du se perdre quelque part dans ce couchage immense.

Aujourd'hui point n'est besoin de se presser ; nous avons la journée sur place, ainsi que la nuit suivante. Nous n'avons pas établi de plans particuliers, et nous laisserons simplement bercer au gré des caprices de Vegas, parmi le Strip, ses hôtels, commerces et casinos.

Ah tout de même, il nous a été chaudement recommandé de tester deux restaurants du Bellagio: The Buffet, et Le Cirque.

Nous descendons de la chambre aux alentours de 10h30 et je profite de ce que le couloir de notre étage est vide pour en capter un souvenir...

Image

Puis nous allons nous perdre une demi-heure dans les boutiques qui jalonnent le rez-de-chaussée de l'hôtel. Tout est hors de prix, mais le plaisir des yeux, lui, est à l’œil.

*bruit de cymbales*

Nous nous dirigeons ensuite vers The Buffet (lien Tripadvisor), qui se trouve sur la rive droite du casino lorsqu'on se dirige vers les ascenseurs. Il n'a pas été nécessaire de réserver et je ne suis d'ailleurs pas sûr que cela soit possible. En revanche, attendez-vous à un petit peu d'attente (arrivés à 11h, la nôtre fut d'environ 45 minutes).

L'accueil est de type usinier et assez directif, mieux vaut donc ne pas s'en formaliser si l'on souhaite profiter pleinement du repas. D'autant que la suite, elle, remet les pendules à l'heure. Pour 20$ par tête environ le midi, vous pourrez vous faire sauter la cloche en sélectionnant vos mets parmi d'innombrables comptoirs thématiques: sucré, salé, américain, européen, asiatique,...tout y est ou presque, et la qualité, pour un buffet, est irréprochable. On est très, très loin de la cantine du Ruby's Inn où le prix était pourtant bien plus élevé.

C'est donc les yeux fermés que je vous recommande cet endroit. Mais encore une fois, n'y allez pas pour l'accueil et encore moins pour l'authenticité. La salle dans laquelle vous déjeunerez est très grande, bruyante et assez impersonnelle.

Après ce festin, je récupère mon ventre et ma sacoche, puis nous quittons les lieux pour une petite promenade digestive sur le Strip.

C'est la première fois que nous découvrons LV sous la lumière du jour, et ne nous cachons pas que le charme agit tout de suite beaucoup moins. Ici tout n'est que béton et brouhaha, mais on s'en fiche, par principe ici on aime tout.

Image

Je vais certainement enfoncer une porte ouverte, mais nous avons été impressionné de constater combien les distances sont longues sur cette avenue. Alors certes, les bâtiments sont énormes, mais c'est surtout qu'on trouve finalement assez peu de segments sur lesquels l'on peut marcher "normalement" (j'entends: sur un simple trottoir). Il faut en permanence composer avec les passerelles, escaliers et galeries, qui relient les points d'intérêts. Ce qui n'est bien entendu pas un hasard.

Situés en plein milieu du Strip, il nous a fallu choisir un côté, et nous avons opté pour la partie Sud. Notre première étape fut l'impressionnant centre commercial du Planet Hollywood, le Miracle Miles Shop, et plus particulièrement sa section décorée à la manière d'une medina à ciel ouvert. Sauf que le ciel est faux...C'est stupéfiant.

Image

Nous avons poursuivi la ballade en alternant passages extérieurs, passages couverts, et passages à vide (mal aux pieds...).

"Une moto, vite!"

Image

Entre autres, nous avons découvert en enfilade les hôtels New York New York...

Image

Image

Excalibur...

Image

Monte-Carlo...

Image

et Louxor...

Image

Nous nous attendions franchement à pire en termes de décrépitude. Finalement, les établissements sont plutôt bien tenus. Et en ce qui concerne l'état de fait qu'à Las Vegas, nombre de bâtiments soient des répliques de bâtiments existants, je dirais que la seule prouesse de pousser l'imitation jusqu'à son paroxysme...euh...ben...constitue précisément une prouesse.

On ne saluera donc pas la créativité architecturale (encore que...) mais la performance. C'est à l'image de la ville, qui ne fait pas dans la dentelle, mais elle envoie du lourd!

:langue:

Il est environ 17h lorsque nous rentrons au Bellagio, sous un soleil cuisant, et décidons d'aller piquer une tête à la piscine en attendant de dîner. Celle-ci est propre et agréable (même le jacuzzi), il faut simplement avoir un peu de chance au moment de trouver un transat. Cela peut vite devenir assez compliqué. Là, nous en avons tout de même trouvé un à l'ombre...

Afin de préserver la dignité de tous, je n'épiloguerai pas sur la glissade dramatique de Lucile sous le regard mi-alerte, mi-amusé d'un public acquis à sa cause.

Après ce cocktail d'émotions, place à la soirée, qui s'annonçait des plus fines. Le Cirque (lien Tripadvisor) est un restaurant gastronomique "à la française" située au rez-de-chaussée du Bellagio, pas très loin du Buffet, finalement. C'est assez petit, il est donc fortement conseillé, voire indispensable, de réserver la veille, ce que nous avions fait pour notre part juste après le check-in.

Pourquoi avoir choisi cet endroit? A la base c'est une amie de ma douce qui nous l'avait suggéré...Celle-ci avait su nous mettre les papilles en éveil, allant jusqu'à dire que son dîner dans cet établissement comptait parmi ses meilleures expériences culinaires. "Simplement, je vous préviens, c'est pas donné".

Alors, voyez-vous, le monde de la restauration se divise en deux catégories. Il y a les restaus "pas donnés", et il y a les restaus qui requièrent de faire sauter le PEL.

Autant nous avions été emballé par le buffet du déjeuner, autant ce Cirque, sans dire que le repas ait été mauvais ou quoi que ce soit...n'a été à la hauteur ni de nos attentes, ni de l'addition. 260$ à deux, avec un seul verre de vin (tips inclus), c'est raide. Le prix n'était pas indiqué sur le menu, ce qui est toujours louche ; et de plus, ledit menu était présenté de telle sorte que l'on se sentait plus ou moins contraint de choisir la formule complète Entrée/Plat/Dessert, tout autre option étant irrémédiablement entendue comme un aveu d'avarice.

Ajoutez à cela un service à ce point aux petits oignons que c'en était à pleurer (de rire), et la boucle était bouclée (le type qui traverse le restau en courant pour avoir le temps de me tirer la chaise au moment où il me voit revenir des toilettes, c'était énorme). Nous sommes amateurs de bons restaus, mais là, malgré de très bonnes intentions, nous avons trouvé que tout ça manquait de spontanéité.

La cuisine était plutôt bonne (mention spéciale pour le dessert qui lui, était bel et bien succulent), mais pas au niveau du standing annoncé. Le vrai bon point, je le mettrais à l'actif de la déco intimiste et chatoyante. En particulier la grande toile multicolore tendue au plafond façon "chapiteau" est du plus bel effet, et la vue panoramique sur le spectacle des fontaines ne gâte rien...

Bref en conclusion, ce n'est pas un mauvais restau, loin de là, mais je pense que l'on peut trouver largement aussi bien pour moitié moins cher.

Pour nous remettre de cette petite frustration, nous sommes ensuite ressortis pour apprécier l'effervescence de LV-by-night. Nous avons cette fois exploré le versant Nord, c'est-à-dire la zone du Paris LV, du Caesar's Palace (10 bonnes minutes pour en aller de part en part, c'est dingue), du Mirage, du Venetian, etc.

Image

Dernier arrêt aux fontaines, dont nous avons du admirer le show une bonne dizaine de fois...

Image

Tout cela a été un peu rapide, nous aurions aimé avoir le temps d'aller jusqu'à Fremont St, notamment pour voir l'écran géant, mais ce sera pour une prochaine fois.

Quel bilan pouvons-nous tirer de cette plongée hors de l'espace et du temps?

Comme la plupart des gens je pense, je trouve ça un peu moche toute cette débauche d’apparat, de faste, et...d'électricité tout simplement (!!), mais nous avons apprécié notre séjour à Las Vegas à titre expérimental, sans doute aussi parce qu'il n'a pas duré longtemps. Car nous nous sommes en effet plusieurs fois fait la réflexion que vivre ici devait être quelque chose d'assez particulier...

Image

En tous les cas LV est un microcosme idéal pour étudier la nature humaine dans tous ses excès et contradictions. Surtout le soir...encore que...je dis le soir mais voir à 10h du mat' un type avachi devant une machine à sous avec sa carte bleue dans la fente, reliée à sa poche de chemise par un élastique, c'est peut-être encore pire!

:pprr:
JJPDT
Bel écureuil de Banff NP
Bel écureuil de Banff NP
 
Messages: 92
Inscription: Mer 2 Jan 2013 19:30

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar CELONY13 » Mar 7 Mai 2013 10:04

Bravo, j'adore le ton du récit.
Merci pour ce carnet (j'y pique des idées aussi) OUPS
carnets-voyage-usa-f25/deux-familles-quatre-ados-que-bonheur-t9982.html

http://usaentrecopains.blogspot.fr/ : Août 2013

http://dechicago.blogspot.fr/ : Juillet 2015, de Chicago à Las Vegas (via Custer SP et Yellowstone NP), on the road again
Avatar de l’utilisateur
CELONY13
Vieux corbeau de Bryce Canyon NP
Vieux corbeau de Bryce Canyon NP
 
Messages: 267
Inscription: Mer 27 Fév 2013 17:56

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Cessie et 2 invités