Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Yosemite NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
La mission (monumentale) du jour : noter Monument Valley.

Blandine et Cricri complétement à l'Est

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar thesmathilde » Ven 30 Oct 2015 09:45

:coucou:

et je propose... l'Irelande!

Ail Riche = Irish :lol:
Mathilde ;-)
thesmathilde
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
 
Messages: 1008
Inscription: Ven 25 Oct 2013 15:22
Localisation: Aibes 59- Nord


Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar blandinetcricri » Ven 30 Oct 2015 10:44

thesmathilde a écrit::coucou:

et je propose... l'Irelande!

Ail Riche = Irish :lol:


Mathilde, tu es la plus forte! One point for you young lady! :super: Merci de ta participation!

Irelande est la bonne réponse!! En effet, cela fait longtemps que nous n'avons abordé la Grande Famine de 1845-1851 en Irlande, ne trouvez-vous pas? Comme je vois que cela vous manque, voilà un petit compte rendu de la visite suivante: le Irish Hunger Memorial dans Battery Park :hihi:

Image

Ce Mémorial nous invite à remonter dans le temps et à voyager dans l'espace, nous transportant à la moitié du 19me siècle en Irlande.

L'histoire de sa création m'avait beaucoup intéressée lorsque la radio Irlandaise RTE l'avait narrée. C'est en anglais http://www.rte.ie/radio/utils/radioplayer/rteradioweb.html#!rii=9%3A10127948%3A0%3A%3A La 4me partie du programme exprime la difficulté pour les Américains d'origine Irlandaise à retrouver des traces et à connaitre de leurs ancêtres (25 min - 28 min). Les historiens parlent d'un traumatisme, d'un silence qui entourait la Famine pour ceux qui réussissaient à y échapper. Ils préféraient visiblement ne pas s'étendre sur ce sujet douloureux. Et tous les immigrants n'ont pas accompli leur rêve américain.

Le cottage utilisé pour ce mémorial vient directement du comté de Mayo, en Irlande. Il s'agit même du cottage dans lequel habitait la grand-mère de l'architecte New Yorkais en charge de la conception! En outre, sur l’ensemble du site, ce sont des pierres des 32 comtés Irlandais qui participent à la construction. La plaque de calcaire sur laquelle repose le haut du mémorial vient elle aussi d’Irlande, et existe depuis 300 millions d’années !

Ce qui m'avait marqué en écoutant cette émission, c'est la dissonance entre les deux sentiments éprouvés face à ce site de mémoire. D'un côté, fierté d'être d'origine Irlandaise pour l'architecte américain, fierté d'avoir contribué à la création de ce mémorial et la pérennité de la mémoire. D'un autre côté, d'après sa marraine, honte que la famille aurait probablement éprouvée. Honte de venir d'un misérable cottage? Honte d'avoir réussi à échapper à la Famine alors que d'autres sont restés et ont succombé?

L'entrée du mémorial

Image

Sur les murs des inscriptions, citations, chiffres, pourcentages, concernant la famine qui sévissait en Irlande à l’époque, mais aussi les disettes dont souffrent d’autres peuples aujourd’hui. Je cite nyc.com
http://www.nyc.com/arts__attractions/ir ... eview.aspx
"The text includes some 110 quotations, including autobiographies, letters, oral traditions, parliamentary reports, poems, recipes, songs and statistics."

Mélange de différents types de textes, d’ancien et de contemporain, les écritures produisent un effet particulièrement saisissant, et rendent en quelque sorte la tragédie presque palpable. Elles l’ancrent aussi dans le monde contemporain, nous rappelant la triste mondialisation de la faim.

Image

Image

La vue depuis le mémorial – de façon très appropriée, la Statue de la Liberté et Ellis Island. Bien que ces lieux n’existent pas encore en 1845, ils symbolisent la transition entre le Nouveau Monde et l’Ancien, ainsi que l’accueil des immigrants.

Image

Image

Verdure incongrue entre deux high-rises

Image

Le site revêt autant de signification pour les New Yorkais car nombreux sont ceux dont les ancêtres sont venus d’Irlande, comme le montre cette illustration (issue de Irishcentral.com)

Image

On estime que 40 millions d'Américains sont d'origine Irlandaise.

En 1861, 20% de la population New Yorkaise est Irlandaise ou appartient à la 2me génération d'Irlandais. Le billet pour les USA est majoritairement un aller simple, seulement 5% des Irlandais rentrent chez eux, au grand désespoir des Know-Nothing (extrême droite américaine).

C'est d'ailleurs aux Etats-Unis que la thèse du génocide irlandais par les anglais est peut-être la plus suivie. L'état de New York a d'ailleurs décidé d'ajouter la Grande Famine aux programmes scolaires (cours sur les Droits de l'Homme). Les détracteurs désapprouvent cette vision des événements, car pour eux il est impossible de prouver/soutenir la thèse de l'intentionnalité des anglais. En 1997, Tony Blair a reconnu la responsabilité des Britanniques, et s'est excusé pour la parcimonie de l'aide anglaise aux Irlandais affamés.

Pour ceux et celles que le sujet intéresse, voici un article en anglais

http://www.independent.co.uk/news/blair-issues-apology-for-irish-potato-famine-1253790.html

Un article en Français qui traite de l'excusolite aigue dont souffrent certains hommes politiques

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2006/11/27/blair-des-regrets-mais-pas-d-excuses

Un article qui pose la question de la valeur des excuses

http://www.franceculture.fr/oeuvre-excuses-d-%C3%A9tat-raison-publique-n%C2%B0-10-de-coordonn%C3%A9-par-jacques-s%C3%A9melin.html

Un blog qui retrace bien mieux que moi la visite de cet étonnant mémorial. J'espère que l’auteur ne m’en voudra pas si je le mentionne ici! Il retranscrit à merveille le sentiment d'irréel qui enveloppe la visite.

http://carnet-de-voyage.new-york.over-blog.com/article-the-irish-ngry-memorial-108806652.html

Conclusion Irish Hunger Memorial : un autre moment d’émotion, différent de Ground Zero, mais émouvant aussi pour moi qui passe des heures à étudier la tragédie. :cool:

Voilà pour cette balade Irlandaise! Cricri et Blandine vous souhaitent une bonne journée!

Image
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar Jo89 » Ven 30 Oct 2015 12:45

blandinetcricri a écrit:
Irelande est la bonne réponse!! En effet, cela fait longtemps que nous n'avons abordé la Grande Famine de 1845-1851 en Irlande, ne trouvez-vous pas? Comme je vois que cela vous manque, voilà un petit compte rendu de la visite suivante: le Irish Hunger Memorial dans Battery Park :hihi:

Image

Ce Mémorial nous invite à remonter dans le temps et à voyager dans l'espace, nous transportant à la moitié du 19me siècle en Irlande.



Hello,

Génial, je découvre des choses que je ne connaissais pas :clin:

Merci
Jo89
Séquoia géant
Séquoia géant
 
Messages: 5851
Inscription: Sam 23 Jan 2010 21:20
Localisation: Belgique

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar valerie49 » Ven 30 Oct 2015 13:23

:coucou:
:shock: J'ai même pas vu ce mémorial après 2 apssages à Battery Park....
Merci du partage ! :super:
valerie49
Ours trop mimi
Ours trop mimi
 
Messages: 2333
Inscription: Lun 16 Mar 2015 18:49

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar blandinetcricri » Ven 30 Oct 2015 14:02

blandinetcricri a écrit:
Irelande est la bonne réponse!!


Hola! Bon il faut que j'arrête la Guinness, je voulais dire que la bonne réponse est Irish comme Mathilde l'a indiquée... :oops:

Jo89 a écrit:
blandinetcricri a écrit:
Irelande est la bonne réponse!! En effet, cela fait longtemps que nous n'avons abordé la Grande Famine de 1845-1851 en Irlande, ne trouvez-vous pas? Comme je vois que cela vous manque, voilà un petit compte rendu de la visite suivante: le Irish Hunger Memorial dans Battery Park :hihi:

Image

Ce Mémorial nous invite à remonter dans le temps et à voyager dans l'espace, nous transportant à la moitié du 19me siècle en Irlande.



Hello,

Génial, je découvre des choses que je ne connaissais pas :clin:

Merci


Merci beaucoup Jo! J'ai un peu peur de saouler tout le monde avec toute cette histoire/littérature, mais je vois que tu restes fidèle au poste :super:

Bonne journée et à bientôt!

valerie49 a écrit::coucou:
:shock: J'ai même pas vu ce mémorial après 2 apssages à Battery Park....
Merci du partage ! :super:


Génial! Happy to be of service :)

C'est marrant, lorsque l'on lit des carnets et qu'on découvre de nouvelles choses, alors qu'on est passés à quelques mètres! :pprr:

Bonne journée!
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar MurielPingouin » Ven 30 Oct 2015 15:34

je découvre ce mémorial dont j'ignorais l'existence, merci pour l'exposé complet à son sujet !

et pour avoir plusieurs fois séjourné en Irlande, ça me parle bcp, on y avait rencontré bcp d'Américains en "pèlerinage", sur les traces de leurs ancêtres et dans les villages de l'Ouest, on trouve aussi des listes de personnes ayant quitté l'Irlande pour un monde meilleur. Il y a aussi des villages fantômes, complètements abandonnés à l'époque de la Grande Famine, dont il subsiste des ruines, comme Slievemore sur Achill Island
Avatar de l’utilisateur
MurielPingouin
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 703
Inscription: Ven 10 Oct 2014 19:05

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar Val37 » Sam 31 Oct 2015 13:04

blandinetcricri a écrit:Verdure incongrue entre deux high-rises

Image




Je m'étais fait la même réflexion. Nous sommes passés dans ce mémorial, découvert au hasard de nos balades. Merci pour les détails de sa création.
Val37
Vieux loup de Yellowstone NP
Vieux loup de Yellowstone NP
 
Messages: 822
Inscription: Dim 11 Nov 2012 13:54

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar blandinetcricri » Dim 1 Nov 2015 10:11

MurielPingouin a écrit:je découvre ce mémorial dont j'ignorais l'existence, merci pour l'exposé complet à son sujet !

et pour avoir plusieurs fois séjourné en Irlande, ça me parle bcp, on y avait rencontré bcp d'Américains en "pèlerinage", sur les traces de leurs ancêtres et dans les villages de l'Ouest, on trouve aussi des listes de personnes ayant quitté l'Irlande pour un monde meilleur. Il y a aussi des villages fantômes, complètements abandonnés à l'époque de la Grande Famine, dont il subsiste des ruines, comme Slievemore sur Achill Island


Bonjour MurielPingouin et merci de ton commentaire :)

Très intéressant! J'aimerais bien discuter avec un des ces "pélerins"! :cool:

Le nom Achill Island me dit quelque chose. Quelques recherches plus tard, voilà un petit compte rendu: l'île fut particulièrement touchée par la Famine car son sol peu fertile n'offrait pratiquement aucune alternative que celle de la culture de pommes de terre. Elle est aussi tristement célèbre pour les croisades des missionnaires protestants qui souhaitaient reconvertir les Irlandais catholiques. Comme l'écrivent Bensimon et Colantanio dans leur chapitre consacré à la charité (p.114-119), elle fait partie de ces "initiatives charitables" qui furent "entachées de soupçon de prosélytisme." On considère que la quasi totalité des habitants d'Achill recevait la charité organisée par cette mission évangélique (soupe, vêtements, éducation....), au prix d'une reconversion religieuse. Les historiens appellent ces pratiques "souperism" or "taking the soup". De nombreuses missions sont financées depuis la Grande-Bretagne par la Society for the Irish Church Missions.

Sur Achill Island la colonie fut fondée par le révérend Edward Nangle. D'après Bensimon et Colantanio, au coeur de la Famine, en 1847, "elle fournit du travail à 2 000 ouvriers et nourrit 600 écoliers qui fréquentent quotidiennement les cours d'instruction religieuse protestante."

Bien que dans l'ensemble ces missions aient eu impact limité dans le temps et localisé dans l'espace, "sa mémoire sombre est longtemps restée vive en Irlande". La majorité des Irlandais en veulent davantage aux missionnaires protestants d'avoir profité de la vulnérabilité et de la misère de la population pour avancer leur cause, qu'aux pauvres catholiques qui ont choisi de se convertir plutôt que mourir de faim.

Pour une analyse plus poussée: http://www.historyireland.com/18th-19th-century-history/edward-nangle-the-achill-island-mission/, ainsi que l'excellent chapitre "The Stigma of Souperism" d'Irene Whelan dans The Great Irish Famine, édité par Cathal Poirteir.

Cricri et moi avions envisagé de visiter ces villages d'Irlande l'hivers dernier, admirer les magnifiques paysages irlandais, déguster de la pub food et de la bonne bière, écouter des groupes jouer du violon dans des petits pubs, s'endormir dans un cottage douillet pendant que Cricri me récite de la poésie irlandaise....mais finalement j'ai donc dû me contenter des conférences à Paris et Bordeaux toute seule.... cela fait tout de suite moins rêver, non? :lol:

Ceci dit ce n'est que partie remise, ce pays nous attire tous les deux! Quelle chance Muriel d'y avoir séjourné plusieurs fois! Tu as du voir de bien belles choses!

Bon Dimanche et à bientôt

Val37 a écrit:
blandinetcricri a écrit:
Verdure incongrue entre deux high-rises

Image




Je m'étais fait la même réflexion. Nous sommes passés dans ce mémorial, découvert au hasard de nos balades. Merci pour les détails de sa création.


Bonjour Valérie et merci :super:

Tout le plaisir est pour moi, j'adore me replonger dans mes notes etc....

J'aurais bien passé plus de temps dans ce Mémorail si particulier, à étudier les textes, à respirer l'air Irlandais là-haut :lol:

J'ai trouvé ce mémorial très différent de la sculpture à Philadelphie. Il me semble plus subtil, suggestif et demande une attention différente. Les élèments en eux-mêmes paraissent incroyables - c'est littéralement un petit bout de l'Irlande!

A bientôt!




Donc, pour conclure la journée:

Il faut bien remplacer mon appareil photo, qui nous a quittés dans de mystérieuses circonstances. Nous nous arrêtons à un Radio Shack afin d'acheter un nouvel appareil....vous savez, celui que j'ai perdu cet été à Barcelone.....hum hum.

Comme d'habitude, ces histoires de disette ouvrent l'appétit et nous allons diner - quelque part, quelque chose, mais quoi? Avec le temps les souvenirs évanescents se fanent, ma pauvre Lucette... des chips de pommes de terre dans un pub irlandais, qui sait?

Les plus de la journée: tout

Les moins: rien

Les zappés: rien


J 8 (le jour précédent était J7 et non J5, ah les maths et moi c'est toujours compliqué...) New York

Première journée complète dans la Grosse Pomme. Pourquoi ne pas débuter ce récit bercés par les voix de Jay et Alicia



Nous passons une très bonne bonne nuit dans notre airbnb. Des boules Quies aident, toutefois, après tout nous sommes sur la 54me.

Rien de tel pour attaquer la journée sous de bons auspices qu’un petit déjeuner à notre cantine New Yorkaise préférée (the French Roast, découvert en 2011). Salé pour moi (omelette au saumon, pommes de terre, hummm j'en salive encore)

Image

Sucré pour un Cricri à demi-endormi (Pancakes)

Image

C'est ce matin que nous avons rendez-vous avec Jeanne, notre Apple Greeter Guide! Nous avions envoyé un message au site et pensions qu'ils nous avaient oubliés. Pas du tout, ils nous ont recontactés afin de nous proposer un rendez-vous ce matin. A nous la High Line!

Toutefois nous avons à peine le temps de nous présenter qu'une pluie torrentielle décide d'interférer avec nos projets. Nous allons nous abriter dans un café, absolument trempés. Je tords ma jupe et de l'eau goutte comme si elle sortait de la machine à laver essorage 0! Afin de reprendre nos esprits et établir une nouvelle stratégie, nous optons pour une décision très British - nous commandons une tasse de thé!

Jeanne propose très gentiment de nous faire entrer dans une bibliothèque/musée des environs, la Morgan Library, puisqu'elle bénéficie d'entrées gratuites. Nous nous y rendons tous les trois en bus, et convenons d'un autre rendez-vous le surlendemain, en espérant que la météo se montre plus clémente!

La décoration et la structure de la bibliothèque en elles-mêmes valent le détour.

Image

Image

Une photo exclusive de l'artiste incomprise dans son atelier

Image

On se la pète avec le nouvel appareil photo - le retardateur semble bien fonctionner.

Image

Je me la pète toute seule....c'est beau, tous ces livres! En même temps, quand l'on possède le budget de Mr Morgan, pourquoi se priver?

Image

Je ressens à la fois de la déception pour la visite guidée et de la joie car cette bibliothèque s'avère être une très bonne surprise!

Image

Elle abrite une magnifique exposition de livres

Image

Je suis ébahie. Pour moi qui baigne dans la littérature américaine depuis des années, c’est Noel avant l’heure ! L'exposition est ouverte jusqu'en septembre 2014, je me sens privilégiée de pouvoir admirer des premières éditions, des lettres, des brouillons annotés des plus célèbres auteur-e-s américains du 20me siècle. I cannot believe my luck -
William Faulkner, F. Scott Fitzgerald, Ernest Hemingway, Langston Hughes, John Irving, Henry James, Jack Kerouac, Norman Mailer, Toni Morrison, J. D. Salinger, Gertrude Stein, John Steinbeck, John Updike, Tennessee Williams, Richard Wright...

La couverture du Great Gatsby me touche toujours beaucoup. Il me semble que c'est dans le gift shop de cette bibliothèque que j'achète la trousse bleue à son effigie. Elle m'accompagnera fidèlement à toutes les conférences, tous les stages, tous les examens de l'année à venir - et me portera visiblement chance :fete:

Cricri est moins féru de littérature du 20me, il préfère les policiers de Mankel etc. Il profite par conséquent moins de la visite que moi, qui serais bien restée une heure supplémentaire à éplucher les textes et m’exclamer « ha » et « whaoh » - en anglais ou en francais.

Conclusion Morgan Library: très joli lieu, l'exposition m'a beaucoup plu.

En vous souhaitant une bonne journée! La suite dès que possible! Bye for now!
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar blandinetcricri » Mer 4 Nov 2015 08:37

Bonjour les roadtrippeurs-euses :)

Comment allez-vous? Prêts pour la suite? Au sortir de la Morgan Library, le déluge semble définitivement passé, mais le temps reste pluvieux et gris. Nous modifions donc nos projets en maugréant et décidons de marcher vers l'est, jusqu'au ferry. Pour nous remonter le moral, un petit gouter acheté dans un mini supermarché...Quelques minutes d'attente sur le quai.....

Image

Cap sur Brooklyn, Capitaine!

Image

Image

A quoi comprenons-nous qu'il n'y a pas d'autres touristes sur le bateau? Nous sommes les seuls à prendre ce genre de photo ^^

Image

Nous passons sous des ponts - dont nous ne connaissons pas le nom - Williamsburg Bridge?

Image

Manhattan Bridge?

Image

Nous débarquons, le temps empire encore, nous nous réfugions dans un café...

Image

Voyez comme, au bord du désespoir, j'ai failli me jeter dans l'Hudson...et puis après je me dis qu'elle serait trop froide.

Image

Nous abondonnons la visite de Brooklyn pour regagner Manhattan par le ferry - vide! Cette fois-ci nous passons la traversée à l'intérieur, où il fait meilleur...

Image

Bon, cela ne donne pas grand chose, ceci dit nous nous rattraperons bientôt....

Image

Métro jusqu'à Time Square, que vous aurez reconnu à quelques blocks de là :super:

Image

Image

Image

Toujours impressionnant, cet effet des lumières....comme si on braquait des centaines de projecteurs vers le ciel....

Image

Ahhh le Letterman Show!! Souvenirs souvenirs des années où je le suivais sur la CBS

Image

Image

Là encore, aucun souvenir précis de notre dîner....Cricri se rappelle que nous étions assis sur des tabourets, face à la rue, où les passants se dépêchaient de rentrer entre deux averses... :snif:

Nous ne nous attardons pas non plus, hop hop chez Tino et au dodo vers 23h!

Et si on clôturait la journée par une photo idiote? Vous savez à quoi ressemblerait Time Square si on appliquait ad block (bloqueur de pubs)?

Information importante dévoilée. Cliquez sur le cadre si vous souhaitez l'afficher.


:lol:

Les plus de la journée: Morgan Library, pas prévue au programme et super intéressante...en même temps ce fut la seule visite de la journée....

Les moins: le temps boohoooo

Les zappés: la matinée avec Jeanne

A bientôt pour la suite, agrémentée d'un programme plus alléchant, promis! Merci de suivre ce carnet. See you! :coucou:
blandinetcricri
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 931
Inscription: Mar 22 Jan 2013 11:18
Localisation: Troyes

Re: Blandine et Cricri complétement à l'Est

Messagepar Val37 » Mer 4 Nov 2015 11:00

Dommage ce sale temps....

Pour 3 ponts du coté de l'east river reliant Brooklyn à Manhattan il y a un moyen mnémotechnique, du sud en remontant vers le nord tu as B.M.W. (le pont de Brooklyn en pierre, Manhattan métallique bleu et enfin Williamsburg )
Val37
Vieux loup de Yellowstone NP
Vieux loup de Yellowstone NP
 
Messages: 822
Inscription: Dim 11 Nov 2012 13:54

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités