Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Yellowstone NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !

3000 Miles in the West !

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Ven 1 Aoû 2014 13:37

Retrouvez ce carnet de voyage au format pdf

5 juillet 2014

5h du mat, le réveil sonne. Cela fait déjà 30 minutes que je regardais les chiffres s’afficher. Il est l’heure ! Je réveille mon épouse qui venait à peine de s’endormir. Et je file réveiller les enfants : Jonathan 17 ans et Alexandre 13 ans.
Oh surprise, eux qui habituellement mettent une demi-heure à se lever pour aller à l’école, viennent de sortir du lit en moins de 2 minutes ! Seraient-ils impatients de partir ?

Mes beaux-parents ne mettent pas longtemps à se lever. Il n’est pas 5h30 que tout le monde est prêt. Moi qui avais imaginé que l’on allait prendre du retard dès le départ, je suis agréablement surpris.

Après une dernière caresse au chien qui va rester plus de trois semaines cajolé par ma belle-mère, nous embarquons dans la voiture du beau-père direction Brussels Air port…

Ma prudence excessive a prévu une heure de trajet. Mais ce samedi 5 juillet 2014, les routes sont désertes et nous arrivons à 7h30 à l’aéroport. 30 minutes plus tôt que prévu.

Evidement le guichet d’Aer Lingus n’est pas encore ouvert. Il faut dire que l’avion ne décolle qu’à 10h05… On prend le temps de compléter notre petit déjeuner.

Ayant le temps, je passe au bureau de la compagnie afin de me renseigner comment obtenir nos billets Dublin-San Francisco. En effet, le site d’Aer Lingus ne permettait pas de nous préenregistrer pour ce vol. Nous n’avons que les billets Bruxelles- Dublin. L’homme au comptoir me signale que nous aurons les billets lors du dépôt des bagages ou à l’escale à Dublin.

Pour passer le temps, je relis mon carnet de voyage :

Sam 5 vol et arrivée à San Fransico. Première visite si nous ne sommes pas trop fatigué.
Dim 6 visite de San Francisco : Cable, Pire 39, Golden Gate et plus si possible
Lun 7 Visite du parc Golden Gate
Mar 8 Récupération de la voiture et visite de l’aquarium de Monterey
Mer 9 Route vers Los Angeles, et visitant les points important de Big Sur, Malibu…
Jeu 10 Visite de Los Angeles : Observatoire, Santa Monica
Ven 11 Universal Studio
Sam 12 la route 66 avec logement à Williams
Dim 13 Visite du Grand Canyon avec logement au Grand Canyon Inn
Lun 14 Poursuite de la visite du Grand Canyon et route vers Monument Valley, logement à l’hôtel The View
Mar 15 Route vers Page et si possible réservation des visites d’Antelope Canyon.
Mer 16 Visite des Canyons
Jeu 17 Activité près du Lac.
Ven 18 Fin de la visite à Page et route vers Bryce
Sam 19 Visite de Bryce avec si possible balade à cheval
Dim 20 Levé du soleil sur Bryce, balade et route vers Las Vegas si possible en visitant un peu Zion
Lun 21 Las Vegas
Mar 22 Las Vegas ou la vallée de feu.
Mer 23 Quitter tôt Las Vegas pour traverser Death Valley
Jeu 24 Trajet de Long pine à Body, voir le lac Mono lac si possible.
Ven 25 Entrée dans Yosemite via la Tioga Road
Sam 26 Visite de Yosemite
Dim 27 route vers Aokland visite si possible encore un peu San Francisco
Dim 28 matin libre, rendre la voiture à 13h et reprendre l’avion.

Image

Beau programme, mais est-ce que tout va se dérouler comme prévu ? Cela fait 8 mois que nous préparons ce voyage. Le Budget est estimé à 13.000€ sans compter les achats souvenirs et vêtements. C’est LE voyage ! On ne peut pas se permettre de le rater.

Le guichet s’ouvre, comme des personnes ont campés devant la balance à bagage avant même que l’on affiche le vol, nous ne sommes pas les premiers… ce n’est pas grave, nos places sont déjà réservées. On dépose nos 4 gros sacs et on valide nos sacs de cabine. Aer Lingus autorise 23 kg par valise et un sac de cabine de moins de 10 kg, plus un sac à main par personne. Nos sacs sont loin de la limite autorisée, cela permettra de faire des achats sans trop s’inquiéter sur la limite de poids. Nous ne recevons pas les billets suivants. La dame qui a enregistré nos bagages confirme : ils seront disponibles à Dublin.

Comme nous voulons acheter des pralines pour notre hôte AirBnB de San Francisco nous passons la douane et la fouille. Les Pc et tablettes doivent être sortis du sac… Mon sac à dos et recalé, le douanier me demande de l’ouvrir et d’étaler tout le contenu dans une caisse. Il faut dire que j’ai pris mon PC avec un disque dur externe et tout le câblage nécessaire. Comme nous avons une foule d’objets à recharger, j’ai pris un seul adaptateur US-Europe et une multiprise, cela permettra de placer tous les transformateurs qui sont eux tous 100-240V… Je passe enfin la douane.
Je mets encore 5 bonnes minutes à tout replacer dans mon sac.

Le petit achat pour notre hôte fait, nous allons à la « Gate » Là se trouve encore les passagers d’un vol de la Tunis Air Line. Leur embarquement traine…

L’avion Aer Lingus a atterri, il attend à 100m que le tunisien quitte l’embarcadère. Les minutes passent en faisant augmenter mon inquiétude. Il est déjà 9h30 et rien ne bouge. J’imagine l’impatience des passagers dans l’avion Irlandais. L’affichage change en même temps que l’annonce : on change de porte. L’avion Irlandais se met également en mouvement. Ouf !

On se retrouve tous dans deux bus, l’embarquement se fera sur le tarmac. Le temps continue à filer : nous sommes en retard. Initialement, nous devions atterrir à 10H50 heure local et redécoller à 12h20. L’avion décolle enfin avec 40 minutes de retard… Nous avons moins d’une heure pour changer d’avions.
Dans l’avion le pilote nous prie de l’excuser pour le retard. Mais cela ne fait pas avancer l’avion plus vite. Après un vol d’une 1h45, nous arrivons enfin !

Je prie ma famille de ne pas trainer, mais les autres passagers prennent leur temps pour reprendre leurs effets personnels… Enfin dehors on fonce vers la zone de transit. Où sont nos billets ? On passe devant un guichet avec une petite file, en moins de 5 minutes nous avons nos billets… on poursuit notre chemin et on arrive devant une zone de fouille. Encore ! Jonathan doit se débarrasser de sa bouteille d’eau achetée en Belgique, c’est connu les dutty free vente des explosifs liquides… Soit, il s’exécute. Une fois de plus, on doit retirer nos pc et tablettes. De plus, une douanière demande à mon épouse de retirer ses chaussures, elle porte pourtant que des petites chaussures sans aucun élément métallique. Ouf mon sac passe du premier coût…on nous remet le questionnaire pour la douane américaine. Je pensais avoir le temps de le remplir dans l’avion, mais je me rends compte que les personnes qui sont passées en même temps que nous remplissent le document en marchant.

Nous faisons de même. Aucune difficulté, il faut répondre non à toutes les questions…zut on demande notre adresse sur place. Notre hôte nous ayant permis de donner son adresse, je sors le carnet de voyage et je recopie son adresse. On arrive devant une nouvelle petite file rapidement répartie devant des guichets : La douane américaine ! Ici en Irlande… Je donne nos 4 passeports et nos nouveaux tickets d’embarquement. Le douanier prend notre temps et me fait valider nos bagages en affichant leur photo sur un écran. C’est déjà un bon signe, les valises suivent !
Jonathan suivit de mon épouse et enfin moi devons enregistrer nos empreintes de la main gauches et une caméra photographie nos visages ou nos yeux… Le douanier a fait vite… moins de 10 minutes ! Ouf on va pouvoir aller à la porte d’embarquement !

Et bien non ! Nouvelle fouille… On est habitué maintenant. L’étalage de nos sacs et le ré-empaquetage ne prends que 5 minutes… on arrive enfin devant la Gate.

L’embarquement a du retard, mais là je m’en moque… on part avec 15 minutes de retard…Enfin !
On embarque l’avion est un airbus A330-300. Chaque siège à son écran avec plusieurs applications : films, musiques, jeux et la carte du voyage. Une télécommande se trouve dans l’accoudoir.

Image

Effectivement cela a changé depuis 20 ans que je n’ai plus pris un long courrier. De plus, une prise multi format se trouvant entre les pieds des sièges. Elle permet de recharger nos tablettes GSM et autres appareils. On a même la possibilité de prendre internet via wifi (service payant). Le signale GSM est actif mais uniquement pour les messages.
Sur l’écran on voit la progression du voyage.

Image

Et après quelques 11 heures de vol on arrive à destination 

Image

San Francisco ! Nous apercevons le brouillard sur la côte Pacifique et je devine le Golden Gate dans la masse blanche. L’avion atterrit et nous sommes heureux de sortir.
Nous suivons la foule vers les tapis roulants pour récupérer nos bagages. Les charriots sont payants : 5 $ ! Je n’ai pas de petit billet. On portera nos sacs.

Toutes les valises sont bien là et en bonnes états. Je m’apprête à vivre de nouvelles formalités de douane. Je suis les autres personnes ayant récupéré leurs valise… Et voilà, nous sommes dehors ! Pas de douane ! Aucun contrôle depuis la sortie de l’avion. Je me dis même que si une personne était entrée dans l’aéroport par la porte que l’on vient de prendre, elle aurait sans difficulté pu venir chercher des bagages de voyageurs. Il n’y a pas un problème là ?
Nous faisons la file pour prendre un taxi. Notre chauffeur nous ouvre le coffre de son SUV et je lui donne l’adresse : 612 1/2 Precita Avenue. Il tape l’adresse sur son GPS et on embarque. Jonathan monte à l’avant et allume sa petite caméra style gopro. Le trajet est rapide via l’autoroute et on se retrouve sur Césare Shavez street.

Image

Je reconnais le carrefour pour l’avoir vu sur Google map et lui indique la rue et la maison de notre hôte Airbnb (Suzy). Depuis quelques jours j’avais repris le contact avec Suzy. Elle nous avait donné toutes les explications voulues. A savoir qu’il n’était pas plus coûteux de prendre un taxi que le BART. D’autant plus que ce dernier nous aurait obligés de prendre un bus : Pas très pratique avec nos valises.
Le taxi nous coûte 32$, j’ajoute le « Tips » ce qui fait visiblement plaisir au chauffeur.
Pas besoin de déranger Suzy pour ouvrir la porte, elle nous a donné le code de l’appartement sous sa maison. Tout est exactement comme la description sur le site. Suzy nous a même fait des cookies !

Image

Nous casons nos sacs et nous faisons rapidement le lit des enfants : un divan-lit convertible. Hors question de dormir, nous avons prévu de faire une petite visite… histoire de se caler directement à l’horaire de la côte Ouest.
Suzy frappe à la porte, elle vient nous souhaiter la bienvenue et vérifier si nous ne manquons de rien. Nous en profitons pour lui demander si le trajet de notre promenade ne nous fait pas passer dans de « mauvais quartier ». Aucun souci, mais elle nous invite quand même à ne pas rentrer en pleine nuit.

Image

Ayant une carte Ulysse placée judicieusement sur le téléphone de Jonathan, on vérifie avec elle si le n° américain fonctionne bien.

Très pratique cette carte. Pour appeler un numéro en Europe, il suffit d’appeler un n°du central et ensuite de composer le n° européen. C’est gratuit. Jonathan a d’ailleurs adapté son répertoire avec tous les numéros importants. Ainsi nous pouvons appeler nos parents rapidement. L’envoi des messages se fait en directe sur le numéro du correspondant. Celui-ci, par contre, doit répondre sur le numéro belge du fiston… sinon la note est salée : 50c d’euro par message ! Jonathan a bien expliqué tout cela à ses copains…

Il est prêt de 17h, nous partons faire la promenade. Le but étant la maison bleue de Maxime le Forestier. Cette chanson a bercée mon enfance, et j’ai toujours eu l’impression que le bonheur était là . Depuis, je sais bien que nous allons voir une « simple » maison… mais soit, ce serait trop bête de ne pas aller la voir !
On en est pas très loin, 2 à 3 km. On passera évidemment devant d’autres maisons de Mission avec des superbes « graffitis ». En voici un petit échantillon :

Image
Image
Image

Sur le chemin, nous profitons qu’une épicerie soit ouverte pour prendre de quoi faire notre petit déjeuner du lendemain : Céréale et lait. Les enfants sont surpris de la vétusté du magasin… nous sommes en plein quartier hispanique. Ce n’est pas le plus riche.
La maison enfin : simple comme prévu.

Image
Il y a une plaque :
Image

Sur le retour on voit une belle voiture. Mes fils aimeraient prendre la place du chien ;-)

Image

Après une belle balade, nous jugeons qu’il est temps de rentrer. Mais nous avons faim. Ne trouvant rien d’extraordinaire comme restaurant, nous nous rabattons sur un mac do… ok pas terrible mais connu. Là le nombre de « Fat » est effroyable ! Le mauvais côté des USA… Le payement se fait via Visa… je glisse ma carte dans le lecteur. C’est tout ! Pas de signature pas de code… bonjour la sécurité.
Tout en mangeant, nous voyons un type qui rentre dans le resto avec son vélo. Et il rentre aux toilettes avec celui-ci ! Fou rire…
Le repas fini, il est temps de rentrer la fatigue nous gagne. Il est près de 21h lorsque l’on se couche enfin. Cela fait 25h que nous sommes éveillés.
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11


Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Silocan » Ven 1 Aoû 2014 15:23

Un très bon début :), et merci pour l'idée du Airbnb :)
Silocan
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 173
Inscription: Dim 8 Déc 2013 20:29

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Delian » Ven 1 Aoû 2014 15:31

Encore un carnet !

Bien détaillé le récit ! :cool:
Delian
Ecureuil de Grand Canyon NP
Ecureuil de Grand Canyon NP
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 3 Juil 2014 14:35

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Ven 1 Aoû 2014 15:37

Silocan a écrit:Un très bon début :), et merci pour l'idée du Airbnb :)


De rien :lol:
Nous avons payé 403€ pour trois nuits, frais AirBNB et nettoyage compris.
Voici la fiche de l'appartement https://www.airbnb.fr/rooms/883937
Suzi est vraiment très sympa !
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Jo89 » Ven 1 Aoû 2014 15:42

Un carnet qui commence bien :cool:

La douane en Irlande, ça semble plutôt cool :clin:
Jo89
Séquoia géant
Séquoia géant
 
Messages: 5870
Inscription: Sam 23 Jan 2010 21:20
Localisation: Belgique

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar massaya » Ven 1 Aoû 2014 16:51

Merci pour le partage ! :super:
massaya
Grosse dinde de Zion NP
Grosse dinde de Zion NP
 
Messages: 191
Inscription: Mer 7 Aoû 2013 13:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar sebetman » Ven 1 Aoû 2014 19:02

:super: Super un nouveau carnet.....
sebetman
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 938
Inscription: Dim 30 Juin 2013 22:03

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Ven 1 Aoû 2014 21:57

6 juillet.
Le réveil se fait à 9h ! Nous avons réussi à nous adapter à l’heure de San Francisco en une nuit super ! Moi qui m’attendais à ce que toute la famille soit prête à 7h. On prend notre petit dej acheté la veille. Pas terrible du tout. Pendant que les enfants s’apprêtent, je fais un tour dans le quartier, il y a un petit café où l’on sert le petit déjeuner. Je sais où l’on ira demain matin.

Je repère le trajet sur la carte, remonter tout Misson street et arriver à deux rues de Market Street. La veille, j’avais demandé où acheter le 3 days pass à Suzy, mais après un rapide calcul, on se rend vite compte qu’il ne sera pas rentabilisé. On décide de payer chaque ticket. Enfin tout le monde est prêt. On se met en route.
On cherche l’arrêt du bus. Un passant nous signale qu’ils sont indiqués par des bandes jaunes sur les poteaux… Ah ok ! Un bus passe mais nous ne sommes pas devant un poteau, je lui fais signe et il s’arrête. Sympa. Prix : 6$. Tiens moi je pensais que ce serait 8$ (2$ par personne). Il y a une réduction pour les enfants… du mois c’est ce que je lis. Mais la réduction n’est que de 45c… alors comment il arrive à 6$ ? Soit, je lui tends mon billet de 10$ et il me le refuse ? Pourquoi ? Je ne sais pas… comme il roule, le bruit m’empêche de comprendre ce qu’il me dit. Il voit mon billet de 5$ et le prend… Je lui dois encore 1$ mais je n’ai pas de monnaie. « Never mind »… Ok merci.
On repère rapidement où sortir. Les enfants retrouvent le San Francisco des films…. On voit le Cable. Il y a un monde fou. Je décide de passer le premier arrêt et de prendre le deuxième.

Image

Il y a moins de monde mais il prend aussi moins de personne à la fois. Entre 2 et 6 personnes montent par navette. Nous en avons pour une heure. Mon épouse va avec Alexandre dans un magasin de casquette de Baseball.

Image

Il a décidé de prendre une dans chaque grande ville…. Il n’a pas terminé de choisir que c’est à notre tour de monter.

Certains véhicules attirent notre attention, en voilà une particulière.

Image


On monte à l’arrière. Le trajet est amusant et impressionnant. Les rues sont vachement pentues et une photo ne rend pas réellement ce que l’on ressent

Image
Non ce n’est pas le Golden Gate !

Image
Les paysages défilent :
Image

Image

Image

Image



Stop ! Destination atteinte
Image

Ca monte… et encore on n’est pas dans la partie la plus pentue !
Image

On arrive dans la partie mythique
Image

Il y a évidemment une foule de touristes. La police fait la circulation en bas et en haut de la rue.
Et même dans la descente. Le conducteur d’une voiture se trouvant dans la descente, prend une policière en photo. Celle-ci s’approche de la voiture. Je m’attends à une remarque de la représente de la loi. Elle demande l’appareil photo. Avalant sa salive, le conducteur le lui tend... la fliquette se place devant la voiture et demande aux occupants de sourire. Clic…. « Have a nice day ! » ajoute-elle en rendant l’appareil.
Image
On est aux USA !

On monte la rue du côté droit et on la redescend du côté gauche…
Ensuite on se dirige vers Fisherman’s Wharf…

Image

On repère un loueur de vélo…. Mais on a faim. Le repas du matin n’était vraiment pas terrible. On s’installe sur une terrasse un peu à l’arrière de la rue principale. Notre repas sera fait de sandwich, ils sont bien fournis. Lors du paiement, je me trompe dans le calcul du tips. Il est nettement au-dessus de la moyenne. La serveuse me remercie très chaleureusement. Au moins cela fait plaisir ! les 7$ donnés en trop sont vite oubliés.
Nous nous dirigeons vers le locataire de vélo. Comme on ne sait pas combien de temps nous allons prendre pour faire la promenade, le commerçant nous propose de voir cela au retour. Il prend juste une empreinte de ma carte de crédit.

La balade peut commencer…. Les selles ne sont pas agréables. Trop inclinées et mal proportionnées, on essaye différents réglages, mais rien n’y fait. Ce n’est pas bien grave.

La route vers le Golden Gate est quand même assez longue. Mais tout est fait pour les vélos. Belle piste cyclable et ce qui est non négligeable, les Américains les respectent. Ah non… il y a un couple de piétons qui marchent dessus… je les évite et j’entends leur conversation : des Français… Il n’y a pas que des Américains dans la ville.
On aperçoit le Golden Gate… du moins ce que le brouillard veut bien nous laisser voir
Image
Beaux bateaux !
Image
La prison célèbre
Image
On s’approche… et il commence à se montrer
Image
Pour monter dessus… forcément ça grimpe.
Petite pause, profitons de la vue
Image
Nous arrivons au sommet. Un trottoir est réservé aux piétons, l’autre est pour les vélos. Il faut passer par-dessous le pont. Mais non madame, ce n’est pas le chemin pour redescendre… Eh de ce côté-là c’est pour les piétons. Elle ignore l’avertissement et fonce avec son vélo dans la foule de piétons. Encore une touriste qui va prétendre que les San Franciscains sont des râleurs !
Pourtant, il y a de la place sur l’autre trottoir :
Image
Le vent est très fort. L’avantage c’est que les nuages se dispersent.
La vue est magnifique
Image

A la fin de la traversé, plus de brouillard !
Image
Ce qui permet de monter sur la colline pour profiter de la vue
Image
Une rapide descente et on se retrouve sous le pont
Image
La balade se poursuit jusqu’au port du ferry. Enfin, après avoir pédalé à fond après mon épouse à qui Alexandre avait dit que Jonathan avait poursuivi la route alors qu’il avait correctement tourné, et m’être battu avec le distributeur de billets pour le retour, nous pouvons embarquer.
Les personnes à vélo, ayant un jeton passent avant tout le monde. Ensuite embarquent les piétons et pour finir les cyclistes sans jeton. Je suppose que les jetons sont donnés lors de la location des vélos… Je comprends maintenant ce que cherchait la dame au comptoir lorsque nous avions loués les vélos et son air désolé lorsque son collègue lui avait répondu « Il n’y en a plus »…
Soit, montant les derniers nous seront les premiers à débarquer.
Le coût de la traversée nous reviendra à 32$ pour nous 4.
Les vues sont magnifiques
Image
Image
Image
Image

De retour à San Francisco, on profite d’être près de Pire 39 pour aller voir les otaries… On dit bien les lorsque il y en a plus d’un ? Et bien ça tombe bien, il y en a deux !
Image

Les autres pêchent ou migrent.

Comme nous avons toujours nos vélos, nous ne passons pas dans les différentes boutiques.
On rejoint le magasin et on paye ce que l’on doit : 128$ (soit 32$ par personne), c'est le tarif d'une demi journée. Normal, nous avons pris beaucoup de temps.

On reprend le bus et on va vers le quartier chinois… mais nous n’y restons pas, on se dirige vers le quartier italien et on recherche un resto. Mon épouse cherche dans le guide du routard une adresse mais le resto qui est devant nous nous convient parfaitement.

L’ambiance y est sympa. Il n’y a pas de places mais une table se libère rapidement. La serveuse nous fait patienter au bar en attendant de préparer la place. A peine installé, elle nous sert de grands verres d’eau glacée. On commande…et nous sommes servis rapidement. Les portions sont raisonnables. A chaque fois que notre verre se vide elle le remplit ! Je lui demande si je peux avoir un coca. Elle me sourit avec un grand « Sure ! ».

A la table à coté, 4 cops viennent prendre leur repas. Mes fils me demandent de prendre des photos… il fait trop sombre et je n’ai pas envie de me faire remarquer en utilisant le flash. J’utilise un GSM et prend deux photos (sombres) mais les policiers ne sont pas dupes et rigolent entre eux….

Fin du repas, il fait noir et nous décidons de rejoindre la maison de Suzy. Quel bus reprendre ? Je fini par trouver sur la carte, deux correspondances qui peuvent nous amener sur Césare Chavez… On attend longtemps le premier et dans le second, je me rends compte que nous allons nous retrouver de l’autre côté de l’autoroute. Ce qui nous obligera à passer à pied sous celle-ci… Or la veille, nous y avons vu plein de homeless... Alexandre est très perturbé par ces pauvres gens et nous décidons de descendre plus tôt. Ne trouvant pas une ligne de bus assez prêt pour rejoindre notre logement, j’appelle un taxi : 11$ ! Pourquoi ne l’avions-nous pas pris dès le départ… on aurait gagné du temps.

Petite précision, les homeless ne dérangent personne. Ils ne mendient que très peu et vous ignorent la plupart du temps. Mais certains sont des « doux dingues » qui crient et parlent tout seul… c’est « amusant » la journée, mais inquiétant la nuit.

A la maison après une journée bien remplie : dodo !
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Fred » Sam 2 Aoû 2014 08:15

:cool:

le temps change vite à SF, heureusement :)

Fred
Avatar de l’utilisateur
Fred
Bison fougueux
Bison fougueux
 
Messages: 3145
Inscription: Sam 5 Avr 2008 12:15
Localisation: Clermont-Ferrand

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Dim 3 Aoû 2014 15:42

Petite erreur, c'est à 6h30 que l'on arrive à l'aéroport...
Désolé la suite de l'histoire devra attendre un peu. Mon brave pc qui m'a suivi toutes les vacances et qui servait pour copier les photos vient de rendre l'âme :snif: . (du moins son disque dur)
Heureusement j'ai une copie de toutes les photos et films sur un disque externe. :super:

Chaque soir, je reprenais les cartes photos de nos différents appareils et la caméra du fiston pour faire une copie sur mon ordi et (cela prend de l'importance maintenant) une copie sur le disque dur externe.
Evidemment, le disque dur et le PC n'était jamais dans le même sac.
De plus, lorsque j'avais internet, je lançais une copie ftp vers mon serveur à la maison. Ce qui permettait d'avoir une copie supplémentaire des photos, mais aussi donnait la possibilité à ma belle-mère et à un copain de mon fils de visualiser les photos pendant notre voyage.
Je n'ai pas le nombre exacte de photos prises car je n'ai pas encore copié les dernières cartes. Mais en gros on approche des 6000 photos faites par mon épouse, des 1000 photos faites par Jonathan... D'une 50ène faites par Alexandre et d'une 20ène faites par moi. La caméra a filmé près de 40h de film ! Entre autre nos trajet, car nous avions placé une ventouse sur le pare-brise... Les soirs de nostalgie, nous pourrons repasser la route 66 en intégralité :lol:

A bientôt pour la suite...
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Suivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Isa2510, noumaios3 et 4 invités