Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Glacier NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar julianno77910 » Mer 22 Mai 2013 18:53

Hello JJPDT ,

toujours aussi sympathique ton récit. Très jolies anecdotes qui sur le coup je pense n'ont pas du vous faire rire mais qui maintenant sont de "bons" souvenirs :lol:.

Hate de lire la suite comme d'habitude!
julianno77910
Jeune cerf à l'affût
Jeune cerf à l'affût
 
Messages: 604
Inscription: Sam 16 Juin 2012 15:47


Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar JJPDT » Ven 24 Mai 2013 15:10

Jour 14 - Vendredi 29 Mars - Last but not least Yosemite

On le craignait, il fallait bien qu'il arrive, ce fichu dernier parc. Tant mieux dans un sens, puisque nous l'attendions avec impatience. Mais tout de même, ce périple dans la vallée allait consacrer notre adieu aux grands espaces, ce qui ne manquerait pas de mâtiner notre émerveillement d'un soupçon de nostalgie.

Mais profitons, d'ici là!

6h30. Après notre soirée agitée de la veille, nous nous réveillons laborieusement et avalons un copieux breakfast au restaurant du BW (rien à redire), avant de partir à l'assaut des 227 miles qui nous séparent encore de Yosemite Village. Nous n'avons pas prévu d'amuser le terrain, notre seule étape "officielle" étant Mariposa Grove, dont nous finirons d'ailleurs par repousser la visite au lendemain, pour souci d'aménagement du planning.

Pour descendre vers le Sud, deux choix se présentent à nous: la route 88 ou la route 50. Après moult tergiversations, nous optons pour la 50, peut-être un moins glamour puisqu'elle nous fait sortir de la montagne, mais a priori plus rapide. Et telle est bien notre priorité ce matin, l'objectif affiché étant de disposer du temps maximum à l'intérieur du parc.

Alors que nous n'en attendions rien de particulier, le trajet s'est avéré des plus doux, notamment après Placerville, une fois récupérée la CA49. Waouh! Encore des paysages inédits, qui ne sont pas sans nous rappeler la "Comté" du Seigneur des Anneaux. Enfin à moi, toujours (Lucile partage un peu moins cette analyse). Nous nous entendons en tous les cas sur le caractère champêtre et paisible de ces hameaux que nous traversons, où parcelles de verdure, vaches noires, et maisonnettes de Hobbits se succèdent avec grâce (c'est une image, elles sont pas non plus creusées dans les collines!). Je n'ai malheureusement pas de photo à vous proposer, car nous ne nous sommes quasiment pas arrêtés.

La suite n'est pas vilaine non plus, du côté des New Melones Lakes. Il faut dire qu'un soleil chatoyant fait la route avec nous, c'est un vrai régal...

Image

Petite précision logistique qui pourra vous intéresser: au niveau du croisement entre la 49 et la 120, nous avons eu une petite hésitation à emprunter cette route qui part vers l'Est pour rentrer dans le parc de Yosemite. Dans notre idée, 120, c'était ni plus ni moins le numéro de la Tioga Road, que l'on savait fermée. Du coup, nous craignions de nous y aventurer et de nous retrouver à faire demi-tour avant la vallée. Au final, point du tout. La "Tioga" à proprement parler ne commence qu'après le carrefour de Crane Flat, et tout le tronçon Ouest reste ouvert. Plutôt que de descendre jusqu'à Mariposa (je parle de la ville, pas de la réserve de sequoias) et de rentrer dans le NP par la 140, optez pour la 120 sans hésiter, d'autant qu'elle superbe: la montée en lacets est un bijou.

Vers 13h, nous entrons dans le vif du sujet, et en prenons d'ores et déjà plein les yeux tout le long de la Big Oak Flat Rd, avec en point d'orgue, Valley View.

Image

Après une rapide analyse de la carte, nous effectuons un arrêt à Bridelveil Fall, qui coule à flots (de bonne augure pour les cascades suivantes) et dont nous nous approchons au pas de course, car la poussière d'eau nous trempe de la tête aux pieds. Je fais quelques réglages sur le Nikon, je me retourne tel un éclair et...

*clic*

Image

La suite logique de la ballade se passe à l'Est, en direction du Visitor Center. Mais comme nous ne savons pas alors si nous aurons d'autres occasions de nous rendre à Tunnel View, nous repiquons à tribord toutes sur la Wawona Rd. Quelques centaines de mètres plus loin, un panorama à couper le souffle sur la vallée, où Capitan et Half Dome rivalisent de majesté.

Image

Nous revenons sur nos pas et nous dirigeons cette fois vers le cœur du village. Sur le chemin, nous faisons un petit stop sur une aire de pic-nic, et d’enivrantes odeurs de barbecue viennent nous chatouiller les naseaux. L'aire est aménagée au bord de l'eau, aussi sommes-nous pris d'une soudaine envie d'y tremper les pieds.

C'est très froid. TRES FROID!

Image

Mais ça n'en est pas moins charmant...

Image

Au village, nous achetons un bon cône de glace bien gourmand et le dégustons sur un banc en face du Visitor Center, histoire de réfléchir deux minutes à ce que l'on va faire. Ayant fini ma besogne en moins de trois minutes montre en main, j'ai un peu de temps devant moi et je suggère à Lulu de fini sa gourmandise tandis que j'irai poser deux-trois questions à l'intérieur.

A mon grand désarroi, j'apprends que Glacier Point n'est pas accessible en ce moment, et c'est avec le visage de la défaite que je diffuse la nouvelle. Dans un sens, ne disposant que d'un jour et demi sur place cela nous facilite la tâche pour choisir nos randos. On se console comme on peut.

Après concertation, la messe est dite. Nous nous élancerons cet après-midi sur la piste des Yosemite Falls, et demain, sur le Mist Trail (jusqu'à Vernal Falls) pour enfin terminer en douceur à Mirror Lake.

C'est parti...

Image

Alors bon, le YF Trail fait normalement sept heures de marche. Comment dire? C'est pas qu'on se sent pas de les faire, mais disons que si déjà on va jusqu'à Colombia Rock (qui doit être à mi-chemin), ce sera pas si mal, surtout vu l'heure. Et en effet, avec le recul je confirme que nous n'aurions pas eu le temps d'aller jusqu'au sommet d'Upper Fall et de redescendre avant la nuit.

La rando se fait bien, mais elle n'est pas non plus facile, car le sentier monte quasiment sans arrêt. Et surtout, ne vous fiez pas au plan du VC, qui peut donner l'impression qu'après deux-trois virages on y est! C'est simplement qu'avec l'échelle utilisée, il n'est pas possible de les représenter tous. En réalité, il y en a une palanquée...

Petite vue sympa lors d'un rare moment de répit...

Image

Au détour d'un dernier lacet, tandis que vous crachez vos boyaux et voyez le chemin enfin filer droit, une vue merveilleuse et surtout exclusive sur Upper Fall estompe la fatigue pour laisser place à du plaisir pur: la cascade se répand en toute impudeur sous vos yeux, et ses grondements lourds ont l'effet d'une berceuse.

Image

Comme on peut le voir, il était juste un tout de petit peu trop tard, et nous n'avons pas pu profiter du spectacle sous un soleil total.

La descente, évidemment, est plus facile, et en trois petits quarts d'heure nous sommes revenus au pied de Lower Fall, qui à côté de sa grande sœur, il faut bien le reconnaître, fait un peu pâle figure. Trois bonnes heures de promenade tout de même, nous avons l'agréable sensation de la tâche accomplie!

:cool:

Le jour décline tranquillement, et les tons ocres dont se parent les arbres et les parois rocheuses créent une atmosphère de tiède fin d'été à tomber par terre.

Il ne nous reste plus qu'à rejoindre El Portal, à 15 minutes de là, où nous élisons domicile pour la nuit. Nous séjournons au Yosemite View Lodge (lien), un établissement très touristique un peu tarte-à-la-crème, qui en impose avec sa dizaine de blocs dédiés.

Yosemite View Lodge
11136 Highway 140, PO Box D, El Portal 95318


Bon, c'est assez moche hein, comme hôtel. En revanche, le très bon point, c'est la proximité immédiate de la rivière Merced sur laquelle donnent la quasi-totalité des chambres, qui sont au passage très bien équipées, bien que la déco verse un peu dans le kitsch.

Pour dîner, il n'y a guère d'autre choix que le restaurant ou la pizzeria express du complexe. Nous avons testé le premier, qui en dépit d'un service long n'était pas si mal. Et puis, le buffet de salades à volonté permet de patienter. Ouvrez l’œil dans les parages, car des ratons-laveurs ont élu domicile à proximité des berges et font parfois quelques sorties en public. Lucile en a d'ailleurs aperçu un par la fenêtre du restaurant pendant que nous dînions.

Ah j'oubliais, la nuit est à 133 Euros, ce qui peut paraître cher par rapport à l'esthétique global de l'établissement, mais si l'on en fait abstraction, tout le confort habituellement apprécié est au rendez-vous. Il y a certainement bien mieux au cœur de la vallée, mais les places y sont très limitées, y compris hors saison.

C'est une nuit de sommeil réparateur qui nous attend à présent, puisque demain, nous comptons dormir jusqu'à au moins sept heures. On veut randonner de bonne heure...

:hihi:

A très bientôt pour la suite de nos aventures à Yosemite.
JJPDT
Bel écureuil de Banff NP
Bel écureuil de Banff NP
 
Messages: 92
Inscription: Mer 2 Jan 2013 19:30

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar rimbert » Ven 24 Mai 2013 16:04

Salut a vous

AH yosemites un sacré parc avec toutes ses cascades plus belles les unes que les autres , half domes son symbole, el captain sa falaise
dommage que vous n'ayez pas pu faire glacier point (une vue sur le parc a couper le souffle ) avez vous eu la chance de voir des ours ?
ça aussi un moment TRES FORT .

On se répète tous mais ton carnet est toujours aussi génial a lire .
A plus
Michel
rimbert
Grosse dinde de Zion NP
Grosse dinde de Zion NP
 
Messages: 180
Inscription: Jeu 16 Sep 2010 17:23

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar JJPDT » Ven 24 Mai 2013 16:39

Merci, mais rassure-toi ce genre de compliment fait plaisir à chaque fois! ^^

Non, nous n'avons pas eu la chance de voir des ours, hélas. D'une façon générale d'ailleurs, j'ai été un peu déçu de ne pas avoir vu plus d'animaux durant le séjour, je m'attendais à une faune plus active. Peut-être étions-nous encore un peu tôt au sortir de l'hiver.

A+
Julien
JJPDT
Bel écureuil de Banff NP
Bel écureuil de Banff NP
 
Messages: 92
Inscription: Mer 2 Jan 2013 19:30

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar licare » Sam 25 Mai 2013 11:09

:super:
Que c'est agréable à lire, un carnet aussi bien écrit !

Quant à Yosemite, je crois qu'on ne s'en lasse pas :
il y a 2 ans, on a pique-niqué au même endroit que vous : mais un week-end d'août, on ne peu pas dire que nous étions seuls :lol: ... et l'eau était déjà bien froide ! alors là ! :shock: brrrr....


A bientôt pour la suite !
Claire

Voyage en famille 2011 : Presque deux mois dans l'Ouest (camping sous tente + motels + grand 4x4 ; plutôt axé nature et randos)
Voyage en famille 2015 : Des Appalaches à l'Atlantique : 6 semaines à l'Est (camping en "cabins" + motels + voiture ; mi "nature", mi "grandes villes")
licare
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1290
Inscription: Ven 21 Jan 2011 22:32

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar JJPDT » Ven 31 Mai 2013 00:25

Jour 15 - Samedi 30 Mars - Yosemite, part II

Salut à tous!

Pas de route pour cet antépénultième journée, en tous cas pas ce matin, car nous n'en avons pas fini avec Yosemite. Nous ne renouerons avec le macadam qu'en milieu d'après-midi, pour rejoindre notre toute dernière étape, et pas des moindres: San Francisco!

:clap:

Le réveil est frisquet car il est très tôt, mais il s'effectue en douceur, à la cadence des remous de la rivière Merced. 7h à peine lorsque nous ouvrons l’œil, frais, dispos, du sommeil réparés.

Image

Nous ne prendrons pas de petit déjeuner formel pour cette fois, car nous comptons profiter au maximum du temps restant, et le programme est assez chargé: en matinée, nous prévoyons de grimper au sommet de Vernal Fall (via le Mist Trail); après un déjeuner express, promenade digestive vers Mirror Lake, et pour finir, téléportation jusqu'à Mariposa Grove à 45mn au Sud, l'idée étant de partir pour SF à 16h au plus tard...

Ambitieux sur le papier...mais bon, il est à présent 8h30 et nous sommes déjà garés au départ de Mist Trail, chaussés, sac-à-dossés, et la nourriture soigneusement placée dans une caisse en fer pour dissuader les ours éventuels! Pour une fois nous avons bien géré notre temps.

Cette lumière de soleil jeune qui perce entre les arbres crée une atmosphère enchanteresse...

Image

Le véritable sentier inaugurant Mist Trail est en réalité un peu plus loin que ce que nous pensions, à dix bonnes minutes du parking. Mais cette fois ça y est, nous y sommes, panneaux à l'appui.

Cette randonnée est un peu "à la carte", elle peut être modulée à l'infini, selon le temps et l'appétence à marcher dévolus à chacun. Pour notre part, ce sont les contraintes d'agenda qui nous amènent à opter pour la version "légère" (enfin deux heures et demie de marche tout de même).

A ce moment de la journée, c'est idéal, d'autant plus que ce trail est un des plus populaires du parc. Là il n'y a pas encore grand monde, tout au plus quelques pèlerins qui comme nous se sont levés de bonne heure. Toujours est-il que nous ne croisons absolument personne dans le sens de la descente, ce qui à moins d'avoir passé la nuit en haut de la cascade, paraît plutôt logique.

Image

L'ascension est agréable. Ça ne s'arrête pour ainsi dire jamais de monter, mais la pente est à mon avis moins rude que celle de la veille (Yosemite Falls Trail). Jusqu'au pont tout du moins. Après, cela commence à se gâter lorsqu'arrivent les escaliers, dont les marches à géométrie variable nécessitent parfois d'avoir des jambes de cigogne.

Allez courage, la récompense est bien belle. En bas de Vernal Fall, notamment, la vue est splendide...

Image

Mais pour la beauté du défi, c'est tout en haut de celle-ci qu'il faut se rendre, bravant les éclaboussures, battant le pavé d'estoc et de taille jusqu'à cette ultime corniche, puis cette esplanade, ou vous admirerez de longues minutes durant la blanche écume disparaître sous vos pieds.

Assez peu photogénique, mais très fort à vivre...

Image

C'est avec un petit pincement de frustration que nous amorçons la descente (par la piste hein, pas façon "SPLASH"), jalousant ces gens que nous voyons poursuivre l'aventure jusqu'à Nevada Fall. Hélas nous n'avons clairement pas le temps. Mirror Lake nous attend et nous tenons à y passer, histoire de voir un peu ce qui se fait à Yosemite en dehors des cascades (décidément omniprésentes ici, pour notre plus grande satisfaction).

Nous avons vraiment bien fait de venir de bonne heure, car à l'approche de midi, la randonnée attire désormais les marcheurs par dizaines, tendant quelque peu à rompre, en même temps que le charme, ce silence de cathédrale auquel nous avons eu droit à l'aller. Nous sourions gentiment lorsqu'une américaine, que nous croisons à environ 200 mètres du début du trail, nous demande si elle est bientôt arrivée.

Comment vous dire?... :hihi:

N'étant pas encore tiraillés par la faim, ce qui chez moi est assez rare pour être signalé, nous décidons de partir sans attendre vers notre seconde promenade. Je dis bien promenade car cette fois, aucune difficulté sur le parcours. Cela commence par une petite route forestière, à l'entrée de laquelle je fige la pose d'un bel écureuil...

Image

...et qui mène, au bout d'une petite demi-heure, à ce fameux "lac miroir", qui est en fait une succession de bassins plus ou moins grands reliés entre eux.

Avec ce monde qui afflue dans le parc en cette fin de semaine sainte, il est difficile de trouver un spot photo épuré, mais nous y parvenons tout de même avec un peu de patience...

Image

L'endroit porte, comme vous pouvez le constater, merveilleusement bien son nom.

Au retour de Mirror Lake, il est plus de 13h et sauf erreur, une bonne petite dalle a pointé le bout de son nez. Il s'agit de faire vite, car nous avons un peu de route jusqu'à Mariposa, aussi la deadline de 16h commence-t-elle à se faire un peu plus corsée.

Après enquête de principe, nous atterrissons à Curry Village dans un boui-boui qui prépare des pizzas-minute à la demande, ce qui convient parfaitement à notre besoin. C'est la seconde fois en deux jours qu'on nous propose, pour nous alerter de la mise à disposition de la commande, ce système de boîtier wifi qui sonne une fois que c'est prêt...Pas idiot...J'ai oui dire que ça existait en France, perso nous n'avions jamais vu ça...

Bref après le repas, aucun de nous deux n'a envie de conduire, digestion oblige. Face à ce dilemme insoluble, la raison ne peut rien, et cède donc la place à la galanterie. Je m'y colle donc, arguant qu'au pire, je dormirai pendant les lignes droites (ce qui à Yosemite peut vite n'être qu'une vue de l'esprit, notez).

Nous arrivons bon an mal an entiers à Mariposa, mais un peu à la bourre tout de même, ma fatigue ayant pris le dessus sur notre hâte. La route n'était que sinusoïdes, et si je ne m'étais pas arrêté, je crois que nous serions vite sortis de notre orbite...

Ce site était un passage obligé, pour nous qui idéalement aurions aimé pouvoir visiter Sequoia NP, mais ça ne rentrait pas dans le circuit, hélas! Parmi les faits les plus saillants de la visite, je citerai sans hésiter le Fallen Monarch, qui est un séquoia déraciné à côté duquel on se sent, comment dire...insignifiant!

Le Grizzly Giant est une autre star locale incontournable...Quand tu le regardes en l'air tu te dis que le gars plaisante pas.

Image

Enfin voilà, pas grand chose de plus à ajouter sur Mariposa Grove, que nous avons survolée plus que visitée de manière approfondie, mais cette petite heure passée parmi les troncs souples nous a tout de même beaucoup plu. Heureusement dans un sens, car ce petit caprice nous a rallongé de 60 miles.

Quatre heures plus tard, San Francisco dévoilait ses premières collines à notre grand émoi, et ce malgré la pluie fine mais persistante qui battait le pare-brise. Nous fûmes interloqués par le caractère extrêmement préservé des abords de la ville, où pas une trace d'urbanisation ne venait perturber la nature. Toute cette herbe, d'un vert presque fluorescent, sous le ciel violacé d'un crépuscule tourmenté, nous offrait un spectacle époustouflant, que de sourds grondements d'orage sublimaient.

Puis nous avons franchi ce fameux pont, le Golden Gate (!!) ou du moins celui que nous avons PRIS pour le Golden Gate (!!!!!) et que dans l'euphorie nous n'avons pas trouvé suspect de ne pas être...rouge. NORMAL! Je me rappelle encore ces propos, d'une rare finesse d'esprit, que nous avons alors tenus, face à la caméra de mon smartphone:

"Lalalalalaaaaaaaaaa on est sur le Golden Gate!!!
_ Mais c'est normal qu'il soit gris?
_ Naaaaan mais il est pas gris, c'est parce qu'il fait nuit qu'on a cette impression! Lalalalalaaaaaaaaaa on est sur le Golden Gate!!!"


:hihi:

:oops: ........................................................................................ :hihihi:

Il s'agissait en fait de l'autre pont, celui qui relie Oakland à South Beach...

Enfin ça, nous ne l'avons appris que le lendemain, grâce à...notre ami américain...!

Ah oui j'ai complètement oublié de vous dire que nous rejoignions à SF la sœur de Lucile, et un ami à elle, pur produit sanfranciscain, à qui elle rendait une "petite" visite (de trois semaines). Nous avons ainsi eu l'immense honneur de découvrir la ville comme des VIP aux côtés d'un guide privé, par ailleurs extrêmement sympa.

Après avoir trouvé l'hôtel et rejoint nos comparses au pied de celui-ci, nous sommes allés dîner dans un restaurant birman au Nord-Est du Golden Gate Park, le Burma Superstar (lien Tripadvisor), qui est typiquement le genre d'endroit où nous n'aurions pas eu l'idée d'aller si nous n'y avions pas été conviés. Super plan, pas très cher, copieux et très bon!

Nous avons enchaîné la soirée par une dégustation de bières locales dans un bar branché du quartier, puis nous sommes rentrés nous coucher. C'est d'ailleurs ce que je vais faire de ce pas, car il est tard et je me lève tôt demain...

Juste un mot sur l'hôtel, tout de même, pour finir, le Pickwick Hotel (lien Tripadvisor).

The Pickwick Hotel
85 5th Street, San Francisco 94103


117 Euros la nuitée.

Très bel établissement style victorien dans la cinquième rue, à deux pas d'Union Square, quartier réputé pas très safe, mais qui n'a pas l'air pire que Bastille ou République une fois la nuit tombée...

La chambre était minus, mais super jolie. Le seul petit bémol sera pour l'accueil, froid et impersonnel, ce à quoi nous n'avions vraiment pas été habitués aux US.

Allez, la suite de San Francisco au prochain numéro.

D'ici là portez vous bien.

:cool:
JJPDT
Bel écureuil de Banff NP
Bel écureuil de Banff NP
 
Messages: 92
Inscription: Mer 2 Jan 2013 19:30

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar Opeth75 » Ven 31 Mai 2013 08:09

Oui le système Wifi existe en France, enfin.... je ne l'ai vu qu'une fois au Hard Rock Café de Paris à condition de ne pas trop s'éloigner du resto ce qui ne donne pas trop de marge au final, ça doit être sympa en attendant sur une petite terrasse au bord d'un lac, mais sur les grands boulevards parisiens, heuuuu ... comment dire !!! ceux qui connaissent savent de quoi je parle !! : ))))
Opeth75
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 164
Inscription: Mar 11 Oct 2011 07:44

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar julianno77910 » Ven 31 Mai 2013 08:11

hello JJPDT !

superbes photos, mes deux favorites sont celle ou le soleil perce à travers les arbres et Mirror Lake : superbes, j'aimerais bien voir la seconde en taille plus grande.

quel beau récit, surtout le passage un peu poétique sur l'arrivée à SF.


vite la suite !!!
julianno77910
Jeune cerf à l'affût
Jeune cerf à l'affût
 
Messages: 604
Inscription: Sam 16 Juin 2012 15:47

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar rimbert » Ven 31 Mai 2013 22:22

Bonsoir jjpdt

Quel écriture toujours au top ; yosemite quel parc nous avons fait exactement le même parcourt , la photo sur mirror lake est superbe vraiment "chapeau bas " . Alors on ne connait plus ses couleurs quand on arrive a san fransisco ? le golden gate aurait il changé depuis notre passage ? il est toujours orange si je ne m'abuse et beaucoup plus majestueux que le pont sur lequel on passe en arrivant car nous avons prit le même , San fransisco une tres belle ville qui plait beaucoup au road tripper français ; allez j'attend la suite avec impatience , bonne soirée et bon week end a tous et merci pour ce carnet plein d'émotion et d'humour . :lol: :super:

A plus Michel
rimbert
Grosse dinde de Zion NP
Grosse dinde de Zion NP
 
Messages: 180
Inscription: Jeu 16 Sep 2010 17:23

Re: Chroniques printanières d'un Grand Ouest en 2013

Messagepar mathieu74 » Sam 1 Juin 2013 14:42

Bonjour,

Très sympa ce carnet.
Les rayons du soleil qui percent à travers les arbres donnent une très belle photo!
mathieu74
Grand héron les pieds dans l'eau de Santa Barbara
Grand héron les pieds dans l'eau de Santa Barbara
 
Messages: 135
Inscription: Mar 8 Mai 2012 22:20

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Cessie, Google Adsense [Bot] et 5 invités