Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Death Valley NPRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !

3000 Miles in the West !

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Jo89 » Lun 11 Aoû 2014 19:09

Très belle suite, j'aime bien ta façon de narrer les choses :cool:

Bonne continuation

Jo
Jo89
Séquoia géant
Séquoia géant
 
Messages: 5867
Inscription: Sam 23 Jan 2010 21:20
Localisation: Belgique


Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Chewbaccabe » Lun 11 Aoû 2014 19:17

Moi aussi, j'adore ce carnet, on a pratiquement fait le meme voyage et rencontre les memes deboires (genre le chemin pour griffith observatory)
Avatar de l’utilisateur
Chewbaccabe
Eléphant de mer pépère
Eléphant de mer pépère
 
Messages: 1319
Inscription: Dim 19 Jan 2014 11:26
Localisation: Belgique

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Lun 11 Aoû 2014 19:24

merci ! :)
Oui sauf que moi à la base je partais pour la côte :oops: regardez une carte je voulais juste passer au dessus du boulevard et rouler vers l'ouest pour traverser, entre autre, Beverly hill.
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Mar 12 Aoû 2014 21:11

11 juillet.
Réveille relativement tôt. Le soleil chauffe déjà bien.

Les travaux auront durés toute la nuit. On a rien entendu. Devant l’hôtel, une nouvelle route asphaltée à fait place à l’ancienne !

Nous prenons comme la veille notre déjeuner au Starbucks. On hésite, aujourd’hui nous avions prévus d’aller à l’Universal studio : on prend le bus ou la voiture. Ne connaissant pas l’horaire des bus et son arrêt exact, nous optons pour la voiture.

Le chemin est simple… prendre l’autoroute. Les quelques miles ne nous prennent qu’un ¼ d’heure. Arrivant devant le parking, trois options nous sont proposées : Le parking « général » à 16$, le « Peak preferred » à 25$ ou le « Peak Front Gate » à 40$. Il y a une file importante pour le « général », on prend le « preferred ». On gagne du temps, et on se gare plus près de l’entrée du parc. C’est un bon compromis lorsque l’on est proche de l’heure d’ouverture du parc. Je sors les billets que j’avais achetés lors de ma préparation de notre voyage et gagne une fois de plus du temps sur la file devant les caisses.

Désolé, vous n’aurez pas de photo. Le bel appareil est resté à l’hôtel. Seul Alexandre prendra quelques photos avec son petit compact.

Nous sommes dans le parc et j’attrape un plan. On se rend directement au « Visit Tour », temps d’attente : 10 minutes. Elle sera légèrement plus longue car, si l’on monte rapidement dans un des mini trains, ils doivent respecter un certain temps entre eux.

Cette attraction est vraiment très bien. La visite des zones de production est un peu simpliste. Cependant les attractions (King kong, le métro …) et les décors sont fabuleux. Gag perso : un couple de Chinois a fait la visite entière avec les lunettes 3D sur le nez alors qu’elles ne sont nécessaires que pour la projection King Kong… Ils ont certainement pensé que la 3D était très réaliste !

Si tôt rafraichis par les brumes, nous repartons pour l’attraction « Simson ». Encore une belle attraction 3D. Avec des projections d’eau (des goutes) et de l’odeur en plus !

Il fait de plus en plus chaud. On choisit de boire avant l’attraction suivante… pas donné leur boisson.
Et on descend dans le bas du parc. L’attraction Jurasik parc est la bienvenue … elle rafraichit !
Là la file était assez longue.

Image

On continue notre visite avec Transformer. La file est nettement plus longue à la limite interminable, mais nous sommes à l’intérieure et c’est climatisé. L’attraction elle-même : Bluffant ! On vit l’aventure ! L’attente en valait la peine.

Image

Une pause en passant dans le NBCUniversal Experience…. Ok bon… pourquoi pas. Sympa sans plus.
On fait l’impasse sur la Mummy et on remonte.

Le Special Effects Stage va commencer… on en profite qu’il reste quelques places. Petites explications (très) ludique sur l’histoire des trucages. Sympa et amusant.

Petit arrêt dans le quartier « français » pour prendre un sandwich et on va voir les mignons.
Là aussi la file est longue mais bon… ça avance quand même plus vite que pour Transformer. Hyper sympa ! On a l’impression de vivre seul le film 3D alors qu’il est projeté pour une salle complète.

Image

Petit tour dans la boutique. Alexandre aimerait un mignon mais avec les lunettes en tissu et pas en plastique. Un vendeur nous informe que c’est uniquement dans une attraction que l’on peut les gagner. L’attraction en question, les enfants doivent arroser, avec un pistolet à eau, un trou et le premier qui fait monter sa jauge tout en haut a gagné… Alexandre fait une partie. Un adulte a pris la place d’un enfant et gagne la partie. On ne trouve pas cela très fairplay. Mon fils me redemande de rejouer. J’observe les autres joueurs, il n’y a plus qu’une petite fille qui a première vue ne sait même pas pourquoi elle est là. Alexandre rejoue et gagne. La fille n’a même pas joué jusqu’au bout !

Petit tour dans Shrek 4D… ok bon, amusant mais les gags sont connus pour ceux qui ont déjà été dans ce style de projection à Disney Land. L’histoire reste bien sûr originale et sympa.

Le Spectacle de WaterWorld va commencer… on s’ajoute à la file. On n’a pas attendu longtemps mais on n’est pas super bien installé. Avis pour ceux qui ne voudrait pas être mouillé. Vérifiez où vous vous placez. Et oui cela ne tiens pas à grand-chose. Des comédiens passent dans les rangées avec de l’eau ! Super rafraichissant, même si l’on est en fin de journée et que le soleil chauffe moins. Le spectacle est vraiment très bien.

On vérifie sur le plan… plus grand-chose nous intéresse. On décide de rentrer. Nous arrivons vers 19h à l’hôtel et profitons de la piscine.

Le soir, on décide de manger sur Hollywood Blvd, on prend la voiture si jamais il nous prend l’envie de changer de coin. On aperçoit une pizzeria, je me gare presque en face. Oui oui sur Hollywood Blvd ! Bon rien de bien exceptionnel, on achète plusieurs morceaux de pizza que l’on mange sur place. Visiblement le personnel n’a pas l’habitude de voir des touristes dans leur établissement. L’ambiance est correcte. Après avoir terminé notre repas, un bref coup d’œil dans la rue nous fait choisir de rentrer. La faune sur le boulevard n’est pas la même la nuit !

On refait nos sacs… demain on prend la route 66 !
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar MisfitGeek » Mar 12 Aoû 2014 22:03

Ahhh... la"Soak area" de Waterwold ! On pensait que l'on se mangerait juste quelques gouttes... mais sans gâcher de surprise, si vous avez un gros relfex ou tout autre objet qu'il faudrait éviter de mouiller ça ne sera pas votre place favorite ! On a failli en ressortir encore plus mouillé que Jurassic Park.

Pour la momie mes enfants (post ados) ont aimé puisque c'est une "vraie" animation (pas de la simulation), globalement c'est le même principe que space mountain.
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Mer 13 Aoû 2014 18:38

12 juillet.
Après avoir chargé la voiture et fait le checkout, nous allons prendre notre petit déjeuner au Starbucks. Pendant le repas, mon épouse me souffle que l’on n’a pas acheté la casquette pour Alexandre. Aujourd’hui nous allons faire beaucoup de milles… avons-nous le temps ? Je regarde l’heure, il est déjà près de 10h… On est effectivement proche de l’heure d’ouverture. Comme ma moitié a regardé l’adresse sur Internet, je me dis que cela sera assez rapide.

En sortant du Starbuck, je pense à la glacière. La grande surface à côté du café est ouverte. On achète de bouteille d’eau. On trouve la glace… mais pas de glacière. Ok c’est peut-être que l’on est en ville et qu’ils n’en vendent pas… On laisse la glace.

Concernant la casquette, on trouvera effectivement rapidement le magasin dans une galerie commerçante sur Hollywood Blvd.

Direction Pasadena. Je m’étais dit lorsque j’ai préparé mon voyage que nous irons voir où se trouve le fameux bâtiment de Sheldon, Léonard et Penny les personnages de Big Bank Theory… mais manque de bol, j’ai oublié de noter l’adresse dans le carnet de voyage. Comme Jonathan passe son temps à échanger des SMS avec ses copains, je lui demande de leur faire faire une recherche sur Internet.

Pendant ce temps je fais le plein. C’est que cela consomme en ville ce petit véhicule. La moitié de mon réservoir est déjà parti !

La glacière ? A la station, ils vendent de l’eau, de la glace mais pas de glacière… Et dire que j’aurai pu en prendre une le premier jour !

Toujours pas de réponse à la demande de recherche, le copain n’est pour une fois pas prêt de son téléphone…. Nous n’avons pas réellement de temps à perdre. Surtout pour voir l’entrée d’un bâtiment qui n’aura certainement rien de spéciale. On remonte sur l’autoroute.

Voici le lien qui le copain aurait dû retrouver pour localiser le bâtiment http://guitarizon.over-blog.com/article-the-big-bang-theory-ou-habitent-sheldon-et-leonard-105374467.html

Nous changeons de route et prenons la 15. Les paysages changent rapidement. On quitte la 15 et l’on se dirige vers l’est sur la 40. Je repère rapidement la sortie pour la route 66.
Image

Tiens la 66 est au Nord de la 40, moi qui pensais que dans cette partie elle était au sud. Ah bien oui, après quelques miles, on passe en dessous de l’autoroute. C’est un ancêtre cette route, elle n’est plus de première fraîcheur. Je me demande si je vais rester dessus tellement elle secoue. A peine avons-nous passé sous la 40 que l’on voit « Bagdad Café ».

Image
Je pensais que c’était plus loin…. Je sors et je vais vérifier l’ambiance. Il fait déjà étouffant. Un groupe de personne profite de l’ombre de l’entrée.
Image

J’ouvre la porte et un groupe de Français sort en saluant la patronne. Je jette un œil : ok c’est ici. Je préviens la barman « I call my family ».

Les enfants ne comprennent pas pourquoi ce vieux café est connu. Je leur avais bien expliqué que l’on avait tourné un film en 88 ici…. Ok d’accord et alors ?!

On entre… La barman et son employée nous saluent. « Vous venez d’où ?» (en français dans le texte !) « Belgique » « Welcome In Bagdad Café ! Allez derrière le comptoir… Photo» On se plie au jeu. Cette dame est vraiment très accueillante. Elle nous prend en photo. Et nous aussi, on la prend en photo.
Image

Ensuite elle nous demande ce que nous voulons : manger ou boire ? On pourrait manger, il est l’heure, mais on préfère boire. Il fait vraiment trop chaud pour manger. (Dans la voiture, nous avons quelques biscuits, histoire de ne pas mourir de faim quand même)

Tout en buvant nous écrivons quelques mots dans le carnet et je laisse un billet de 5€ avec notre nom. Billet qui se retrouve rapidement sur le mur avec les autres. Un bruit de dérapage se fait entendre… on regarde par la fenêtre et on voit une Mercedes faire des Donus à côté d’un drole de type. Ce dernier hurle à la voiture des mots incompréhensibles ponctuer de « Fucker ». Je demande à la brave proprio ce qui se passe. Elle montre le type au milieu de la route « Too much beer, too much sun, too many time! » Ok cela me semble clair. Et la Mercedes ? Pas de réponse…
Image

On reprend la visite des lieux, mon épouse trouve les t-shirt sympa… On entend à nouveau beaucoup de bruit dans la rue. Là on sort… Pas de mots un film et des photos :

Image
Image

22 bolides viennent d’arriver. La Mercedes reprend son show et le « doux dingue » relance ses insultes… pendant ce temps, les pilotes viennent chercher de l’eau au comptoir du café…

Petite discussion avec le pilote de la Ferrari : c’est le rallye «Golden Gate-Hollywood-Végas» de 100oct.com

Dans notre échange, j’apprends que la vitesse n’est pas réellement respectée… non tu m’étonnes !
« Tout le monde a bu ? Ok on y va … »

En quelques minutes le parking est vide… reste ma voiture de location.

A peine 5 minutes après l’événement, une voiture avec des Français débarque. Ils n’ont aucune idée de ce qui vient de se passer !

On reprend la route encore sous le charme du lieu… Mes enfants veulent voir le film. Je les préviens…. C’est loin d’être un film d’actions ! Et il n’y a pas de belles voitures dans le scénario.

On commence à s’éloigné de la 40…. Nous avons la route pour nous seul. Je passe le volant à mon épouse. C’est vrai quoi… elle aussi pourra dire qu’elle a roulé sur la route 66. Tout en roulant on se regarde…. Jonathan ? Il est tout content. A 17 ans, il est sous licence en Belgique, il ne peut normalement pas conduire à l’étranger. Oui mais bon c’est la route 66 quand même. Il roulera 15 miles…. « Pfff.. j’ai même pas tourné le volant ! » Il n’y a pas eu un seul virage.

Image

Un peu plus tard nous arrivons devant un passage à niveau juste au moment où un train arrive. Ok, on attendu que les barrières se ferment pour le voir passer… Le conducteur nous voit et fait aller ses trompes. Trois locomotives et 57 wagons de marchandise plus tard, les barrières s’ouvrent… Quatre pauvres lignes pour décrire un moment magique qui ne peut être compris que lorsque l’on l’a vécu !

Nous quittons la Route mère et remontons sur la 40. On quitte la Californie…on passe le Colorado et on entre en Arizona. On reprend la route 66 même si elle ne s’appelle plus comme cela… Toujours pas de virages.
Image

Si si… pour arriver à Oatman ça tourne ! Mais pas de photos…
Une fois sur place on constate vite que les ânes sont partout.
Image
Image
Le village est incroyable… Je l’aime bien. Petite balades dans les commerces, visite de la "mines", et toujours une caresse aux ânes....

Ses habitants semblent par contre adeptes du second amendement.
Image
Alexandre trouve même une voiture avec ceci.
Image
Pour info, le laser était allumé !

Tiens qui revoilà ! Les Français arrivés après le passage du rallye à Bagdad Café. On entame la conversation… Et bien oui, c’est bien sur Roadtrippin qu’ils ont préparé leur voyage (sous le nom d Explorer68). Nous avions constaté tous les deux que l’on faisait le même parcours (presque) au même moment.

On reprend la route après quelques photos.
Image
La route est impressionnante… tiens la lampe de frein se rallume ! (lorsque je reste longtemps appuyé dessus) Sans aucun autre symptôme heureusement.

La route traverse un immense plateau… les habitations sont plus nombreuses. On remonte sur la 40. On sort à Kingman près de l’aéroport. Je fais le plein de la voiture… l’essence est moins cher ici qu’en Californie. (Comme d’hab, mon réservoir est loin d’être vide, mais par précaution, je préfère rouler avec plus qu’1/4 de réserve).
Tiens j’ai entendu qu’il y avait un bon resto ici, on y mange le meilleur hamburger de sa vie…Jonathan reprend le GPS. Et nous conduit au début de la rue. Sauf que le restaurant est à l’autre bout de celle-ci… à 10 km de là !
Image

Je confirme : on y mange le meilleur hamburger de sa vie ! A ne surtout pas manquer.

A la fin du repas, il fait déjà noir. Nous reprenons la route direction Williams. C’est encore loin, pour gagner du temps, on fait l’impasse sur la dernière partie de la route 66. Nous arriverons tard au Days Inn qui se trouve à l’entrée de Williams.

A la réception, je donne mon nom au checkin. La dame me répond sans me faire répéter « Désolé, il n’y a aucune réservation à ce nom et l’hôtel est complet ». Je ne m’énerve pas. Mon fils va chercher le carnet de voyage resté dans la voiture. Pendant ce temps la dame nous ignore. Elle n’imagine même pas essayer de voir si le problème n’est pas chez elle. Mon fils revient. A la fin du carnet, j’ai placé tous les mails de confirmation des hôtels et la preuve des paiements de ceux-ci. La dame regarde « Ah oui… d’accord. Je n’avais pas compris votre nom. Votre carte d’identité SVP». Un jour, une machine lira les cartes des voyageurs à sa place et elle se demandera pourquoi elle a perdu son job !

La chambre est très confortable et une fois de plus la literie est impeccable : dodo !
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Ven 15 Aoû 2014 12:29

13 juillet

Il doit être 8h nous nous levons et apprêtons. Le petit déjeuner est compris dans le prix de la nuit, et comme il n’y a pas de Starbuck... La salle est près de l’entrée et il y a du monde. Il n’y a pas assez de chaises pour tous… ce n’est pas grave on se débrouille. On se fait des gaufres, jus d’orange, café, chocolat chaud, viennoiseries,…

L’estomac calé pour la journée, on fait le checkout : Je dépose la carte. L’employée du matin, nettement plus sympathique que celle du soir, me signale que tout est en ordre et me souhaite une bonne journée.

La voiture est rapidement chargée, on visite Williams.
Il n’est pas encore 10h, on se limite à la gare… il y a encore un peu de route pour voir le Grand Canyon.
Image
Image
A côté de la gare, il y a une grande surface… mais ils n’ont pas de glacière ! Ces derniers jours, il fait de plus en plus chaud et lorsque l’on rejoint la voiture, l’eau est toujours chaude. Pas très agréable….

On reprend la route et l’on fait les miles entre Williams et le parc. On passe devant l’hôtel du soir. Ah il y a des restos à coté… Cela permettra de faire un choix.

Sur la route, on voit de la fumée au loin portant à Williams, le risque était bas :
Image

Un panneau nous indique d’écouter la radio… ok ils passent des infos….mais rien concernant l’incendie.

On arrive à Tusayan… Je m’arrête. Où achète-t-on le pass pour les parcs ? Je vais voir dans une agence. Ils ne vendent que les excursions. Ok. Je regagne la voiture et tombe sur un bureau style « syndicat d’initiative ». Le pass annuel s’achète aux portes d’entrée du site, comme les billets normaux. Ah bien oui logique… moi qui pensais que c’était plus compliqué que cela. On reprend la voiture et on fait la file… pas longtemps. Je paye avec ma carte de crédit. Je reçois le sésame avec un tas de document et une pochette. Le gardien me signale qu’il n’est pas indispensable d’utiliser la pochette pour la placer sur le rétro. Il ajoute même que c’est déconseillé, car ce n’est pas pratique pour la présenter lors des passages… et on peut la voler. Ok bon bien ! Je la place dans le vide poche…

On a reçu un plan du site, mais où aller ? J’ai noté dans mon carnet de voyage visite des premiers points de vue. Ok… pas très précis par quoi commencer ? je suis les voitures devant moi. On arrive au parking. Je charge mon sac avec des bouteilles d’eau. Il fait chaud, la voiture n’est pas à l’ombre.

J’observe les alentours, pour l’instant le paysage cache bien son trésor, on est dans une forêt de sapin sur un sol sans relief. On se dirige vers le nord… On s’approche et là on voit l’immense dépression pour la première fois !

Aucune photo ne peut faire ressentir le sentiment que génère la vue. Mais voici quand même la toute première vue que l’on observe.
Image

J’ai du mal à imaginer les proportions. Tout ce que je sais, c’est que tous les sommets sont à la même hauteur… là-bas au loin c’est au même niveau qu’ici… beau trou ! On voit sur notre gauche un point de vue…. Ah ok….ici on voit mal ?…. Bon bien allons voir alors !

Mon vertige me bloque, je lutte et m’approche des barrières : Effectivement on voit mieux… le fond ! Des panneaux expliquent qu’il ne faut pas jeter des pièces dans le vide car les rapaces les mangent et s’intoxiquent ! Comment peut-on avoir envie de jeter son argent ? Ou quoi que ce soit d’autres d’ailleurs ! Les gens sont vraiment stupides…

Tiens, il y en a un qui passe…
Image

Je regarde sur la carte et repère où nous sommes « Mather Point »… On se dirige vers Yavapai Point.
Il fait de plus en plus chaud… nos bouteilles d’eau se vident. Heureusement, il y a des fontaines pour les remplir.
On continue à faire de photos… Mais c’est tellement grand que j’ai l’impression de ne pas bouger.

Yavapai point est le bienvenu… il y fait frais. On admire le paysage de la baie vitrée. Ok on voit la même chose de dehors… La maquette nous a déjà repérés !
Image

On prend notre courage et on sort. Il fait de plus en plus chaud. J’apprécie énormément l’ombre des arbres…. Lorsqu’il y en a.

Le trail of time nous donne l’échelle du temps…. Un jeune couple se place sur leur âge respectif. Pour ma part, il faut aller plus loin… mais non pas avec les dinosaures !

On continue la promenade en ponctuant les pauses avec les photos. On aperçoit des promeneurs avec une glace ! Bonne idée. On est près des commerces du Grand Canyon Village. La glace fait un bien fou.

On profite d’un banc pour faire le point…. C’est beau mais il nous faut plus. La distance parcourue est négligeable par rapport à l’immensité du site. On voudrait « vivre » le grand Canyon. Mon épouse et moi allons aux
renseignements. Au bureau à côté de la réception de l’hôtel, une dame nous informe… que si l’on a rien réservé, il n’y a rien à faire. Pas possible de faire un tour avec les mules, etc… Déçus, on rejoint les enfants qui en ont profité pour s’acheter des hot dog….après la glace, c’est normal !

Pendant qu’ils mangent, mon épouse reprend le guide et m’annonce, « Le Bright Angel Trail n’est pas loin, on pourrait aller voir ». Bonne idée !

On voit les panneaux à l’entrée…. Ok on sait, il n’est pas possible de descendre jusqu’au Colorado en partant maintenant. Mais ce n’est pas le but. Je regarde ma montre, il est 15h50… on descend jusqu’à 17h ensuite on remonte… On devrait être de retour vers 19h. Et c’est partit

On « entre » dans le Grand Canyon…. Sa taille prend enfin un sens !
Image
Les paysages varient. Cela reste toujours aussi grandiose.
Image
Le chemin est bon. Mais je me dis que la remontée sera nettement plus dure !
Image
On voit l’oasis. Mais on sait bien qu’il a beau être à portée de vue, il est encore très loin. Et que l’on n’y arrivera pas avant l’heure de remonter.
Image
Il fait toujours aussi chaud. Je signale aux enfants de garder de l’eau pour le retour.
On est évidement pas les seuls sur le chemin.

Nous sommes arrivés « au pied » d’une des falaises. Il est 17h. On se repose 5 minutes…
Un couple passe. On leur demande si l’on est loin du premier point d’eau. Ce sont des Français. Le point d’eau doit être à 15 minutes d’où on est. On discute un peu avec eux et ils nous apprennent qu’ils sont descendus ce matin à 5h. Ils ont rejoint le Colorado vers midi et ils remontent depuis 13h30 -14h… Je propose de faire le reste de la remonter avec eux. Ils acceptent.

Sur le trajet, on constate qu’ils font le même voyage que nous mais dans l’autre sens. On s’échange nos bons plans pour les jours suivants.

La remontée est plus facile en discutant.

Tiens on a de la visite….
Image
Arrivé au sommet, il est 18h45. Je propose à nos compagnons de remonté de prendre un verre. Ils refuseront poliment, car ils doivent reprendre la route pour gagner leur hôtel à Kingman.

Nous on a soif ! Le coca est le bienvenu. Cette balade m’a fait du bien… J’avais l’impression de voir le Canyon et ne pas y être. Le ciel devient très noir. L’orage va éclater. On décide de rejoindre la voiture. On trouve un bus qui nous ramène au parking.

L’orage éclate
Image

On se balade pour essayer de trouver un bon coin pour d’autres photos…. Sans succès.
L’orage fait place au coucher du soleil. Je reviens près du grand Canyon. Je trouve une place près de Bright Angel. Enfin à ½ miles ! Jonathan et sa maman vont faire des photos.
Image
Ce n’est pas ce qu’ils espéraient, mais c’est beau quand même.
Forcément, il fait nuit ! On va à l’hôtel. Mine de rien, la route est longue. Et dire qu’il y a un couple sur la route de Kingman !

Le checkin se fait sans problème. On se change rapidement. Comme on est près des heures de fermetures des restos on choisit celui de l’hôtel. Pour une fois, on mangera autre chose qu’un sandwich, une pizza ou un hamburger. C’est très bon et le prix reste correct.

Retour à la chambre douches, sauvegarde des photos avec le wifi de l’hôtel et dodo !
Demain on retourne au même endroit pour faire les autres points de vue…
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar MisfitGeek » Ven 15 Aoû 2014 12:57

Nous sommes passés sur le Grand Canyon le 9 et 10 juillet. Nous avons aussi eu une alternance d'orages (un gros sur la watchtower) et ciel bleu (magnifique coucher sur Hopi)... Bravo pour la photo de l'éclair. Vous avez attendu pour l'avoir ou coup de chance ?
MisfitGeek
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
Ecureuil obèse de la côte Pacifique
 
Messages: 225
Inscription: Sam 10 Mai 2014 11:36

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Ven 15 Aoû 2014 13:02

Une petite prise en rafale... et dans une des photos; il y était :-) Mais mon épouse à fait plusieurs rafales. Cela aurait été trop de chance sinon ;-)
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar CLIN » Ven 15 Aoû 2014 14:46

Hello :coucou:

Je comprends cette impression: "voir et ne pas y être". J'ai fait quelques canyons mais que des points de vues. C'est beau, on ressent beaucoup d'émotion. Mais je pense que le parcourir à pieds et le voir d'en bas par exemple permet de s'approprier un peu les lieux. Un regret pour Bryce Canyon: ne pas avoir fait Navajo Loop trail :(

Fabienne
Avatar de l’utilisateur
CLIN
Marmotte de Grand Teton NP
Marmotte de Grand Teton NP
 
Messages: 277
Inscription: Jeu 20 Juin 2013 16:25

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: ojio91 et 7 invités