Accueil RoadTrippin.fr
Au hasard des routes...
Yellow RockRoadTrippin.fr - Guide et forum de voyage Ouest américain USA États-Unis
RoadTrippin.fr - Guide de voyage aux USA
En ce moment, réductions et bons plans chez Papillon, Hotels.com, Alamo, Avis... Retrouvez toutes ces offres sur la page Bons plans et promos !
Concours Photos 2016 : les candidatures, c'est maintenant !

3000 Miles in the West !

Vous revenez des USA ou vous y êtes encore ? Vous voulez faire partager votre trip et vos impressions aux internautes ? Venez nous faire découvrir votre voyage !
Merci de suivre les conseils pour l'écriture de votre carnet de voyage : http://www.roadtrippin.fr/forum/post2971.html

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Lofwyra » Lun 4 Aoû 2014 10:07

Hello Vulmix,


Super ton carnet :super:

Je n'avais jamais pensé à voyager avec AerLingus pour aller aux USA. C'est vrai qu'ils ont des vols directs depuis Dublin. Je penserai à regarder pour un prochain voyage.

Vulmix a écrit:6 juillet.
Le réveil se fait à 9h ! Nous avons réussi à nous adapter à l’heure de San Francisco en une nuit super ! Moi qui m’attendais à ce que toute la famille soit prête à 7h.

Je vois qu'il n'y a pas que moi qui voyage avec des immunisés au décalage horaire :lol:


Lofwy'
Des Minions de LA aux Colibris de Tucson - 19 jours en famille en Avril 2014:
Le carnet
Les photos
Lofwyra
Mouflon dépoilé de Banff NP
Mouflon dépoilé de Banff NP
 
Messages: 474
Inscription: Mer 1 Mai 2013 14:58
Localisation: Bruxelles


Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Lun 4 Aoû 2014 11:16

Merci.... j'espère pouvoir continuer cet après midi...

Concernant Aer Lingus, leurs prix sont vraiment sympa si on s'y prend tôt.

Je les ai contacté par ce que j'avais un problème avec ma carte de crédit et je voulais m'assurer que leur prix ne changeraient pas dans les jours qui suivent. Ma correspondante a été très claire sur leur politique de prix.
Chaque avion a des places très bon marchés, une fois que celles-ci sont prises, ils passent aux prix supérieurs et ainsi de suite jusqu'à arriver aux prix plein. Elle m'a même signalé qu'il était parfois préférable de prendre les places une à une. Car s'il ne reste plus que 2 places dans une catégorie alors que l'on en demande 4, on a d'office le prix les places de la catégorie la plus chère.

Je suppose qu'ils font aussi des prix lastminutes pour compléter leurs avions.
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Mar 5 Aoû 2014 15:03

7 juillet
Comme prévu dès que nous sommes habillés, nous allons manger au petit café. Nous avons faim donc nous commandons plus que nécessaire. Après coup, je me dis que l’on aurait mieux fait de prendre une de leurs formules « breakfast ».

Nous mangeons au comptoir tout en dégustant leur très bon chocolat chaud. Nous n’avons pas mangé la moitié de ce que nous avons commandé, pas grave, le frigo de l’appartement n’est pas loin. On en profite pour reprendre un peu de documentation et direction Mission Street pour reprendre le bus.

Nous prenons le 49 et ensuite le 71, direction le Golden Gate Park. Notre bus est en réalité un trolley. Je suis en train d’expliquer les avantages et inconvénients du système des flèches électriques que le chauffeur nous fait une démonstration en live : il décroche les tendeurs. Le bus sonne de toute part et s’immobilise en pleine circulation. Le chauffeur descend attrape les câbles permettant de raccrocher les flèches et repart. Pendant les 2 minutes que nous avons bloqué le carrefour aucun automobiliste n’a klaxonné ! Ils ont tous compris que le chauffeur s’activait pour libérer le carrefour et ont simplement attendu que tout fonctionne. Je pense que de notre côté de l’Atlantique, ce ne serait pas passé aussi calmement !

Nous arrivons à destination. Petite marche pour entrer dans le parc, nous passons par l’entrée Sud ouest, celle du stade.
Image

Il est occupé par des joggeurs… rien de particulier. On rentre dans le parc, beau et grand, je devine qu’il faudra faire un choix de visite. On prend divers chemins et un m’attire : particularité, un panneau en plein milieu du chemin nous indique que l’on y a vu récemment des coyotes. On nous informe du comportement à avoir : ne pas les nourrir, faire du bruit pour le chasser et de faire attention à nos animaux domestiques… Rien de bien compliqué mais assez original en pleine ville !

Après une bonne demi-heure de ballade, nous n’avons rien vu de particulier : pas d’écureuil comme signalé sur le site, pas de coyote… quelques rapaces dans le ciel…. Bof bof un peu dessus de ce coté.

Mon épouse propose que l’on soit assis pour relire les différentes « attractions » du parc… Mes enfants et moi craquons immédiatement pour « l’academy of science ». Cela tombe bien, il est à 200m !

L’entrée n’est pas bon marché : 35$ pour les parents, 30$ pour les enfants. La personne au guichet nous demande si nous voulons voir d’autres musées dans la ville… nous n’en aurons pas le temps.
La visite peut durer trois heures nous annonce le vendeur….

On commence par le planétarium…. L’entrée est gratuite (euh… disons comprise dans le prix), il faut faire deux files : une pour prendre un billet, l’autre pour entrer. La séance va commencer dans quelques instants. On se dépêche….

La projection commence… tout simplement fabuleux. Je suis même surpris de bien comprendre presque toutes les explications. Il faut dire que le sujet me passionne. Malheureusement le reste de la famille a plus de mal à comprendre et donc ne regarde que les images.

Lorsque l’on sort, tout le monde à faim, normal, il est déjà 13h. Un repas rapide à la cafeteria et on reprend la visite : San Francisco est sur une faille sismique… un simulateur nous démontre ce que l’on a ressenti lors des deux gros tremblements de terre. Impressionnant mais pas extraordinaire. On pense juste que ce serait bien que le Big one ne se produise pas lorsque l’on est présent. Tout en disant qu’il se produira un jour….pauvre Californie. Cela fait peur.

Alexandre veut voir les aquariums…. On descend.
Ils sont tous jolis.... beaucoup de photos…
Tiens ! Ils ont même un humain 

Image

Le tunnel est vachement impressionnant. Une vue vers le haut pendant le passage d’un gros poisson :

Image

Je me rends compte que l’on aurait dû passer par « l’arbre » avant de faire l’aquarium… soit pas grave.
Pas facile de faire une photo dans le tunnel sans personne
Image

On finit par remonter et l’on prend la visite dans le bon sens :
Un arbre artificiel schématise la forêt et chaque étage montre les différents niveaux d’une foret équatorial : niveau du sol… :hein:
Image
(non je plaisante... c'était dans un aquarium ! :lol: )

On monte au premier étage… « dans l’arbre » et une petite dame ^^ a quitté sa cage et elle a attrapé une mouche et en fait un cocon. Un gardien me dit qu’elle n’est pas dangereuse. Elle non… mais les visiteurs ?
Image
(celle-là est bien en dehors de toute protection.... pour elle ! :( )

Celle-ci est bien dans son aquarium
Image
Plus on monte, plus mon épouse se délecte : Il y a des oiseaux et des papillons partout ! C'est elle qui fait toutes les belles photos qui composent mon récit... vous avez devinez ce qu'elle préfère photographier ? :super:
Image
Image
Image
Image
Image

Mes fils et moi avons trop chaud, nous prenons l’ascenseur en faisant bien attention à ne pas sortir avec une petite bête accrochée à nos vêtements. Tout en bas, au niveau de l’aquarium un gardien vérifie cela avant de faire passer les visiteurs dans un sas. Nous restons avec lui en attendant que mon épouse ait fini de faire ses photos. On discute un peu…C’est où la Belgique ?… Tiens Bruxelles il connait !...

Mon épouse revient ! Elle est en nage... souriante et heureuse :love: . Je suis heureux pour elle :oui:

Après une brève concertation :On est tous d’accord… il est temps d’aller voir quelque chose d’autre. On sort du bâtiment et nous nous dirigeons vers les serres :

Raté, elles sont fermées
Image


On décide de quitter le parc. Il est prêt de 17h… On est d’accord pour retourner en ville. Alexandre nous rappelle qu’il n’a toujours pas sa casquette. On reprend le 71.

Là je comprends à mes dépends pourquoi le type de la veille a pris 5$ et non 10$.... Il n’y a aucun système pour rendre la monnaie ! A chaque fois j’avais les 6$ demandé et je les passais au conducteur. Ici je n'ai que 10$ et pour gagner du temps (comme les San Franciscains) je place mon billet dans l’avaleuse… je m’attends à ce que la conductrice me fasse ressortir ma monnaie. Elle est très embarrassée… « Sorry no change »….. bon bien « Never mind… It’s your tips » Elle me sourit. Nous savons bien tous les deux que ce ne sera pas pour elle.

On retrouve le magasin des casquettes et Alexandre est heureux, il a sa première casquette. Jonathan voudrait trouver un pull d’une marque américaine bien connue. la veille, Il avait noté l’adresse : c’est sur Market Street et il pense que c’est au numéro 143. Elle est longue cette rue… on prend le métro… Mais il n’y a pas de numéro 143. Il n’y a qu’une banque au 101. Seul numéro du bloc, ensuite on passe directement au 201… Il ne comprend pas et moi bien…. Le numéro de rue aux USA se trouve devant l’adresse et pas derrière comme en Belgique. Il est déçu… comment retrouver le magasin sur cette rue immense.

Je propose de reprendre le métro dans l’autre sens et de simplement se balader dans les commerces. On pourra dire que l’on en a eu pour notre argent avec les billets de bus à 10 $ ! Un ticket de bus est valable pour une période de la journée. Au matin le billet est court et au fur et à mesure que la journée avance, le chauffeur coupe une bande plus longue : c’est plus ou moins à l’heure à laquelle on est monté. Si j’ai bien vu un ticket est valable 3 heures.

On sort du métro et alors que nous sommes encore sur les quais mon fils me dit « Comment tu savais ? » Je me suis arrêté juste devant l’entrée du magasin qu’il cherchait ! Il y a même une entrée dans le métro.

Pas facile de se retrouver dans ce magasin… mais il finit par acheter le pull voulu. Ensuite on se balade dans cette énorme galerie jusqu’à sa fermeture. Devant celle-ci se trouve quelques fastfood…

On en choisi un et on passe commande. Pour une fois, je veux payer cash. Le caissier regarde mon billet de 50$ sur toutes les coutures, sort un marqueur de sa caisse et fait une ligne. « Votre billet est faux ! » m’annonce –t-il ! Petite panique, il provient d’une enveloppe que mon père m’a passée provenant des « souvenirs » de ma grand-mère. Je les savais vieux, plus de 20 ans… mais certainement pas faux ! En plus, cette enveloppe est tout l’argent liquide que j’ai avec moi. Pourtant le commerçant à Mission ne m’a rien dit. Je paye avec ma carte de crédit… on verra.

Après le repas, Alexandre place ses frites dans une boite d’un hamburger et sort les donner à un homeless… Celui-ci, asiatique, le salue plusieurs fois sans rien dire. Il a un sourire qui fait plaisir. Par la suite, Alexandre se sentira nettement plus à laisse avec eux…..

N’ayant pas de petits billets puisque j’ai payé par carte, on renonce au bus. De toute façon, le taxi c’est plus rapide et à peine plus cher.

Arrivés chez Suzy, je teste mon « faux » billet en payant le taxi. « Oh more color » dit le chauffeur en voyant tous les traits fait par le marqueur de test. Il regarde le filigrane et ajoute « Ok ».

Je vous rassure tout de suite, je n’ai pas refilé un faux billet. Au fastfood, ils ont crus qu’il était faut car poussiéreux. Du coup, leur marqueur qui ne devait faire qu’une belle trace jaune avait fait des petits points noirs…. La poussière. Et comme un trait noir = faux billet, le caissier n’a pas voulu prendre de risque. Par la suite, souvent les commerçant passaient le marqueur, mais la couleur jaune les rassuraient et ne se préoccupaient pas des points noirs… ouf mon argent de poche était valable !

Encore une journée bien remplie ! Ok nous n'avons pas visité pleins de chose hypertouristique mais "vivre à l'américaine" dans cette ville était tout simplement génial. Les San Franciscains sont vraiment accueillant !

On refait rapidement nos sacs et on range le peu que l'on a dérangé...ensuite dodo.
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Pellok1 » Mer 6 Aoû 2014 07:23

Hello,

Voilà un chouette carnet qui débute! Quel plaisir de te lire!

Votre visite du Golden Gate a été parfaite : brume au départ pour le mystère puis beau soleil pour le voir en entier! Comment as-tu organisé ça!? :lol:
Merci de me faire découvrir le Golden Gate Park et ses attractions, je ne connaissais pas...

Bonne continuation de carnet
A+ Pascal
Avatar de l’utilisateur
Pellok1
Fière otarie de San Francisco
Fière otarie de San Francisco
 
Messages: 1162
Inscription: Lun 28 Jan 2013 21:47
Localisation: Suisse - en Gruyère

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Mer 6 Aoû 2014 08:01

Merci !
J'aime les parcs, alors un parc plus grand que Central Park... voulais pas le rater. Même si j'en ai vu qu'un tout petit morceau en définitive.
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Jeu 7 Aoû 2014 18:39

8 juillet
Mon épouse est triste, elle aurait voulu voir plus de San Francisco. Mais bon, il reste énormément à voir dans notre voyage. Suzy, prévenue la veille de l’heure de notre départ frappe à la porte.

On en profite pour montrer notre circuit, elle le trouve super. Ouf c’est déjà ça…. Toujours nostalgique de notre départ, on se renseigne si cela vaut la peine de revenir une fois que l’on a la voiture pour faire un tour dans la ville. Suzy, nous conseille vivement de poursuivre notre chemin vers Monterey et de voir l’aquarium. Elle nous suggère de refaire un tour à la fin de notre voyage lorsque l’on sera de retour à San Francisco. C’est ce que j’avais initialement prévu, donc tout va bien.

Pour nous aider jusqu’au bout de notre séjour, Suzy appelle un taxi.

A son arrivé, je suis heureux d’avoir loué un mid-SUV, la berline n’a pas un coffre assez grand pour mettre les 4 valises. Ma femme et les enfants se retrouvent avec un sac sur les genoux. On reprend la route de l’aéroport. Je sais, j’aurais pu louer la voiture en ville. Mais lorsque j’ai réservé celle-ci je n’avais pas encore mon logement à SF. Donc quitte à se déplacer autant retourner là où il y a le plus de choix !

A l'aéroport, le chauffeur emprunte la route des retours des voitures de location. Le gardien lui dit qu’il ne peut pas monter et l’invite à nous débarquer devant l’entrée sur le côté du bâtiment.
Je paye et sort…. « C’est là, vous entrez par cette porte et c’est au 4ème étage » me dit le chauffeur avant de redémarrer. Là mais ce sont les sorties des poubelles ! Il n’y a qu’un escalier… sympa. Un type sort et nous dit gentiment, « l’entrée est plus loin le long du bâtiment…et là il y a un ascenseur ».
Nous suivons ses indications, c’est tout de suite plus accueillant et plus pratique !

Au 4ème nous sommes dans le parking… une dame voit ma feuille de réservation et m’indique où se trouve Alamos…. Au bout du parking, c’est loin !

Arrivant devant le parking Alamos, une autre dame me demande d’aller me présenter au guichet. Je laisse les enfants avec les valises prêts de son comptoir… rien ne sert de tout déplacer on va revenir ici !

La file est courte, c’est vite à nous. Je présente ma réservation, mon passeport et mes permis de conduire (nationaux et internationaux). Mon épouse fait de même. Le type vérifie le tout et nous demande si nous allons faire un long voyage. On confirme en montrant le parcoure. Directement, il nous propose un Full Suv à la place de notre catégorie Rav4. Je demande Pourquoi nos bagages ne rentreraient pas ? Il reste logique, « je ne sais pas, qu’est-ce que vous avez ? ». Je décris nos 4 sacs et nos petits sac à dos il répond, « si probablement… mais le Rav4 c’est pour rouler en ville. Avec un trajet comme celui-là, prenez un bon gros véhicule ».

Je savais que j’allais avoir cette conversation. On en avait parlé pendant des heures, mon épouse et moi : prendre juste ce qu’il nous faut ou plus pour le confort ? Mon épouse lui demande la différence à payer. Il regarde son ordinateur et m’annonce « Oh vous avez eu une belle réduction (Merci Roadtrippin !!!) , je vais vous en faire une belle aussi… » Il me fait le complément de prix de SUV avec les mêmes 15% de réduction ! C’était ce que j’espérais. Ouf reporter notre choix devant le vendeur ne nous a pas coûté plus cher ! Nous acceptons et payons la différence. Il remplit les papiers et ne prend note que de mon permis. Je lui demande si on a bien droit à un second chauffeur. La réponse est simple « Oui bien sûr, mais comme vous êtes mariés cela ne compte que pour un ». Je n’ai pas demandé plus d’explication… mais pour ceux qui partent en couple, c’est à creuser…

Le vendeur va chercher la voiture. Ok on n’aura pas le choix… pas grave. Il revient, « J’ai vu vos enfants et vos bagages…. Vous aurez nettement plus facile dans cette voiture…. Une Belle Noire »
Tout en prenant les clés, je me dis qu’une blanche serait plus pratique dans la Death Valley !

Nous rejoignons les enfants qui regardent avec envie la voiture : Une Dodge Journey…. Je déverrouille à distance et leur demande d’embarquer. « Quoi c’est celle-là ! Mais c’est génial ! ». Aucun regret de payer un peu plus… tout le monde est content.

Je démarre en appuyant sur le bouton (pas de clé). Le bruit du monstre se fait entendre…. Pas dégueux !
La boite de vitesse automatique ne me pose aucun problème, nous roulons déjà avec une boite robotisée. Les dimensions sont impressionnantes, mais les bandes du parking sont larges. Le feu est rouge, je freine : la voiture est lourde… attention aux distances de sécurités !

Je monte rapidement sur la 101 direction Sud… c’est la seule chose dont je me souvienne pour aller à Monterey. Jonathan prend mon GSM et active le GPS (l’application navfree). Après le temps de trouver les satellites et de nous localiser, le gps commence à donner ses instructions.

Pour ma part, les premières inquiétudes sur mon adaptation sont passées. Les Américains sont cool et tolérant. De plus, comme ils respectent les distances de sécurités pas de problème pour changer de direction après une hésitation. Je roule et je savoure nos premiers miles…. Le Gps nous fait passer par des routes que je n’avais pas prévues. Et j’avoue que je ne sais plus très bien par où nous sommes passés ! Les paysages changent, on quitte l’autoroute 101 pour prendre (je pense) la 85 et ensuite la 17.

Nous nous arrêtons près d’une grande surface. Je n’ai aucune idée où l’on se trouve par rapport à la route initiale.
On en profite pour faire quelques courses et manger.

L’histoire du frigo box ! Comme j’avais lu que tout le monde achetait un frigobox en frigolite, j’y fais attention et j’en trouve près des caisses, juste à côté des frigos avec la glace. Jonathan me demande si l’on en prend un. « Pas maintenant, aujourd’hui on n’a pas un grand voyage, demain on fait la côte, il ne fera pas chaud et ensuite on est à LA pour 3 jours »… Le brave fils n’insiste pas… suite après LA !

Profitant d’avoir fini mon sandwich, je fais aussi le tour des fonctionnalités de l’ordinateur de bord… et je change la configuration : langue française. Et je coupe la fonction « coup de klaxon lorsque l’on verrouille les portes » (je déteste les bruits inutiles). Après avoir pris quelques photos de la voiture, on reprend la route.
Image
Image

Direction l’aquarium. La radio est formidable… elle a un rendu de Basse extraordinaire. Peut-être un peu trop pour mes oreilles… Le fiston trouve la prise Ipod et place son appareil. Avez-vous déjà écouté Lindsey Stirling sur une route Américaine ? Non et bien essayez ! Son violon va sur toutes routes, tous les paysages et cela à toutes les heures ! Lorsque j’écoute maintenant ces morceaux je suis instantanément téléporté sur le 66 !

Le voyage continue, le GPS me fait passer par de belle route… je suppose la 1. J’avoue que ce premier trajet ne m’a absolument pas paru durer plus de 2h… C’est fou !

On arrive à Monterey, mon fils me donne les instructions du GPS… C’est la première fois qu’il arrive à trouver son chemin…. Il n’a d’habitude pas du tout le sens de l’orientation. Le GPS et lui forme un duo de choc. Pas pour longtemps…

Des flèches indiquent le parking de l’aquarium. Pas donné, mais on peut imaginer qu’il est gardé et que nos valises sont bien à l’abri des voleurs (nous avons bien sur caché tout cela sous un drap… merci Roadtrippin d’avoir signalé qu’il n’y avait pratiquement jamais de plage arrière dans les coffres !)

Nous sommes visiblement dans une station balnéaire. La mer est proche :
Image

On trouve facilement le bâtiment et la visite commence. Les aquariums sont à couper le souffle :
Image
Image
Tout est super bien expliqué. On y passe des heures !
Voici quelques photos :
Image

Ils ont même reconstitué une plage pour les oiseaux :
Image
Image
Image

Ils donnent même des cours d’initiation à la plongée… Je ne me suis pas renseigné sur les conditions.
Image
Cette « aquarium » est véritablement impressionnant ! Tout un banc qui tourne toute la journée :
Image
Ok si l’on observe bien, on les fait passer dans un courant avec de la nourriture… Du coup, ils nagent tous à contre-courant. Bien que Jonathan et Alexandre m’ont trouvé un rebelle !
Les méduses sont d’une toute beauté !
Image
Image
Image

Et encore :
Image
Image

On a du mal à quitter tellement que c’est beau… c’est simple nous sortons les derniers ! Si si on ferme les portes derrières nous….

Les magasins nous attirent, une balade shopping s’impose. Juste le temps de prendre un ou deux t-shirt.
On retourne vers la voiture et on prend la route de l’hôtel. Jonathan reprend mon GSM et me dirige jusqu’à ce que mon téléphone complètement déchargé s’éteigne….euh, je fais comment ? au pif, d’habitude cela marche bien. Et l’on trouve effectivement l’hôtel…. Est-ce grâce au faite que mon épouse a demandé la route à une station-service ? Bon ok un peu quand même… mais on était sur la bonne voie ;-)

Nous avons choisi le Super 8 sur Munras Avenue. Très agréable et calme. Le check-in ce fait en 5 minutes, la réservation est bien enregistrée. On reçoit nos clés (des cartes quoi !) et on découvre une chambre bien sympa…
classique pour les USA mais luxueuse pour les Européens pour un simple hôtel étape.
Image

Alexandre me demande s’il est possible d’acheter un Iphone car lorsque l’on est passé devant un magasin, il a vu un prix en dessous des 50$. Je lui dis que ce n’est possible qu’à l’achat d’un abonnement et que sinon il faut payer le prix plein. Il aimerait avoir la confirmation d’un vendeur local. Je regarde sur Internet (fournit par l’hôtel) et je trouve un centre commercial tout près.

Tout le monde veut faire un tour. On monte dans la voiture et je suis les indications du GPS (oui, le téléphone est rechargé !)…. J’ai 3 km à faire.

En effet, le gps me fait sortir de l’hôtel, me fait prendre un route qui même….. dans un bois et à travers celui-ci, je trouve le centre commercial… je continue pour me retrouver devant l’entrée de celui-ci qui se trouve… devant l’hôtel ! Et oui aussi bien que le marchand de jouets dans Toys Story !

Une fois dans le magasin de GSM, le vendeur nous confirme… presque tous les téléphones sont vendus avec abonnement. Sans, c’est vraiment plus cher, presque le même prix qu’en Belgique. Ce n’est pas intéressant, déjà rien que pour la garantie. Elle n’est que d’un an et elle n’est valable qu’aux USA. On fait un tour chez Apple… même information.

Jonathan trouve un magasin de jeux sur PC… et mon épouse un magasin de matos photos ; tous les deux sont gentiment informés que le magasin ferme. Il est 21H30. On rentre... le trajet et assez rapide :lol:

On mange les salades que l’on avait achetées en même temps que nos sandwichs.
Et ensuite dodo.
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar sebetman » Jeu 7 Aoû 2014 20:55

Super journée...... petite question: Combien a couté le surclassement en SUV Full size?
Merci
sebetman
Chèvre des montagnes de Glacier NP
Chèvre des montagnes de Glacier NP
 
Messages: 938
Inscription: Dim 30 Juin 2013 22:03

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Jeu 7 Aoû 2014 21:08

Je n'ai pas les chiffres sous la main. Mais d'après ce que j'ai pu voir à l'hôtel de Monterey j'ai payé la différence qu'il y a sur le site (fr) moins les 15%... Je pense cependant, que j'ai payé les taxes en plus. Donc un rien plus que si j'avais payé directement le full SUV.

D'un autre coté, il faut voir aussi la conso. Le "petit" 3,7L a consommé en moyenne sur tout le voyage 8,8L au 100 km. Je suppose que le RAV4 consomme moins.

Mais j'avoue qu'un gros véhicule pour faire autant de km est vachement sympa... Même si au début j'aurais voulu faire des économies sur ce poste. Heureusement que l'on m'a convaincu du contraire (mon épouse en premier)
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Silocan » Ven 8 Aoû 2014 09:18

Passionnant :)

hâte de lire la suite.
Silocan
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
Gros lézard pas beau de Death Valley NP
 
Messages: 173
Inscription: Dim 8 Déc 2013 20:29

Re: 3000 Miles in the West !

Messagepar Vulmix » Ven 8 Aoû 2014 18:39

Petites informations complémentaires :
- on a payé pour la voiture un supplément de 318$ avec les taxes.
- en ce qui concerne les photos... Elles sont justes un peu trop grandes pour le site. Du coup, il manque un cm à droite. Pas bien grave pour voir que c'est beau, mais du coup l'oeil expert d'un bon photographe va penser qu'elles ne sont pas bien cadrées :oops:
Avatar de l’utilisateur
Vulmix
Jeune otarie de San Francisco
Jeune otarie de San Francisco
 
Messages: 780
Inscription: Jeu 28 Nov 2013 15:11

PrécédenteSuivante

Retourner vers Carnets de voyage aux USA

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités